Dimanche 17 Décembre 2017
(Agence Ecofin 22/11/17)
Savannah Resources a annoncé mardi, la fin de la construction de l’usine de traitement pilote qui sera utilisée pour son programme d’essais métallurgiques sur le projet de sables minéraux de Mutamba, au Mozambique. La mise en service de l’infrastructure, d’une capacité de traitement de 20t/h, est prévue pour la fin de l’année 2017. «À la fin de la mise en service, l'usine fournira des échantillons en vrac de concentré pour analyse et préparation de produits finaux pour les tests marketing. L'achèvement de l'usine est une autre étape clé pour le consortium Mutamba alors que nous avançons vers une dynamique de développement.», a commenté David Archer (photo), PDG de Savannah. Selon le plan de développement actuellement prévu, la mine devrait entrer...
(Agence Ecofin 21/11/17)
Au Mozambique, les importations de semences agricoles pour les principales cultures vivrières seront suspendues à compter de l’actuelle saison agricole. C’est ce qu’a indiqué David Mariote, responsable du département des besoins essentiels de l’Institut de recherche agricole (IIAM). Selon le dirigeant, cette interdiction a pour objectif de réduire le prix des semences certifiés sur le marché local et d’assurer une meilleure disponibilité en semences de qualité pour une grande mase de producteurs afin d’augmenter le niveau de production et la productivité. Dans le cadre de cette nouvelle disposition, l’IIAM fournira à 42 compagnies agréées de production de semences certifiées, un volume de 2 000 tonnes de semences de base principalement de céréales et de légumes qui sera multiplié en un...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Agence Ecofin 16/11/17)
Xtract Resources, compagnie minière active au Mozambique dans la concession aurifère de Manica, a annoncé mardi, une levée de fonds de 1,7 million £ par le biais du placement de 59,64 millions de nouvelles actions ordinaires au prix unitaire de 2,85c. Une partie des fonds servira à rembourser une dette existante de 530 000 £ et le reste à tirer parti des opportunités commerciales disponibles dans la région de Manica. «Le placement a été considéré comme nécessaire pour régler la dette encourue […]. La société l’a également effectué afin d’avoir immédiatement accès à des fonds pour profiter pleinement du potentiel de la zone Manica, ceci incluant le fait d’investir dans les opérations […]», commente Colin Bird, président d’Xtract. En octobre,...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Christiaan Jordaan (photo), le DG du producteur de rubis Mustang Resources, a donné sa démission, avec prise d’effet immédiat. La compagnie, active sur le rubis de Montepuez et le graphite de Caula au Mozambique, a annoncé lundi à ses actionnaires que la décision de M. Jordaan d’abandonner ses fonctions était personnelle, et a, de ce fait, été acceptée par les dirigeants. Elle a précisé que malgré sa démission, Jordaan demeurera un directeur non-exécutif du conseil d’administration. Le président Ian Daymond occupera le poste par intérim jusqu’à ce qu’un nouveau DG soit nommé, Mustang Resources ayant déclaré que la recherche d’un nouveau candidat a déjà commencé. Pour rappel, Mustang Resources a récemment organisé sa première vente aux enchères de rubis provenant...
(Xinhua 11/11/17)
La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) cherche à mettre en place un mécanisme de déploiement rapide pour combattre les épidémies telles que le virus Ébola ou la fièvre de Marbourg, ont annoncé mercredi des responsables. Lors d'une conférence de presse à Nairobi, la secrétaire générale adjointe de la CAE Jesca Eriyo a déclaré que ce mécanisme influencerait la manière dont la région prévoit et met en œuvre la réponse aux épidémies en Afrique de l'Est. "Cela permettra à notre région d'éviter des pertes massives en vies humaines, des invalidités et des perturbations d'activités économiques et sociales qui suivent les épidémies lorsqu'elles ne sont pas bien gérées", a dit Mme Eriyo lors d'une conférence régionale sur la santé. Cette conférence de...
(APA 09/11/17)
APA-Maputo (Mozambique) - Le parlement mozambicain a adopté l’Accord de Paris sur le changement climatique lors de la première lecture d’un projet de loi devant l’Assemblée nationale mercredi, a appris APA. Le projet de loi a été voté à l’unanimité par les trois partis représentés au parlement - le Front de libération du Mozambique (FRELIMO, au pouvoir), le Mouvement de la Résistance nationale du Mozambique (RENAMO) et le Mouvement démocratique mozambicain (MDM). Ainsi, le Mozambique figure parmi les pays engagés dans la réponse mondiale à la menace du changement climatique et qui s’engagent à maintenir la température mondiale en dessous de deux degrés Celsius. L’Accord de Paris sur les changements climatiques a été conclu dans le cadre de la Convention-cadre...
(RFI 07/11/17)
Trois banques internationales sont dans le collimateur de la justice américaine à propos de la dette cachée du Mozambique. La banque française BNP Paribas, le Crédit Suisse et la banque russe VTB sont soupçonnées d’avoir participé à des faits de corruption impliquant des dirigeants mozambicains. Quels rôles ont joué BNP Paribas, Crédit Suisse et VTB dans l'émission de deux milliards de dollars d'emprunts par le Mozambique ? Le gendarme de la Bourse américain s’est intéressé l’année dernière à un emprunt obligataire de 850 millions de dollars arrangé en 2013 par le Crédit Suisse et VTB Group pour le compte d'une entreprise publique mozambicaine. BNP Paribas ayant pour sa part distribué des titres de créance aux investisseurs, pour la plupart des...
(Agence Ecofin 07/11/17)
La compagnie minière Mustang Resources a estimé à 5,4 millions de tonnes, titrant 13% de carbone graphitique total (TGC), la ressource minérale inférée de son projet de graphite de Caula, au Mozambique. Le projet hébergerait 702 6000 tonnes de graphite Selon la compagnie qui opère également sur le projet de rubis de Montepuez, les nouveaux résultats confirment le statut de Caula comme étant un des plus grands gisements de graphite de haute teneur au monde. «L’estimation de ressource minérale inférée pour Caula montre la capacité du projet de créer de la valeur pour les actionnaires. Les résultats sont basés sur une petite portion de la zone totale ciblée.», commente Christiaan Jordaan, DG de Mustang. La compagnie prévoit de reprendre ce...
(APA 06/11/17)
APA-Maputo (Mozambique) - La société nationale des ports et chemins de fer du Mozambique (CFM), les Chemins de fer nationaux du Zimbabwe (NRZ) et le producteur de ferrochrome zimbabwéen ZIMASCO ont signé un accord garantissant le transport de grandes quantités de chrome et de fer aux ports de Beira et de Maputo. Selon les termes de l’accord, entré en vigueur le 1er novembre et valable jusqu’en décembre 2018, les lingots de ferro-chrome et de fer seront transportés respectivement sur les lignes Machipanda et Limpopo. Selon Radio-Mozambique, dimanche, pendant cette période environ un million de tonnes de ces minéraux seront transportés, soit environ 70 000 tonnes par mois. Avec la signature de cet accord, la quantité de fret qui empruntera la...
(Agence Ecofin 03/11/17)
«Les résultats de la vente aux enchères étaient clairement décevants.», c’est par ces mots que le PDG de Mustang Resources, Christiaan Jordaan, a commenté l’échéance de vente inaugurale de rubis de sa compagnie, tenue du 27 au 30 octobre. Alors qu’elle a préparé un inventaire de rubis de plus de 400 000 carats tous produits à Montepuez (Mozambique), la société n’en a vendu que 29 463 carats à des prix par carat, allant de 6 dollars australiens à 1 944 dollars. Au total, les recettes de ventes étaient de 713 456 dollars australiens. Ce faible résultat, Mustang l’explique par le manque de diversité des catégories de rubis proposées et l’insuffisance des prix avancés par les acheteurs pour certains lots dont...
(Agence Ecofin 03/11/17)
Yara International, l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’engrais minéraux projette de se lancer dans la construction d’une usine d’engrais au Mozambique pour un coût global de 2 milliards $, rapporte Reuters. Cette infrastructure dont le mémorandum d’entente a été signé en juillet dernier, entre l’entreprise et le ministère mozambicain de l’Energie et des Ressources minérales sera basée dans la province de Cabo Delgado et devrait produire entre 1,2 et 1,3 million de tonnes d’ammoniac et d’urée par an. D’après Svein Tore Holsether (photo), directeur général de Yara, le délai d’exécution du projet n’a pas encore été défini et la compagnie...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(AFP 30/10/17)
APA-Maputo (Mozambique) - Le ministère de la Santé du Mozambique a annoncé qu’il était en train d’élaborer un plan pour répondre à toute épidémie de peste bubonique qui a déjà tué 20 personnes en l’espace d’un mois à Madagascar, avec 84 autres infectées. La Directrice nationale adjointe de la santé publique, Maria Benigna Matsinhe, a déclaré dimanche à Radio Mozambique que des actions étaient en cours pour contrôler les points d’entrée dans le pays, surtout pour les personnes qui ont séjourné à Madagascar.
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(AFP 27/10/17)
APA-Maputo (Mozambique) - La Banque centrale du Mozambique a réduit son taux directeur de 50 points de base à 22% en septembre, a révélé vendredi un haut responsable. Le Gouverneur de la banque centrale, Rogerio Zandamela, a déclaré que le comité de politique monétaire de la banque avait également réduit le taux d’intérêt de la politique monétaire de 50 points de base à 21% le mois dernier. Zandamela a déclaré que le ralentissement de la croissance des prix à la consommation, qui est tombé à 10,76% en glissement annuel en septembre contre 14,13% en août, a été le facteur clé dans la décision de baisser les taux. Il a révélé que la banque centrale prévoyait un taux d’inflation à un...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Au Mozambique, le volume de poissons exportés devrait passer de 13 000 tonnes à 14 000 tonnes cette année, rapporte macauhub. D’après l’Institut national d’inspection du poisson (INIP), cette amélioration d’une année sur une autre, sera le résultat d’une combinaison d’interventions en amont du sous-secteur de la pêche pour accroître la production halieutique. Pour Lucia Sumbana, directrice de l’organisation, l’industrie s’attèle notamment à la confiscation et à la collecte des filets inadéquats pour l’activité de pêche ainsi qu’à la lutte contre la pêche artisanale illégale. « Nous avons déjà atteint 60% de notre objectif. », indique la responsable. Pour rappel, le Mozambique dispose d’un potentiel important en ce qui concerne la pêche grâce à quelques 2 800 kilomètres de côtes...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(AFP 25/10/17)
Le président du Mozambique Filipe Nyusi a limogé mardi soir le chef d'état-major de l'armée et le patron des services de renseignement après des attaques meurtrières lancées au début du mois par des "extrémistes" dans le nord du pays. Les 5 et 6 octobre, des hommes armés ont attaqué trois postes de police de la ville de Mocimboa de Praia, près de la frontière tanzanienne, au coeur d'une région riche en gaz naturel. Selon la police locale, ces affrontements se sont soldés par la mort de 14 des assaillants, de deux policiers et d'un civil. Dans un communiqué mardi soir, la présidence a annoncé le renvoi du commandant en chef des forces armées, Graça Chongo, qui occupait ce poste depuis...
(APA 25/10/17)
APA-Maputo (Mozambique) - Le président du Mozambique, Filipe Nyusi a limogé le chef du Service de renseignements et de sécurité du Mozambique (SISE), Lagos Lidimo, a indiqué la présidence mercredi dans un communiqué. Le désormais ancien patron du SISE a été remplacé par Julio dos Santos Jane, anciennement Commandant général des forces de police. Le président Nyusi a également limogé le chef d’état-major des forces armées mozambicaines, Graca Chongo, mais n’a pas annoncé son remplaçant. Les raisons de leurs licenciements n’ont pas été précisées. Lidimo avait été nommé Directeur général du SISE en janvier de cette année.

Pages