Jeudi 22 Février 2018
(Xinhua 21/02/18)
Le gouvernement de la capitale mozambicaine a déclaré mardi qu'il assumerait toutes les responsabilités de l'effondrement de la montagne de déchets qui s'est produit lundi et qui a fait 17 morts et sept blessés. Le maire de Maputo, David Simango, a déclaré à la presse que les recherches à la décharge de Hulene s'achèveront mardi soir, car il n'y aurait aucun autre corps enseveli d'après les habitants de la décharge. "Nous assumons toutes les responsabilités pour l'accident de Hulene. Nous n'essaierons pas de nous justifier, car ce serait...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...
(AFP 20/02/18)
Les négociations de paix se poursuivent au sommet au Mozambique entre le président Filipe Nyusi et le chef de l'ancienne rébellion de la Renamo Afonso Dhlakama qui se sont rencontrés lundi. Le chef de l'Etat s'est rendu dans les montagnes de Gorongosa (centre) où est retranché Afonso Dhlakama depuis octobre 2015. "J'ai eu une réunion avec Afonso Dhlakama (...) pour discuter des questions militaires, en particulier du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration", a déclaré M. Nyusi dans...
(APA 20/02/18)
APA-Maputo (Mozambique) - Au moins 17 personnes sont mortes et des dizaines d’autres grièvement blessées dans l’éboulement de la décharge d’Hulene dans la capitale Maputo, survenue lundi à la suite de fortes pluies. La porte-parole du Service national de sécurité publique du Mozambique (SENSAP), Leonilde Pelembe, a déclaré aux journalistes que les services d’urgence de la capitale mozambicaine passent au peigne fin une montagne d’ordures à la recherche de personnes disparues. « Comme le nombre de personnes disparues est encore...
(Agence Ecofin 20/02/18)
Mardi, l’Américain Anadarko a déclaré que Mozambique LNG, la JV engagée sur le développement de la Zone extracôtière 1 a paraphé avec Electricité de France (EDF) un contrat à terme de vente et d’achat (SPA) de 1,2 million de tonnes par an (Mtpa) de gaz naturel liquéfié (GNL). Ceci, sur une période de 15 ans. Cependant, Anadarko n’a signalé dans son communiqué, aucun détail sur la valeur du contrat et la date du démarrage des livraisons. « EDF est l'un...
(AFP 19/02/18)
Dix-sept personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi par des montagnes de déchets charriées par des pluies torrentielles dans la capitale du Mozambique, Maputo, selon le dernier bilan des services de secours. Le précédent bilan faisait état de 14 morts. A la suite de très fortes pluies, des monceaux d'ordures se sont abattus sur des habitations précaires dans le quartier de Hulene, dans la banlieue de Maputo, tuant des habitants dans leur sommeil. Cinq maisons ont été détruites. Les services de secours craignaient lundi que le bilan ne s'alourdisse.
(La Tribune 19/02/18)
L'Union européenne accordera à l'Etat mozambicain une aide financière d'un montant de 4,4 millions de dollars pour soutenir la guerre contre le trafic de drogue dans le pays. Cet appui s'inscrit dans le cadre d'un accord conclu ce vendredi 16 février 2018 entre le Mozambique et le Bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime. Le Mozambique reçoit un coup de pouce de la part de l'Union européenne dans sa croisade contre le trafic de drogue. Ce vendredi...
(APA 19/02/18)
APA-Maputo (Mozambique) - L'Union européenne UE s’engage à contribuer à hauteur de 4,4 millions de dollars pour renforcer la lutte contre le trafic de drogue dans les aéroports mozambicains, dans le cadre d'un accord conclu vendredi entre le ministre mozambicain des Affaires étrangères Jose Pacheco et le représentant régional de l'ONUDC (le Bureau des Nations unies contre la drogue et le crime), Zhuldyz Akisheva. S’exprimant à l’issue de la cérémonie de signature, M. Pacheco a déclaré que « l'accord permettra...
(Reuters 19/02/18)
Dix-sept personnes, au moins, ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées, lundi 19 février, dans un quartier défavorisé de Maputo, la capitale du Mozambique, lorsqu’une décharge publique, haute de 15 mètres, s’est effondrée, ont annoncé les autorités. L’affaissement de la décharge Hulene s’est produit dans la nuit après de fortes précipitations. Sept maisons ont été ensevelies. « Jusqu’à présent, 17 corps ont été découverts. Nous craignons d’en retrouver d’autres », a déclaré Despedita Rita, une élue locale, à...
(Agence Ecofin 15/02/18)
Au Mozambique, le barrage hydroélectrique de Cahora Bassa (HCB) a lancé un appel d’offres public dans le cadre de la cession de 7,5% de ses actifs. Cette opération se fera par le biais de la Mozambique Stock Exchange (BVM), la place boursière nationale. L’appel d’offres a pour objet le recrutement d’un intermédiaire financier qui se chargera de l’organisation, de l’enregistrement, de l’autorisation, de la publication, du lancement et de l’exécution de l’offre publique de vente des actions de la HCB...
(Xinhua 15/02/18)
L'Institut mozambicain de gestion des catastrophes (IMGC) a annoncé mercredi que 34 personnes sont mortes au cours des 13 derniers jours à cause des conditions météorologiques extrêmes dans le nord et le centre du pays. "Parmi les victimes, 17 ont été foudroyées, deux noyées, 12 ont été victimes de vents violents, deux emportées par l'eau et une électrocutée", a déclaré Paulo Tomas, porte-parole de l'INGC. "Au cours de cette période, le nombre total de personnes touchées s'élève à 3.925, concernant...
(AFP 14/02/18)
Plus d'un million d'habitants de la capitale mozambicaine Maputo et des environs ont été privés d'eau potable mercredi, en raison d'une sécheresse persistante qui a contraint les autorités locales à restreindre drastiquement leur approvisionnement. La ville de Maputo et ses banlieues de Matola et Boane ne reçoivent plus que 40% de leur volume normal d'eau potable, a annoncé un responsable du Centre national de gestion des situations d'urgence, Casimiro Abreu. L'eau du fleuve Umbelezi est réservée en priorité "à l'agriculture et à la production d'électricité", a-t-il ajouté dans un communiqué. L'Afrique australe a subi ces dernières années une très forte sécheresse, aggravée par le phénomène météorologique cyclique...
(APA 13/02/18)
APA-Maputo (Mozambique) - Le gouvernement du Cap-Vert a ratifié l’accord d’exemption de visa avec le Mozambique, une mesure qui entre en vigueur immédiatement et vise à améliorer la mobilité entre les deux pays lusophones. L’accord facilitera la libre circulation des citoyens au Mozambique et au Cap-Vert, a indiqué le porte-parole du gouvernement capverdien, Fernando Elísio Freire, cité samedi par Radio Mozambique. L’accord avait été signé entre les gouvernements mozambicain et capverdien à Maputo en février 2014, mais seul le Mozambique l’avait ratifié jusqu’ici, a précisé le porte-parole du gouvernement capverdien. Depuis le 1er janvier 2018, les citoyens mozambicains ont accès à 57 pays...
(APA 13/02/18)
APA-Maputo (Mozambique) - Au moins douze personnes ont été tuées par des crocodiles dans le district de Chinde, province centrale de Zambezia au Mozambique, a appris APA samedi. Selon l’administrateur du district, Pedro Vírgula, cité par Radio Mozambique, le cas le plus récent a eu lieu mercredi lorsque deux pêcheurs sont morts dans une attaque de crocodile. « Le troisième a été gravement blessé en perdant presque une jambe », a expliqué Virgula. « Le district de Chinde affiche une...
(Agence Ecofin 13/02/18)
La compagnie minière Triton Minerals a annoncé lundi qu’elle a conclu avec le chinois Haida Graphite, un protocole d’accord pour lui livrer annuellement 16 000 tonnes de la future production de concentré de graphite sur son projet Ancuabe, au Mozambique. Selon les termes énoncés, la livraison se fera sur une période initiale de 5 ans. Avec ce nouvel accord identique à celui conclu la semaine dernière avec Tianshengda Graphite, Triton trouve acheteur pour plus de 50% (32 000 tonnes par...
(Agence Ecofin 13/02/18)
L’intérêt des Etats de l’Afrique de l’Est pour les infrastructures énergétiques demeure élevé, mais les financiers restent préoccupés par les risques d’ordre politique et financier auxquels sont exposées les opérations réalisées dans cette région. C’est ce qui ressort du sommet est-africain de l’énergie qui s’est tenu du 6 au 8 février dernier, à Kampala. « En tant que banque, nous avons pour mission d’accompagner tous les projets, même ceux qui suscitent des réticences auprès des autres investisseurs. Mais cela nous...
(Agence Ecofin 09/02/18)
La compagnie minière Triton Minerals a conclu avec le Chinois Qingdao Tianshengda un protocole d’accord pour lui vendre une partie de sa future production de graphite à Ancuabe, au Mozambique. Selon les termes de l’accord de 5 ans, le volume annuel de livraison devrait être de 16 000 tonnes avec un minimum trimestriel de 2 500 tonnes. «Le protocole d’accord, qui sera converti en accord contraignant d’ici le 15 mars, démontre le succès rapide de notre stratégie de marketing et...
(AFP 07/02/18)
Le président mozambicain Filipe Nyusi a annoncé mercredi une réforme de la Constitution destinée à décentraliser le pouvoir dans le pays, dans le cadre des discussions de paix engagées par son gouvernement avec l'ancienne rébellion de la Renamo. Principale mesure, les gouverneurs des dix provinces, jusque-là nommés par le seul gouvernement de Maputo, le seront désormais sur proposition du parti politique qui a remporté les élections locales, a annoncé M. Nyusi. "Ce consensus est le fruit du processus de dialogue...
(AFP 07/02/18)
APA-Maputo (Mozambique) - Le gouvernement mozambicain a donné à 28 établissements d’enseignement supérieur jusqu’en octobre pour régulariser leurs activités et respecter les normes établies ou courir le risque d’une fermeture pure et simple, a rapporté mardi la radio d’Etat. Selon Radio Mozambique, le ministre des Sciences, de la Technologie et de l’Enseignement supérieur, Jorge Nhambiu, a averti que les établissements d’enseignement supérieur "ne respectant pas les normes" seraient fermés s’ils n’amélioraient pas la qualité de leurs enseignements en octobre de cette année. La radio d’Etat qui cite Nambiua a indiqué qu’il y avait 28 institutions de niveau universitaire...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès...

Pages