| Africatime
Dimanche 23 Novembre 2014
(Agence Ecofin 22/11/14)
La consommation de produits pétroliers connaît un accroissement annuel de 5% en Afrique et devra induire, sous la pression de la démographie galopante du continent, une augmentation de 70 % de la demande à l’horizon 2025, d’après l’expert gabonais Pierre Reteno-N'Diaye, rapporte l’AFP.« L'Afrique connaît une forte croissance de consommation des produits pétroliers de l'ordre de 5% l'an », a affirmé Pierre Reteno-N'Diaye, président de l'Association des raffineurs africains (ARA) qui a tenu, à Abidjan en Côte d’Ivoire, une rencontre internationale sur le secteur, selon l’AFP. Cette croissance conduira à « une hausse de 70% de la demande qui s'élèvera...
(Agence Ecofin 21/11/14)
Le projet de transport d’électricité CESUL, pour le développement régional entre le centre et le sud du Mozambique, portant sur deux lignes, 400 KV et 800 KV pour un coût global de plus de 2 milliards de dollars avance à grand pas. Son étude de faisabilité, confiée à Norconsult, la plus importante société multidisciplinaire norvégienne et scandinave de services d’ingénierie et de conception, est presqu’à terme. Les résultats, de ce projet présenté il y a quatre ans, pourraient être connus dans les « premiers mois » de l’année 2015, selon Camilla Helgo, conseiller à l’ambassade de la Norvège à Maputo...
(Jeune Afrique 21/11/14)
L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse de 1 100 milliards de dollars de son PIB annuel à l'horizon 2019. Une aubaine. "Même s'il est trop tôt pour baptiser la récente croissance africaine de 'miraculeuse', de l'avis de beaucoup, le continent, et en particulier l'Afrique sub-saharienne, en est là où l'Asie du sud-est était il y a 30 ans...
(RFI 20/11/14)
Simple, pas chère et efficace, c’est ainsi qu’est présentée la nouvelle contraception bientôt disponible dans plusieurs dizaines de pays défavorisés. Vendue à un dollar, elle se présente sous la forme d’une injection à usage unique et son action contraceptive se prolonge sur une période de 13 semaines. Cette nouvelle forme de contraceptif devrait convenir aux femmes qui ne veulent ou ne peuvent pas prendre une pilule chaque jour. A toutes celles aussi qui en ont assez de trembler chaque mois parce qu’elles sont un brin oublieuses… Présenté dans une miniseringue à usage unique...
(Afrik.com 20/11/14)
Dans un groupe F où le suspense était déjà tombé depuis la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015 avec les qualifications du Cap Vert et de la Zambie, le Niger et le Mozambique se sont quittés dos à dos ce mercredi à Niamey à l’occasion de la dernière levée (1-1). Mené au score par les visiteurs après l’ouverture du score de Diogo (70e), le Mena a fini par revenir à hauteur en fin de partie et arracher le...
(Agence Ecofin 19/11/14)
La holding d’investissement Atlas Mara a annoncé, le 18 novembre, qu’elle restait à l'affût de nouvelles acquisitions en Afrique subsaharienne dans le cadre de son objectif de construire un groupe bancaire leader dans la région. Atlas Mara a précisé dans un communiqué qu’elle prévoit de «préserver, intégrer et améliorer la rentabilité de ses opérations déjà existantes en Afrique subsaharienne, tout en continuant à évaluer les opportunités d'acquisitions dans lesmarchés où elle opère déjà ou dans un d’autres marchés attrayants de...
(AFP 18/11/14)
Le recul des naissances pourrait contribuer au cours des prochaines décennies à un "miracle économique" en Afrique sub-saharienne, selon le rapport annuel du Fond des Nations unies pour la population (UNFPA) publié mardi. Selon ce rapport, 59 pays au total, presque tous situés en Afrique, pourraient bénéficier d'"un dividende démographique" lorsque la population en âge de travailler dépassera en nombre le reste de la population, en raison de la baisse de la fertilité. "Le +miracle économique+ vécu par les économies...
(BBC 18/11/14)
Le rapport annuel du Fond des Nations unies pour la population (Fnuap) publié mardi indique que le recul des naissances pourrait contribuer au cours des prochaines décennies à un "miracle économique" en Afrique sub-saharienne. Selon ce document, une soixantaine de pays, presque tous situés en Afrique, pourraient bénéficier d'un dividende démographique lorsque la population en âge de travailler dépassera en nombre le reste de la population, en raison de la baisse de la fertilité. Et le miracle économique vécu par...
(Agence Ecofin 18/11/14)
(Agence Ecofin) - Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a estimé, dans son rapport annuel publié le 18 novembre, que le recul des naissances pourrait contribuer au cours des prochaines décennies à un «miracle économique» en Afrique subsaharienne. Au total 59 pays, presque tous situés en Afrique, pourraient bénéficier d' «un dividende démographique» lorsque la population en âge de travailler dépassera en nombre le reste de la population, en raison de la baisse de la fertilité. La...
(Agence Ecofin 17/11/14)
Le directeur général délégué de BMCE Bank, Brahim Benjelloun Touimi, a révélé le 14 novembre au site d’information marocain Médias 24 que son institution «s’intéresse aux pays lusophones d’Afrique», citant particulièrement l’Angola, le Mozambique et le Cap Vert. M. Benjelloun Touimi a précisé que des implantations dans ces pays via Bank of Africa (BOA), filiale de BMCE, sont attendues en 2015, indiquant que la réunion du conseil d’administration de Bank of Africa, prévue en janvier prochain, se penchera sur cette question. Le responsable de BMCE Bank s’exprimait en marge d’une table-ronde sur «les défis de...
(Jeune Afrique 17/11/14)
Les entreprises du continent sont de plus en plus nombreuses à imaginer se lancer à Londres, à Sydney ou à Toronto. Les places locales peuvent y voir une concurrence... ou des occasions de partenariats bénéfiques. Le 22 octobre, le monde des affaires marocain était à Londres. Mostafa Terrab, président du groupe OCP, Said Ibrahimi, patron de Casablanca Finance City Authority, Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, Mohamed Boussaid, ministre de l'Économie et des Finances, ou encore Amina...
(La Croix 14/11/14)
Le Mozambique a été longtemps l’un des pays les plus minés du monde. Reportage dans le camp de Nhamatanda, dans le centre du pays, où les démineurs poursuivent leur dangereuse mission.En un clin d’œil, l’incendie dévore la brousse et consume les collines de la forêt de Nhamatanda, au centre du Mozambique, dans la province de Sofala. Embarqués dans un 4 × 4, les trois démineurs de Handicap international se sont laissés surprendre. Une poignée de secondes plus tôt, ils avaient bien aperçu quelques flammes à leur droite, mais rien de méchant. Ils avaient donc...
(PANA 14/11/14)
L'Union africaine (UA) a félicité l'Allemagne pour l'assistance apportée aux universités des pays africains pour développer la recherche sur une utilisation et une gestion efficaces des terres. La capacité de recherche sur la politique de gestion des terres est cruciale pour éviter aux pays de donner des terres gratuitement aux investisseurs cherchant à acquérir cash d'énormes terres inutilisées à travers l'Afrique, système appelé accaparement des terres. Le commissaire de l'Union africaine chargé de l'Agriculture, Rhoda Tumusiime, a déclaré que l'aide...
(PANA 14/11/14)
L’assureur anglo-sud-africain Old Mutual dispose d’un confortable trésor de guerre de 4,3 milliards de rands (386 millions de dollars) pour réaliser des acquisitions en Afrique, un continent qui enregistre une croissance beaucoup plus forte que celle des pays développés, rapporte l’agence Bloomberg le 5 novembre, citant un dirigeant du groupe. «Nous avons identifié le Nigeria, le Kenya et le Ghana comme des marchés de première importance», a déclaré la directrice financière d’Old Mutual, Ingrid Johnson (photo), à Bloomberg. «Il est...
(Agence Ecofin 13/11/14)
Schlumberger Ltd, la plus grande société multinationale de services au monde dans le secteur pétro-gazier, aurait en sa possession plus de 110 000 km de données sismiques 2D exclusives, la plus vaste bibliothèque de données, sur l’offshore du Mozambique, une région que convoitent les compagnies pétro-gaziers de tout gabarit. Il s’agit de données disponibles pour l’achat ou l’octroi de licences et qui comprend plus de 36 000 km de données 2D long-offset récemment acquises et une imagerie détaillée de la...
(Agence Ecofin 13/11/14)
Les résultats d’une étude commanditée par l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) et réalisée par The Urban Association Ltd (TUAL) durant l’année dernière, ont révélé qu’en raison des pertes post-récoltes, près de la moitié des denrées alimentaires produites dans les 11 pays ayant servi de cadre à ce travail ne parviennent pas aux consommateurs. D’après quelques chiffres collectés par l’étude, les quantités de maïs perdues après chaque récolte varient de 5% à 70% de la production totale de...
(APA 13/11/14)
L’Union des agriculteurs du Mozambique (UNAC) a appelé mercredi à l’adoption de mesures incitatives pour la production de bananes dans le pays, dans le cadre de la stratégie visant à promouvoir le développement des communautés à travers la création d’emplois, la formation professionnelle et l’introduction de nouvelles technologies. “Nous voulons des petites unités de transformation pour nous permettre de produire de la confiture, des jus et des chips de banane et il est de la responsabilité du gouvernement de réaliser...
(Jeune Afrique 12/11/14)
Afonso Dhlakama, c'est un pilier de la politique mozambicaine. Candidat pour la cinquième fois à la présidentielle, en octobre, il en a contesté les résultats. Pour obtenir plus de concessions du Frelimo, au pouvoir. Tout en charme, Afonso Dhlakama est arrivé en se dandinant, devant la foule de journalistes qui se pressait, le 18 octobre à Maputo, pour assister à ses premières déclarations depuis la tenue de la présidentielle, trois jours plus tôt. Le chef de l'opposition s'est voulu rassurant...
(Financial Afrik 12/11/14)
À l’ouverture officielle, mardi 11 novembre, de la conférence inaugurale sur la politique foncière en Afrique, sous l’initiative conjointe de la Banque Africaine de Développement (BAD), de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et de l’Union Africaine (UA), un constat se dégage: 60% des terres arables encore non exploitées se trouvent en Afrique. Comment transformer ce potentiel à travers une Agriculture inclusive ? Comment trouver le rapport juste entre les propriétaires fonciers, souvent les villageois autochtones et les investisseurs ? Quid donc du morcellement des terres, vus comme un obstacle par les banques et les fonds d’investissements ?...
(Xinhua 11/11/14)
Les législateurs et régulateurs africains devraient aider les entreprises africaines à tirer profit des bénéfices de l'affacturage en créant un environnement propice à la multiplication des instruments, a déclaré lundi la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) dans un communiqué obtenu par Xinhua. Benedict Oramah, vice-président de la banque et responsable du développement des entreprises et des services bancaires aux entreprises, a déclaré que les législateurs et régulateurs ont un rôle à jouer dans le développement des lois appropriées pour permettre aux activités d'affacturage de fleurir sur le continent. Jean-Louis Ekra, président de la banque, a déclaré que l'absence de lois et de réglementations propices...

Pages