Samedi 19 Août 2017
(APA 17/08/17)
Le groupe minier indien Mercator Limited a annoncé son intention de vendre ses mines de charbon au Mozambique et en Indonésie afin de financer l’acquisition partielle de la société d’Etat indienne de dragage, dont la valeur marchande est de 300 millions de dollars.Selon des informations publiées par les médias locaux et consultées mardi par APA, le groupe a négocié avec Fairfax Financial Holdings appartenant au milliardaire canadien Prem Watsa, les fonds d’investissement américains KKR et Blackstone, la présentation conjointe d’une proposition visant à acheter la part de 74% que le gouvernement indien a mise en vente dans l’entreprise publique de dragage. Cette société dénommée ‘Dredging Corporation of India’ est la plus grande entreprise de dragage...
(Agence Ecofin 02/08/17)
Lundi, l’Américain Anadarko Petroleum a annoncé avoir conclu deux accords avec le gouvernement mozambicain dans son projet d’érection de deux terminaux portuaires visant à soutenir l’industrie du GNL dans la province de Cabo Delgado, au nord du pays. Ces accords l’autorisent notamment à concevoir, construire et exploiter une installation d’exportation du GNL et un port d’importation des matériaux pour la construction des usines. L’annonce fait suite à l’approbation des termes et conditions de la construction de deux terminaux portuaires par le gouvernement...
(AFP 20/07/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a sommé jeudi le Mozambique de fournir les "informations cruciales manquantes" quant à l'utilisation de plus de 2 milliards de dollars d'emprunts contractés en secret par le gouvernement. A l'issue d'une mission menée du 10 au 19 juillet, l'institution internationale a exprimé jeudi dans un communiqué son insatisfaction quant à l'absence persistante d'explications sur la destination exacte des emprunts contractés par le gouvernement mozambicain. "Des questions cruciales quant à la destination des sommes empruntées demeurent sans réponse", relève le FMI.
(Agence Ecofin 18/07/17)
Samedi, le chef de l’Etat mozambicain, Filipe Nyusi, a officiellement inauguré la centrale électrique à cycle combiné de 40 MW dans la ville de Macarretane, au nord de la province méridionale de Gaza. Dénommé Kuvaninga Energia, le projet est le fruit de l’association d’un groupe d’investisseurs mozambicains et d’un partenaire technique et financier sud-africain, souligne Africa 21 Digital. Sa réalisation a été lancée en 2005 et a nécessité un investissement de 110 millions de dollars. La centrale s’étend sur une superficie de cinq hectares. Elle permettra, non seulement de satisfaire la demande croissante dans...
(Agence Ecofin 14/07/17)
L’Allemagne a conclu avec le Mozambique un accord pour financer à hauteur de 15 millions d’euros, la phase II du projet de modernisation du réseau électrique du pays. L’accord a été signé mercredi à Maputo par l’adjoint du ministre mozambicain des affaires étrangères et de la coopération, Nyeleti Mondlane (photo), et l’ambassadeur de l’Allemagne près le Mozambique, Detlev Wolter. Il permettra, apprend-on de construire une nouvelle sous-station de 66/33 KV et de nouveaux réseaux basse-tension (33 KV) dans le parc industriel de Beleluane. Le projet qui devrait commencer dans les six prochains mois, reliera le réseau électrique du parc aux zones...
(Agence Ecofin 14/07/17)
La compagnie Xtract Resources, à travers sa filiale Explorator a conclu un deuxième contrat d’entrepreneuriat minier avec la société d’investissement Sino Minerals, pour l’exploitation alluviale de la moitié-est de sa concession minière Manica, en Mozambique. Le contrat a une durée de validité de 10 ans et peut être prolongé de 5 ans supplémentaires, si le gisement n’est pas épuisé. Selon les termes du contrat, l’exploitation minière doit débuter au plus tard le 15 octobre 2017, Explorator devant recevoir 25% de la production d’or. L’usine doit avoir une capacité de traitement de 200 t/h et être pleinement opérationnelle à partir du 15 octobre.
(Agence Ecofin 14/07/17)
L’entreprise pétrolière publique russe, Rosneft, s’apprête à ouvrir un bureau au Mozambique. L’information a été donnée à Reuters par Mario Saraiva Ngwenya, un diplomate mozambicain. « Dans les prochaines semaines, une délégation de Rosneft visitera Maputo. Rosneft prévoit d'ouvrir un bureau au Mozambique. », a déclaré le diplomate. Cette volonté d’accéder au marché mozambicain reflète l’intérêt de plus en plus poussé du géant pétrolier pour les nouveaux marchés émergents du continent africain. En dehors du Mozambique qui possède les ressources...
(Agence Ecofin 13/07/17)
Cervejas de Moçambique (CDM), filiale de la compagnie brassicole AB InBev compte sur la province de Zambezie pour lui fournir 650 000 tonnes de maïs afin d’alimenter la future ligne de production de bière de son usine basée à Nampula, rapporte Club of Mozambique. Dans cette optique, des partenariats seront établis avec les producteurs locaux de la céréale par le biais des associations, a indiqué Momad Juizo, directeur de l’industrie et du commerce de la province. D’après le dirigeant qui...
(RFI 11/07/17)
Le FMI va-t-il ou non reprendre son aide budgétaire au Mozambique ? C'est l'objet de la mission que doit mener l'institution jusqu'au 19 juillet à Maputo. Le Mozambique est empêtré dans un énorme scandale financier qui lui a valu la rupture de l'aide budgétaire du Fonds. Le pays est en état de cessation de paiement après la découverte d'une énorme dette cachée, d'1,8 milliard d'euros, contractée par des entreprises liées aux services secrets et au ministère de la Défense. Le...
(Agence Ecofin 08/07/17)
Au Mozambique, General Electric Oil and Gas et la filiale d’Eni en Afrique orientale ont signé, il y a quelques jours, un contrat de développement des ressources gazières de la zone extracôtière 4. D’une durée de 25 ans, l’accord engage la filiale de GE à installer des systèmes et des équipements sous-marins de production ainsi qu’à fournir des services de développement offshore. Les deux parties se sont mises d’accord pour introduire une option de prolongation de l’accord, souligne Energy Digital...
(Agence Ecofin 06/07/17)
Dans une nouvelle mise à jour opérationnelle, la compagnie minière Syrah Resources a déclaré, qu’à la date du 30 juin 2017, la construction globale de l’usine de traitement de sa mine de graphite de Balama, au Mozambique, était à 90% terminée. Le projet reste ainsi en bonne voie pour entrer en production dans le mois d’août. Entre autres avancées, la société a indiqué que les activités de mise en service de l’usine, commencées en mai, progressent comme prévu, et qu’elle a procédé à la vérification du fonctionnement d’un certain nombre d’équipements.
(Agence Ecofin 01/07/17)
Le projet de construction de la ligne de transmission électrique reliant la Mozambique au Malawi est prévu pour démarrer en 2018, rapporte le media mozambicain O País. En gestation depuis 1998, l’initiative prévoit la construction d’une infrastructure de transport électrique de 218 kilomètres. 140 kilomètres seront sur le territoire mozambicain et les 78 kilomètres restants seront implantés au Malawi. Le coût de sa mise en place a été estimé à 120 millions $ et la ligne aura une capacité de...
(Le Monde 29/06/17)
Les entreprises publiques Ematum, Proindicus et Mozambique Asset Management, mises en cause dans un marché militaire, n’ont pas justifié l’intégralité des factures, selon le rapport d’audit du cabinet américain Kroll. Après des mois d’attente, de reports et de spéculations, les conclusions du rapport d’audit sur le 1,8 milliard d’euros de dette cachée par le Mozambique ont enfin été rendues publiques, samedi 24 juin. Imposé par le Fonds...
(Le Monde 24/06/17)
Après deux décennies de croissance soutenue à 7 % de moyenne, ce rythme a été divisé par deux en 2016 (3,6 %). Mais les investisseurs gardent espoir. Recrudescence du conflit armé entre le gouvernement et l’opposition, plongeon sans précédent de son économie en raison notamment de la chute du cours des matières premières… le Mozambique a vécu en 2016 une annus horribilis. Après deux décennies de croissance soutenue à 7 % de moyenne, ce rythme a été divisé par deux...
(Le Monde 23/06/17)
Le gouvernement multiplie les projets gaziers. Une manne dont les populations locales veulent bénéficier. Sur la plage de Palma, à marée basse, une trentaine de pêcheurs se chamaillent. Trois chaloupes ont jeté l’ancre tout près. Hommes, femmes et enfants font des va-et-vient, les pieds dans l’eau. Certains charrient du poisson, d’autres s’amusent. En arrière-plan, l’eau turquoise et les palmiers offrent un cadre paradisiaque à ceux qui viendraient visiter ce coin perdu à l’extrême nord du Mozambique. Une telle scène de vie ne sera sans doute bientôt plus qu’un souvenir...
(Agence Ecofin 12/06/17)
Jeudi dernier, au cours du Forum sur l'infrastructure, à Tete (Mozambique), le gouvernement mozambicain a présenté à un panel d’investisseurs locaux et étrangers, un ensemble de projets quinquennaux sur la période 2015-2019 dont l’ambitieuse construction d’un réseau ferroviaire. Estimé à environ 20 milliards $, le réseau qui devrait connecter le sud du pays au nord, s’étalera sur une distance moyenne de 3 800 kilomètres. Il devrait s’étendre vers les chemins de fer déjà en place et les rallonger de l'intérieur à la côte ainsi qu'aux ports...
(APA 07/06/17)
La Finlande travaille avec le Mozambique sur des stratégies d’expansion de leurs relations bilatérales pour inclure des échanges commerciaux impliquant le secteur privé, a déclaré mardi l’ambassadrice finlandaise, Laura Torvinen. Les officiels des deux pays se sont rencontrés mardi à Maputo pour discuter du renforcement de leurs liens, lors d’un séminaire organisé par l’ambassade de Finlande, en partenariat avec la Chambre de commerce du Mozambique (CCM).
(TV5 06/06/17)
A Maputo, le plus long pont suspendu d'Afrique devrait être inauguré à la fin de l'année. Un ouvrage titanesque, construit et financé par la Chine, mais qui est loin de faire l'unanimité. Son coût : plus de 750 millions de dollars. Explications. Depuis quelques semaines, Maputo prend des airs de San Francisco. Dans la capitale mozambicaine, la construction du plus long pont suspendu d'Afrique est déjà bien avancée. L'inauguration est prévue pour la fin de l'année. L'ouvrage doit relier la rive nord de la ville, très dense, à Catembe, un village de pêcheurs encore peu développé.
(RFI 03/06/17)
Le Mozambique sera bientôt un pays producteur de gaz naturel liquéfié. Le groupe italien ENI a officiellement lancé, jeudi 1er juin, un grand projet gazier. Le gaz sera extrait en mer, à 50 km des côtes mozambicaines. Cette annonce qui était très attendue, marque le début de l’exploitation des immenses réserves de gaz découvertes dans le nord du pays, depuis 2010. Elles sont estimées à 5 000 milliards de mètres cubes. Les réserves découvertes devraient faire du Mozambique d’ici 2025...
(Agence Ecofin 03/06/17)
La compagnie minière Mustang Resources est en bonne voie pour stocker environ 200 000 carats de rubis à son projet Montepuez, au Mozambique, avant une vente aux enchères prévue pour octobre. En effet, elle a réussi à mettre en service son usine de traitement mise à niveau, ce qui devrait entrainer une augmentation progressive de la capacité de fonctionnement. Se basant sur ces progrès, la société a déclaré être confiante, quant à l’atteinte dans les prochaines semaines de son objectif de traitement de 1 500 tonnes/jour.

Pages