Mercredi 22 Novembre 2017

Mozambique : New Delhi et Maputo veulent accélérer le développement du gaz de la Zone extracôtière 1

Mozambique : New Delhi et Maputo veulent accélérer le développement du gaz de la Zone extracôtière 1
(Agence Ecofin 21/10/17)

L’Inde et le Mozambique ont convenu de travailler conjointement pour l’accélération du développement des découvertes de gaz de la Zone extracôtière 1, dans le bassin de Rovuma. C’est ce qu’a annoncé, mercredi, sur son compte Twitter, Dharmendra Pradhan (photo), le ministre indien du pétrole, après une rencontre avec son homologue mozambicaine Leticia Klemens.

« J’ai rencontré la ministre de l’Energie du Mozambique et nous avons décidé d’accélérer le développement de notre projet gazier où les entreprises indiennes ont déjà investi environ 6,5 milliards de dollars.», a-t-il déclaré.

Trois entreprises indiennes sont présentes dans le consortium engagé sur la Zone 1 dont ONGC Videsh Ltd avec 16%, Bharat PetroResources Ltd. (10%) et Oil India Ltd avec 4%. Ils sont aux côtés d’Anadarko, l’opérateur, ENH, la société publique mozambicaine des hydrocarbures et Mitsui E & P Mozambique Area 1 Ltd.

Les deux responsables se sont engagés, chacun de son côté, à donner un coup de pouce au processus devant conduire au démarrage de la production prévue pour 2022 ou 2023. Des efforts sont également en cours pour la prise, entre fin 2017 et juin 2018, d’une décision finale d’investissement.

La Zone 1 qui couvre une superficie d'environ 10 000 km2 compte 5 découvertes majeures de gaz et est l’une des plus grandes réserves d’Afrique orientale avec des ressources prouvées de 75 milliards de pieds cubes. La production qui en sortira sera convertie en GNL grâce à une usine de 12 Mtpa. Celle-ci sera installée à Palma, dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du pays.

Olivier de Souza

Commentaires facebook