Mozambique : les taxes sur les exportations d’anacardes pourraient générer 33 millions $ | Africatime
Jeudi 23 Mars 2017

Mozambique : les taxes sur les exportations d’anacardes pourraient générer 33 millions $

Mozambique : les taxes sur les exportations d’anacardes pourraient générer 33 millions $
(Agence Ecofin 07/12/16)

Au Mozambique, les exportations de noix de cajou durant la campagne 2016/2017 pourraient rapporter 33 millions $ grâce à la taxe à l’exportation sur les noix de cajou brutes, appliquée par le gouvernement mozambicain. C’est ce qu’indique Mohammed Yunus Abdul Gaffar, président de l’Association des industriels de l’anacarde (Aicaju).

Plus précisément, cette recette fiscale sera obtenue par le biais d’une taxe de 300 $ par tonne de noix de cajou exportée. M. Yunus estime, à cet effet, les exportations de noix de cajou, au terme de la campagne 2016/2017, à 110 000 tonnes, sur une production de 150 000 tonnes.

Par ailleurs, le responsable explique que les 40 000 tonnes de noix de cajou qui resteront, après exportation, seront destinées à alimenter les unités industrielles implantées au Mozambique.

Pour rappel, les exportations de noix de cajou brutes sont assujetties, depuis la campagne 2003/2004, à une taxe de 18%. Selon certains experts, cette taxe est appliquée pour inciter les entreprises de production d’anacardes à s’investir dans le secteur de la transformation de l’anacarde.

Le pays avait prévu une récolte initiale de 120 000 tonnes.

Commentaires facebook