Mardi 24 Octobre 2017

Mozambique: épidémie de choléra et recrudescence du paludisme

Mozambique: épidémie de choléra et recrudescence du paludisme
(AFP 14/03/17)

Le ministère mozambicain de la Santé s’est déclaré mardi "préoccupé" par une épidémie de choléra qui sévit au Mozambique depuis deux mois et a déjà fait deux morts, ainsi que par la hausse récente du nombre de cas de paludisme.

Depuis le 5 janvier, plus de 1.200 personnes ont été atteintes par le choléra dans quatre provinces du pays et deux personnes sont mortes dans les environs de la capitale Maputo, a expliqué à la presse Benigna Matsinhe, directrice adjointe de la santé publique, au ministère éponyme.

"Nous enregistrons moins de cas ces derniers jours, mais ce qui nous préoccupe c'est que nous ne sommes pas encore parvenus à stopper la transmission de la maladie", a-t-elle déclaré.

C'est la troisième année consécutive que le Mozambique est touché par une épidémie de choléra. En 2015, 41 personnes était mortes des suites de cette maladie qui entraîne une diarrhée sévère et une grave déshydratation.

Les fortes pluies enregistrées depuis octobre dernier dans le pays favorisent l'augmentation du nombre de cas de choléra, qui se propage à cause de mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement.

Le ministère de la Santé a également constaté une hausse de 11% du nombre de cas de paludisme par rapport à 2016, avec 1,48 millions de cas recensés et 288 décès depuis janvier 2017.

"Cette hausse s'explique aussi par le fait que nous avons fait des progrès dans le dépistage et le traitement de la maladie au niveau des communautés", a relativisé Lorna Gurjal, la directrice du département d'épidémiologie du ministère de la Santé.

Selon elle, le nombre de décès et de cas graves tend à diminuer.

Commentaires facebook