Vendredi 18 Août 2017

Mozambique : Anadarko trouve un accord avec Maputo pour la construction de deux terminaux portuaires

Mozambique : Anadarko trouve un accord avec Maputo pour la construction de deux terminaux portuaires
(Agence Ecofin 02/08/17)
L’Américain Anadarko Petroleum.

Lundi, l’Américain Anadarko Petroleum a annoncé avoir conclu deux accords avec le gouvernement mozambicain dans son projet d’érection de deux terminaux portuaires visant à soutenir l’industrie du GNL dans la province de Cabo Delgado, au nord du pays. Ces accords l’autorisent notamment à concevoir, construire et exploiter une installation d’exportation du GNL et un port d’importation des matériaux pour la construction des usines.

L’annonce fait suite à l’approbation des termes et conditions de la construction de deux terminaux portuaires par le gouvernement, le 23 juin dernier, associant Anadarko et Eni, les opérateurs respectifs des zones extracôtières 1 et 4.

Selon la feuille du gouvernement, les projets seront opérés à parts égales par les deux entités afin de favoriser « l'utilisation rationnelle de l'espace et créer les conditions pour une durabilité environnementale ». Pour participer à la gestion, le conseil des ministres a approuvé la création de deux entreprises publiques : LNG Marine Terminal Company et de Sociedade Mozambique MOF.

Anadarko envisage de développer une usine de GNL en onshore au Mozambique, qui sera composée de deux trains de liquéfaction et qui sera dotée d’une capacité de 12 Mtpa. C’est la production issue des champs Golfinho et Atum, dans la zone extracôtière 1 qui approvisionnera l’installation. « C'est une étape clé sur la voie d'une décision finale d'investissement (FID) pour notre projet initial de deux trains LNG. Elle marque l'achèvement des composantes de base dans le cadre juridique et contractuel de notre coopération avec le gouvernement », a commenté Mitch Ingram (photo), vice-président de la branche GNL d’Anadarko.

Avec un intérêt de 26,5%, Anadarko opère la zone 1. La JV est ensuite composée d’ENH avec 15%, Mitsui E & P Mozambique Area1 Ltd (20%), ONGC Videsh Ltd. (16%), Bharat PetroResources Ltd. (10%), PTT Exploration & Production Plc (8,5%) et Oil India Ltd. (4%).

Olivier de Souza

Commentaires facebook