Mercredi 20 Septembre 2017

Le Mozambique approuve un projet touristique de 25 millions USD

Le Mozambique approuve un projet touristique de 25 millions USD
(APA 14/09/17)
Mapulanguene est situé non loin du parc national du Limpopo.

Le gouvernement mozambicain vient d’approuver un projet touristique de 25 millions de dollars qui vise à accroître la compétitivité du secteur, en mettant à profit le potentiel du pays et en fournissant des services touristiques de qualité. Le porte-parole du gouvernement, Ana Comoana a confié mardi soir aux journalistes, après une réunion du Cabinet à Maputo que deux entreprises sud-africaines et américaines avaient été autorisées à mettre sur pied une ferme de tourisme et de conservation qui sera située au poste administratif de Mapulanguene (district de Magude) dans la province de Maputo.

"Elles (les entreprises sud-africaines et américaines) ont créé à cette fin une entreprise commune dénommée Nuanetsi Lda", a déclaré Comoana qui est par ailleurs vice-ministre du Tourisme et de la Culture.

Elle a indiqué que le projet qui couvre une superficie de 17.900 hectares impliquerait la construction de 10 villages touristiques ainsi que des infrastructures sociales, notamment des routes d’accès et des écoles.

Elle a aussi révélé que le projet devrait créer 110 emplois et générer des revenus à travers l’expansion des services d’hôtellerie et de restauration.

"Avec cette autorisation, le gouvernement a l’intention de réaliser le projet de mise en œuvre d’une ferme naturelle à des fins touristiques et de conservation".

Mapulanguene est situé non loin du parc national du Limpopo dans le sud de la province de Gaza.

Le secteur du tourisme a connu en 2015 et 2016 une période de vaches maigres, du fait de violences sporadiques nées de la rivalité entre la Renamo, le principal groupe d’opposition du Mozambique et son ancien adversaire lors de la guerre civile, le Frelimo (parti au pouvoir).

Les investissements dans le secteur du tourisme au Mozambique ont atteint 107,8 millions de dollars en 2016, soit une diminution de 44,1% par rapport au montant enregistré dans la période de référence, a expliqué Comoana.

Elle a déclaré que le gouvernement avait récemment pris des mesures pour que les touristes puissent entrer au Mozambique, dont l’ouverture de 18 postes frontaliers, l’introduction de visas de tourisme à entrées multiples et l’extension des heures d’ouverture pour certains postes frontaliers.

Les principales sources internationales de touristes au Mozambique sont l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Portugal, les Etats-Unis, les Pays-Bas, la France, l’Italie et les économies émergentes que sont l’Inde, le Pakistan, le Brésil et la Chine. Ces pays comptaient pour 80% des arrivées de touristes en 2016.

Les principaux pourvoyeurs régionaux de touristes au Mozambique sont l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Malawi et le Swaziland, qui représentaient 64% du total des touristes africains qui sont entrés dans le pays l’année dernière.

Commentaires facebook