Mardi 24 Avril 2018

La croissance du Mozambique pour 2018 revue à la baisse (BM)

La croissance du Mozambique pour 2018 revue à la baisse (BM)
(APA 12/01/18)
Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale

APA-Maputo (Mozambique) - La Banque mondiale a révisé à la baisse les prévisions de croissance économique du Mozambique pour 2018, soulignant qu’elle sera de 3,2%, soit une diminution de 2,9 points par rapport à l’estimation initiale.

Selon les dernières perspectives économiques mondiales publiées jeudi, la Banque mondiale met cette révision à la baisse sur le compte du caractère insoutenable des coûts du service de la dette publique du Mozambique.

Elle a exhorté le Mozambique et les autres pays à faible revenu à « poursuivre leurs efforts pour mobiliser les revenus nationaux et rationaliser leurs dépenses publiques ».

Le Mozambique connait une crise financière après avoir admis plus de 2 milliards de dollars de dettes qu’il avait cachés. Le pays est maintenant confronté à un gel des nouveaux prêts de la Banque mondiale.

Le Fonds monétaire international a suspendu son aide au Mozambique l’année dernière, estimant que Maputo avait caché des emprunts au Credit Suisse et à la banque russe VTB Bank pour son secteur de la défense.

Les prévisions de la Banque mondiale pour l’économie mozambicaine sont très en deçà des prévisions gouvernementales présentées en décembre dernier par le Premier ministre Carlos Agostinho do Rosário, qui tablait sur une croissance économique de 5,3% en 2018.

À l’époque, le Premier ministre avait déclaré que la croissance serait largement soutenue par les performances des secteurs de l’agriculture, du commerce, de l’industrie extractive et des transports et de la communication.

La dynamique de l’économie mozambicaine en 2018, a-t-il expliqué, « sera encore renforcée par l’amélioration des prix des principaux produits d’exportation, à savoir le charbon, l’aluminium, le gaz naturel et les sables lourds ».

Les données définitives pour le Mozambique 2017 ne sont pas encore disponibles, mais les projections indiquent un taux de croissance de 5,5%.

À l’échelle mondiale, la Banque mondiale a révisé ses estimations de la croissance mondiale à 3,1% en 2018 contre 2,8% pour l’année dernière.

Commentaires facebook