Dimanche 18 Février 2018

Douze personnes tuées par des crocodiles au Mozambique

Douze personnes tuées par des crocodiles au Mozambique
(APA 13/02/18)

APA-Maputo (Mozambique) - Au moins douze personnes ont été tuées par des crocodiles dans le district de Chinde, province centrale de Zambezia au Mozambique, a appris APA samedi.

Selon l’administrateur du district, Pedro Vírgula, cité par Radio Mozambique, le cas le plus récent a eu lieu mercredi lorsque deux pêcheurs sont morts dans une attaque de crocodile.

« Le troisième a été gravement blessé en perdant presque une jambe », a expliqué Virgula.

« Le district de Chinde affiche une croissance socio-économique remarquable, mais il est actuellement en proie à un problème majeur d’attaques meurtrières de crocodiles », a-t-il ajouté non sans préciser si ces attaques de reptiles ont provoqué la panique au sein de la population locale qui vit essentiellement de l’agriculture et de la pêche.

Le district de Chinde est situé à l’embouchure du fleuve Zambèze et les crocodiles viennent de la province reculée de Tete, au nord du Mozambique, où leur nombre a augmenté ces dernières années.

Le Chinde est un affluent de la puissante rivière Zambezi qui est la quatrième plus longue rivière d’Afrique, la plus longue rivière à l’est du continent et la plus grande qui coule dans l’océan Indien.

La province de Tete a enregistré le plus grand nombre d’attaques mortelles de crocodiles au Mozambique, avec 30 décès en 2017.

Les reptiles détruisent également de grandes quantités de terres arables et de cultures dans leur recherche de nourriture.

D’autres animaux sauvages, notamment les buffles et les éléphants, détruisent également de grandes quantités de cultures vivrières dans la région.

Commentaires facebook