Mercredi 24 Mai 2017
(Sahara Medias Agency 24/05/17)
Le ministre mauritanien de la justice, Brahim O Daddah a déclaré mardi que le gouvernement mauritanien entreprend toutes les mesures nécessaires pour adapter les institutions pénitentiaires aux normes internationales exigées Le ministre qui s’exprimait lors d’une visite effectuée mardi à la nouvelle prison des femmes à Arafat, a déclaré que ce pénitencier a été construit conformément aux instructions du président Mohamed O Abdel Aziz, ajoutant que cette prison répond désormais à tous les critères exigés. Il a ajouté qu’elle sera dotée prochainement d’ateliers de formations qui devront faciliter la réinsertion des détenues à leur sortie de prison qui auront subi les formations adéquates.
(L'Authentique Quotidien 24/05/17)
Pendant toute la semaine dernière, plusieurs dizaines de personnes ont fait le pied de grue à Nouakchott, devant les locaux de la Direction de la SNDE mais aussi face aux bureaux du ministre de l’intérieur pour exiger le règlement de la crise de l’eau à Aïoun et dans l’ensemble du Hodh El Gharby. Simultanément, des regroupements monstres ont été organisés sur place devant les locaux de la Wilaya et tout le long de la route de l’Espoir, maintes fois bloquée. Aïoun, Tintanne, Kiffa, Cheggar… Les populations de l’Intérieur du pays, notamment celles qui résident le long de la route de l’Espoir se sont fait entendre la semaine passée.
(Sahara Medias Agency 24/05/17)
Les propriétaires des boutiques du marché de la capitale ont annoncé mercredi qu’ils observeront demain jeudi une grève pour protester contre la décision des autorités de démolir le plus vieux marché de la capitale. Ils ont annoncé avoir reçu un avis du ministère du commerce ordonnant l’évacuation du marché avant la fin de 2017 et annonçant sa démolition pour le début de 2018. Dans le communiqué distribué mercredi, les commerçants déclarent avoir été « choqués par cette décision qui prouve,...
(L'Authentique Quotidien 24/05/17)
Longtemps bafoué de manière générale par les régimes précédents et celui en place, actuellement l’État veut investir plus sur le secteur éducatif national afin de rehausser son niveau en vue d’améliorer son efficience et son impact positif sur le développement national. En effet, le conseil des ministres à l’issue de sa réunion hebdomadaire a pris des dispositions relatives à l’enseignement supérieur. Ainsi un projet de décret a été mis en place portant création « l’Autorité Mauritanienne d’Assurance-Qualité de l’Enseignement Supérieur...
(Xinhua 24/05/17)
NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé ce mardi à Nouakchott un appel urgent aux donateurs à la mise en place de 18,5 millions de dollars destinés à subvenir aux besoins alimentaires des quelque 50.000 réfugiés maliens du camp de Mbera (est mauritanien). "Sur un besoin total de 38,5 millions de dollars, le PAM n'a reçu que 14,5 millions de dollars, soit un déficit de 62% qui passe à 71% pour la période juin-décembre 2017 pour laquelle il manque 18,5 millions de dollars, a déclaré devant la presse Jean Noël Gentile, représentant du PAM en Mauritanie.
(La Libre 22/05/17)
Plus d’une cinquantaine de personnes ont manifesté samedi 20 mai, Porte de Namur à Ixelles (Bruxelles), contre l’esclavage pratiqué en Mauritanie. Ces personnes réclament également la libération de Moussa Ould Bilal Biram et Abdallahi Matala Salek, des militants abolitionnistes arrêtés le 30 juin 2016 en Mauritanie. Cette mobilisation a été organisée par l’association Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA) en Mauritanie. Les manifestants ont crié des slogans comme « Libérez nos camarades ! » et arboraient des messages sur...
(L'Authentique Quotidien 22/05/17)
Aujourd’hui (19 mai), des dizaines de personnes manifestaient à Bruxelles contre l’esclavage pratiqué en Mauritanie. L’occasion de se pencher sur un fait de société encore tristement d’actualité. Sous des formes qui évoluent avec le temps. Sur le coup de 11h, ce matin, porte de Namur, à Ixelles. Des dizaines de personnes manifestent contre l’esclavage pratiqué en Mauritanie. Ces personnes réclament entre autres la libération de Moussa Ould Bilal Biram et Abdallahi Matala Salek, deux militants abolitionnistes arrêtés le 30 juin...
(Sahara Medias Agency 19/05/17)
Le ministre de la santé, professeur Kane Boubacar a révélé que le pays prend en charge 20% des coûts des soins à l’étranger à travers la caisse d’assurance maladie et 90% au niveau des hôpitaux nationaux. Le ministre répondait mercredi à une question orale du député de l’opposition, membre de Tewassoul, Mohamed Goulam O. El Hadj Cheikh relative à la nature des prestations fournies par la CNAM. Le ministre de la santé a ajouté que 70% du budget de la...
(APA 18/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre de la Santé mauritanien, Kane Boubakar, a déclaré, mercredi soir à Noukchott, que 20% de la population bénéficient des prestations offertes par la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM). Interrogé par un député de l’Assemblée nationale, le ministre a souligné que la CNAM prend en charge actuellement 90% des coûts des soins médicaux dans les hôpitaux nationaux et 20% de ces coûts à l’étranger. Il a ajouté que 70% du budget de cette Caisse était dépensé,...
(Sahara Medias Agency 17/05/17)
Le gouvernement n’a toujours pas convoqué à ce jour le collège électoral pour le referendum sur les amendements constitutionnels prévu le 15 juillet prochain. Les textes prévoient la convocation du collège électoral au moins 45 jours avant l’échéance. C’est pourquoi les observateurs ont prévu que le gouvernement convoque le collège électoral, à l’issue de l’une des deux prochaines réunions du conseil des ministres, afin de rester dans les délais réglementaires. D’ores et déjà la commission électorale nationale indépendante a entamé...
(Le Monde 16/05/17)
Marie Foray, juriste, et Tiphaine Gosse, journaliste indépendante, ont été expulsées de Mauritanie alors qu’elles travaillaient sur la question de l’esclavage. Le 28 avril, le général mauritanien Mohamed Ould Meguett, directeur général de la sûreté nationale, après nous avoir déclaré qu’« il n’y a pas d’esclavage en Mauritanie », a exigé que Tiphaine Gosse, journaliste, et moi-même, Marie Foray, juriste, quittions immédiatement la Mauritanie afin de nous empêcher de poursuivre nos investigations sur les questions de l’esclavage et du racisme en Mauritanie.
(Radio Vatican 16/05/17)
Le Saint-Siège a officialisé aujourd'hui la nomination du nouveau nonce apostolique en Irlande, Mgr Jude Thaddeus Okolo, et du premier nonce apostolique en Mauritanie, Mgr Michael Wallace Banach. De nationalité nigériane, Mgr Jude Thaddeus Okolo sera le deuxième nonce originaire d'Afrique à représenter le Pape dans un pays d'Europe occidentale, après un Ougandais, Mgr Augustine Kasujja, qui est nonce en Belgique et au Luxembourg depuis 2016. Mgr Okolo a auparavant été nonce au Tchad et en Répuplique centrafricaine de 2008...
(Paris-Match 11/05/17)
Alors que l’abolition de l’esclavage est célébrée aujourd’hui en France, d’autres pays comme la Mauritanie tardent à mettre fin à cette pratique. Le message de cette marche pour la liberté et l’égalité se veut fort, pacifique et rassembleur. Ce samedi 29 avril 2017 dans les rues de la capitale mauritanienne, se tient la 4ème manifestation du mouvement pour la reconnaissance des droits de la communauté Haratine toujours victime d’un esclavage féodal. En arabe, Haratine est le pluriel de Haratni qui signifie littéralement l’affranchi, le libéré. Le terme désigne les Mauritaniens noirs (Peul, Soninké et Wolofs) descendants d’esclaves au service de la communauté arabo-berbère, dite des Maures blancs.
(France TV Info 11/05/17)
Ne pas oublier la Mauritanie. C’est le message que le Collectif des Mauritaniens de France lance à l’occasion de la journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition. Malgré l’interdiction de la traite, il existe de nouvelles formes d’esclavage dans le pays, dénonce le coordinateur du Collectif. Souleymane Niang s’est confié à Géopolis. Le Collectif des Mauritaniens de France annonce une manifestation le 13 mai à Paris. Il s’agit d’interpeller l’opinion française et internationale sur la situation dramatique que vivent les Haratines, ces anciens esclaves...
(APA 11/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le taux de mortalité néonatale en Mauritanie se situe actuellement à 582 décès sur 100.000 naissances vivantes, a révélé le coordinateur du Programme national de la santé de la reproduction en Mauritanie (PNSR), Sidi Mohamed Ould Abdel Aziz. M. Aziz a avancé ce chiffre dans un mot prononcé, mercredi à Nouakchott, à l’ouverture de la cérémonie de lancement de la Semaine nationale de la santé de la reproduction, organisée cette année sous le thème « Tous unis...
(Sahara Medias Agency 11/05/17)
Des ressortissants de « Wad Leksour », qui regroupe Tidjikja, Lehweitat et Rachid, ont observé jeudi un sit-in devant la présidence pour demander l’arrêt des travaux en cours pour la réalisation du barrage de « Hneykatt Bagdada », au sud est de la ville de Tidjikja. Les protestataires ont mis en garde contre la construction de ce barrage, contraire selon eux aux intérêts de la région et aux aspirations des populations. Ils ont demandé l’intervention personnelle immédiate du président Mohamed...
(Afrique Actualité 11/05/17)
Depuis longtemps, les fêtes de divorce rivalisent avec le mariage en Mauritanie. Une fois divorcée et après avoir dépassé les trois mois, la femme mauritanienne se prépare pour faire la fête. Elle tresse ses cheveux, elle fait le henné dans ses mains et dans ses pieds. Elle se maquille pour être belle devant les hommes ! Elle compte déjà se remarier, même si elle a des enfants, même si elle s'est remariée plus d'une fois ! La cérémonie de divorce...
(Sahara Medias Agency 11/05/17)
Le gouvernement mauritanien a entrepris, quelques mois durant la formation d’une centaine de jeunes mauritaniens dans le domaine du bâtiment. Une formation réalisée par le ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et des nouvelles technologies avec le concours de la société des bâtiments, d'industrie, des services et des travaux publics. Lors de la cérémonie de sortie de cette promotion hier mercredi, le ministre de l'emploi, de la formation professionnelle et des NTIC, Moctar Dia Malal, a souligné l’importance de...
(Financial Afrik 10/05/17)
Manatt, Phelps & Phillips, un célèbre cabinet d’avocats américains, spécialisé dans plusieurs domaines d’affaires, a annoncé l’arrivé dans son staff, début mai 2017, de maître Kalidou Gadio, un mauritanien originaire de Kaédi (400 km au Sud de Nouakchott), diplômé en droit financier de Harvard, pendant longtemps Conseiller Juridique Général de la Banque Africaine de Développement (BAD), qu’il a quitté début 2016. L’information fait l’objet d’une large diffusion dans la presse américaine. Maître Gadio prend ses quartiers à Washington et va...
(Alakhbar 09/05/17)
ALAKHBAR (Nouakchott)- Le Collectif des Mauritaniens de France (CMAF) va organiser une manifestation de sensibiliser sur l’existence des nouvelles formes d’esclavage en Mauritanie, le Samedi 13 Mai 2017 à partir de 14h à la Place du Trocadéro. La manifestation s’inscrit dans la cadre de la journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition (le 10 Mai), selon un communiqué reçu à Alakhbar. « L’opportunité sera donnée d’abord à des personnalités (essentiellement des mauritaniens), dotées d’une certaine compétence sur...

Pages