Lundi 24 Juillet 2017
(Agence Ecofin 13/06/17)
(Agence Ecofin) - Pour la seconde fois, depuis le début de l’année, les opérateurs de téléphonie mobile Mauritel, filiale de Maroc Telecom, Mattel, filiale de Tunisie Telecom et Chinguitel, filiale de Sudatel, écopent de sanctions pécuniaires pour violation des termes de leur cahier des charges. Après l’amende globale de 1,18 million de dollars, infligée en février dernier, pour manquement à l’identification des abonnés, l’Autorité de régulation des postes et télécommunications de Mauritanie (ARE) reproche, cette fois-ci, aux sociétés télécoms une « mauvaise qualité du service dans plusieurs villes et localités » du pays. Mauritel a été puni d’une amende de 216 millions d’Ouguiyas (605 930 dollars US). Mattel écope d’une amende de 118 millions...
(Afrique Actualité 13/06/17)
Neuf mauritaniens qui prospectaient en territoire algérien à la recherche de l'or ont été arrêtés par l'armée algérienne au cours des derniers jours. Parmi ces neuf orpailleurs arrêtés figure un employé de la société nationale industrielle et minière de Mauritanie (la SNIM). Ce jeune travailleur de la SNIM serait un géologue de formation. Il est parti avec ce groupe pour les aider dans la prospection d'or. Des proches des personnes arrêtées en Algérie ont organisé mercredi un sit-in, le troisième du genre devant les locaux de la wilaya du Tiris Zemour à Zouérate. Ils ont demandé aux autorités mauritaniennes d'intervenir afin d'obtenir la libération des leurs, tout en soulignant que ceux-ci n'ont commis aucun délit qui justifie leur détention pendant...
(Financial Afrik 13/06/17)
Une délégation de l’Office National des Statistiques mauritanien (ONS) a entamé aujourd’hui au Maroc, avec le soutien de la Commission économique pour l’Afrique, un voyage d’étude auprès de son équivalent marocain, le Haut-Commissariat au Plan. Cette mission sera l’occasion pour les statisticiens mauritaniens et marocains d’échanger leurs expériences en matière de collecte et de traitement de données. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un projet initié par la CEA, en partenariat avec les instituts des statistiques mauritanien et marocain, pour faciliter et accélérer la modernisation des comptes nationaux annuels de la Mauritanie et soutenir la migration du Système de Comptabilité Nationale mauritanien vers le nouveau système SCN 2008, conformément aux recommandations de la Commission des Statistiques des Nations Unies. Ce...
(APA 12/06/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Quelque 49.970 candidats dont 48,24 % sont de sexe féminin ont commencé lundi les épreuves de la première session du baccalauréat en Mauritanie, a-t-on constaté à Nouakchott. Ces épreuves se déroulent dans 128 centres à travers le pays dont presque la moitié se trouve dans la capitale. Les candidats issus de l’enseignement public sont presque à égalité avec ceux venant de l’enseignement privé. Une attention particulière a été accordée cette année à la lutte contre la fraude qui a entaché le déroulement du bac ces dernières années, avec notamment l’utilisation des téléphones portables connectés à l’internet.
(Points Chauds 12/06/17)
La crise diplomatique dans le Golfe, qui se manifeste à travers l’action du royaume d’Arabie Saoudite et ses alliés, tentant d’isoler le Qatar par tous les moyens, est entrée dans une véritable escalade ce vendredi, après la publication par Riyad et d’autres capitales arabes, d’une liste de 12 entités et 59 personnalités «liées à l’émirat par un programme politique suspect». Cette liste suscite une foule d’interrogations à Nouakchott. Même si le nom d’aucune personnalité ou entité mauritanienne n’apparaît sur cette liste, de nombreux observateurs à Nouakchott expriment la crainte de gros dégâts collatéraux sur le Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD-Tawassoul, mouvance islamiste modérée). Certains vont jusqu’à soulever le spectre d’une interdiction de cette formation après la...
(AgoraVox 12/06/17)
Le violent communiqué du ministère des affaires étrangères mauritanien a été repris par une multitude d’agences de presse de la sous-région et plus loin dans le monde car il était aussi en français. Pourquoi une telle violence dans les propos comme s’il avait été dicté de Riyad ? Lors de sommet de la ligue arabe à Nouakchott, pour lequel le pouvoir mauritanien s’est décarcassé pour en être digne, le roi saoudien, sans poser un orteil à Nouakchott, a préféré aller fêter chez son frère en royauté M6, dont le moins qu’on puisse dire est qu’il ne fut certainement pas mécontent de voir le démocrate Aziz ne recevoir plus ou moins que les seconds couteaux. Pourtant, ce jour-là, l’émir du Qatar...
(RFI 12/06/17)
L’équipe de Mauritanie s’est imposée 1-0 au Botswana, ce 10 juin 2017 à Gaborone, pour son premier match dans le groupe I des éliminatoires de la CAN 2019. Les « Mourabitounes » ont parfaitement débuté les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce 10 juin 2017 à Gaborone. La sélection mauritanienne s’est en effet imposée 1-0 au Botswana, pour son premier match dans le groupe I. C’est Abdellahi Soudani qui a inscrit le but victorieux à la 78e minute. Au coup de sifflet final, ses partenaires sont venus lui sauter dans les bras et ont longuement manifesté leur joie. Lire la suite sur: http://afriquefoot.rfi.fr/20170610-can-2019-mauritanie-demarre-fort-elim...
(AFP 10/06/17)
La France cherchait vendredi à convaincre les Etats-Unis, très réservés sur sa requête selon laquelle l'ONU pourrait appuyer politiquement et financièrement une force militaire africaine anti-jihadistes dans le Sahel. Le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, qui composent le G5 Sahel, ont accepté en mars de constituer une force de 5.000 hommes, chargée de cette mission. La France a présenté un premier projet de résolution mardi selon lequel cette force militaire pourrait "utiliser tous les moyens nécessaires" pour "combattre le terrorisme, le trafic de drogue et le trafic de personnes".
(APA 10/06/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le référendum constitutionnel en Mauritanie, qui était prévu le 15 juillet prochain, a été reporté au 5 août suivant, selon un communiqué du gouvernement rendu public à Nouakchott. Ce communiqué fait suite à la réunion ordinaire du Conseil des ministres tenue jeudi dans la capitale mauritanienne. Le texte a précisé que le report est justifié par une proposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) consistant à reporter la date du scrutin en vue d’une meilleure organisation du référendum. Il n’a pas donné de détails supplémentaires, mais la cause directe serait le peu d’engouement manifesté par les électeurs pour les centres de recensement complémentaire à caractère électoral ouverts partout dans le pays. La CENI vient d’ailleurs de...
(RFI 10/06/17)
Paris espérait pouvoir voter rapidement une résolution pour donner un soutien politique et juridique à l'envoi d'une force antijihadiste de 5000 hommes au Mali, dite du G5 Sahel. C'était sans compter l'opposition des Américains et des Britanniques qui reconnaissent l'importance de lutter contre le terrorisme au Sahel, mais refusent pour l'instant de mettre la main au portefeuille. Paris a proposé un nouveau texte vendredi 9 juin, qui précise les groupes terroristes visés par cette force et reconnus par l'ONU. Les négociations continuent en coulisse. La France espère toujours un vote en début de semaine prochaine. Pour une fois, les rapports de force sont inversés au Conseil de sécurité. Les Chinois, les Russes, les membres africains et européens soutiennent le texte...
(AFP 09/06/17)
Le référendum sur le projet de révision constitutionnelle en Mauritanie, prévu le 15 juillet, a été reporté de trois semaines, au 5 août, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur Ahmedou Ould Abdallah, lors d'un point de presse. La décision en mars du président Mohamed Ould Abdel Aziz de passer outre le rejet du projet par la voie parlementaire en le soumettant à référendum a provoqué la controverse dans le pays. En avril, le gouvernement avait annoncé que cette consultation se tiendrait le 15 juillet. "Le Conseil des ministres a décidé de reporter au 5 août le référendum sur les amendements constitutionnels à la demande de la Céni" (Commission électorale nationale indépendante), a déclaré M. Ould Abdallah au sortir d'une...
(Jeune Afrique 09/06/17)
Le conseil des ministres mauritanien a décidé, jeudi 8 juin, de reporter au 5 août le référendum constitutionnel prévu le 15 juillet. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a demandé au gouvernement de prolonger de trois semaines le recensement administratif à vocation électorale destiné à mettre à jour les listes électorales qui datent de 2014. En effet, les Mauritaniens ne se bousculent pas pour s’inscrire sur ces listes et une faible participation pourrait nuire à la crédibilité du scrutin. D’autre part, en raison du Ramadan qui s’achève fin juin, la campagne électorale aurait été très courte. Ce référendum voulu par le président Mohamed Ould Abdelaziz est destiné à modifier la Constitution en supprimant le Sénat, en créant des conseils régionaux...
(APA 09/06/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le gouvernement mauritanien, dans un communiqué rendu public vendredi à Nouakchott, a condamné les attentats qui ont frappé mercredi la capitale iranienne Téhéran et qui ont fait 13 morts et 46 blessés. « Suite à l’acte terroriste commis dans la capitale iranienne Téhéran, visant des sites à caractère symbolique de la République islamique iranienne et ayant couté la vie à de nombreuses victimes innocentes, le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie condamne fermement cet acte criminel, contraire aux valeurs de tolérance de notre religion islamique », peut on lire dans le communiqué. « En cette douloureuse occasion, le gouvernement mauritanien présente ses sincères condoléances au gouvernement et au peuple iraniens et exprime sa compassion avec les...
(La Tribune 09/06/17)
C’est un homme « pétri d’expérience » qui a été porté mercredi 7 juin à la tête de la force armée conjointe du G5 Sahel pour éradiquer le terrorisme dans la région. Nommé au poste de chef d’état-major général des armées le 29 juin en 2016 pour remplacer le général Mahamane Touré parti à la retraite, le « nouvel homme fort du sahel », a acquis une réputation de meneur de troupes et de guerrier intrépide sur plusieurs fronts militaires au Mali, notamment au nord du pays. Sa nouvelle mission n’est pas une mince affaire. Né en 1967 à San, dans la région de Ségou au centre du Mali, Didier Dacko est un homme du sérail, en témoigne son ascension...
(RFI 08/06/17)
Comme l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, l'Egypte et le Yémen, la Mauritanie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Qatar. L'annonce a été faite par le ministre des Affaires étrangères au journal de 20h, mardi 6 juin. La Mauritanie a justifié cette décision par la politique pro-terroriste du Qatar. Elle accuse le pays de propager des idées extrémistes et d'avoir sciemment semé l'anarchie dans de nombreux pays arabes. « Le Qatar a pris l'habitude de mettre en cause les principes sur lesquels est fondée l'action arabe commune », déplore le communiqué officiel.
(Financial Afrik 08/06/17)
La place naturelle de la Mauritanie se trouve dans l’espace de la CEDEAO où nos compatriotes ont l’habitude de commercer et, notre intégration dans l’espace de l’Union du Maghreb Arabe n’a attiré aucun investissement autre que des coiffeurs, des bouchers, divers restaurateurs et vendeurs de fruits et légumes non commercialisables sur leur marché local alors qu’aucun mauritanien ne peut disposer de licence pour ouvrir un quelconque commerce de proximité dans l’un quelconque des pays du Maghreb. Actualité oblige, notre rédaction s’est tournée vers Mory Guéta Cissé, citoyen mauritanien qui manie l’arabe, le français et l’anglais pour avoir séjourné dans différentes contrées de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Aux yeux de cet opérateur économique, fin analyste...
(RFI 08/06/17)
La crise diplomatique autour du Qatar a gagné l’Afrique. Après la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie saoudite avec l’émirat, plusieurs pays du continent ont, à leur tour, pris position. D’abord la Mauritanie mardi, puis les Comores mercredi ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha. Nouakchott accuse le Qatar de « soutenir des organisations terroristes, de propager des idées extrémistes et de semer l’anarchie ». Ensuite, c’est le gouvernement sénégalais, solidaire de l’Arabie saoudite, qui a rappelé son ambassadeur au Qatar. Un geste fort qui ne rompt pas pour autant tous liens avec les Qatariens. Dakar dit vouloir consulter son diplomate sur les suites à donner à cette crise. Dans le même esprit, Djibouti a décidé de réduire sa représentation...
(APA 08/06/17)
Le général de division de l’armée malienne Didier Dacko a été nommé,commandant de la force conjointe du G5 sahel, organisation regroupant le Burkina, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad, a appris APA de source officielle. A 50 ans, le général Dacko aura la lourde responsabilité de diriger la future force sous-régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme et les trafics en tout genre au Mali et dans les 5 pays membres, surtout dans les localités les frontalières. Avant sa nomination le général Didier Dacko était chef d’état-major général des armées du Mali, poste qu’il occupait depuis juin 2016. Il a d’abord été chef d’état-major général adjoint. Le général Didier Dacko est connu pour être un homme...
(AFP 07/06/17)
La Mauritanie a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar, accusé par les autres pays de la péninsule arabique et l'Egypte de "soutien au terrorisme", a rapporté mardi soir l'agence officielle AMI. "Le gouvernement de la République islamique de Mauritanie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'Etat du Qatar", lui reprochant de "soutenir les organisations terroristes et de promouvoir les idées extrémistes", selon un communiqué du ministère mauritanien des Affaires étrangères, cité par lagence. "Il a semé le chaos et les tensions dans dans de nombreux pays arabes, ce qui a provoqué de grandes tragédies humanitaires dans ces pays, en Europe, et à travers le monde"...
(AFP 07/06/17)
Le prochain sommet du G5 Sahel se déroulera le 2 juillet à Bamako en présence du président français Emmanuel Macron, ont annoncé mardi les ministres des Affaires étrangères des pays concernés, au terme d'une réunion dans la capitale malienne. L'ambassadeur de France à l'ONU a par ailleurs annoncé mardi que son pays allait demander au Conseil de sécurité d'autoriser la force conjointe destinée à lutter contre la menace jihadiste et les trafics que veut constituer le G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad). "Le 2 juillet, les chefs d'Etat du G5 Sahel ont décidé d'organiser un sommet spécial au cours duquel ils auront un dialogue direct avec le chef d'Etat français", a déclaré à l'AFP le ministre malien des...

Pages