Lundi 29 Mai 2017
(Xinhua 04/05/17)
NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- La circulation routière a été rétablie mercredi à Nouakchott où le calme est revenu après 48 heures d'émeutes et d'actes de vandalisme consécutifs provoquées par une grève des chauffeurs de taxi qui protestaient contre des amendes jugées "trop fortes", a constaté un correspondant de Xinhua. Les grévistes avaient érigé des barricades et bloqué la circulation dans plusieurs artères de la capitale, cependant que des "fauteurs de troubles" s'étaient livrés à des actes de vandalisme ciblant les commerces et les voitures. Réagissant à ces troubles, mardi soir, sur les ondes de la radio nationale...
(Sahara Medias Agency 04/05/17)
Le président Mohamed O. Abdel Aziz a ordonné mardi au ministre de l’équipement et des transports de fermer les fourrières ou sont stationnés les véhicules arrêtés pour infraction au nouveau code de la circulation. Cette instruction a été donnée au ministre au cours d’une réunion qui a regroupé autour du président les ministres de l’intérieur et de la décentralisation et de l’équipement et des transports, au cours de laquelle O. Abdel Aziz a réaffirmé qu’il était nullement question de remettre en cause les nouvelles mesures prévues dans le code de la circulation. Les véhicules en infraction, selon le président doivent être désormais immobilisés devant l’un des commissariats de police et ses clés récupérées en attendant que son propriétaire s’acquitte des...
(L'Authentique Quotidien 04/05/17)
Le quatrième anniversaire de la publication du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines a été célébré samedi 29 avril dernier. La communauté Haratine a renouvelé ses revendications auprès des autorités. Le 4e anniversaire du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratine a été célébré samedi par une procession qui a réuni plusieurs milliers de personnes, de toutes les communautés mauritaniennes, à Nouakchott. Celle-ci est partie de la mosquée marocaine pour suivre un itinéraire passant par le carrefour de la polyclinique, le plus grand marché de la capitale, l’immeuble BMCI, l’état-major général des armées, le Palais de justice, pour finir par un meeting sur la place Ben Abass. Les marcheurs ont dénoncé « l’exclusion...
(Sahara Medias Agency 04/05/17)
Les sénateurs s’apprêtent à déposer un recours devant la cour constitutionnelle contre les mesures engagées par le gouvernement pour organiser un referendum sur des amendements constitutionnels préalablement rejetées par la chambre haute. Cette décision a été annoncée hier soir par le sénateur de Boumdeid, Mohamed Sid ‘Ahmed O. Mohamed Lemine, lors d’un entretien exclusif avec la télévision « Le Sahel ». O. Mohamed Lemine a ajouté que les sénateurs vont adresser une lettre au président Mohamed O. Abdel Aziz pour lui demander de renoncer à l’organisation d’un referendum sur les amendements constitutionnels, ce qui constituerait, selon lui, un respect de la volonté populaire. Le sénateur de Boumdeid a ajouté que toutes les voies juridiques et pacifiques seront entreprises pour empêcher...
(Maghreb Emergent 04/05/17)
Le gouvernement mauritanien lancera dés le 15 mai prochain une campagne de révision des listes électorales des dernières élections présidentielles de 2014, pour préparer le référendum sur la révision de la Constitution, prévu le 15 juillet prochain, indique t-on mercredi à Nouakchott. Bien que la CENI avait émis des réserves pour la réalisation du scrutin aux dates prévues pour des raisons techniques et de besoins en moyens humains, le gouvernement a affirmé que toutes les conditions nécessaires seront réunies pour la réalisation du référendum. Et il ménagera aucun effort pour que la date soit respectée. Le projet de révision constitutionnelle en Mauritanie, approuvé par l’Assemblée nationale mais rejeté par le Sénat en mars dernier, sera soumis à référendum le 15...
(RFI 03/05/17)
Après un arrêt de travail de 24h le 1er mai, les travailleurs de la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (Snim) brandissent la menace d'un mouvement de grève plus long. Fait rare, toutes les centrales syndicales sont unies pour afficher leur détermination : obtenir l'application du dernier accord signé en 2014. Les travailleurs de la Snim réclament en priorité l'augmentation générale des salaires et le retour des gratifications, autrement dit des primes annuelles. Pour marquer leur détermination, toutes les centrales syndicales se sont unies, et ont défilé ensemble le 1er mai. Un jour où, exceptionnellement, les conducteurs de trains, chauffeurs de bus et manutentionnaires de la Snim ont paralysés les activités pendant 24h. Dans leur discours, les représentants des...
(APA 03/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation de Mauritanie, Ahmedou Ould Abdella, a accusé « d’autres parties » qu’il n’a pas nommées d’être derrière l’anarchie qui a accompagné la grève des transporteurs à Nouakchott. « Les transporteurs eux-mêmes n’ont rien à avoir avec ces évènements », a affirmé le ministre dans une déclaration mardi soir à la télévision officielle. La capitale mauritanienne a connu lundi et mardi des actes de vandalisme commis par des bandes de jeunes profitant de la grève des transporteurs terrestres qui protestent contre un nouveau décret légiférant la circulation et prévoyant, par conséquent, des amendes contre les auteurs d’infractions dans ce domaine. Selon Ould Abdella, les parties en question ont utilisé «les...
(Financial Afrik 03/05/17)
La Mauritanie est dans la phase préliminaire pour l’organisation du référendum. En effet, le gouvernement mauritanien lance une campagne de révision des listes électorales datant depuis les dernières élections présidentielles de 2014. Le but est de niveler le fichier électoral pour le scrutin référendaire prévu à la quinzaine du mois de juillet prochain. Cette campagne débutera le 15 du mois en cours pour une durée de 20 jours sur l’étendue du pays. En marge de son communiqué, la CENI déclare qu’elle n’était pas en mesure sur le plan technique et humain d’organiser le référendum nonobstant son caractère légitime. Le gouvernement rétorque à l’organe électoral, qu’il va mettre en place les mécanismes requis pour atténuer les besoins afin de pouvoir organiser...
(Financial Afrik 03/05/17)
L’ex vice-président de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA), Amadou Tidiane Diop, se lance dans une nouvelle expérience. Tidiane Diop va ainsi créer un parti politique, a-t- on appris mardi 02 mai des sources d’Alakhbar. Dans un extrait de son interview accordé au site d’information, le nouvel homme politique a indiqué que sa formation sera beaucoup plus conformiste et consensuel au dialogue. L’ex porte-parole de l’IRA de souligner, « nous sommes dans l’opposition. C’est très clair. Mais une opposition responsable. Une opposition qui accepte le dialogue et qui accepte le consensus. Il n’est pas possible de faire quelque chose si toutefois nous refusons à toute offre et à toute main tendue ». Et d’ajouter, « notre...
(RFI 02/05/17)
Les Haratines, les descendants d'esclaves mauritainiens ont manifesté ce samedi 29 avril dans les rues de Nouakchott pour fêter le quatrième anniversaire du Manifeste Haratines. Les Haratines réclament la fin des discriminations dont ils s'estiment toujours victimes. L'objectif de leur mouvement est de faire évoluer les mentalités et de «créer les conditions d'une cohabitation communautaire plus juste et plus harmonieuse», selon les organisateurs. Car il reste du chemin à parcourir. « Le manifeste des Haratines appelle tous les Mauritaniens à se solidariser pour combattre l’injustice et d’ailleurs d’où qu’elle vienne...
(Xinhua 02/05/17)
Des centaines de Mauritaniens de toutes origines sociales et politiques ont participé samedi soir à Nouakchott à trois marches en faveur des droits politiques, économiques et sociaux des Haratines, ces anciens esclaves et descendants d'esclaves, a-t-on constaté sur place. Ces marches, organisées séparément sur fond de divergences, se sont tenues à l'occasion du quatrième anniversaire du lancement du "Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines". Ce document a été lancé par différentes organisations et personnalités indépendantes pour revendiquer la justice sociale pour cette couche de la société mauritanienne particulièrement marquée par son passé. A cette occasion, les organisateurs ont appelé le gouvernement "à œuvrer pour mettre fin à l'injustice et à l'ignorance dont font l'objet les Haratines...
(RFI 02/05/17)
Au Niger, les chefs d'Etat-major du G5 Sahel qui rassemble le Niger, le Mali, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Tchad étaient réunis, ces derniers jours, à Niamey. Une réunion de haut niveau avec, à l’ordre du jour, la sécurisation de la zone sahélo-saharienne, en proie à la menace terroriste. La création d'un groupe d'intervention rapide est notamment prévue. A noter que le commandant du dispositif français antiterroriste, Barkhane, avait fait le déplacement. Pendant trois jours, les officiers supérieurs des armées et de la sécurité du G5 Sahel ont fait le point des opérations militaires conjointes transfrontalières. « Il y a beaucoup d’actions qui sont en cours au sein du G5 Sahel pour une synergie d’action au niveau des...
(Alakhbar 02/05/17)
ALAKHBAR (Nouakchott)- L’ex- détenu mauritanien à Guantanamo Mohamed Ould Salahi "est privé de ses papiers d’état civil", a dénoncé l’Initiative de Défense des Détenus Mauritaniens à l’Etranger, dans un communiqué reçu vendredi à Alakhbar. Selon l’initiative, Ould Salahi a été "privé de ses droits les plus élémentaire" après avoir été "torturé et déporté". L’initiative appelle l’opinion publique et les organismes de défense des droits de l’Homme à "prendre leur responsabilité" vis-à-vis de la situation.
(Points Chauds 02/05/17)
L’entrée en vigueur ce lundi des nouvelles dispositions imposées par les autorités en matière de code de la route a amené les chauffeurs de taxis à Nouakchott à observer un mouvement de grève, paralysant du coup la circulation dans la ville. Des dizaines de taximen se sont rassemblés au carrefour Madrid et sur la principale artère du Ksar, près de l’hôpital militaire. Ils scandaient des slogans dénonçant les nouvelles dispositions imposées en matière de circulation routière, accusant les autorités d’en vouloir aux citoyens en les faisant croupir sous le poids des impôts et taxes. Les manifestants ont empêché le mouvement des taxis et ont promis de paralyser la circulation des taxis à Nouakchott, particulièrement sur l’avenue Gamal Abed Nacer, l’axe...
(Autre média 29/04/17)
Le cabinet de conseil britannique «Control Risks» a rendu publique sa cartographie annuelle des risques politiques et sécuritaires dans le monde. Au niveau africain, et concernant le volet sécuritaire, les pays ont été scindés en 4 catégories dans le classement 2017. La Mauritanie figure parmi les 12 Etats, à côté de l'Algérie, classés dans la catégorie des pays «à risque élevé». Outre les deux pays, cette liste compte également l'Egypte, le Mali, le Niger, le Tchad, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, la RD Congo, le Rwanda, le Burundi, la Somalie et le Mozambique. Mais la présence de la Mauritanie et de la Côte d’Ivoire dans cette liste soulève quelques questions. A Nouakchott, on rappelle que "le dernier attentat terroriste commis...
(APA 28/04/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La rapporteuse spéciale des Nations Unies chargée des formes modernes de l’esclavage, Urmila Bhoola, a salué les mesures entreprises par la Mauritanie pour éradiquer les séquelles de l’esclavage. S’exprimant dans un communiqué rendu public jeudi soir à Nouakchott, Mme Bhoolaa encouragé les autorités mauritaniennes à poursuivre la mise en œuvre de la feuille de route jusqu’à l’atteinte de l’objectif escompté. Elle a exprimé son admiration pour l’engagement du gouvernement mauritanien à travers la mise en œuvre effective des recommandations présentées par ses prédécesseurs. La responsable onusienne a notamment souligné les progrès réalisés dans le domaine...
(Sahara Medias Agency 28/04/17)
La commission électorale nationale indépendante a signifié au gouvernement, dans un rapport confidentiel, qu’elle n’était pas prête ni techniquement ni humainement pour l’organisation du referendum sur les amendements constitutionnels dans deux mois. Le gouvernement avait fixé au 15 juillet prochain l’organisation du referendum, que doit précéder la révision des listes électorales, les dernières lors des élections de 2014. Des sources propres à Sahara Media ont confirmé le rapport établi par les 7 sages de la CENI et adressé au gouvernement. Dans leur rapport les sages précisent que le gouvernement n’a pas mis à la disposition de leur institution les moyens matériels et logistiques pour préparer le referendum, à travers le recrutement du personnel et l’opération de révision des listes. La...
(Sahara Medias Agency 28/04/17)
Le conseil des ministres, dans sa réunion du jeudi, a adopté un projet de décret prévoyant l’organisation d’un recensement administratif complémentaire à caractère électoral à la liste des élections présidentielles de 2014. Selon le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Ahmedou O. Abdalla, ce projet vise l’organisation d’un recensement administratif complémentaire à caractère électoral pour la mise à jour de la liste des dernières élections présidentielles de 2014. Il a ajouté que ce recensement sera organisé sur toute l’étendue du territoire national et pour les mauritaniens de l’étranger. Elle est du seul ressort de la commission électorale nationale indépendante, qui sera chargée de la préparation et de la supervision de tout le processus. Le ministre a ajouté qu’après la...
(Pana 28/04/17)
Nouakchott abrite, jeudi et vendredi, des journées économiques et commerciales tunisiennes organisées par le « Conect International » en collaboration avec les ambassades de Tunisie à Nouakchott et de Mauritanie à Tunis, a constaté la PANA. Au programme de cette manifestation, un forum économique et des rencontre 'B to B' avec la participation d'une vingtaine d'entreprises tunisiennes opérant dans divers secteurs « agroalimentaire, industrie pharmaceutique, cosmétique, banques, matériaux de construction, Bâtiment et Travaux Publics (Btp), impression, numérique, énergie solaire, boiserie, meubles et ameublement, commerce international, électromécanique, conseil, industrie chimique, froid industriel et aquaculture », a expliqué, à la PANA, Adnen Bouassida, vice-président chargé du pôle Afrique francophone et Maghreb du groupe « Conect International ».
(Maghreb Emergent 27/04/17)
Les travaux de la 2ème conférence internationale de l’initiative de transparence dans le secteur des pêches (FITI) avec la participation d’une délégation mauritanienne de haut niveau conduite par le ministre l’économie et des finances, M. Moctar Ould Diay qui doit prononcer un discours, au nom de la Mauritanie, pays qui a lancé cette initiative. Cette 2ème conférence entend promouvoir une nouvelle ère de transparence dans le secteur des pêches et comporte diverses activités dont des conférences sur les pas franchis par l’initiative lancée par le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz en février 2016 au cours de la première conférence sur la transparence en matière de pêche...

Pages