Samedi 21 Avril 2018
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...
(AFP 20/02/18)
La banque africaine d'import-export Afreximbank a annoncé lundi soir des engagements à hauteur d’un milliard et demi de dollars pour des projets en Mauritanie, notamment dans les secteurs de la pêche, miniers et financiers. Ce montant sera alloué à des "projets structurants" en Mauritanie et à l'essor de son secteur privé, en particulier les banques, a indiqué lors d'une conférence de presse à Nouakchott le président d'Afreximbank, Benedict Okey Oramah, qui dirigeait une délégation d'hommes d'affaires et d'opérateurs du secteur privé africain. "Nous sommes prêts à étudier un certain nombre de projets à hauteur de 1,5 milliard de dollars, notamment dans les secteurs de la pêche et des mines, surtout en matière de valeur ajoutée de transformation, (ce qui est)...
(APA 20/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président de la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank), Benedict Okay Oramah, s’est engagé pour un financement global de 1,5 milliard de dollars, destiné aux secteurs public et privé en Mauritanie. Sur ce montant, un milliard de dollars ira au partenariat public – privé pour la réalisation de parcs industriels et de projets énergétiques et gaziers dans le pays, a indiqué M. Oramah lors d’une conférence de presse lundi soir à Nouakchott. Celle-ci intervient au terme d’une visite de deux jours en Mauritanie d’une délégation de la banque basée au Caire. L’objectif de la visite consiste à explorer les opportunités sur le marché économique mauritanien et à rechercher un cadre de coopération bilatérale entre l’Afreximbank et la Banque...
(Agence Ecofin 20/02/18)
Afreximbank a annoncé hier qu’elle injecterait 1,5 milliard de dollars dans l’économie mauritanienne. Ce financement ira à des projets structurants, a indiqué Benedict Okey Oramah (photo), président de la banque africaine d’import-export dont les propos ont été repris par l’agence France Presse (AFP). «Nous sommes prêts à étudier un certain nombre de projets à hauteur de 1,5 milliard de dollars, notamment dans les secteurs de la pêche et des mines, surtout en matière de valeur ajoutée de transformation, (ce qui est) essentiel pour le secteur privé pour stimuler les exportations.», a indiqué le responsable qui s’exprimait lors d’une conférence de presse tenue à Nouakchott. Si deux tiers du financement ira aux infrastructures énergétiques, aux parcs industriels et aux ports de...
(Jeune Afrique 19/02/18)
Le président français est attendu à Nouakchott d'ici à la fin juin 2018. Ce sera la première visite officielle d'un chef d'État français en Mauritanie depuis celle de Jacques Chirac, en 1997. Au centre des discussions : la lutte contre le terrorisme et le financement du G5 Sahel. Selon nos informations, Emmanuel Macron fera une visite d’État en Mauritanie, à la fin du premier semestre, avant le 31e sommet de l’UA, qui doit se tenir à Nouakchott en juillet. Une première depuis Jacques Chirac, en 1997. Une visite plusieurs fois reportée La note verbale de l’Élysée qui confirme ce voyage a été remise à Mohamed Ould Abdelaziz, le chef de l’État mauritanien, en décembre dernier. Le programme est en cours...
(La Tribune 19/02/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde ce vendredi 16 février 2018, les autorités mauritaniennes contre les emprunts non concessionnels. Dans une déclaration à la presse à Nouakchott, le directeur général adjoint de l'institution, Mitshuhiro Furusawa, a plutôt appelé à une stratégie d'investissement prudente. Nouakchott devrait éviter les emprunts non concessionnels. C'est ce que recommande le Fonds monétaire international (FMI). A l'occasion de sa visite en Mauritanie, sur invitation des autorités du pays, le directeur général adjoint de l'institution, Mitshuhiro Furusawa qui s'exprimait face à la presse locale, a mis en garde le gouvernement mauritanien contre ces emprunts pour la relance de l'économie.
(RFI 19/02/18)
Réunis à Munich, en Allemagne, pour la conférence sur la sécurité, les responsables africains ont évoqué la mise en place d'une force conjointe pour le G5 Sahel. Avec notre envoyé spécial à Munich, Pascal Thibault Les responsables réunis à la conférence sur la sécurité de Munich ont voulu faire passer un message : la sécurité du Sahel et la lutte contre le terrorisme ne concernent pas cette seule région mais l'ensemble de la communauté internationale. Le 23 février prochain, lors de la rencontre de Bruxelles, des fonds supplémentaires doivent par ailleurs être trouvés...
(APA 19/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Une personne a été tuée dimanche lors d’une course poursuite des agents de la douane avec un véhicule suspecté dans le nord de la Mauritanie, a-t-on pris de source sécuritaire à Zouerate, plus de 600 kilomètres au nord de Nouakchott. Une patrouille de la douane mauritanienne a suspecté un véhicule de transporter des produits prohibés sur la route reliant Zouerate et F’dérick (40 kilomètres plus au nord) et a engagé une poursuite après le refus du chauffeur de s’arrêter. Roulant à une grande vitesse, le véhicule fuyard, chargé de produits alimentaires prohibés, s’est renversé faisant des tonneaux à un virage mal négocié. L’accident a aussitôt provoqué la mort du chauffeur.
(Jeune Afrique 19/02/18)
Fini les tabous, l'immobilisme et les codes surannés. Le président français veut refonder tous azimuts les relations entre Paris et les pays de la rive sud de la Méditerranée. Enquête sur une révolution diplomatique. Emmanuel Macron, 40 ans, n’en finit plus de nous surprendre. Au Maghreb, comme ailleurs en Afrique, son style décomplexé et parfois transgressif séduit tout autant qu’il déroute. Un selfie avec Béji Caïd Essebsi (BCE), une visite dans les souks de Tunis, une franchise inédite qui s’exprime à Alger comme à Rabat, surtout quand il reconnaît, fait rare, les errements de la France à propos de la colonisation ou des ratés de l’intégration des immigrés : le nouveau président français dépoussière les codes surannés de la diplomatie hexagonale...
(APA 19/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le rallye des sciences sanctionné par le prix du Président de la République en Mauritanie a démarré dimanche à Nouakchott et dans les villes intérieures du pays, a-t-on constaté dans la capitale mauritanienne. Quelque 2.500 élèves issus des troisièmes, cinquièmes et sixièmes années de l’enseignement secondaire participent à ce rallye qui consiste en un concours dans les disciplines scientifiques. Organisé par le ministère de l’Education nationale, le rallye porte sur les mathématiques, les sciences, la chimie et la physique. Cette compétition revêt une importance particulière à bien des égards, a déclaré la secrétaire générale du ministère de l'Education nationale mauritanien, Maaziza Mint Mahfoudh Ould Kourbaly. S’exprimant lors d’une visite dans certaines des classes de concours, Mint Mahfoudh...
(APA 19/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Gianni Infantino, a déclaré dimanche à Nouakchott que la FIFA envisage la création d’une Ligue mondiale de football féminin. « Il faut que toutes les fédérations puissent participer parce qu’il ne faudrait pas perdre de vue que 50% de la population mondiale est féminine», a indiqué M. Infantino lors d’une conférence de presse au terme de la réunion du bureau exécutif de la FIFA. Il a également envisagé de passer d’un Mondial de 24 à 48 chez les garçons et de 16 à 24 chez les filles ainsi que le passage des échéances biannuelles aux échéances annuelles. Evoquant les transferts de joueurs, le chef de la FIFA...
(APA 19/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le bureau exécutif de la Fédération Internationale de Football Amateur (FIFA) a entamé ce dimanche sa réunion à Nouakchott, a-t-on constaté dimanche dans la capitale mauritanienne. Ces assises qui se tiennent en présence du président de la FIFA, Gianni Infantino, doivent notamment discuter des sujets aussi différents que l’appui financier aux fédérations nationales, l’avenir des championnats de la jeunesse, le système de transfert des joueurs et les matches internationaux. A l’issue d’une entrevue avec le premier ministre mauritanien Yahya Ould Hademine, dimanche à Nouakchott, le président de la FIFA a indiqué avoir discuté avec son hôte l'expérience mauritanienne en matière de développement du football. Cette expérience est considérée comme un « modèle à suivre en Afrique et...
(Agence Ecofin 19/02/18)
Le Ghana accueillera, ce mercredi, une rencontre de 4 chefs d’Etat de l’espace Cedeao, dans le cadre de l’accélération du processus de création d’une monnaie unique, indique un communiqué de l’organisation régionale. Cette rencontre réunira la « task force présidentielle » composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger). Elle devrait permettre l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour la mise en œuvre du programme de la monnaie unique de la communauté, comme il a été recommandé lors de la réunion de Niamey, du 24 octobre dernier. Notons que cette réunion succède aux séances de travail, des 17,18 et 19 janvier derniers, à Abuja, au cours desquelles plusieurs experts régionaux ont...
(AFP 17/02/18)
Directement visés par la lente montée en puissance de la force du G5 Sahel aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, les groupes jihadistes tentent de la contrecarrer par des attaques de plus en plus meurtrières, selon des experts. C'est dans cette zone "des trois frontières" que se jouera la bataille entre les jihadistes et la force conjointe du G5 Sahel, organisation régionale regroupant ces pays, la Mauritanie et le Tchad, épaulée par la force française Barkhane et la Mission de l'ONU au Mali (Minusma). Malgré l'accord de paix au Mali de 2015, les violences ont non seulement persisté, mais se sont propagées du nord vers le centre et le sud, puis au Burkina Faso et au...
(APA 17/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), Mitshuhiro Furusawa, a mis en garde contre les emprunts non concessionnels en Mauritanie, dans une déclaration à la presse vendredi à Nouakchott. « Malgré les besoins en financement d’infrastructures, il faudra éviter les emprunts non concessionnels et améliorer la gestion de la dette », a recommandé Furusawa au sortir d’une entrevue jugée « très productive » avec le premier ministre mauritanien, Yahya Ould Hademine. « J’ai souligné la nécessité de mettre en œuvre une stratégie d’investissement prudente afin d’accroitre les infrastructures et créer des emplois tout en assurant la fiabilité de l’endettement public », a-t-il ajouté. Le responsable du FMI a indiqué avoir discuté avec son interlocuteur les...
(APA 13/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre de l’Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, a déclaré lundi à Nouakchott que Madrid « est et veut continuer à être le pont entre Nouakchott et Bruxelles ». S’exprimant devant la presse, M. Zoido a également qualifié de « modèle » la coopération développée, depuis des décennies, par les ministères de l’Intérieur dans les deux pays. Il a souligné qu’une telle coopération était au départ orientée vers l’immigration clandestine, mais qu’elle a été diversifiée et amplifiée e dans d’autres domaines comme la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de stupéfiants. Selon lui, aucune embarcation de migrants irréguliers n’est arrivée aux Canaries en provenance de la Mauritanie...
(Jeune Afrique 13/02/18)
L'accord signé le 9 février entre la Mauritanie et le Sénégal permettra l'exploitation du gisement gazier offshore commun « Grand Tortue-Ahmeyim » (GTA) de 450 milliards de mètres cubes à partir de 2021. La Mauritanie et le Sénégal ont signé, vendredi 9 février à Nouakchott, un accord de coopération pour l’exploitation du champ gazier offshore de « Grand Tortue-Ahmeyim » (GTA) à cheval sur leur frontière commune. Cet accord, dont le contenu (taxes et partage des revenus entre les deux États et les compagnies pétrolières), demeure inconnu, permettra au découvreur américain Kosmos Energy et à la major britannique BP de décider, au cours de cette année, le lancement de l’exploitation d’un gisement estimé à 450 milliards de mètres cubes, soit...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Vendredi dernier, le Sénégal et la Mauritanie ont signé un accord de coopération intergouvernemental qui permettra le développement du champ gazier Tortue/Ahmeyim, à cheval sur leurs frontières maritimes, et le partage équitable des revenus tirés de son exploitation. L’accord a été paraphé à Nouakchott par les ministres Mansour Elimane Kane et Mohamed Abdel Vetah, respectivement ministres sénégalais et mauritanien de l’Energie, en présence des chefs d’Etat Mohamed Ould Abdel Aziz et Macky Sall. « Ce gisement de gaz est très important pour l’avenir de nos deux pays. S’il est exploité comme nous le voulons, il va alors contribuer à accélérer les processus de développement et d’émergence de nos deux pays », a déclaré le président sénégalais, selon des propos rapportés...
(APA 13/02/18)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Mauritanie et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) ont signé un protocole d’accord relatif à la mise en place de la Force d'intervention de la région occidentale (FIRO), a-t-on appris de source sûre dans la capitale mauritanienne. Le protocole d'accord a été signé, lundi à Nouakchott, par la ministre de l’Agriculture mauritanienne et le secrétaire exécutif de la CLCPRO, Mohamed Lemine Ould Hamouni, agissant au nom de la FAO. Le protocole d'accord s'inscrit dans le cadre d’un processus lancé depuis la création, en 2002, de la Commission de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale (CLCPRO), a expliqué le coordonnateur de la FAO pour l'Afrique du Nord, Michael George Hage. Il...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Suite à de nombreuses critiques venant de l'international, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed a été écarté du poste de secrétaire permanent du G5 Sahel, au profit de Maman Sidikou. Lors du quatrième sommet du G5 Sahel, le 6 février dernier, le Nigérien Najim Elhadj Mohamed, secrétaire permanent du G5 Sahel, a été remplacé à mi-mandat par son compatriote Maman Sidikou. Respecté au sein de cette structure, il était notamment depuis des mois la cible des critiques des grands bailleurs de fonds, l’Union européenne (UE) en tête, qui lui reprochaient son manque d’entregent, la fréquence de ses voyages et un fort intérêt pour les questions de développement, au détriment de celles portant sur la défense et la sécurité. Lire la suite...

Pages