Lundi 23 Avril 2018
(22 Septembre 22/02/13)
ALAKHBAR(Nouakchott)-La Mauritanie est devenue, en un temps record, une plaque tournante du trafic de drogue dans la région sahélo-saharienne. Elle est un important point de passage pour alimenter les marchés européens et du Moyen-Orient. L’information a été révélée dans une enquête (voir ici) de 32 pages réalisée par Carnegie Endowment for International Peace, publiée en septembre 2012 et consultée par Alakhbar. L’enquête rappelle que 360 kilogrammes de cocaïne ont été saisis à l’aéroport de Nouadhibou en mai 2007 et 830 autres kilogrammes à Nouakchott en août dans la même année. Des côtes mauritaniennes et guinéennes est également acheminé de la cocaïne et de la résine de cannabis (hachis) vers l’Europe via d’abord le nord du Mali puis l’Algérie, le Maroc...
(Alakhbar 22/02/13)
ALAKHBAR (Exclusif) – Un réseau d'intermédiaires financiers gravite autour du premier ministre mauritanien, Moulay Ould Mohamed Laghdaf, et s'implique, en dehors de tout cadre officiel, dans ses relations avec les investisseurs étrangères, indique ce mercredi l'hebdomadaire Alakhbar INFO qui s'appuie sur des documents et correspondances des membres du réseau. Parmi les membres influents du réseau on note un ex-directeur relevé de ses fonctions au Ministre des Affaires Economiques et du Développement et d’autres personnalités sous-couvertes de diverses entreprises. Ils échangent des correspondances privées avec des hommes d’affaires étrangers et leur facilitent des rencontres avec, surtout le PM et d'autres membres du gouvernement mauritanien. Ainsi, Daniel Salesses, un investisseur espagnol directeur du groupe Multitrande, propose le 29 janvier, dans un courrier...

Pages