Dimanche 17 Décembre 2017
(Agence Nouakchott Information 12/04/13)
Le ministre des affaires économiques et du développement, M. Sidi Ould Tah a signé, mercredi à Nouakchott, avec l'Ambassadeur chef de la Délégation de l'Union Européenne (UE) en Mauritanie, SEM Hans-Georg Gerstenlauer, une convention de financement pour le programme d'appui institutionnel au secteur des transports. Ce financement de 2,4 milliards d'ouguiyas s'inscrit dans le cadre du 10éme Fonds Européen au Développement (FED) portant sur l'amélioration du rôle des institutions chargées de la planification et l'appui des efforts entrepris pour améliorer la sécurité routière. Dans le discours prononcé pour la circonstance, le ministre des affaires économiques et du développement a indiqué qu'avec cet important financement de 2,4 milliards d'ouguiyas (6 millions d'euros), l'UE contribue à renforcer les excellents rapports de partenariat...
( 12/04/13)
• La Tunisie pourra-t-elle mettre fin à l’utilisation de l’internet à des fins terroristes ? Les ministres de l’Intérieur du Grand Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye et Mauritanie), outre leurs homologues de la France, de l’Italie, du Portugal, de l’Espagne et de Malte, étaient l’autre jour en conclave à Alger, dans le cadre d’une stratégie préventive visant à œuvrer en faveur d’une approche globale de lutte contre le terrorisme. Bien évidemment, ces assises ont permis de resserrer les rangs dans les domaines de la sécurisation des frontières, des échanges de renseignements et de prisonniers, de la lutte contre la contrebande et le paiement de rançons aux groupes terroristes. Cependant, le fait le plus saillant des recommandations issues de cette réunion...
(Alakhbar 12/04/13)
Le gouvernement mauritanien a annoncé qu’il va mettre en place un gigantesque projet d’adduction d’eau potable au profit de quatre régions nord du pays. Le future projet alimentera en eau potable et pendant cinquante ans au moins les wilayas de l'Inchiri, de l’Adrar, de Dakhlet Nouadhibou et du Tiris zemmour. Des régions désertées par une partie de ses populations en raison de manque d’eau, a affirmé le ministre mauritanien de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Mohamed Lemine Ould Aboye Ould Cheikh El Hadrami. Il était en conférence de presse, ce jeudi à Nouakchott, en marge du Conseil des ministres. Le ministre n’a cependant pas déterminé aux journalistes, qui lui ont posé la question, la principale source d’eau de ce projet annoncé...
(Mauri Web 11/04/13)
Pour redorer son blason terni par la vague de révélations sur ses supposées relations « douteuses », le président Aziz pourrait avoir recours à un stratagème vieux comme le monde : la diversion. En effet, les analystes s’accordent pour dire que les dernières révélations contre le président Aziz embarrassent beaucoup l’establishment politique-militaire du pays et que, pour noyer le poisson, l’opinion publique devrait s’attendre à une vague d’arrestations en série pour déjouer son attention de ces affaires plutôt scabreuses dans lesquelles le président se trouve empêtré. Beaucoup de dossiers seront déterrés. Celui du riz avarié pourrait n’être que le début d’une longue série que le président peut tirer de sa manche à sa guise. Cette stratégie de rideau de fumée...
(Mauri Web 11/04/13)
Décidément, rien ne semble arrêter les chinois dans leur quête invétérée de ressources alimentaires supplémentaires. On aura, à ce sujet, tout entendu. Mais il faut véritablement le voir pour le croire aujourd’hui, les chinois se rabattent, en Mauritanie, et dans l’impunité totale, au braconnage des oiseaux en haute mer. Des milliers d’oiseaux censés être protégés sont ainsi «péchés » et congelés à bord des navires chinois pour être réexportés ailleurs. La découverte est récente mais c’est bien le soupçon que cette pratique dure depuis que les chinois ont mouillé l’ancre dans nos eaux territoriales. Non contents donc d’avoir déjà écumé notre océan, par leurs techniques de chalutage qui ne laisse rien sur leur passage, les chinois qui ont leur entrée...
(Alakhbar 10/04/13)
La Coordination de l'Opposition Démocratique en Mauritanie (COD) a annoncé mardi vouloir diligenter sa propre enquête sur l'affaire Accra dans laquelle le président mauritanien et une ancienne ministre sont cités dans des enregistrements audio faisant état d'une opération de blanchiment d'argent. Un communiqué rendu public en marge de sa conférence de presse tenue ce mardi à Nouakchott, la COD a affirmé son l'intention de mettre en place "une commission comprenant des experts en informatiques, des juristes et des parlementaires pour mener des enquêtes minutieuses sur la véracité des enregistrements". Le président en exercice de la COD a par ailleurs ouvertement accusé le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz "de coopérer avec des réseaux internationaux de criminalité" suite au "scandale des enregistrement"...
(Mauri Web 10/04/13)
La flotte céphalopodière espagnole réclame purement et simplement la dénonciation de tout protocole de pêche entre notre pays et l’Union européenne qui ne lui permettrait pas de revenir pécher dans nos eaux territoriales, a-t-on appris de source médiatique espagnole. Néanmoins, le ministère espagnol de la pêche estime, quant à lui, que la commission bilatérale Ue-Rim a laissé «la porte ouverte à l’exploitation du poulpe» en dépit des aménagements introduits par la réforme engagée par la Mauritanie notamment en ce qui concerne les zones de pêche et les arrêts biologiques. Des mesures de réduction de l’effort de pêche qui, de l’avis des espagnols, ont été salués par les mauritaniens qui y ont décelé une contribution à la régénérescence des espèces surexploitées...
(Noorinfo 09/04/13)
Selon le Président du parti ADIL, l’ancien premier ministre sous Sidi Ould Cheikh Abdallahi, Yahya Ould Ahmed Waqef, il a été attaqué sur le dossier du riz avarié car il est le premier ministre de l’histoire du pays à avoir refusé un coup d’état et écrit aux dirigeants du monde pour le rejeter. Ould Waqef s’étonne de la façon dont le dossier a été manipulé en déclarant qu’il est connu que c’est effectivement le PM qui signe les conventions et les accords, mais ce sont d’autres membres du gouvernement qui en ont la responsabilité étant entendu que c’est le secrétariat général du gouvernement qui se charge de la vérification des procédures. Au cours d’une conférence de presse tenue dans les...
(Jeune Afrique 09/04/13)
Pour pallier la faiblesse de leurs réserves, les pays du nord du continent multiplient les appels d'offres. Attisant la concurrence au sein d'un secteur qui ne compte qu'une dizaine d'acteurs. Hier coûteux et réservé aux pays pétroliers bénéficiant d'une énergie quasi gratuite, le dessalement de l'eau de mer est de plus en plus prisé en Afrique (surtout dans le Nord) pour la consommation, l'irrigation ou l'industrie. Il faut dire que les coûts de construction des usines ont chuté : ils n'excèdent pas 800 à 1 100 euros le mètre cube par jour (m3/j), contre 1 000 à 1 300 euros le m3/j en 2000. « Le tarif de l'eau dessalée par osmose inverse [l'une des deux technologies disponibles ; l'autre,...
(Mauri Web 08/04/13)
Les partis de la Convergence patriotique, regroupement politique composé de trois formations de la majorité (Adil, Renouveau démocratique et Mouvement Pour la Refondation) ont dénoncé, apprend-on samedi, l’instrumentalisation de la Justice contre le président de Adil et ancien premier Ministre, sous Sidi Ould Cheikh Abdellahi, Yahya Ould Ahmed Waghf. Ce dernier avait été convoqué une première fois jeudi dernier par le juge d’instruction, dans ce qui semble une réactivation du dossier dit du «riz avarié», après ses critiques de la gestion des affaires publiques par le président Aziz. Selon le porte-parole de ce regroupement de partis de la majorité présidentielle, le député Moustapha Ould Abeiderrahmane, également président du Renouveau démocratique (RD), la convocation de Yahya Ould Ahmed Waghf procède d’une...
(Alakhbar 08/04/13)
L'ancien président mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, a rendu ce samedi une visite de solidarité à son ancien PM, Yahya Ould Ahmed Elweghf, ré-convoqué récemment dans l'affaire du "Riz avarié". Selon une source au parti ADIL, présidé par Ould Ahmed Elweghf, celui-ci a reçu Ould Cheikh Abdellahi dans son bureau au siège du parti à Nouakchott. "C'est une visite de solidarité", a confié la source dans donner plus de détails. Ould Elweghf vient de nier les informations concernant le retrait de son parti de la majorité. Parallèlement, sa convocation par la police de crimes économiques, initialement fixée pour dimanche, semble être reporté sine die.
(Noorinfo 04/04/13)
C’est près de 2.000 personnes qui se sont mises en branle à partir de l’assemblée nationale à Nouakchott vers le palais de justice, ce mercredi matin, dont 37 associations et ONG, pour demander le jugement des auteurs du viol, mutilation et meurtre de Penda Soghé, il y a une semaine maintenant. Des banderoles plastiques à l’image de la défunte Penda Soghé, la plupart des étudiantes de l’université de Nouakchott, à proximité de l’assemblée nationale, des figures du combat des femmes contre les viols de plus en plus récurrents, graves et sauvages depuis dix, dont le cas de Penda est «unique» de l’aveu même d’Aminetou Mint El Moctar, présidente de l’association des femmes chefs de familles. «Le vendredi 29 mars, le...
(Alakhbar 03/04/13)
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, sa femme, ses enfants, des gendres du chef d’Etat major de l’armée mauritanienne, et le fils, âgé de quelques jours, de ce dernier ont bénéfice, chacun de 600 km2 de terre à Tevragh Zeina, le plus convoité des quartiers de la capitale Nouakchott, a révélé l’hebdomadaire Alakhbar Info. La femme du président Aziz, Tekbira Mint Ahmed a réceptionné son terrain moyennant seulement 363 milles ouguiyas Parmi les autres bénéficiaires, l’hebdomadaire cite Ely Ould Mohamed Vall, cousin du président Ould Abdel Aziz et chef de la transition de 2005 ainsi que des hommes politiques et des parlementaires très influents dans le pays. L’hebdomadaire, qui a également révélé les dessous d'obtention de ces terrains, a...
(Points Chauds 02/04/13)
De même que sa seigneurie Bodiel disait jadis « il y a h’artani et h’artani », il y a aussi viol et viol. Le droit de cuissage est un viol largement autorisé par des marabouts pervers qui estiment, soi-disant Coran et sunna à l’appui, que le maître a le droit de disposer de son esclave à sa guise sauf qu’on se demande bien qui est le bâtard dans cette affaire : le pauvre enfant qui n’est responsable de rien ou son noble père qui le fait naître esclave ? La noblesse vue de l’angle rêveur de l’esclave, de l’affranchi ou des nobles héritiers des bienfaits de d’esclavage, c’est la grandeur en tout, une sorte d’aura qui fait le noble totalement...
(Points Chauds 02/04/13)
Le Rassemblement des forces démocratiques (RFD), parti d’opposition mauritanien, a demandé l’ouverture d’une enquête indépendante sur les enregistrements audio publiés récemment par certains sites électroniques et supposés être ceux du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Dans un communiqué publié lundi matin, le RFD déclare qu’il faut impliquer des parties internationales dans cette enquête, notamment le pays frère dans lequel ces évènements sont supposés avoir eu lieu et les autres Etats où se trouvent des témoins et des membres de cette bande internationale ». Le parti membre de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) ajoutent que « la dénonciation de ce crime et de ces agissements doit être forte », précisant que « personne n’est au dessus de la loi...
(L'Expression (alg) 28/03/13)
«Les solutions efficientes face à cette menace terroriste passent par la bonne gouvernance, l'éducation et le développement socio-économique qui permettent de combattre les causes qui contribuent à l'émergence de telles organisations terroristes», indique Carter Ham. La Tunisie est-elle devenue une menace pour la sécurité des pays du nord de l'Afrique? Depuis sa révolution dite de Jasmin, ce pays s'est radicalement transformé en un véritable berceau pour les terroristes. Le pouvoir en place qui répond à une idéologie islamiste est en train d'assassiner l'espoir d'un changement auquel aspiraient les Tunisiens. Un pouvoir qui a su détourner les acquis d'une révolte, à son profit pour imposer ses croyances allant à contre-courant des libertés et de la démocratie. D'aucuns n'ignorent que le gouvernement...
(Cridem 28/03/13)
Décidément, nous avons, arabes et musulmans, la détestable manie de laisser les autres accaparer nos découvertes et valeurs, nous contentant de rester de misérables reclus et désarmés observateurs. Hier sciences et techniques, qui furent longtemps l’apanage de nos savants, ont, par la suite, été assimilées par je ne sais quelle prétendue intelligentsia obscurantiste à je ne sais quelles pratiques sataniques. Aujourd’hui, les fondamentalistes, ou prétendus tels, livrent une burlesque guerre à la Don Quichotte aux droits de l’Homme et à la démocratie qui seraient »imitations impies de mécréants « . Et ainsi on oublie que les droits de l’Homme sont d’abord un héritage de l’Islam. Compris dans sa dimension réelle, notre religion est, en effet, un espace de respect de...
(Cridem 28/03/13)
Le règlement du passif humanitaire est demeuré longtemps un casse-tête pour les pouvoirs mauritaniens malgré les nombreuses tentatives menées sans succès par les différents systèmes politiques depuis les années 90 avec l’appui de certains groupes avides issus des communautés victimes pour tourner à jamais cette douloureuse et triste page noire de la Mauritanie. Nonobstant cette résistance propre à l’endurance naturelle des causes justes, cet épineux dossier, faisant au départ l’unisson autour de lui a fini par conduire certains de ses premiers défenseurs à y renoncer, moyennant quelques privilèges politiques et matériels, circonscrivant les inconditionnels de sa réalisation à quelques foyers toujours tenaces à la dignité confisquée, refusant d’oublier leurs martyrs. Le même scénario se déroule aujourd’hui sous nos yeux pour...
(Alakhbar 27/03/13)
Le mouvement Touche pas à Ma Nationalité (TPMN) a estimé dans un communiqué à Alakhbar que "le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz a institué le 25 mars journée de la réconciliation nationale en commémoration des larmes de crocodile que le Général Président avait versées à Kaédi à la même date en 2009. En ce 25 mars 2013, force est de constater que la Mauritanie n’a jamais été aussi divisée". Le communiqué ajoute que "le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, fidèle à l’idéologie raciste et esclavagiste du système qui régit la vie nationale, continue à nier l’évidence de la tentative de génocide initiée contre les négro-mauritaniens pendant les années de braise en la réduisant en un simple accident de...
(L'Expression (alg) 27/03/13)
Ce déplacement intervient dans un contexte tendu sur le plan sécuritaire relativement à la situation qui prévaut au Mali. Le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire, effectue depuis hier, une visite officielle en République islamique de Mauritanie. Ce déplacement intervient dans un contexte tendu sur le plan sécuritaire relativement à la situation qui prévaut au Mali. Il s'inscrit dans le cadre des dispositions du Mémorandum de coopération et de coordination des actions de lutte contre le terrorisme et la criminalité conclu et signé à Tamanrasset, le 13 août 2009 entre l' Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger. L'hôte de la Mauritanie prendra part à la réunion du Conseil des chefs d'état-major...

Pages