Jeudi 22 Février 2018
(Cridem 24/06/13)
L'Agence Tawary d'information a appris qu'une patrouille du commissariat de police Riyad 1 a mené , samedi soir, une vaste campagne dans les centres de jeux playstation et elle a saisi des appareils de play. Au cours de la descente, selon une source informée qui s'est confiée à Tawary la police a saisi plus de 6 appareils de play qu'elle a déposés dans le service de la police judiciaire. "Les policiers sont venus nous prendre notre matériel de travail et ils nous ont demandé si nous avons l'autorisation pour ouvrir une salle de jeux play satation et non réponse était non", a déclaré E.M, l'un des gérants de salles investies par la police. Suite à cette affaire, le reporter de...
(Xinhua 24/06/13)
NOUAKCHOTT -- Un projet de loi portant modification de la loi de 2005 sur le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme et l'enrichissement injustifié, a été approuvé par le gouvernement mauritanien en conseil de ministres. Le nouveau texte, qui doit être soumis à l'Assemblée nationale, comprend de nouvelles dispositions prévoyant des sanctions pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison et des amendes importantes contre les délinquants. Selon le ministre de la justice, Abidine Ould El Kheir, " l'approbation de ce projet s'inscrit dans le cadre des efforts importants déployés par la Mauritanie pour lutter contre le crime organisé". A propos de la lutte contre le terrorisme, il s'agit, a-t-il expliqué, d'une approche reposant sur "une stratégie globale intégrée comportant un...
(L'Authentique Quotidien 24/06/13)
Depuis la fin de semaine dernière, le marché connaît une situation particulière consacrée par la flambée des prix des produits de consommations ! Exception fait du sucre en poudre qui a connu une chute substantielle provoquée par la dépréciation du produit sur le marché international, toutes les autres marchandises sont désormais vendues à un prix nettement supérieur que celui d’il y a quelques jours. Le lait en poudre est passé de 1400 UM à 1800 ouguiyas au kilogramme, le riz de 220 ouguiyas à 280 ouguiyas. Le sac d’oignons de 20 kilogrammes est désormais à 5000 UM alors qu’il valait la moitié en début du présent mois, la pomme de terre également a suivi cette tendance avec un sac de...
(Cridem 24/06/13)
Le président du parti d’opposition mauritanien, AJD/MR, Ibarhima Moctar Sarr, a affirmé qu’il adopte l’initiative de Messoud Ould Boulkeir pour sortir le pays de la crise qu’il traverse. Il s’exprimait au cours du meeting de soutien à cette initiative de Messoud, président de la l’Assemblée nationale mauritanienne et président du parti APP, Alliance Populaire Progressiste. Le meeting se tenait, ce dimanche à Nouakchott, sur le thème: « Consensus national» Pour Ibarhima Moctar Sarr, les acteurs politiques mauritaniens sont d’accord sur le fait que le pays vit une situation " assez grave: Nous avons des institutions illégitimes, un parlement dont le mandat a expiré et une classe politique divisée ". La meilleure solution à cette crise c’est d’organiser des élections consensuelles...
(Alakhbar 24/06/13)
La semaine du BIT en Mauritanie a été lancée, ce dimanche, au centre international des conférences à Nouakchott (Palais des congrès). Elle est organisée par le gouvernement mauritanien et le BIT, bureau International du Travail, avec l’appui de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale (AECID). L’objectif est de faire un plaidoyer sur la problématique de l’emploi des jeunes mauritaniens en montrant des bonnes pratiques. Et cela à travers trois thématiques (Employabilité, Education financière et Emploies verts). Lançant l’ouverture de la semaine, le ministre mauritanien à l’Education nationale chargée de l’Emploi, de la Formation professionnelle et des Technologies nouvelles s’est réjouit de l’organisation de cette semaine du BIT pour la première fois en Mauritanie. Il a ajouté que la semaine intervient dans...
(L'Authentique Quotidien 24/06/13)
Dans une note publiée hier, le Bureau exécutif du Syndicat des Techniciens Supérieurs d’Anesthésie et de Réanimation annonce une grève illimitée qu’il lance sur l’ensemble du territoire national. Seules les urgences seront assurées d’après les membres du syndicat, qui ont évoqué « l’insincérité du Ministère de la Santé dans le dialogue entamé par les deux parties ». Cette grève pénalisera ainsi en premier chef les services de chirurgie générale qui ne peuvent fonctionner sans anesthésiste et sans réanimateur. Les Anesthésistes et Réanimateurs mauritaniens en service dans les hôpitaux du pays entament aujourd’hui, lundi 24 juin 2013, une grève générale sur l’ensemble du territoire national. Ils considèrent que toutes dérivations ou dégâts pouvant résulter de la grève est de la responsable...
(Fraternité Matin 24/06/13)
En marge du 4e Forum des marchés africains émergent, l’ancien directeur général du Fmi s’est prononcé sur plusieurs questions relatives au développement du continent noir. Que peut apporter de nouveau ce forum dans le débat sur le développement de l’Afrique ? Il n’y a pas de développement véritable si les sociétés ne savent pas où elles vont. Il est donc tout à fait important, de temps en temps, de s’arrêter et d’essayer de voir quel objectif l’on peut s’assigner. Nous avons trouvé cela tellement important que nous avons proposé à l’Inde, la Chine, l’Asie, dans son ensemble, à l’Amérique latine, de faire pour eux, des études, sur le long terme. Nous avons fait, par exemple, une « Inde 2039 »,...
(Cridem 22/06/13)
L’imam Manou Ould Mohamed de la mosquée Echourva, , située au quartier Medina 3 de Nouakchott, a demandé, avec insistance, l’application de la charia en Mauritanie et la mise en place. L’imam, qui livrait son sermon de vendredi, a martelé qu’ "Il n’est pas conservable que les gens se gênent de demander l’application de la charia, pendant que des homosexuels demandent une autorisation de leur autorisation de leur regroupement". " Nous ne réclamons ni des fonctions ni des postes de responsabilité, mais que nos autorités appliquent la loi d’Allah sur nous. Nous sacrifierons argent, corps et âme pour que cela aboutisse ". " On nous répète depuis des années la crainte de représailles des Nations unes ou des Etats unis...
(AFP 22/06/13)
JOHANNESBURG, 22 juin 2013 (AFP) - L'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin est tombée en panne et une autre a dû être appelée mais la santé de l'ex-président sud-africain n'a pas été compromise par cet incident, a annoncé la présidence samedi. "Toutes les mesures ont été prises pour que les conditions médicales entourant l'ancien président ne soient pas menacées par cet incident imprévisible", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la présidence Mac Maharaj. L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur sur le chemin conduisant Mandela de sa maison de Johannesburg jusqu'à une clinique de Pretoria. Selon la porte-parole, la seconde ambulance dépêchée sur les...
(Cridem 21/06/13)
Le député mauritanien, Yacoub Ould Moine, a révélé que des rapports publiés par l'association française SHERPA montrent que des pots-de-vin auraient été versés au président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, par de sociétés étrangères. Ould Moine, qui tenait ses propos lors d'une séance à l'assemblée nationale, a souligné que ces rapports font la comparaison en matière la gestion de fonds publics entre la Mauritanie et d'autres pays connus par la malversation financière à l'échelle africaine, à savoir le Tchad et le Gabon. Le député de l'opposition ne s'est contenté, seulement, par des rapports de Sherpa sur la Mauritanie, en ajoutant qu'un rapport émis par les Nations Unis en fin de l'année écoulée, manifeste les craintes des experts de cette organisions...
(Le Quotidien de Nouakchott 21/06/13)
Une cérémonie pour l'envoi de 12 missions composées de staffs administratifs et techniques pour l'enrôlement des populations au niveau des wilayas, a été organisée hier 19 juin à Nouakchott, par l'Agence Nationale du Registre de la Population et des Titres Sécurisés (ANRPTS) en présence de Mohamed Ould Boili, ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation, selon l’AMI. Le directeur adjoint de l’ANRPTS, Sidi Ali Ould Teyeb, a déclaré à cette occasion que plus de 2 millions de mauritaniens ont été enrôlés et que 1 million 600 cartes d'identification ont déjà été produites dont 65% ont été retirées. Il a aussi ajouté que 70 000 passeports ont déjà été produits, a ajouté la même source. Le directeur général de l’ANRPTS a...
(Temps Forts 21/06/13)
Depuis ce lundi 17 juin 2013, le conseil d’administration de la GBM est dirigé par le compatriote soninké, Abderrahmane N’Diaye, homme d’affaires prospère et reconnu en Afrique. Comme on dit souvent nul n’est prophète chez soi car en dehors des milieux avertis, l’homme passe inaperçu tellement le talent et la réussite sont des valeurs bafouées ici. Il n’est pas inintéressant de faire un petit feedback sur le parcours de ce businessman self made man qui a toujours su saisir les opportunités et flairer avant beaucoup la bonne affaire. Se lançant ;à un âge où l’on pense plus à s’amuser ou faire le tour du monde autour d’un thé ;dans la commercialisation de poulets d’où il noua de sérieux contacts qui...
(AFP 21/06/13)
DAKAR, 21 juin 2013 (AFP) - Le président américain Barack Obama entame sa tournée subsaharienne la semaine prochaine par le Sénégal, en Afrique de l'Ouest, région devenue ces dernières années un haut-lieu de transit de drogues. Des agents américains y pistent désormais les trafiquants, dont certains sont piégés et arrêtés. "Le trafic de drogue en Afrique de l'Ouest est devenu un fléau. Ces groupes criminels et leurs intermédiaires posent une menace directe pour la sécurité des Américains", déclarait le 3 juin Derek Maltz, un membre de l'Agence américaine antidrogue (DEA), service de police dépendant du ministère américain de la Justice. "En collaboration avec nos partenaires (...), la DEA est en train de démanteler des réseaux illicites de drogue en Afrique...
(Mauri Web 20/06/13)
Des parlementaires mauritaniens rencontrent mercredi après-midi à Bruxelles leurs homologues européens pour discuter de la coopération entre notre pays et l’ensemble européen, a-t-on appris de source officielle. Au menu des discussions interparlementaires l’état des lieux de la coopération UE-Mauritanie et les enjeux de politique intérieure en Mauritanie, la sécurité au Sahel et le nouveau rôle de la Mauritanie au Mali mais aussi et surtout l’épineux accord de pêche Mauritanie-Ue. A cette occasion les sociétés civiles européenne et mauritanienne ont distribué un communiqué dans lequel elles ont rappelé l’importance de la reconduction du projet de protocole de pêche signé en juillet 2012 entre les deux parties. Un accord portant sur 110 millions d’euros et combattu par le président de la Commission...
(Cridem 20/06/13)
Dans un article intéressant « La CENI: Des pouvoirs mi fugues mi raisins » où maître règle son compte à toute autre possibilité d’interpréter une loi, il déclare entre autre: « Suivant l'article 2 de la Loi, la CENI dispose de la plénitude des pouvoirs pour "préparer", "organiser", "superviser" l'ensemble de l'opération électorale, et ce, de la phase de validation du fichier jusqu'à la proclamation des résultats. Toutefois, il faut souligner que l'article 2 de la Loi ne dit pas "Déclarer", "fixer" ou "enclencher" les élections, mais plutôt "préparer", "organiser" et "superviser". Se pose alors la question: qui décide de l'enclenchement des élections? En d'autres termes, qui fixe la date des élections? Certainement pas la CENI. » Maître nous expliquera...
(L'Authentique Quotidien 20/06/13)
Il est temps, vraiment temps, que les hommes politiques regardent la réalité en face. La situation que traverse le pays le commande à plus d’un titre. Nous sortir de la crise - oui, la crise - doit être la priorité de l’heure. C’est une urgence qui vient même avant l’organisation des élections municipales et législatives et qui doit être un préalable à ce grand rendez-vous que l’on attend depuis près de deux ans. Pourtant, la marche des " affaires ", aussi bien dans le camp du pouvoir que de l’opposition ne laisse guère présager que cette nécessité soit vue par tout le monde. Le dernier conseil des ministres a inauguré, peut être, une série de nominations (à l’image de celle...
(L'Authentique Quotidien 20/06/13)
Le phénomène est assez récurrent en Mauritanie. Que cela soit le concours d’entrée en première année du Collège, du brevet d’études du premier cycle ou du baccalauréat, le déroulement des examens est l’occasion pour les familles des candidats d’élire domicile aux alentours des centres. Une façon d’apporter un soutien psychologique au rejeton de la famille. Ces rassemblements familiaux monstres sont devenus au fils des ans un tableau tout banal pour toute épreuve scolaire en Mauritanie. L’émotion, la compassion et l’élan parental poussent ainsi chaque année, des centaines de pères, de mères, de tantes ou de sœurs, sur les pas furtifs des candidats. Ils font le pied de grue devant les centres d’examen hermétiquement clos par des agents des forces de...
(Cridem 20/06/13)
Au mois de janvier 2012, j'ai publié sur ce portail des observations sous le titre "Les forces et les faiblesses de la nouvelle loi de la CENI". Depuis, j'ai reçu des dizaines de courriels de la Mauritanie, mais aussi de notre diaspora, me demandant des éclaircissements quant au pouvoir d'enclenchement des élections et sur l'imputabilité de la CENI. Car, pour certains, la décision du Conseil Constitutionnelle invalidant certaines dispositions de la Loi sur la CENI fut prise suite à la publication desdites observations, particulièrement celles relatives au caractère discriminatoire dans le choix du comité des sages et celles relatives aux contestations des résultats. Pour ma part, je pense que l'incompatibilité desdites dispositions sautait aux yeux des sages du Conseil, exactement...
(Le Rénovateur Quotidien 20/06/13)
Un accord préliminaire intermalien, donnant espoir de voir le conflit qui mine ce pays depuis très longtemps prendre définitivement fin vient d’être récemment signé à Ouagadougou entre le gouvernement de transition malien et les mouvements rebelles Touaregs. Quoique complexe et fragile, la volonté manifeste de deux frères réconciliés, pourra prendre le dessus sur les risques énormes de division, surtout, si après la France et le Tchad, les Etats voisins de la sous-région s'y mettent. En effet comme le Burkina, pays où le fameux accord a été conclu, la Mauritanie peut apporter sa contribution à cette réconciliation encore fragile pour permettre à Bamako de faire ses adieux au chaos qui continue de planer sur le Mali. Le chef du gouvernement mauritanien...
(Xinhua 20/06/13)
NOUAKCHOTT - Moulay Ould Mohamled Laghdhaf, Premier ministre mauritanien, a quitté Nouakchott mercredi en compagnie du chef d'état-major des armées mauritaniennes, le général Mohamed Ould Mohamed Ahmed, à destination de Bamako, a-t- on appris de source sécuritaire. Aucune indication n'a été donnée de même source sur le but de cette visite qui s'accompagne d'un vaste mouvement des troupes mauritaniennes au nord et à l'est du pays dans les régions frontalières au Mali. La visite intervient moins de 24 heures après l'accord signé entre le gouvernement malien et les rebelles du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) à Ouagadougou, font remarquer les observateurs. La Mauritanie a déjà annoncé sa participation aux forces qui seront déployées au Mali sous la...

Pages