Samedi 24 Juin 2017
(Mauri Web 28/05/13)
Mohamed Ould Boilil, a, en compagnie de son homologue des affaires économiques et du développement, Sidi ould Tah, supervisé ce mercredi, 27 mai les travaux de la journée d’évaluation des résultats de la table ronde sur le développement du Tiris Zemmour dont le coup d’envoi a été donné le 11 décembre 2011. Dans un mot de bienvenue, le maire de Zouerate, Yacoub Salem Fall, et le wali, colonel Ahmedou Bamba ould Baya ont indiqué que ces efforts de développement se concrétisent grâce à l’importance capitale accordée par le président Aziz au développement du pays. Il ont précisé que les projets réalisés ou en cours d’exécution avoisinent 50 pour un montant de plus de 27 milliards d’UM et touchent le désenclavement,...
(Cridem 28/05/13)
Des sources bien informées ont formellement démenti à notre confrère « anbaa.info » que le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz ait subi une nouvelle opération chirurgicale dans l’un des hôpitaux de la capitale française. Les mêmes sources ont par contre affirmé que le chef de l’Etat a effectué des examens médicaux qui attesté sa guérison à 90% des séquelles de l’accident de tir de balle par erreur, plaçant les info relatives à l’opération précitée dans le cadre des habituelles rumeurs infondées du même calibre que celles du célèbre samedi de novembre 2012, selon lesquelles « Ould Abdel Aziz est cliniquement foutu ». Des chahuts qui avaient conduit à l’époque les opposants des pouvoir et certaines figures de la majorité...
(Alakhbar 28/05/13)
L'Etat japonais a octroyé à la Mauritanie une aide non-remboursable à hauteur de 8.500.000 EUR, pour le projet d'extension du port de la pêche artisanale de Nouadhibou. A cette occasion, l 'ambassadeur du Japon en Mauritanie Hiroshi AZUMA et le Ministre des Affaires Economiques et du Développement Sidi Ould TAH , ont procédé dimanche 26 mai, à Nouakchott, à la signature de l’Echange de Notes relatif au « Projet d’Extension du Port de Pêche Artisanale de Nouadhibou ». Ce projet, selon un communiqué de l'ambassade du Japon, va permettre de construire le premier quai pour les bateaux de pêche côtière, quatre pontons d’amarrage de pirogues, et d’aménager une digue. Et le communiqué d'ajouter, le nombre de pirogues enregistrés aujourd’hui au...
(Cridem 28/05/13)
L'ancien Chef d’État mauritanien, le Colonel Ely Ould Mohamed Vall Ould Eleya a déposé sa plainte au niveau de la cour administrative du tribunal de Nouakchott suite au litige qui l'oppose au ministère des finances qui selon nos informations refuse de lui verser ses indemnités de transport et d'ameublement pour son statut d’ancien Chef d’État, nous apprend des sources judiciaires concordantes. Selon les mêmes sources, le montant que réclame l'ancien président est de 2.700.000 d'ouguiyas et il a décidé de solliciter la justice pour avoir ses indemnités suite au refus du département concerné. Rappelons que le Colonel Ely est parvenu à être le président du CMJD et Chef de l'Etat suite au coup d'Etat qui a renversé l'ancien président Maaouiya...
(Maghreb Emergent 28/05/13)
Les travaux d'un atelier consacré au lancement de la phase expérimentale du projet de gestion électronique des documents, organisé par la direction générale de la coordination de l'action gouvernementale relevant du secrétariat général du Gouvernement, ont démarré, ce dimanche à Nouakchott. Participent à cette rencontre des représentants de la Présidence de la République, de la Primature, du ministère d'Etat à l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ainsi que des ministères de la Justice, de la Défense Nationale, des Affaires Economiques et du Développement, des Affaires Islamiques et du Pétrole. Les participants à cette rencontre auront à suivre, trois jours durant, des exposés présentés par des responsables du personnel de la direction générale de la coordination de...
(Le Patriote 28/05/13)
La question de l’électricité de la sous région a été passée au peigne fin, la semaine dernière, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Le vendredi 24 mai dernier, les ministres de l’Energie des Etats membres de la CEDEAO, après avoir entériné les travaux des experts, ont adopté plusieurs résolutions pour résoudre les problèmes auxquels le secteur de l’énergie est confronté. A ce titre, la réunion des ministres a adopté une résolution relative à la mise en ?uvre d’un programme d’urgence d’alimentation en énergie électrique au profit de la Gambie, du Mali et de la Sierra Leone, et une autre, portant sur la mise en place d’un fonds de solidarité pour les mesures d’urgence dans le secteur de l’énergie. Les...
(L'Authentique Quotidien 28/05/13)
Les travaux du 1er congrès de l’Union des jeunes journalistes mauritaniens ont débuté lundi à l’hôtel Wissal à Nouakchott. Ouvrant la rencontre, M. Imam Cheikh Ould Eli, chargé de mission au ministère de la communication et des relations avec le parlement a indiqué que ce congrès vient prouver la présence effective des jeunes dans le domaine de l’information. Il a loué l’intérêt particulier accordé aux jeunes dans le programme du Président de la République, Monsieur Mohamed ould Abdel Aziz, intérêt qui s’est matérialisé, a-t-il dit, à travers la mise en place d’un certain nombre de programmes et de stratégies exécutés par le gouvernement. Il a ajouté que les pouvoirs publics accordent une importance particulière à la liberté de la presse,...
(CRI 28/05/13)
L'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a annoncé lundi à Dakar le démarrage prochain des travaux de construction du barrage hydroélectrique de Gouina (au Mali), d'une puissance de 140 MW. Selon un communiqué transmis à Xinhua, la décision de démarrer la construction avant la fin de l'année a été prise lors d'un conseil des ministres de l'OMVS qui regroupe la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, dimanche et lundi dans la capitale sénégalaise. Le barrage de Gouina va compléter les deux autres centrales hydroélectriques de l'OMVS, à savoir le barrage de Manantali construit au cours des années 1980 et celui de Félou, actuellement en cours de construction. L'OMVS est une organisation intergouvernementale créée le...
(CRI 28/05/13)
Six écoles dans l'extrême est de la Mauritanie accueillent plus de 7 000 enfants réfugiés maliens, où ils sont inscrits pour recevoir un enseignement conforme au cursus scolaire malien, indique un communiqué conjoint du HCR et de l'Unicef publié lundi à Nouakchott. Selon ce communiqué, ces établissements dans le camp de Mbera "permettent (aux enfants refugiés maliens) de poursuivre leur scolarisation en primaire, au secondaire, ainsi qu'en classe d'alphabétisation". "L'Unicef, l'UNHCR et les partenaires investis dans le domaine de l'éducation fournissent, depuis 2012, un appui substantiel couvrant les besoins en personnel, en fournitures et équipements, en formation et en infrastructures nécessaires au fonctionnement de ces écoles", selon Lucia Elmi, représentante de l'Unicef-Mauritanie. "Malgré les efforts fournis, seuls 23% de près...
(Le Pays 28/05/13)
Lors du sommet de l’UA (Union africaine) qui s’est achevé hier à Addis-Abeba, le président français, François Hollande, a invité ses homologues africains à un sommet sur la paix et la sécurité en Afrique. Un sommet que Hollande entend organiser à Paris en décembre prochain. Mais cette invitation est très critiquée par certains dirigeants africains qui la récusent dans sa forme. Ils estiment que la décision de Hollande est unilatérale et heurte par là- même la souveraineté du continent. Il est vrai que l’on peut trouver à redire sur la forme de cette invitation de Hollande. Car, Hollande aurait pu, en l’espèce, procéder autrement. Dans la discrétion, le président français aurait pu émettre l’idée de ce sommet auprès des instances...
(L'Authentique Quotidien 27/05/13)
Oui, en crise, malgré les dénégations du camp du pouvoir qui veut prouver le contraire. En crise parce que des maires et des députés exercent des fonctions « sans droits » autre que la volonté du gouvernement établie – légitimée – par un Conseil Constitutionnel qui n’a jamais été la voix de son maître que maintenant. En crise parce que les hommes politiques, censés devoir résoudre les questions liées aux incompréhensions de ce genre, n’ont aucune volonté d’y mettre un terme. Et le peuple ? Le peuple sujet et objet de toute cette agitation, il ne semble disposer d’aucun moyen pour exiger le rétablissement de la démocratie. D’ailleurs, ceux qui pensent que le meilleur moyen d’éloigner la plèbe de la...
(Le Rénovateur Quotidien 27/05/13)
Les élections parlementaires et municipales prévues normalement dans le dernier trimestre de l’année en cours butent non seulement sur des questions matérielles et logistiques mais aussi sur des questions purement politiques.Si la question de la participation ou non des partis hostiles au Président Mohamed Ould Abdel Aziz est considéré par le camp de la majorité présidentielle comme un sujet de moindre importance en ce sens que cela ne va empêcher la tenue des scrutins, les analystes pensent que sans la participation de la COD à ces consultations, ces élections seraient dénuées de tout enjeu démocratique. Or , on semble irrévocablement s’acheminer vers des votes à l’issue desquels les élus du peuple dont les mandats ont expiré depuis longtemps seront renouvelés...
(L'Authentique Quotidien 27/05/13)
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) commence à éprouver la difficulté de la mission qui lui a été confiée : organiser des élections "libres et transparentes" avec des parti(e)s politiques qui se regardent depuis quatre ans en chiens de faïence. A chaque fois qu’elle pose une pierre de l’édifice "élections", la CENI est soumise à une remarque de l’une des coalitions politiques (CPM, COD, CAP) censées devoir animer la compétition en septembre 2013. A l’annonce de la promulgation prochaine des démembrements régionaux de la CENI, c’est la Coalition pour une Alternance Pacifique qui annonce la couleur en demandant à la Commission de "tenir compte des spécificités du moment" et de rendre publics les critères de désignations de leurs membres. Dans...
(L'Authentique Quotidien 27/05/13)
Selon des sources généralement bien informées, de profondes dissensions menaceraient la muraille fissurée de la Coordination de l’opposition démocratique (COD).Certaines analyses prédisent ainsi de forts risques d’implosion, pouvant déboucher sur la création de nouveaux fronts, à l’image de celui constitué par les partis APP, El Wiam et Sawab. En contre fonds, des lectures différentes des principaux problèmes politiques posés aussi bien au niveau national que régional, sans compter les problèmes de moyens et de coexistence générationnelle. Aux querelles des anciens, s’opposeraient cependant le dynamisme des jeunes et des femmes qui multiplient les activités, alors que les caciques restent empêtrés dans des dossiers d’enquête sur Ould Abdel Aziz. A défaut du verdict des urnes, l’arme morale constitue celle par laquelle les...
(Le Quotidien de Nouakchott 27/05/13)
L’Etat mauritanien, dans le cadre de la campagne agricole 2013 a mis la main dans la poche, pour octroyer un financement de 3,8 milliards d’ouguiyas au crédit agricole (UNACACEM). Du coup ce dernier a invité les agriculteurs comptant se lancer dans cette campagne 2013 de déposer leurs dossiers de requête de crédits afin de pouvoir en bénéficier. Reculade ou manœuvre politique à l’approche des élections des élections municipales et législatives ? Toujours est-il que l’Etat affichait son intention de mettre fin à ces crédits agricoles vu que les agriculteurs sont d’année en année insolvable pour rembourser leur dette de campagne. Au finish c’est toujours la mamelle nourricière de cet état qui paie cette insolvabilité. De plus, ce qui complique encore...
(Cridem 27/05/13)
Ils étaient environ 700 personnes voire plus selon les organisateurs, à battre le maqadam dans le village de Cham, située au carrefour menant vers la localité de Darel Barka (chef lieu de l’arrondissement du même nom) sur l’axe bitumé reliant Rosso à Boghé. Malgré la chaleur torride. Les manifestants, venus des localités de Miftah El Kheîr, Dra Naîm, El Wiam, Velloujé, El Basra et de Jeddé , avoisinent 2500 âmes. Ces populations sont approvisionnées en eau à partir du forage de Cham. Las, de rester 5 mois sans eau dans leurs bornes fontaines et après avoir épuisés toutes les voies de recours, ont décidé de passer à la vitesse supérieure en organisant cette marche a déclaré Abeid O Mohamed El...
(Cridem 27/05/13)
A l'occasion de l'ouverture de l'atelier de sensibilisation sur le mécanisme national de prévention de la torture, tenue ce lundi 27 mai à l’hôtel Iman à Nouakchott. Monsieur le Ministre de la Justice, Monsieur le Commissaire Adjoint aux droits de l’homme, Monsieur le Représentant du Bureau du HCDH des Nations Unies, Chers amis de l ’APT, de Restart, Dignity, de la Commission Nationale de Tunisie, de la Société civile, chers collegues de la CNDH, de SOS immigration, chers invités, Mesdames, Messieurs. Le thème qui nous réunit ici, aujourd’hui, fait suite, faut-il le rappeler, à la ratification du protocole facultatif à la convention des Nations Unies contre la Torture ( OPCAT) par la Mauritanie, le 03 Octobre 2012. C’est là, la...
(L'Authentique Quotidien 27/05/13)
Le Mauritanien, Abou Yahya El Chinguetti, membre du conseil de la Charia d’Aqmi, a appelé, dans un enregistrement vidéo diffusé sur Internet, les oulémas mauritaniens à « secourir leurs frères victimes des atrocités des ennemis historiques de l’Islam, à savoir les Français et leurs complices ». « Je lance cet appel à nos frères et voisins à Chinguetti (Mauritanie). Le prophète PSL a recommandé aux croyants de faire du bien à l’égard du voisin. Il est longtemps dit que celui qui n’a pas de frère ressemble à l’autre qui part en guerre sans armes », a-t-il dit. « Je lance particulièrement cet appel aux éminents oulémas de Chinguetti, terre de la lumière et de la guerre sainte. Ces oulémas, honorés...
(Dakaractu 27/05/13)
DAKARACTU.COM Le Général Pathé Seck, ministre de l’Intérieur, avait promis des sanctions dans le rang des flics dans l’affaire Oumar Sarr. Suite au voyage en Mauritanie sans autorisation préalable, du numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds), le directeur général de la Police nationale (Dgpn) Codé Mbengue est sur siège éjectable. L’actuel ministre de l’Intérieur, selon «Enquête», l’avait dans sa ligne de mire, ce pour de multiples raisons, notamment celle liée au fait que Codé Mbengue a travaillé à ce niveau de responsabilité sous le règne de Me Abdoulaye Wade. Etant sur la liste rouge, le Dgpn avait bénéficié de la confiance du chef de l’Etat qui avait opposé son veto... Dakaractu4
(Le Quotidien de Nouakchott 27/05/13)
Le vice-président du Rassemblement des Forces Démocratiques, Mohamed Abdellahi Ould Moine, a démenti des propos livrés par un leader de son parti à agence Alakhbar.Info, dans lesquels il a révélé que la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) vit des désaccords internes. Ould Moine a également précisé que tous les partis de la coordination de l’opposition, partagent la même vision, en ce qui concerne l’initiative de Messoud Ould Boulkheir. Un dirigeant du parti de Ould Dadah, a révélé à L’hebdomadaire indépendant, Alakhbar info, dans son numéro de mercredi dernier, que la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) est minée par des querelles intestines, qui menacent son existence. Selon, ce responsable politique qui a préféré gardé l’anonymat, "ces querelles sont la source de...

Pages