| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(Alakhbar 12/03/13)
L’opposition mauritanienne exige quatre impératifs avant sa participation à toute élection législative et municipale: «Une supervision politique crédible, des institutions électorales fiables, la garantie de la neutralité de l’Etat et des attributs de la puissance publique, une préparation technique suffisante». Pour répondre à ces quatre impératifs, la COD a proposé, lors d’une conférence de presse ce lundi à Nouakchott, la mise en place d’un gouvernement consensuel dirigé par un Premier Ministre investi de tous les pouvoirs nécessaires, est à même d’organiser des élections(…) que le mode de désignation et la composition de ces institutions électorales ainsi que le profil de leurs membres, soit l’objet d’un consensus entre l’ensemble des acteurs politiques(…), la neutralité de l’Etat et des attributs de la...
(Atlas Info.fr 12/03/13)
Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu, lundi au palais présidentiel à Nouakchott, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Saad Dine El Otmani, actuellement en visite en Mauritanie. Cette audience s'est déroulée en présence du ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la Coopération, Hammadi Ould Hammadi et de l'ambassadeur du Maroc en Mauritanie, Abderrahmane Benomar. M. El Otmani a indiqué, dans une déclaration à la presse à l'issue de cette rencontre, avoir "transmis au Président mauritanien les salutations de son frère SM le Roi Mohammed VI et l'intérêt qu'accorde le Souverain au développement des relations bilatérales pour les renforcer davantage aux plans politique, économique, culturel et populaire". Les entretiens avec le président...
(Alakhbar 11/03/13)
Le projet de la construction de la Mauritanie naissante a été tué dans l'œuf depuis que les militaires ont pris le pouvoir en 1978, a déclaré le député et leader au parti RFD Mohamed Mahmoud Ould Lemmat. Selon Ould Lemmat, qui s'exprimait dans un débat organisé à Nouakchott, samedi soir par l'organisation de la jeunesse de RFD sous le thème "la corruption dans les régimes autoritaires", la dualité corruption-gabegie s'est érigé en règle en Mauritanie depuis l'arrivée de militaires au pouvoir. La Mauritanie demeure dans le même état dans lequel sa génération fondatrice l'a laissée. Parmi les aspects de la gabegie de l'actuel régime figure le détournement des fonds de l'Etat dans des poches particulières par les biais de fausses...
(Alakhbar 11/03/13)
La priorité pour les femmes en Mauritanie c’est d’abord d’aboutir à des lois qui les protègent, explique Mar Jubero, coordinatrice du programme ONU-FEMMES en Mauritanie. Elle répond aux questions de Alakhbar. ALAKHBAR : Où en sommes-nous de l’application, en Mauritanie, de la convention sur l’élimination de toutes les formes de violences à l’égard des femmes ? Mar Jubero: En effet, la Mauritanie a ratifié cette convention, mais avec une réserve générale, contrairement à d’autres pays qui l’ont ratifiée en émettant des réserves spécifiques sur certains de ses articles qui ne sont pas en rapport avec leurs cultures. Donc, nous sommes en train de travailler avec le gouvernement, la société civile et les oulémas afin qu’on passe de cette réserve générale...
(Cridem 08/03/13)
Les déterminants de la mortalité maternelle ont fait l’objet de deux communications. La première, a été particulièrement consacrée aux causes médicales de la mortalité maternelle. La seconde, s’est employée à restituer ce phénomène dans son contexte social en analysant les différentes variables socio-économiques qui influencent le niveau de mortalité. « La mortalité maternelle se définie comme le décès d’une femme survenu au cours de la grossesse ou dans un délai de 42 jours après sa terminaison, quelle qu’en soit la durée ou la localisation, pour une cause quelconque déterminée par la grossesse ou les soins qu’elle a motivée » : définition de l’organisation mondiale de la santé (OMS). La hausse du niveau d’instruction des femmes a eu un effet positif...
(Alakhbar 07/03/13)
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel va porter plainte contre le député écologiste français Noël Mamère pour diffamation, a annoncé son avocat Eric Diamantis à RFI. Le député français avait accusé Ould Abdel Aziz de parrainage de trafic de drogue. L’avocat qui juge ces accusations de « graves et inexactes» a ajouté que la défense de Ould Abdel Aziz estimait que Noël Mamère "se trompait de personne". Mais après que ce dernier a confirmé ses accusations dans un entretien avec la presse mauritanienne, la défense a trouvé, selon l'avocat, que des gens qui "souhaitent déstabiliser Ould Abdel Aziz et la Mauritanie" étaient derrière les propos de Noël Mamère.
(Cridem 07/03/13)
L’ordre national des avocats (Ona) a déploré, à l’occasion d’un colloque organisé sur « Etat de droit en Mauritanie: Réalités et défis» le non respect des lois par les autorités politiques, a-t-on constaté sur place mercredi à Nouakchott. Au cours de ce colloque où prennent part, outre les avocats du barreau mauritanien, des représentants des missions diplomatiques en Mauritanie, les avocats vont se pencher sur plusieurs thématiquement dont la séparation des pouvoirs dans un système institutionnel démocratique, le rôle des élus, les droits de l’homme, la situation des infrastructures carcérales… Dans ce cadre, le bâtonnier des avocats, Me Bouhoubeini a, dans une allocution lue pour la circonstance, déploré le recul du respect des lois dans notre pays estimant que seule...
(Africatime 05/03/13)
La «caravane contre l’esclavage et pour la liberté» d’IRA-Mauritanie qui a relié l’extrême est du pays à la capitale Nouakchott a révélé l’existence de deux opinions opposées sur la problématique de l’esclavage en Mauritanie, selon Biram Ould Abeid, président d’IRA. Il y a, d’un côté, les esclavagistes constitués du pouvoir en place, des oulémas et les partis politiques tant de la majorité que de l’opposition. D’un autre, ont trouve les réformistes c'est-à-dire les Harratines et les militants d’IRA qui luttent pour l’abolition du phénomène, a distingué Biram qui était en conférence de presse lundi 4 mars à Nouakchott. «Tout le monde se vente de lutter contre l’esclavage, mais quand il s’agit de défier les esclavagistes le nombre rétrécie. Seul IRA...
(22 Septembre 01/03/13)
Le chef de la diplomatie espagnole a félicité la Mauritanie pour son travail de lutte contre le terrorisme et l'immigration clandestine. Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a accueilli, le lundi 25 février à Nouakchott, une délégation diplomatique espagnole de haut rang. Le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel García-Margallo a conduit une visite de deux jours en Mauritanie pour coordonner les efforts en matière de sécurité et de lutte antiterroriste. García-Margallo a rencontré le Président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, le Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf et le ministre des Affaires étrangères Hamadi Ould Baba Ould Hamadi. "La Mauritanie a été l'un des premiers pays à attirer l'attention sur les dangers du terrorisme au Sahel, et a...
(22 Septembre 01/03/13)
Une étude socio-anthropologique sur les déterminants liés à la santé de la mère et du nouveau-né réalisée par la Croix-Rouge française en Mauritanie, au Mali, au Niger et au Tchad montre que le taux de mortalité maternelle et infantile reste élevé dans ces pays à cause d’une faible utilisation des services de planification familiale et d’un mauvais suivi de la grossesse. L’Agence française de développement (Afd) a constaté dans certains pays du Sahel comme la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad des taux inquiétants de mortalité maternelle et infantile, malgré les actions engagées par les différents Etats. Au Tchad, par exemple, il y a 1200 cas de décès sur 100.000 naissances vivantes. Ce constat a été fait après...
(22 Septembre 01/03/13)
La France a appelé jeudi la Mauritanie à respecter les conventions internationales concernant l'esclavage tout saluant l’engagement de l’association "IRA Mauritanie" dans la lutte contre ce phénomène, selon un porte-parole du Quai d'Orsay. "La France est fermement engagée dans la lutte contre toutes les formes d’esclavage", a-t-il indiqué affirmant que la France "appelle la Mauritanie à respecter les conventions internationales qu'elle a ratifiées, notamment le pacte international relatif aux droits civils et politiques et la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants". (APO)
(22 Septembre 28/02/13)
La France s’est militairement engagée au Mali pour des fins économiques et hégémoniques; elle cherche le pétrole, l’uranium et à étendre son influence et sa domination dans la région, a estimé Mohamed Jamil Mansour, président du parti d’opposition mauritanien d’obédience islamique, Twassoul, au cours d'un meeting ce mercredi 27 février à Nouakchott. Il par ailleurs, précisé que l’Islam que prônone son parti n'est pas à confondre avec l’islam radical ou avec l’extrémisme religieux qui "ne menacent pas seulement la Mauritanie mais aussi ses voisins". "Nous sommes au juste milieu, ce qui ne veut pas dire que nous allons taire les propos de certains qui se sont attaqués ces dernières semaines à l’apparence, aux valeurs et la morale islamiques". Mohamed Jamil...
(22 Septembre 26/02/13)
Il m’arrive des fois de mes analyses personnelles, à dire que Ould Abdel Aziz est, soit entrain de trahir Son soutien négros-mauritaniens, en leur promettant ce qu’il ne ferra jamais parce que n’étant pas sincère, ou qu’il ne puisse le faire, du fait que son entourage l’a trompé, en ne lui rapportant que des fausses informations et des faux conseils. En effet, la société mauritanienne étant très complexe départ sa diversité culturelle ethnique et tribale, doit disposer que tout chef d’état de ce pays, de composer son entourage comme suit : - D’abord, s’il ne veut pas trahir ces compagnons Négros, il doit écouter les conseils ci- après. - De faire très attention de ce que l’on lui apporte par...
(22 Septembre 22/02/13)
La prise d’otage au Cameroun, mardi, marque l’étendue de la zone d’influence des islamistes, organisés en plusieurs groupes interconnectés.Quoi de commun entre les jihadistes nigérians de Boko Haram, désignés responsables par François Hollande du rapt de 7 Français mardi au Cameroun, et les combattants d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi), visés par l’armée française dans le nord du Mali ? A première vue, pas grand-chose, à part une commune référence au jihad. Allégeance. Les deux groupes ne sont pas actifs dans les mêmes zones et n’ont ni les mêmes chefs ni les mêmes objectifs. Mais tous deux appartiennent à ces mouvements islamistes présents en Afrique subsaharienne, dans une bande qui court de la Mauritanie, à l’ouest, à la Somalie, à l’est...
(22 Septembre 22/02/13)
ALAKHBAR(Nouakchott)-La Mauritanie est devenue, en un temps record, une plaque tournante du trafic de drogue dans la région sahélo-saharienne. Elle est un important point de passage pour alimenter les marchés européens et du Moyen-Orient. L’information a été révélée dans une enquête (voir ici) de 32 pages réalisée par Carnegie Endowment for International Peace, publiée en septembre 2012 et consultée par Alakhbar. L’enquête rappelle que 360 kilogrammes de cocaïne ont été saisis à l’aéroport de Nouadhibou en mai 2007 et 830 autres kilogrammes à Nouakchott en août dans la même année. Des côtes mauritaniennes et guinéennes est également acheminé de la cocaïne et de la résine de cannabis (hachis) vers l’Europe via d’abord le nord du Mali puis l’Algérie, le Maroc...
(Alakhbar 22/02/13)
ALAKHBAR (Exclusif) – Un réseau d'intermédiaires financiers gravite autour du premier ministre mauritanien, Moulay Ould Mohamed Laghdaf, et s'implique, en dehors de tout cadre officiel, dans ses relations avec les investisseurs étrangères, indique ce mercredi l'hebdomadaire Alakhbar INFO qui s'appuie sur des documents et correspondances des membres du réseau. Parmi les membres influents du réseau on note un ex-directeur relevé de ses fonctions au Ministre des Affaires Economiques et du Développement et d’autres personnalités sous-couvertes de diverses entreprises. Ils échangent des correspondances privées avec des hommes d’affaires étrangers et leur facilitent des rencontres avec, surtout le PM et d'autres membres du gouvernement mauritanien. Ainsi, Daniel Salesses, un investisseur espagnol directeur du groupe Multitrande, propose le 29 janvier, dans un courrier...

Pages