Lundi 25 Septembre 2017
(L'Authentique Quotidien 11/07/13)
Le mercredi 10 juillet 2013 n’est pas seulement le premier jour du Ramadan cette année, mais c’est aussi la date commémorative du premier coup d’état militaire dans l’histoire politique de la Mauritanie. Entre temps, 35 années sont passées dans la vie de la nation, sans que l’armée ne consente encore à regagner ses casernes, selon ceux qui voient dans le régime actuel le prolongement des pouvoirs militaires antérieurs. Après Moustapha Ould Saleck, Haidalla, Maaouwiya, le CMJD, la Mauritanie n’a vécu selon l’opposition, qu’une courte expérience démocratique civile, juste la vie d’une rose, pour sombrer de nouveau sous la coupole de la Grande Muette. Le pouvoir politique actuel sous le règne de Mohamed Ould Abdel Aziz, est-il un pouvoir militaire déguisé...
(Alakhbar 11/07/13)
Le journal « Al khabar » a révélé que les autorités algériennes étudient la possibilité de réorganisation du contrôle de se frontières avec la Mauritanie et le Mali immédiatement après le retrait des troupes françaises de ce dernier pays. La source citée par ce journal indique qu’une commission composée de responsables du ministère de la Défense et de celui de l’Intérieur doit plancher sur la question des frontières avec la Mauritanie, le Mali, la Libye et le Niger. Soit tout le long de frontières communes de plus de 3777 kilomètres. où s’activent des bandes terroristes et des trafiquants de tous genres, nécessitent un budget annuel de près de 500 millions de dollars US.
(L'Authentique Quotidien 11/07/13)
Dimanche 7 juillet 2013 ! Une date pleine de contradictions et de visions contrastées sur le quinquennat du président le plus controversé de la Mauritanie et le plus déifié aussi. En effet, le 7 juillet au matin arrivait devant l’esplanade du Palais de la Présidence, le marcheur Hamza Sy qui venait de parcourir plus de 400 kilomètres à pied pour honorer Mohamed Ould Abdel Aziz, alors que s’organisait le soir du même jour, sur la mythique Place Ibn Abass, le plus grand rassemblement populaire de l’opposition dite radicale pour le vouer aux gémonies. our exprimer son soutien aux actions du Président Mohamed Ould Abdel Aziz, le Kaédien Hamza Sy n’a pas hésité à parcourir à pied pendant onze jours, les...
(Points Chauds 11/07/13)
Un an après le crash de l’avion militaire qui a eu lieu ,le 12 juillet 2012, dans la partie Est de l’aéroport international de Nouakchott, les parents et proches de victimes demandent à ce que justice soit rendue, selon les termes du communiqué publié, mercredi 10 juillet. A cette occasion, ils lancent un appel auprès des autorités mauritaniennes et des bonnes volontés pour qu’elles interviennent auprès de la société d’assurance étrangère qui assure les avions militaires mauritaniens, cite le communiqué. D’une façon particulière, les parents des victimes demande à ce que le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz pense à leur calvaire afin que leur situation soit réglée, cite que le même communiqué. En plus, selon le communiqué, les ayants...
( 11/07/13)
ASI24 - (Dakar) Réuni il y a une quinzaine de jours dans le cadre d’une Assemblée Générale, le Conseil d’Administration du Groupement Inter bancaire de Monétique et des Transactions Electronique (GIMTEL)- une GIE regroupant la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), toutes les banques primaires et la Société Mauritanienne des Postes (MAURIPOST)- a constaté un équilibres des comptes de l’institution, pour la première depuis la création de celle-ci il y a une dizaine d’années. Selon Financial Afrik, la dernière AG a aussi noté avec une grande satisfaction la mise en place d’une inter-bancarité totale. Ainsi, le détenteur d’une carte émise par l’une des banques membres dispose de la possibilité de retirer des liquidités dans tous les Guichets Automatiques de Banques (GAB)...
(Maliactu 11/07/13)
L’épouse du président de la République par intérim, Madame Traoré Mintou Doucouré, a quitté Bamako ce mardi pour Nouakchott afin de rencontrer les réfugiés maliens vivant en Mauritanie du fait de la crise. Selon un communiqué du cabinet de la Première dame, celle-ci a été accueillie à sa descente d’avion par la Première dame de la Mauritanie, Madame Mariem Mint Ahmed dite TEKBIR. Madame Traoré est accompagnée par le ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âges, Dr Mamadou Sidibé, et les membres de son cabinet. Dans la capitale mauritanienne, la Première dame « rencontrera les réfugiés, au cours d’une cérémonie où elle leur remettra une enveloppe de cinq millions de Francs CFA en guise de soutien...
(L'Authentique Quotidien 10/07/13)
président de l’Assemblée nationale, désormais élargie avec l’arrivée des partis de la Convergence démocratique (Adil, MPR, RD) a battu campagne, vendredi 6 juillet 2013 à Nouadhibou. Il s’agissait de présenter aux populations du nord, les raisons du blocage politique qui entrave la marche du pays, les conséquences de cette crise, avec le refus des deux camps de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) et du pouvoir de Mohamed Ould Abdel Aziz de s’entendre sur un minima politique pour éviter le pire. A Nouadhibou, le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould boulkheïr persiste et signe : l’entêtement des deux protagonistes de la crise qui se maintienne chacun de côté, constitue une menace pour la stabilité du pays, l’existence même. Au même...
(Cridem 10/07/13)
A Nouakchott, la capitale un groupe d’instituteurs était en sit–in dans la matinée du mardi , 9 /7/2013 pour dénoncer le retard d’avancement et réclamer un nouveau statut qui serait à la fonction publique aux dernières nouvelles. Pour mémoire, c’est sur rapport conjoint du Ministre de la Fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration et du Ministre d’état à l’éducation Nationale, à l’enseignement Supérieur et à la recherche scientifique qu’a été engagée l’étude dont le résultat pourrait donné un projet de décret portant statut particulier applicable aux corps de l’enseignement fondamental. Après lecture de ce projet, nombreux sont les diplômés du supérieur exerçant au fondamental et/ou au secondaire qui ont soutenu et applaudi les Ministres ayant réfléchi...
(Alakhbar 10/07/13)
Alakhbar(Nouakchott)- Le Coordinateur du mouvement Touche Pas à Ma Nationalité, Abdoul Birane Wane, a révélé, à Alakhbar, que 22 jeunes negro-mauritaniens sont détenus au commissariat de Police de Kaédi et dans la Brigade de Gendarmerie de la ville, après les émeutes de trois jours. «Nous avons contacté 12 jeunes détenus au commissariat de Police. Par contre, nous étions empêchés de visiter les autres détenus à la Brigade de Gendarmerie », a-t-il-expliqué. Birane, qui est arrivé cet après-midi à Kaédi laquelle connait, depuis trois jours, des heurts intercommunautaires, a déploré que les forces de sécurité continuent l’opération d’arrestation de jeunes même dans les familles. Il a, toutefois, salué les efforts consentis par les notables de la ville et par les autorités...
(L'Express 10/07/13)
L'ONG Transparency International présente ce mardi son Baromètre Mondial de la Corruption 2013. Pour Chantal Uwimana, directrice du département Afrique, l'ampleur du phénomène est inquiétante. Plus d'une personne sur deux dans le monde estime que la corruption s'aggrave. C'est le constat de l'ONG Transparency International qui dévoile ce mardi son 8e Baromètre Mondial de la Corruption. L'enquête de cette année est la plus importante jamais réalisée, couvrant 114 000 personnes dans 107 pays. Si les institutions sont désignées comme premières responsables, les citoyens participent pleinement à l'accroissement du phénomène. Chantal Uwimana, directrice du département Afrique de Transparency International, dresse un tableau alarmant. Plus d'une personne sur quatre (27% des interrogés) affirme avoir dû verser un pot de vin pour accéder...
(Alakhbar 09/07/13)
ALAKHBAR (Nouakchott) – Le président de l'Union des Forces de Progrès (UFP) craint que l'incident de Kaedi prenne une tournure raciale avec des conséquences dramatiques. Il s'exprimait lors d'une conférence de presse de son parti ce Mardi à Nouakchott. Mohamed Ould Mouloud a ajouté que le développement du regrettable incident de Kaédi de simple altercation; entre un boutiquier et une dame; en émeutes interethniques dénote l'existence d'une tension sociale et d'un manque de confiance entre les autorités et la population locale. Il a, enfin, informé que son parti dépêchera aujourd'hui même, une haute délégation à Kaédi pour contribuer au retour de la paix.
(Cridem 09/07/13)
Une délégation des Flam conduite par notre camarade Ibrahima Mifo Sow vice-président des Flam et comprenant les camarades Mamadou Wane et Hamat Diallo s’est rendue le 4 et 5 juillet 2013 en mission de contact de proximité dans le Trarza. La mission a notamment visité les villages de Salnde ( Madina Fanaye ), Gnakwar, Dar Essalam, Gourel Moussa, Djolly, Fada, Gawdal, Ganki Toro, Madina Ndiaybe, Mboul et Palkone. Partout où elle est passée, la délégation a fait l’objet d’un accueil enthousiaste et chaleureux. Cette visite des Flam revêtait un triple objectif: annoncer le retour imminent du Président de l’organisation, s'imprégner du vécu quotidien des populations et, conséquemment , les remobiliser dans le cadre de la défense de leurs droits. Le...
(Cridem 09/07/13)
Le sept juillet 2013, a Kaédi, une ville située a environ 400 kilomètre de Nouakchott, au marché central, un jeune vendeur d’une boutique (un maure blanc), suite a une dispute, gifle une femme (negro-mauritanienne) d’une soixantaine d’années. L’administration est accusée de parti-pris dans la gestion de l’incident qui prend une tournure raciale, les boutiques du marché sont fermées, la gendarmerie arrive en renfort a Kaédi… Le calme est revenu mais la tension, elle, demeure vive. L’union des forces de progrès (UFP) a décidé d’envoyer une mission à Kaédi pour aider à apaiser cette tension. L’annonce a été faite par son président Mohamed Ould Maouloud, mardi 09 juillet à Nouakchott. « L’incident de Kaédi a pris un développement très dangereux qui...
(Les Afriques 09/07/13)
La jeune compagnie aérienne sénégalaise, qui peine toujours à sortir de sa zone de turbulences, joue décidément les prolongations et rechigne à déposer le bilan. Selon un document estampillé «Confidentiel», dont Les Afriques a eu écho, la compagnie croule sous le poids de plus d'une quinzaine de milliards f CFA de dettes et cumule des pertes sèches à hauteur de 19 milliards. Mauritania Airlines a été appelée à sa rescousse sous la forme d'un contrat-leasing à titre provisoire pour la desserte des vols réguliers sur l'axe Dakar-Bamako-Ouagadougou, Niamey, Lomé, Libreville. Pour l'instant, les accords n'ont pas fait l'objet de publication. Mystère ? La jeune compagnie aérienne sénégalaise, née des cendres d’Air Sénégal International (ASI), au lendemain du divorce à l’amiable...
(L'Authentique Quotidien 09/07/13)
« Les résultats du baccalauréat 2013 sont catastrophiques ! » Le constat est des professeurs - correcteurs de cet examen de fin d’année qui annoncent déjà, avant même que les résulats ne soient proclamés, que le taux de réussite serait des plus faibles jamais enregistré dans l’histoire du pays : 8% !La cuvée bac 2013 battrait le record des échecs audit examen jamais connu par le pays. Selon les professeurs qui ont rendu depuis le début de semaine les copies corrigées des épreuves, seulement 8% des candidats auraient obtenu le sésame ! Et comment ? Ce taux ne serait en effet jamais atteint si les professeurs n’avaient pas été tolérants dans la correction et surtout si les différents jurys n’avaient...
(Cridem 09/07/13)
Les habitants de la ville d'Achram (Tagant) et des localités avoisinantes ont barré,hier, mardi 8 juillet, la route de l'Espoir à leur niveau pour protester contre la coupure d'eau et d'électricité, a-t-on appris de sources informes sur place. Selon les mêmes sources, cela fait plusieurs semaines que les populations de cette partie du Tagant vivent ses coupures d'eau et de courant surtout en cette période de forte canicule. Après que les barrages ont perturbé le trafic routier pendant de longues heures, le maire de la commune et des détachements de la gendarmerie présentes dans la ville ont intervenu pour que les habitants libèrent la route, afin que la circulation reprend son cours normal, citent nos sources. Cependant, les populations ont...
(Cridem 09/07/13)
Après Aleg, c’est au tour de Boghé Dow d’accueillir ce lundi une rencontre inter-villageoise initiée par l’ONG internationale Tostan, en partenariat avec le MASEF. Ce rendez-vous habituel d’évaluation qui regroupe plus de 100 communautés adoptées ou sensibilisées venues des 5 départements de la Wilaya a été ouvert par le Hakem mouçaïd de Boghé, M. O/ Sellahi accompagné du maire adjoint de la commune, M. Djibril en présence des notables et chefs coutumiers du quartier. Il s’agit cette fois de réfléchir sur les modalités pratiques et les mesures à prendre pour l’organisation d’une déclaration publique d’abandon de l’excision prévue en septembre prochain. Pour assurer un succès éclatant à cet événement, le 2e du genre après la Déclaration de Mbagne (25 mai...
(Alakhbar 09/07/13)
Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a nommé lundi le professeur Abdoulaye Bathily, représentant spécial adjoint de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), rapporte le site de l’organisation. Le professeur Abdoulaye Bathhily et l'Américain David Gressly vont seconder le Néerlandais Bert Koenders, représentant spécial de l'ONU pour le Mali, indique un communiqué des Nations unies. Ministre d'Etat à la présidence sénégalaise, professeur d'histoire à l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, Abdoulaye Bathily, 66 ans, a occupé plusieurs postes ministériels de 1993 à 2001 avant d'être élu à l'Assemblée nationale sénégalaise dont il fut le vice-président de 2001 à 2006. Le professeur Abdoulaye Bathily a quitté, samedi, la tête de la Ligue...
(Liberté 09/07/13)
Un ensemble de partis d'opposition en Mauritanie a comparé dimanche le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz au général égyptien Abdel Fattah al-Sissi, en l'accusant de se dresser “contre la démocratie” comme l'armée en Egypte. “Comme en Egypte, nous avons notre al-Sissi (qui a déposé le président égyptien Mohamed Morsi, ndlr) qui se dresse contre la démocratie, contre la civilisation et la culture”, a affirmé dimanche soir au cours d'un meeting à Nouakchott le président de la Coordination de l'opposition démocratique (COD), Ahmed Ould Daddah. M. Ould Daddah, chef de file de l'opposition, a exprimé le soutien de la COD au président égyptien déchu, Mohamed Morsi, et appelé l'armée égyptienne à “se consacrer à la défense de son pays et...
(Alakhbar 09/07/13)
ALAKHBAR (Nouakchott)-Le Ramadan 2013 -1433 débute demain Mercredi 10 juillet, a annoncé La commission centrale de l'observatoire du croissant lunaire, après réunion et consultation de toutes ses antennes qui se trouvent sur l'ensemble du territoire national.Des imams, érudits et cadis ont assisté à la rencontre de la commission hier dans les locaux du Ministère de l’Intérieur à Nouakchott.

Pages