Mardi 25 Juillet 2017
(Alakhbar 19/06/13)
ALAKHBAR (Nouakchott)-Les procédures ont été raccourcies et certaines violées pour octroyer à Abderrahmane Nouh Khouna, un proche du président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, deux terrains, dans un quartier huppé de la capitale Nouakchott, a révélé, ce mercredi, l’hebdomadaire mauritanien Alakhbar Info. Les deux terrains, qui portent les numéros (215 et 216) se situent dans une voie publique (voir image) séparant le quartier Socogim de la Route de Nouadhibou. Selon Alakhbar Info, le Ministère mauritanien des Finances et son homologue de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire ont, en deux mois, raccourci les procédures d'octroi avec parfois des confusions dans les les documents. Le Ministère s’est ainsi trompé de la localisation en faisant situer les deux terrains dans...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
On ne sait si c’est une réponse officielle ou " officieuse ". Celle que le ministre de la Communication et premier-vice président de l’Union pour la République (UPR), Mohamed Yahya Ould Horma, vient de faire à propos de l’initiative du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir qui dit qu’il n’ y aura pas d’autre gouvernement que celui constitué par le président Mohamed Ould Abdel Aziz, " Nous ne sommes pas tenus d’accepter l’initiative du président de l’Assemblée nationale dans sa globalité ". Certes, le parti au pouvoir en Mauritanie n’a jamais exprimé une opinion tranchée sur les propositions de Messaoud pour une sortie pacifique de la crise politique qui secoue la Mauritanie depuis l’élection présidentielle de juillet 2009, mais...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
Une vingtaine de médecins ont observé hier devant l’hôpital de l’Amitié à Nouakchott un arrêt de travail d’une minute, le temps de rappeler leur statut précaire de contractuel et d’exiger leur recrutement au sein de la Fonction Publique. Les manifestants, avec la bénédiction de la Coordination des syndicats de santé en Mauritanie, réclame l’intégration de tous les professionnels du secteur dont le chômage est jugé aberrant. Il s’agit de médecins généralistes, spécialistes, pharmaciens, dentistes, dont le recrutement sur les registres des fonctionnaires de l’Etat est devenu un credo. Les mécontents réclament également la généralisation des primes de garde, d’éloignement, l’uniformisation de l’indemnité de risques. Il est aussi exigé l’adoption d’un texte de loi qui introduit un recrutement annuel de spécialistes...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
Après deux mois de léthargie consécutif à l’arrêt biologique qui interdisait durant cette période l’accès aux ressources de la mer, la vie reprend de la couleur dans la cité économique, Nouadhibou. Le mouvement des foules a repris timidement dimanche 16 juin dernier au Port de pêche traditionnel, sis au vieux quartier de "Tcharka". Tels des morts qui viennent d’être ressuscités, ce sont des centaines de marins et de pêcheurs qui se sont déversés ainsi hier, tenues de mer au complet, prêts à reprendre la mer. Matériels de pêche, filets, pots de poulpe sortaient des réserves du vieux port. L’odeur du grand large dilatait les narines de Zaïd. Pantalon marron, surmonté d’un blazer au col chevelu et les pieds disparaissant sous...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
La Banque centrale de Mauritanie (BCM) a organisé hier, mardi 18 juin 2013 au Palais des Congrès de Nouakchott, le premier symposium de son quarantième anniversaire. La cérémonie haute en couleur mais lourde en mesures protocolaires, a été marquée par la présence du Chef de l’Etat, Mohamed Ould Abdel Aziz, son Premier ministre et l’ensemble du gouvernement, les hauts officiers de l’armée, le chef de file de l’opposition démocratique, Ahmed Ould Daddah. Le fait marquant du jour, le discours inachevé du gouverneur de la BCM, Sid’Ahmed Ould Raïss, évacué de la salle suite à un malaise. Un discours repris par le ministre des Affaires économiques, et qui fait la rétrospective d’une institution monétaire bâtie sur le courage et l’indépendance d’esprit...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
Après une tournée d’un mois en Europe, le lauréat du Prix Front Line Defender 2013 et président de l’Initiative du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA), Birame Ould Dah Ould Abeid, est revenu samedi 16 juin 2013 à Nouakchott. Ses partisans lui ont réservé un accueil chaleureux et populaire à l’aéroport, avant d’improviser une marche sur plusieurs kilomètres vers l’espace sis à l’Ancienne Maison des Jeunes. Là, une foule immense faisait le pied de grue depuis les premières heures de la mi-journée. C’est au milieu de tant de ferveur, entouré de ses plus proches collaborateurs, que Birame a harangué les masses, demandant la reconnaissance du mouvement IRA, devenu selon lui incontournable sur l’échiquier national. L’aéroport international de Nouakchott grouille de monde,...
(Points Chauds 19/06/13)
Dans le cadre de la coopération entre la Mauritanie et l’Union Européenne,Michel Reveyrand de Menthon, Représentant spécial de l’Union européenne (UE) pour la région du Sahel, nommé le 13 mars 2013– a effectué une visite en Mauritanie lundi 17 juin. Cette première visite (de trois jours) en Mauritanie a permis de présenter aux autorités mauritaniennes la mission qui lui a été confiée par l’Union européenne en réponse à la crise régionale dans le Sahel. Reveyrand-de Menthon dirige l’action menée par l’UE pour contribuer aux efforts régionaux et internationaux en faveur d’une paix, d’une sécurité et d’un développement durables au Sahel. Il coordonne également l’approche globale de l’UE à l’égard de la crise qui sévit dans cette région, en se fondant...
(Cridem 19/06/13)
La DGPSP (Direction Générale de la Promotion du Secteur Privé) a lancé ce lundi 17 juin à Nouakchott l’étude sur la Stratégie Nationale du Développement du Secteur Privé en Mauritanie (SNDSP). L’occasion pour le Représentant de la Banque Mondiale en Mauritanie, Moktar Thiam, d’inviter les autorités mauritaniennes à donner une place de choix au secteur privé. "Il est désormais important d’établir une vision à long terme de développement du secteur privé en Mauritanie", a déclaré M. Thiam, après avoir relevé "les défis à surmonter" notamment dans le domaine de la productivité, de la compétitivité, de l’amélioration de l’environnement des affaires en vue de "donner une place de choix au secteur privé". Cette exhortation n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
L’Internet est un atout pour extirper l’ignorance. Pour les enfants les adultes, le désenclavement numérique entre dans les mœurs. Cela n’est pas sans danger pour les jeunes. "Cliquer", "naviguer" font désormais partie du vocabulaire de nos Internautes. L’accès à Internet est une réalité encore peu présente dans nos régions. Plusieurs concitoyens de l’arrière-pays, notamment les élèves et les enseignants ignorent les cybers café et les vertus de la Toile. Là où il en existe, on chasse l’information selon le domaine d’activité, on consulte la messagerie électronique pour suivre ces rencontres, on cherche des correspondants… Maimouna est élève en classe de sixième. Elle aime naviguer sur le net. Elle consulte sa boîte électronique, son émail. Ce n’est pas seulement la messagerie...
(L'Authentique Quotidien 19/06/13)
Selon le site tawary.com, la session normale du Baccalauréat compte certains candidats spéciaux. Parmi ces derniers, une jeune journaliste aveugle de naissance et qui passe sa première épreuve de bac cette année. Cette prodige s’appelle Mint Moutaly Mint Brahim (Voir Photo). Eu égard à son cas, le ministère de l’Education Nationale lui a réservée une salle spéciale d’examen, encadrée par des surveillants chargés de lui lire les questions des divers sujets et de transcrire ses réponses à sa place. Il faut rappeler que quelques 35.000 candidats passent le bac cette année dans différentes options, dont 56,05% de garçons et 43,95% de filles, répartis dans 95 centres d’examen dont 54 à Nouakchott. Pour Mint Brahim, elle tentera du haut de ses...
(Cridem 19/06/13)
Une mission médicale marocaine pluridisciplinaire se trouve actuellement en Mauritanie où elle a dispensé, au centre hospitalier de Kiffa (600 km à l’Est de Nouakchott), des prestations médicales à titre gratuit aux populations démunies et à revenus limités. Cette mission, composée de 10 spécialistes, a été organisée à l’initiative de l’Association maroco-mauritanienne pour l’amitié et la coopération. Ladite association qui a sillonné, entre le 29 avril et le 5 mai, la ville de l’Aioun dans l’est de la Mauritanie, a effectué 4.678 consultations médicales et 47 interventions chirurgicales. Cette caravane médicale marocaine s’est déjà rendue dans la ville de Zouerate (750 km au Nord de Nouakchott) où elle avait effectué 2.475 consultations médicales et 43 opérations chirurgicales. Créée en 2011,...
(L'Authentique Quotidien 18/06/13)
L’organisation des prochaines élections municipales et législatives constitue, à n’en pas douter, l’ordre du jour en Mauritanie. En fait, le sujet de discussion de tout le temps ( ?) qui sépare encore de l’organisation d’un scrutin dont les modalités restent encore à définir. Cette question des élections est également liée à celle de l’initiative du président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir, qui continue, elle aussi, à accaparer les discussions entre partis et coalitions politiques. Elle tient aussi à l’inhérence, entre aux probabilités, à cette fameuse proposition de gouvernement d’union nationale, que le président Mohamed Ould Abdel Aziz refuserait jusqu’au moment où la Coordination de l’opposition démocratique (COD) se prépare à donner une réponse définitive à l’initiative de Messaoud. Un...
(Alakhbar 18/06/13)
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, qui était en visite ce mardi au Centre Hospitalier National de Nouakchott (CHN), a promis que le Ministère mauritanien de la Santé va recruter 50 médecins nationaux. Le président mauritanien, s’adressant le 31 janvier au personnel du ministère de la santé, avait estimé normal de faire venir des médecins étrangers qui interviendront dans des domaines de spécialisation n’existant pas dans le pays. Depuis, des médecins chômeurs mauritaniens tiennent des sit-in pour exiger leur recrutement et pour dénoncer ce qu’ils appellent le recrutement «abusif » de médecins étrangers. Ainsi, dimanche 16 juin, des médecins de l’hôpital de l'Amitié de Nouakchott ont observé, dimanche 16 juin, un arrêt de travail de 60 minutes en réponse à...
(Maghreb Emergent 18/06/13)
Le Conseil d'administration du FMI a achevé lundi sa sixième et dernière revue des résultats économiques de la Mauritanie dans le cadre du programme appuyé par un accord de Facilité élargie de crédit (FEC), lui permettant d'obtenir un dernier décaissement d'un montant de 17 millions de dollars. Le FMI, rappelle-t-on, avait approuvé en 2010 un accord avec ce pays maghrébin pour un montant global de 77,28 millions de DTS, soit l'équivalent de 118,1 millions de dollars. Suite à la décision prise lundi par le FMI, la Directrice générale adjointe de cette institution financière, Mme Nemat Shafik, a affirmé que les performances de la Mauritanie dans le cadre du programme appuyé par la FEC pendant la période 2012-2013 sont restées fortes,...
(L'Authentique Quotidien 18/06/13)
La ville de Nouakchott est menacée de disparition. Elle croule sous l’effet conjugué et contradictoire de plusieurs aléas climatiques : d’un côté les eaux de mers, les eaux souterraines et les eaux de pluies, et de l’autre, l’avancée du sable du désert. C’st ainsi, le constat à propos, présenté par une ONG hollandaise aux Autorités nationales, qui a remis la question de la situation de Nouakchott au devant. En fait, même si nul n’ignore que l’emplacement de la capitale du pays n’est pas des meilleurs, d’aucuns refusent toujours de croire à l’apocalypse, où à ce jour où Nouakchott ne serait plus qu’un fantôme de ville. Au demeurant, une fois n’est pas coutume, les Autorités ont bien réagi au S.O.S lancé...
(Mauri Web 18/06/13)
Annoncé en grande pompes, le 40e anniversaire de la création de l’Ouguiya célébrée ce mardi 18 juin au Centre International des Conférences de Nouakchott, et au-delà de la poudre aux yeux et de l’écran de fumée déployés par le Gouverneur Ould Raiss, est pourtant l’occasion pour les mauritaniens de faire le point sur ce qu’est devenue cette monnaie qui avait, tant fait la fierté des mauritaniens. Malmenée par des années de mauvaise gestion, notre ouguiya nationale est devenue une véritable monnaie de singe. Lorsque Feu le président Moktar Ould Daddah prend la décision de la création de l’ouguiya, en août 1972, la monnaie est mise en circulation le 29 juin 1973, quelques mois seulement avant le fameux grand choc pétrolier...
(Le Rénovateur Quotidien 18/06/13)
Ils sont cette année environ 35 mille candidats à passer les épreuves du baccalauréat, toutes séries confondues.Ce sont là des effectifs relativement importants qui montrent une certaine progression du taux de scolarisation toujours caractérisé par le saut quantitatif au détriment de la qualité. Cette orientation politique du système éducatif de la masse et du volume a fini par épuiser les énergies d’une machine qui tourne depuis plus de deux longues décennies en rond. Ni les reformes engagées de façon impulsive par des décideurs influencés par des pseudo-acteurs éducatifs, ni les restructurations techniques et les réajustements structurels ne constituent des remèdes efficaces pour sauver le système de son agonie. On continue malgré toutes les contre-performances pédagogiques qui se moquent de l’excellence,...
(Cridem 18/06/13)
Après avoir conquis Ghabra et R’deidhi, une mission de l’UDP, conduite par son secrétaire général, N’Diaye Mohamed Abdoul et comprenant Bâ Souleymane Ali, député à l’Assemblée Nationale, Mohamdi Ould Weddou,membre du comité exécutif et Moussa Ould Gawi, membre du bureau politique, a effectué une mission dans les communes de Guillère et de Awoici, situées toutes dans le département de Barkéol. Le but de ce déplacement était, explique M. N’Diaye d’enregistrer d’importantes adhésions au parti. Les populations de Guillere et de Awoici, conduites respectivement par le professeur Cheikh Ould Mohamed Lemine et Abdallahi Ali Ould Abeidalli ont massivement dit oui au parti de Naha Mint Mouknass. Au cours des meetings tenus dans ces deux localités, les orateurs ont justifié leur adhésion...
(L'Authentique Quotidien 18/06/13)
Les candidats mauritaniens au baccalauréat 2013, au nombre de 35.416, ont débuté hier les épreuves sur l’ensemble du territoire national. Les cadres du ministère de l’Education nationale chargés de superviser les examens se disent satisfait du déroulement du baccalauréat cette année. Alors que certains pays pensent annuler le baccalauréat, de plus en plus décrié car considéré comme un diplôme de fils de riche face à la détérioration de l’enseignement public que ne fréquente que les enfants des pauvres, en Mauritanie chaque année apporte ses lots de fuite et de tricherie à la pelle. Les épreuves du Baccalauréat ont débuté hier sur l’ensemble du territoire mauritanien, exactement comme en France. Pour les responsables de l’Education Nationale, tout a été mis en...
(Maghreb Emergent 18/06/13)
Les travaux de l'atelier d'étude sur la stratégie nationale de développement du secteur privé en Mauritanie, organisé par le ministère des affaires économiques et du développement avec l'appui du projet d'amélioration de l'environnement de l'activité économique, ont été lancés lundi à Nouakchott. La rencontre vise à assurer des échanges constructifs entre les représentants de l'administration, du secteur privé et des partenaires au développement d'une part et l'équipe d'experts chargés de la réalisation de l'étude, d'autre part, sur la méthodologie proposée pour son élaboration. Il s'agit de recueillir les avis et suggestions pertinentes qui permettront de démarrer cet important exercice sur des bases solides prenant en compte les préoccupations et les attentes de l'ensemble des acteurs concernés. " Les pouvoirs publics,...

Pages