Vendredi 26 Mai 2017
(L'Authentique Quotidien 08/05/17)
Dure, dure, de vivre – survivre plutôt – en Mauritanie aujourd’hui ! Chaque jour qui passe soumet les Mauritaniens à cette dure réalité : les prix flambent aujourd’hui comme ils ne l’ont jamais fait du temps de Maawiya, Ely ou Sidioca. Le kilogramme de sucre se négocie à près de 300 UM, le riz atteint sa vitesse de croisière, l’huile, le blé et les pâtes alimentaires sont au top. Pire que tout cela, les légumes qu’on ramassait à la pelle au Marché marocain deviennent de plus en plus rares et les autorités s’ingénient à créer des taxes pour renflouer les caisses de l’Etat ! Une mesure qui entraîne une réaction en chaîne au niveau de tous les autres prix de...
(Sahara Medias Agency 08/05/17)
La Mauritanie et la communauté des économique des états de l’Afrique de l’ouest, CEDEAO, ont signé vendredi un accord de partenariat dans certains domaines économiques. Cet accord couvre quatre secteurs importants, la liberté de circulation des marchandises, celle des personnes, des services et des capitaux entre la Mauritanie et les 15 pays de cette organisation. Dans une déclaration faite, lors de la cérémonie de la signature de l’accord, la ministre du commerce, de l’industrie et du tourisme, Mme Naha mint Hamdi O. Mouknass, a dit que cet accord contribuera au rapprochement des peuples de la région ouest africaine et consolidera les relations économiques et commerciales entre la Mauritanie et les pays membres de la CEDEAO dans différents domaines importants d’intérêt...
(Sahara Medias Agency 08/05/17)
Le président de la fédération mauritanienne de football, Ahmed O. Yahya, a fait son entrée au comité exécutif de la confédération africaine de football. Il aura été donc le premier mauritanien à siéger au sein du cercle très fermé des premiers responsables du foot africain. L’élection du président de la FFRIM est intervenue lors de l’assemblée générale extraordinaire de la CAF, qui se tient parallèlement à Manama en marge du 67ème congrès de la FIFA. La proximité des centres de décisions du foot africain et auparavant ceux de foot mondial pour le président de la fédération mauritanienne de football, sera d’un grand intérêt pour le développement de la discipline dans le pays et marque, par ailleurs, une marque d’estime pour...
(AFP 06/05/17)
Le colonel Ely Ould Mohamed Vall, ancien chef d'une junte (2005-2007) en Mauritanie et opposant à l'actuel pouvoir mauritanien, est décédé vendredi d'un "arrêt cardiaque", a t-on appris auprès de sa famille et de source officielle. Le colonel Vall, né en 1953 à Nouakchott, est décédé dans la région de Tiris (extrême nord de Mauritanie), où il était en vacances, après un "malaise suivi d'un arrêt cardiaque", a déclaré à l'AFP un membre de sa famille. Un deuil national de trois jours a été décrété, a annoncé le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, dans un communiqué publié par l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle). Le défunt était un cousin du président Aziz. Un petit avion militaire a été dépêché vendredi...
(Jeune Afrique 06/05/17)
Le militaire, décédé ce 5 mai d'une crise cardiaque dans le nord du pays, a dirigé la Mauritanie entre 2005 et 2007. Ely Ould Mohamed Vall, ancien président de la Mauritanie et cousin de Mohamed Ould Abdelaziz, l’actuel président du pays, est décédé vendredi 5 mai d’un arrêt cardiaque dans la ville de Zouerate, dans le nord du pays, a annoncé la télévision nationale. Un deuil national de trois jours a été décrété. Ce militaire de carrière, né en 1953, avait accédé au pouvoir en 2005 en renversant le président de l’époque, Maaouiya Ould Taya, avec l’aide de Mohamed Ould Abdelaziz. Au cours de ses deux années de mandat, il assure la transition avant de céder le pouvoir à Sidi...
(APA 06/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La mort de Ould Mohamed Vall, vendredi, d’une crise cardiaque, laissera un grand vide au sein du Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU), une coalition de partis politiques, de syndicats et d’organisations de la société civile pour s’opposer au pouvoir de Ould Abdel Aziz. Le défunt, très bien apprécié pour avoir cédé le fauteuil présidentiel à son prédécesseur et s’être retiré de la scène politique, était cependant revenu en force comme farouche opposant au coup d’état mené par son cousin, l’actuel président Mohamed Ould Abdel Aziz, contre Ould Cheikh Abdellahi en août 2008. Agé de 67 ans, Ould Mohamed Vall, décédé dans une résidence de campagne dans le nord du pays, est un ancien colonel...
(RFI 06/05/17)
L'ancien président mauritanien Ely Ould Mohamed Vall est décédé vendredi 5 mai. Il serait mort subitement d'une crise cardiaque alors qu'il se trouvait dans la région de Zouérate au nord du pays. Son corps a été rapatrié par avion militaire et la Mauritanie a décrété un deuil de trois jours à compter de ce vendredi. Ancien patron de la sureté de l'Etat Ely Ould Mohamed Vall a présidé la transition de 2005 à 2007 après le renversement de Maaouya Ould Taya. Une silhouette élancée, une épaisse moustache poivre et sel et de fines lunettes. Ely Ould Mohamed Vall était un homme imposant par sa taille mais d'un naturel réservé et discret en société, un colonel qui aimait lire et se...
(BBC 06/05/17)
L'ancien président mauritanien Ely Oul Mohamed Vall a rendu l'âme vendredi suite à un arrêt cardiaque. Le colonel Vall est décédé alors qu'il était en vacances dans la région de Tiris au nord de la Mauritanie. Un deuil national de trois jours a été décrété dans le pays. Un avion militaire a été dépêché pour ramener à Nouakchott sa dépouille. Le défunt avait dirigé pendant 19 mois la transition après le putsch militaire qui avait renversé en 2005 le président Maaouiya Oul Taya.
(APA 06/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) -Le gouvernement mauritanien et la Communauté économique des États de l'Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont conclu un accord d’association couvrant quatre domaines clés de coopération, a-t-on constaté vendredi à Nouakchott. Les quatre domaines sont la liberté de circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux entre la Mauritanie et les 15 pays membres de la CEDEAO. L’accord a été signé vendredi à Nouakchott par la ministre du Commerce mauritanienne, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, et le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel Alain De Souza. Selon M. De Souza, la coopération entre les deux parties comprend également d'autres domaines comme la lutte contre le terrorisme. « La sécurité de la région est l’affaire de...
(MondAfrique 05/05/17)
Le veto du sénat au projet de révision constitutionnelle, le 17 mars 2017, restera dans les annales de l’histoire politique et constitutionnelle comme un camouflet pour le président Aziz. UN article de Haimout BA, Maitre de Conférence Associé à l'Université de Rouen. Le veto du Sénat mauritanien s’apparente politiquement à une rébellion parlementaire, qui rappelle- ironie de l’histoire- cette autre rébellion parlementaire qui contribua au coup d’Etat de 2008, que le président Aziz, alors Général, qualifiait de « rectification ». Il s’agit donc bien d’un camouflet politique que le chef de l’Etat reconnait lui-même implicitement lorsqu’il qualifie le véto du sénat de « dysfonctionnement….. »...
(Agence Ecofin 05/05/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière a déclaré une hausse des ressources minérales de son projet aurifère Tijirit, en Mauritanie. Elle a ainsi estimé à la zone Eleonore une ressource inférée de 357 920 onces à une teneur de 4,18 g/t, en hausse par rapport aux précédentes 19 650 oz à 1,5 g/t. Sur les zones Lily et Sophie, la société a estimé des ressources indiquées et mesurées de 43 430 onces à une teneur de 1,04 g/t et des ressources inférées de 244 210 onces d’or à 1,37 g/t. La ressource inférée du projet Tijirit augmente donc à un total de 602 130 onces d’or à une teneur de 2,29 g/t. Le projet Tijirit, détenu à 100% par Algold,...
(MondAfrique 05/05/17)
Alors que le conseil d'administration de Tunisie Télécom doit se réunir le 5 mai, les médias mauritaniens, notamment Mohamed Vall Ould Alem sur le site Mauriweb, dénoncent les fraudes douanières dont se rend coupable sa filiale mauritanienne Mattel. Arrivée sur le marché mauritanien en l’an 2000 comme premier opérateur Gsm du pays, le groupe Mattel avait suscité de grands espoirs chez ses actionnaires et parmi le personnel mauritanien. Le groupe participait à la bonne santé de l’environnement économique national en l’ouvrant sur les technologies nouvelles et les communications rapides…. En queue de peloton La maison mère Tunisie Telecom lui avait assigné une équipe dirigeante, composée pour l’essentiel de vieux cadres incompétents et en fin de carrière (pré-retraite), et qui n’avaient...
(APA 05/05/17)
APA-Bamako (Mali) - La force conjointe du G5 Sahel sera mise en place d’ici la fin de l’année, a annoncé jeudi à Bamako Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères et président du Conseil des ministres du G5 Sahel. Le ministre malien s’exprimait lors de la 4ème réunion conjointe des experts de l’Union européenne et du G5 Sahel. Adopté le 6 février par les chefs d’Etat du Burkina, du Tchad, du Mali, du Niger et de la Mauritanie, la force conjointe devrait être mise en place d’ici la fin de l’année. « Nous pensons que cette année cette force sera une réalité », a déclaré M. Diop soulignant la recrudescence des actes d’insécurité au Sahel. « Ceci est juste...
(Le Monde 05/05/17)
Notre chroniqueur revient sur la déclaration du candidat Macron qui réservera sa première visite à l’étranger en tant que président « à nos troupes ». Par Thomas Hofnung (chroniqueur Le Monde Afrique) Des soldats de l’opération « Barkhane » patrouillent dans la région de Gao, au Mali, le 13 janvier 2017. Dans quel pays ou dans quelle capitale étrangère Emmanuel Macron se rendra-t-il d’abord s’il est élu président de la République dimanche 7 mai ? A Berlin, pour marquer d’emblée son attachement à l’axe franco-allemand ? A Bruxelles, pour témoigner de sa confiance inébranlable en l’Union européenne malgré le Brexit ? A Washington, pour symboliser l’ancrage irréversible de la France dans le « camp » occidental ? Vous n’y êtes...
(Xinhua 04/05/17)
NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- La circulation routière a été rétablie mercredi à Nouakchott où le calme est revenu après 48 heures d'émeutes et d'actes de vandalisme consécutifs provoquées par une grève des chauffeurs de taxi qui protestaient contre des amendes jugées "trop fortes", a constaté un correspondant de Xinhua. Les grévistes avaient érigé des barricades et bloqué la circulation dans plusieurs artères de la capitale, cependant que des "fauteurs de troubles" s'étaient livrés à des actes de vandalisme ciblant les commerces et les voitures. Réagissant à ces troubles, mardi soir, sur les ondes de la radio nationale...
(Sahara Medias Agency 04/05/17)
Le président Mohamed O. Abdel Aziz a ordonné mardi au ministre de l’équipement et des transports de fermer les fourrières ou sont stationnés les véhicules arrêtés pour infraction au nouveau code de la circulation. Cette instruction a été donnée au ministre au cours d’une réunion qui a regroupé autour du président les ministres de l’intérieur et de la décentralisation et de l’équipement et des transports, au cours de laquelle O. Abdel Aziz a réaffirmé qu’il était nullement question de remettre en cause les nouvelles mesures prévues dans le code de la circulation. Les véhicules en infraction, selon le président doivent être désormais immobilisés devant l’un des commissariats de police et ses clés récupérées en attendant que son propriétaire s’acquitte des...
(L'Authentique Quotidien 04/05/17)
Le quatrième anniversaire de la publication du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines a été célébré samedi 29 avril dernier. La communauté Haratine a renouvelé ses revendications auprès des autorités. Le 4e anniversaire du Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratine a été célébré samedi par une procession qui a réuni plusieurs milliers de personnes, de toutes les communautés mauritaniennes, à Nouakchott. Celle-ci est partie de la mosquée marocaine pour suivre un itinéraire passant par le carrefour de la polyclinique, le plus grand marché de la capitale, l’immeuble BMCI, l’état-major général des armées, le Palais de justice, pour finir par un meeting sur la place Ben Abass. Les marcheurs ont dénoncé « l’exclusion...
(Sahara Medias Agency 04/05/17)
Les sénateurs s’apprêtent à déposer un recours devant la cour constitutionnelle contre les mesures engagées par le gouvernement pour organiser un referendum sur des amendements constitutionnels préalablement rejetées par la chambre haute. Cette décision a été annoncée hier soir par le sénateur de Boumdeid, Mohamed Sid ‘Ahmed O. Mohamed Lemine, lors d’un entretien exclusif avec la télévision « Le Sahel ». O. Mohamed Lemine a ajouté que les sénateurs vont adresser une lettre au président Mohamed O. Abdel Aziz pour lui demander de renoncer à l’organisation d’un referendum sur les amendements constitutionnels, ce qui constituerait, selon lui, un respect de la volonté populaire. Le sénateur de Boumdeid a ajouté que toutes les voies juridiques et pacifiques seront entreprises pour empêcher...
(Maghreb Emergent 04/05/17)
Le gouvernement mauritanien lancera dés le 15 mai prochain une campagne de révision des listes électorales des dernières élections présidentielles de 2014, pour préparer le référendum sur la révision de la Constitution, prévu le 15 juillet prochain, indique t-on mercredi à Nouakchott. Bien que la CENI avait émis des réserves pour la réalisation du scrutin aux dates prévues pour des raisons techniques et de besoins en moyens humains, le gouvernement a affirmé que toutes les conditions nécessaires seront réunies pour la réalisation du référendum. Et il ménagera aucun effort pour que la date soit respectée. Le projet de révision constitutionnelle en Mauritanie, approuvé par l’Assemblée nationale mais rejeté par le Sénat en mars dernier, sera soumis à référendum le 15...
(RFI 03/05/17)
Après un arrêt de travail de 24h le 1er mai, les travailleurs de la Société nationale industrielle et minière de Mauritanie (Snim) brandissent la menace d'un mouvement de grève plus long. Fait rare, toutes les centrales syndicales sont unies pour afficher leur détermination : obtenir l'application du dernier accord signé en 2014. Les travailleurs de la Snim réclament en priorité l'augmentation générale des salaires et le retour des gratifications, autrement dit des primes annuelles. Pour marquer leur détermination, toutes les centrales syndicales se sont unies, et ont défilé ensemble le 1er mai. Un jour où, exceptionnellement, les conducteurs de trains, chauffeurs de bus et manutentionnaires de la Snim ont paralysés les activités pendant 24h. Dans leur discours, les représentants des...

Pages