Dimanche 24 Septembre 2017
(Le Monde 30/08/17)
Editorial. Le mini-sommet entre des dirigeants européens et leurs pairs venus de l’Afrique sahélienne, qui s’est tenu à Paris le 28 août, montre que progressivement se met en place une politique européenne sahélienne à dimensions multiples. Le mini-sommet qui a regroupé, lundi 28 août à Paris, quelques dirigeants européens et leurs pairs venus de l’Afrique sahélienne est un symbole. L’Europe se préoccupe du Sahel. L’Union européenne désigne l’une de ses toutes premières priorités stratégiques. L’initiative en revient largement à la France – François Hollande d’abord, puis Emmanuel Macron.
(Autre média 30/08/17)
Entre le Sénégal et la Mauritanie, deux pays qui ont du mal à s’entendre. Peut-être que le mouton de la tabaski sera une occasion pour la réconciliation. Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye s’est rendue en Mauritanie et au Mali, dans la période du 10 au 16 août 2017. Une visite qui entre dans le cadre des préparatifs de la tabaski. C’était une occasion pour madame Aminata Mbengue Ndiaye de raffermir davantage les liens entre les deux pays et le Sénégal. Elle avait visité les marchés de la Mauritanie pour mieux faciliter l’approvisionnement du marché sénégalais en moutons en provenance de ces pays frontaliers. La délégation sénégalaise « avait soumis aux opérateurs toutes les coordonnées...
(APA 29/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le Fonds saoudien de développement a conclu avec la Mauritanie trois conventions au titre desquelles il lui concède des prêts pour in total de 135 millions de dollars américains, a-t-on constaté à Nouakchott. Ces conventions portent sur le financement d’un projet de connexion électrique entre Nouakchott et la ville minière de Zouerate, dans le nord du pays, la construction d’une route reliant Nouadhibou à l’axe principal Nouakchott – Akjoujt et l’extension d’un canal à vocation agricole. Elles ont été signées lundi à Nouakchott par le ministre de l’Économie et des Finances mauritanien, Moctar Ould Diay, et le membre délégué, vice-président du Fonds saoudien de développement...
(APA 28/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Les fortes pluies qui se abattues samedi soir à Nouakchott, la capitale mauritanienne ont rendu la circulation difficile aussi bien pour les piétons que pour les automobilistes, a-t-on constaté sur place. La plupart des points ronds de la ville sont remplis d’eau à la suite de pluies allant de 15 à 37 mm selon les zones, provoquant des embouteillages fâcheux de véhicules et parfois même des pannes au beau milieu des eaux. Les piétons, eux, s’ingénient à se frayer un passage en évitant de s’embourber dans la boue ou de voir leurs habits mouillés par des jets d’eaux provoqués par des chauffeurs insouciants. Cette situation est vécue par les Nouakchottois à chaque hivernage tant la ville ne...
(APA 28/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président du Syndicat des journalistes mauritaniens, Mohamed Salem Ould Dah, a indiqué que l’interpellation de 4 journalistes vendredi à Nouakchott n’a rien à voir avec leur ligne éditoriale. « Le commissaire de police chargé des crimes économiques m’a assuré que les concernés ne sont pas arrêtés ni accusés mais seulement entendus parce que leurs noms sont apparus dans un dossier objet d’une enquête », a dit Ould Dah dans un briefing. Quatre journalistes mauritaniens de la presse indépendante avaient été interpelés vendredi par la police des crimes économiques et financiers avant d’être relâchés dans la journée. « Leur interpellation n’a rien à voir avec aucune forme de publication », a souligné le président du Syndicat, citant...
(MondAfrique 26/08/17)
Le jeudi 25 août 2017, la Direction de Répression des Crimes économiques a convoqué les journalistes Moussa Samba Sy (Le Quotidien de Nouakchott), Jedna Deida (Site Mauriweb), Babacar Baye N’Diaye et Mme Rella Bâ (Site Cridem). Elle s’est aussi rendue au siège du Calame pour la convocation du directeur du journal Ahmed Ould Cheikh, en voyage à l’étranger. Ingérences dans les médias Interpellés individuellement, chacun des journalistes a eu à répondre sur le contenu de ses productions de presse, sa ligne éditoriale, ses sources de financement.
(APA 25/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Mauritanie dispose de plus de 900 indices miniers portant, entre autres, sur le fer, l’or, le cuivre, le quartz, l’uranium, le phosphate, le manganèse et le chrome, selon le secrétaire général du ministère mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Mohamed Ould Chrif Ahmed. Lors d’un séminaire sur les mines, jeudi à Nouakchott, Mohamed Ould Chrif Ahmed a indiqué que pour réunir les conditions d’un investissement optimal, le gouvernement mauritanien a adopté une stratégie visant à moderniser et développer les ressources minières par le biais d’un code minier incitatif, une compétitivité favorable et la réalisation d’infrastructures de base. L’accent a été également mis sur la bonne gouvernance, a souligné le responsable mauritanien, se félicitant des...
(Financial Afrik 25/08/17)
En date du 15 août 2017, la Mauritanie a accordé en conseil de ministres une licence de 30 ans à la junior canadienne Algold. L’agrément qui couvre une surface 300 km2 concerne le projet Tijirit. Pour le CEO d’Algold, François Auclair, “il s’agit d’un important engagement pour le gouvernement mauritanien”. En l’espace de 18 mois, Algold dit avoir sécurisé la levée de 18 millions de dollars dont 3,7 auprès de partenaires mauritaniens, précise Benoit Lasalle, président de la junior minière, spécialisée dans l’exploration aurifère en Afrique de l’Ouest. L’agrément d’Algold intervient dans une relative effervescence de l’actualité de l’industrie extractive en Mauritanie, terre promise de beaucoup de juniord minières canadiennes et australiennes. Ainsi, en date du 23 août, Deep-South Ressources...
(APA 25/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Pays d’élevage, avec une richesse en petits ruminants estimée à 16 millions de têtes, le prix du mouton reste très élevé en Mauritanie, oscillant entre 40.000 (108 dollars US) et 70.000 ouguiyas (189 dollars US) pour un SMIG fixé à 35.000 ouguiyas (94 dollars US). Une telle hausse des prix est justifiée par la demande élevée notée pendant la période de la fête religieuse d’Al Adha ou El Aid El kebir (grande fête) ou en encore la Tabaski, prévue le 1er septembre prochain En l’absence de statistiques précises, on estime que près de 350.000 bêtes sont abattues à l’occasion de la Tabaski. Même si beaucoup de ménages ne trouvent pas les moyens de prendre leur mouton, il...
(APA 24/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La fête d’Al Adha ou El Aid El kebir (grande fête) ou en encore la Tabaski sera célébrée vendredi 1er septembre 2017 en Mauritanie, a annoncé la Commission centrale d’observation du croissant lunaire dans un communiqué jeudi à Nouakchott. Dans son communiqué, la commission a indiqué disposer d’informations confirmant la vue du croissant du mois d’El Hejja (calendrier de l’Hégire) dans la nuit suivant le 29 du mois de Dhi El Gheeda, ce qui correspond au 22 août 2017 au soir. « Il en découle le premier jour du mois d’El Hejja correspond à la journée du mercredi 23 août 2017 », a poursuivi le communiqué, soulignant qu’une grande prière aura lieu le 1er septembre au matin...
(APA 24/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le champ gazier en offshore mauritanien Tortue-1livrera ses premières quantités de gaz en 2021, a annoncé la firme américaine internationale Kosmos Energy qui l’exploite. « Les résultats positifs des tests confirment que le champ Tortue est une ressource de classe mondiale et valident les hypothèses qui sous-tendent notre concept de développement », s’est félicitée l’entreprise dans un communiqué publié sur son site web. Le texte a rappelé que les tests de forage sur Tortue-1, démarrés le 2 août dernier, ont été achevés avec succès, confirmant les espérances de la société en termes de qualité du réservoir, de connectivité de composition de la matière. Avec un taux d’écoulement gazier prolongé de 60 millions de pieds cubes par jour...
(APA 24/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Un cas de fièvre hémorragique confirmée a été détecté en Mauritanie, a-t-on appris de sources médicales jeudi à Nouakchott. Il s’agit d’un patient hospitalisé actuellement à l’hôpital Hamed Ben Khalifa de Boutilimiltt, 160 kilomètres au sud-est de Nouakchott, ont ajouté les mêmes sources, sans préciser quel type de fièvre hémorragique. Le malade a été évacué mardi d’une zone située à 140 kilomètres au sud de Boutilimitt et à quelque 30 kilomètres au nord de la ville de Boghé, sur le fleuve Sénégal. Après avoir suspecté la maladie, le personnel médical traitant a envoyé un échantillon du sang du patient à Nouakchott pour des analyses plus approfondies et qui ont fini par confirmer l’existence du virus. Le ministère...
(APA 24/08/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Environ 10% des Mauritaniens sont porteurs du virus de l’hépatite, a révélé le secrétaire général du ministère de la Santé de Mauritanie, Ahmed Ould Dié, mercredi soir à Nouakchott. C’est un « taux très élevé », s’est alerté le responsable mauritanien dans un mot à l’ouverture d’une cérémonie commémorative de la Journée mondiale de lutte contre les hépatites. Cette journée a été célébrée par le Centre national d’hépatologie et de virologie à Nouakchott en collaboration avec l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) sous le thème «Eliminer l’hépatite ». Ould Dié a insisté sur la nécessité de redoubler d’efforts pour lutter contre cette maladie mortelle, rappelant les mesures progressives prises par la Mauritanie dans ce cadre. Selon lui,...
(Alakhbar 23/08/17)
Le Ministère mauritanien des Affaires étrangères et de la Coopération est un appareil "d’exclusion" des diplomates noirs, est le sentiment d’un groupe de négro-mauritaniens qui se sont plaints auprès d’Alakhbar. Dans un long document, les plaignants affirment que la dernière affectation de quatre (4) conseillers aux affaires étrangères et d’un attaché consulaire dans nos ambassades renvoie à la réalité de l’exclusion systématique des noirs au sein de la diplomatie mauritanienne. Une seule Noire Sokhna Guèye (Pretoria) figure parmi les quatre. Les autres sont des Beidane Mohamed Mouftah Ahmed (Abuja), Cheikh Hadrami Othman (Mascate), Ahmed Abdallah (Bamako) et Abdarahmane Mohamed Lemine (Riyad).
(Agence Ecofin 23/08/17)
(Agence Ecofin) - Démarrés le 2 août dernier, les tests de forage sur Tortue-1 ont été achevés avec succès. L’information a été publiée mercredi via un communiqué de l’entreprise. Au terme des travaux, Kosmos Energy dit avoir confirmé ses espérances en termes de qualité du réservoir, de connectivité de composition de la matière. Avec un taux d’écoulement gazier prolongé de 60 millions de pieds cubes par jour pendant la principale phase de tests, Tortue-1 est sans aucun doute une découverte de classe mondiale. Il faut ajouter que les ingénieurs de Kosmos ont démontré que le gaz recueilli sur le site est idéal pour la liquéfaction, car étant pur et contenant très peu de liquides. D’ailleurs, Kosmos pense déjà qu’à partir...
(Agence Ecofin 23/08/17)
Un atelier régional des journalistes originaires des pays du G5 Sahel se tient à Niamey du mardi au vendredi prochain. L’objectif est d’outiller les journalistes, vecteur d’information de leur Etat, à promouvoir la paix et contribuer à la prévention des conflits dans une région où le contexte sécuritaire est fortement marqué par les menaces djihadistes. Le lancement du projet « Médias et prévention des conflits au Sahel » couplé à cet atelier intervient à la veille du déploiement de la force conjointe G5 Sahel (attendue à la fin de ce mois) et au lendemain de l’attaque d’un restaurant au Burkina Faso. «Nous attendons des médias qu’ils aillent chercher l’information, la vraie, qu’ils la diffusent correctement dans le cadre du développement...
(Jeune Afrique 22/08/17)
Les réformes soumises à référendum sont adoptées. Une victoire pour le chef de l’État, Mohamed Ould Abdelaziz, au vu de la très large majorité de oui. Pour l’opposition aussi, qui brandit un taux de participation manifestement « gonflé ». Avec 85,6 % de oui, le peuple mauritanien a adopté les réformes constitutionnelles qui lui étaient soumises par référendum le 5 août. Le président, Mohamed Ould Abdelaziz (« Aziz »), peut donc supprimer le Sénat, créer des conseils régionaux, fusionner dans un Haut Conseil de la fatwa plusieurs institutions et ajouter deux bandes rouges au drapeau national, en hommage au sang versé par les martyrs de la nation. Le chef de l’État a gagné, et le coordonnateur de la campagne en...
(L'Authentique Quotidien 22/08/17)
Le Parquet général de Mauritanie confirme l’arrestation de l’ancien sénateur, Mohamed Ould Ghadda, et annonce l’ouverture d’une enquête pour « crime transfrontalier », tout en reconnaissant que la procédure n’a pas été respectée lors de l’arrestation et l’emprisonnement de l’intéressé. Le Parquet général confirme l’arrestation de Mohamed Ould Ghadda et annonce « l’ouverture d’une enquête préliminaire » pour des présomptions liées « à un crime transfrontalier ». Cet homme politique était membre du Sénat, Chambre haute du Parlement mauritanien, supprimé à la faveur du référendum constitutionnel du 5 août dernier. Dans son communiqué, le Parquet général près la Cour suprême informe « avoir mis la main sur des informations documentées relatives à l’implication de plusieurs personnes dans un projet visant...
(Alakhbar 22/08/17)
Le chef du centre d’enrôlement à l’état civil de Dar Naim à Nouakchott, Abderrahmane Khalil Cissé, a affirmé avoir été "licencié abusivement en raison de sa peau noire". Vendredi, Cissé avait trouvé dans son bureau une note de service du DR qui lui signifiait son remplacement par un autre chef de centre, un Beïdane (Maure de teint clair), a-t-il raconté à Alakhbar. Selon Cissé, le DR avait pris cette décision après avoir trouvé jeudi deux autres noirs chefs de centre chez le bureau de Cissé. Le premier Ismaël Pathé, chef du centre de Ligran (Assaba- Sud), était venu enrôler son enfant. Le deuxième Mohamed Diagana chef du centre de Néma (Est) était venu compléter un dossier. Alakhbar a rencontré samedi...
(Sahara Medias Agency 22/08/17)
Me Ahmed Salem O. Bouhoubeini, ancien bâtonnier des avocats et ancien président du forum national pour la démocratie et l’unité, a annoncé vendredi, sur sa page facebook, qu’il avait exposé à l’ambassadrice d’Allemagne en Mauritanie, le cas du sénateur Mohamed O. Gadda, et sollicité l’appui des amis de la Mauritanie pour la garantie des droits des citoyens. Au cours de sa rencontre avec la diplomate allemande, Me Bouhoubeini a exprimé ses vives inquiétudes à propos de la dangereuse détérioration des libertés publiques dans le pays ces derniers temps. Selon O. Bouhoubeini le régime espionne les opposants politiques, viole leurs intimités et procède même à leur enlèvement. Il a réaffirmé la nécessité pour la communauté internationale et les amis de la...

Pages