| Africatime
Lundi 24 Avril 2017
(APA 07/04/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre des Affaires étrangères et du développement international français, Jean-MarcAyrault, a souligné jeudi à Nouakchott que la Mauritanie est « pays ami et partenaire important de la France, non seulement sur les plans diplomatique et sécuritaire mais aussi économique ». M. Ayrault s’exprimait devant la presse à l’issue d’une rencontre avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz juste après son arrivée à Nouakchott dans le cadre d’une tournée africaine. Il a indiqué que son pays apprécie hautement les efforts déployés par la Mauritanie pour garantir la stabilité et la sécurité sur le plan interne mais également dans la sous région tout entière. Le ministre a particulièrement loué « la détermination » de M. Aziz et...
(RFI 06/04/17)
Jean-Marc Ayrault est attendu en Mauritanie et au Mali à partir de ce jeudi 6 avril. Le ministre des Affaires étrangères français se déplace avec son homologue allemand. Ce sera la troisième fois qu'il ira au Mali mais la première en Mauritanie. Nouakchott, première étape donc de ce déplacement, n'a pas accueilli beaucoup de visite d'officiels français ces dernières années, mais n'en est pas moins un partenaire privilégié de Paris. Cette visite de Jean-Marc Ayrault en Mauritanie sonne comme un rattrapage. Les relations bilatérales sont bonnes, mais le partenariat entre les deux pays n'a peut-être pas été assez valorisé ces derniers temps, confie-t-on au Quai d'Orsay. Pourtant la Mauritanie accumule les bons points aux yeux de Paris : c'est un...
(Mauri Web 06/04/17)
Le président Mohamed Ould Abdelaziz devrait se rendre en France pour présenter ses adieux au Chef de l’Etat français, François Hollande, en fin de quinquennat à la tête de l’exécutif. Le président Aziz aurait -à sa demande- souhaiter cette rencontre avec le président français qui, plutôt désœuvré, cherche à meubler son temps en attendant de quitter le palais de l’Elysée laissant la France et sa famille politique, les socialistes, profondément divisés. Mais le Chef de l’Etat français n’aurait pas manqué d’humour proposant au président Aziz, en son temps d’oisiveté politique, de se faire accompagner par les présidents Bouteflika, par le Général Haftar de Libye et même par le despote destitué, Yahya Djammeh, ex-président Gambien. Elu en 2012, le règne de...
(L'Authentique Quotidien 06/04/17)
La Constitution correspond aujourd’hui à l’ensemble des règles juridiques relatives à l’organisation et au fonctionnement des pouvoirs publics. L’idée première dans la mise en place des la Constitution est de donner des limites au pouvoir afin de protéger les sujets contre les abus. La séparation des pouvoirs qui consacre le constitutionnalisme, apparue aux siècles des lumières, a pour ambition de fixer les modes de dévolution et d’exercice du Pouvoir et les règles établies constituent un rempart contre les abus. C’est en instrument de limitation de pouvoir que la Constitution doit être perçue. Mais, la Constitution aussi est l’acte par lequel un régime est fondé. Autrement dit elle est l’acte d’institution par lequel le peuple souverain crée sa forme de gouvernement...
(L'Authentique Quotidien 06/04/17)
Une circulaire distribuée aux éléments du Bataillon de la Sécurité Présidentielle (BASEP), interdit l’accès de l’ex-Chef d’état major particulier du Chef de l’Etat, le Général Lebbat Ould Mayouf, au palais présidentiel, révèlent des sources. Les mobiles qui ont conduit dernièrement au limoge spontané du haut gradé Ould Mayouf de son poste attitré, sont restés mystérieux, jusqu’à l’instant. Une révocation qui surprend également, du fait que cette disgrâce est intervenue, quelques jours seulement, après le décès du père du Général licencié, feu le Colonel Viyah Ould Mayouf. Rappelons que le haut officier avait été remplacé à cette fonction par le contre amiral Mohamed Cheikhna Ould Taleb Moustaph. Essaha
(L'Authentique Quotidien 06/04/17)
Fatma est titulaire d’une licence en droit. Pour obtenir ce diplôme, elle a dû braver son handicap moteur et toutes les contraintes qu’il impose. Et malgré les conditions difficiles dans lesquelles elle vit, elle a pu finir ses études. Après avoir obtenu son diplôme, elle a participé à de nombreux concours de recrutement organisés par l’Etat. Elle a, à chaque fois, réussit brillamment les épreuves écrites, avant de subir l’amère déception de se retrouver éliminée par le jury de recrutement, au prétexte qu’elle serait physiquement incapable d’exercer la fonction. Fatma affirme que, bien qu’ayant ait été privée de son droit au travail pendant de nombreuses années, sa volonté est devenue plus résistante que les rocs. En effet, en compagnie de...
(L'Authentique Quotidien 05/04/17)
Envers et contre tous, Ould Abdel Aziz continue son forcing. Contre attaquant le rejet par le Sénat du projet de réforme constitutionnelle, et bravant les critiques qui fusent de toutes parts, le président Mohamed Abdelaziz persiste et signe dans sa volonté d’amender la constitution. Contre toute attente, jeudi dernier, il a amené le conseil des ministres à adopter son projet de loi référendaire portant révision de certaines dispositions de la Constitution du 20 Juillet 1991 ! Le président Mohamed Ould Abdel Aziz tient à ses amendements constitutionnels. Désavoué par le Sénat qui a rejeté ces derniers par son écrasante majorité de 33 sur 55 voix, et très peu suivi par une opinion nationale qui ne parvient pas à comprendre les...
(Le Calame 05/04/17)
Le comité de suivi du sénat s’est réuni le 3 avril 2017 au siège de la chambre haute. Plusieurs sénateurs de la majorité ont assisté et manifesté leur soutien à ce comité. Selon une source de ce comité qui ne comprend qu’un seul sénateur de l’opposition, plusieurs points ont été discutés dont les deux décrets relatifs au référendum que le gouvernement a adoptés lors de son dernier conseil. Le comité a rappelé qu’il n’acceptera jamais le tripatouillage ni des institutions ni de la constitution qui organise leur fonctionnement et les prérogatives conférées à chacune étant entendu qu’il est impossible de se défaire de l’article 11. Le comité de suivi a encore confirmé son attachement au communiqué publié le 19 octobre...
(Libération 05/04/17)
Neuf Occidentaux, dont deux Français, sont actuellement otages dans différentes zones du Sahel où sévissent des groupes jihadistes. Pourtant, ni l’opinion publique ni la diplomatie ne semblent vraiment se préoccuper de leur sort. Qui connaît Sophie Pétronin ? Son nom, ou encore son visage ? Il ne s’affiche pas en vignette au journal de 20 heures ou sur une affiche déroulée devant la façade d’une mairie, comme ce fut un temps l’habitude pour manifester la solidarité de la France avec ses otages à l’étranger. Désormais, on les oublie plus facilement. Ils sont devenus invisibles, on pourrait les croire inexistants. Outre Sophie Pétronin, un autre Français est otage au Sahel - il a été enlevé fin mars au Tchad. Un Français...
(Sahara Medias Agency 05/04/17)
Une association de jeunes mauritaniens en France a exprimé mardi soir son soutien au mouvement de protestation organisé par les étudiants mauritaniens en Algérie et en Tunisie et dénoncé le comportement des ambassades mauritaniennes dans ces deux pays vis-à-vis du mouvement. Tout en rendant responsable les autorités concernées de la santé des grévistes de la faim devant l’ambassade à Alger, l’association demande l’ouverture d’un dialogue avec les étudiants, à écouter leurs revendications plutôt que les ignorer. L’association des jeunes mauritaniens en France demande au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de prendre ses responsabilités en organisant la deuxième session de la commission nationale des bourses, à revenir au système des 4 points initialement considéré et de ne...
(Sahara Medias Agency 04/04/17)
Le président Mohamed O. Abdel Aziz a effectué ce lundi une visite au centre hospitalier national (hôpital national). A l’issue de cette visite le président a demandé à ce que la pression sur cette structure sanitaire soit allégée, en demandant aux responsables du département de la santé à mettre en place un plan destiné à orienter les maladies ordinaires vers les autres centres de santé à Nouakchott et à l’intérieur du pays. Il a appelé à un changement de mentalité dans ce sens et à encourager la santé de base, afin d’épargner à l’hôpital national un encombrement qui peut être évité en orientant les malades ordinaires vers les différents points et centres de santé ouverts partout dans le pays. Lors...
(Alakhbar 04/04/17)
ALAKHBAR (Nouakchott)- Le quatrième « Colloque de la fraternité » s’est ouvert ce vendredi à Nouakchott. L’évènement qui dure trois jours, est organisé chaque année par l’Association Main dans la Main qui militent pour le rapprochement des communautés en Mauritanie. L’évènement a été marqué par la présence massive de jeunes et de femmes, de politiques, et de personnalités culturelles et scientifiques ainsi que des discours et des slogans faits dans toutes les langues nationales du pays (Arabe, Poular, Soninké et wolof).
(Sahara Medias Agency 04/04/17)
Les 5 pays du Sahel ont entamé à Nouakchott des concertations régionales pour l’échange d’expériences dans le domaine de la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme. Ce colloque, selon ses organisateurs est destiné à élaborer une vision commune destinée à faire face à ce phénomène qui menace la zone du Sahel. Ce colloque est organisé par le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel, en collaboration avec des groupes des pays du Sahel et l’institution allemande CONRAD. Les participants échangent leurs points de vue sur le phénomène de l’extrémisme et le terrorisme dans les pays du Sahel en marge d’exposés sur les politiques de la Mauritanie dans le domaine et son expérience après le dialogue avec les détenus salafistes...
(APA 03/04/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - L’Allemagne a accordé à la Mauritanie une subvention financière de 43 millions d’euros destinés à un certain nombre de projets dont un Programme de gestion pérenne des ressources halieutique et un programme d’appui à l'enseignement technique et à la formation professionnelle. Ces projets portent également sur la modernisation du Port des pêches artisanale de Nouadhibou, la promotion de l’emploi et de l’insertion professionnelle en milieu rural et un programme de promotion des droits humains et de dialogue sur les droits humains. Ils comprennent aussi un projet sur la pêche artisanale durable, un programme de gestion des ressources naturelles, un autre sur la bonne gouvernance, une solution à la diversification du secteur minier et le renforcement de la...
(RFI 03/04/17)
Une nouvelle étape vers la construction d'un pont à Rosso à la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie. Depuis quelques jours, les financements sont bouclés et les prêts signés. Le compte à rebours est donc lancé pour ce projet frontalier, dont il est question depuis plusieurs années, et qui devrait révolutionner le quotidien des transporteurs et des habitants qui vivent sur les deux rives. Le bac de Rosso ne sera bientôt plus qu'un vieux souvenir. Après des années d'études de faisabilité, les financements du pont sont enfin bouclés. Et les prêts ont été ratifiés. Le projet est évalué à 87 millions d'euros. Près de la moitié sera financé par un prêt de la Banque africaine de développement, auquel s'ajoutent...
(Le Calame 31/03/17)
Ecorché, à vif, dans son orgueil, le président de la République décide de faire, du referendum, une affaire presque personnelle. « Nous allons le gagner ! », a-t-il dit en substance, lors de sa prestation télévisée du mercredi 22 Mars, « Je ne suis pas fait pour perdre, je ne vais pas démissionner, même si le peuple rejette la modification de la Constitution ! ». Comment, s’insurge-t-il, trente-trois sénateurs pourraient-ils bloquer son projet, si bien accepté et recommandé, par le dialogue et son corolaire, l’accord du 20 Octobre ? C’est donc en évoquant sa majorité, au sein du Parlement du peuple mauritanien, que le Raïs entend poursuivre son agenda jusqu’au bout, conseillé qu’il est, affirme-t-il, par d’éminents constitutionnalistes qui ne...
(Points Chauds 30/03/17)
Le projet de révision sur la constitution sera soumis au peuple mauritanien en début du mois de juillet prochain, a-t-on appris mardi 28 mars des sources du site Tawary. Le site de préciser que c’est juste après la fin du mois béni de ramadan que le vote va commencer. Rappelons que le président, Mohamed Ould Abdel Aziz a organisé une conférence de presse, mercredi dernier pour informer les citoyens mauritaniens de la tenue d’un référendum sur les amendements constitutionnels. Au cours de ce point presse auquel a participé les membres du gouvernement et certains dialoguistes, le chef de l’Etat à souligner qu’il sera conforme à l’article 38 de la constitution du 20 Juillet 1991 qui lui donne la prérogative d’organiser...
(Alakhbar 30/03/17)
ALAKHBAR (Nouakchott) - "L'arrêt programmé" du du Centre d’enrôlement des Mauritaniens à l'Ambassade de Mauritanie à Paris "va surement accentuer les difficultés de ces derniers face à l’administration Française", a alerté un communiqué reçu à Alakhbar du Collectif des Mauritaniens de France (CMAF). «Tous ces mauritaniens seraient à terme des clandestins, perdraient par conséquent leur travail et deviendraient apatrides, puisque du recensement dépend l'obtention des nouvelles pièces d'identité qui conféreront le droit à la nationalité avec toutes les conséquences de droit », note le communiqué. Selon le CMAF, « la Commission de recensement…logée dans l'enceinte de l'Ambassade de Mauritanie à Paris, avait commencé ses opérations d’"enrôlement"...
(Points Chauds 30/03/17)
La police a dispersé mercredi un sit-in des syndicats des étudiants devant le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en signe de solidarité avec les étudiants en grève à l’étranger pour réclamer le paiement de leurs bourses. Le secrétaire général du syndicat des étudiants mauritaniens, Mohamed Salem O. Mohamed Mahmoud, dans une déclaration à Sahara Media, a dit que la police a fait un usage excessif de la force, jet de bombes lacrymogènes, pour disperser leur manifestation pacifique et légale selon lui. Il a ajouté que deux de leurs camarades ont été interpelés par la police, relâchés quelque temps après, pour se rendre à l’hôpital et effectuer des examens, leur arrestation ayant été brutale ajoute-t-il. Les syndicats...
(RFI 30/03/17)
Dans tous les pays du Sahel, certaines zones sont actuellement frappées par la sécheresse. Un phénomène persistant et inquiétant, car les conséquences sont multiples sur l'agriculture, l'élevage, la situation alimentaire. Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) a fait le point ce matin lors d’une conférence de presse à Ouagadougou au Burkina Faso. Le comité prévient : si rien n'est fait, près de 13 millions de personnes seront en situation de crise dès le mois de juin. La situation nutritionnelle demeure préoccupante, voire critique dans les bas-fonds du lac Tchad, le nord du Mali, le Niger, et dans plusieurs régions du nord du Nigeria, selon le dispositif régional de prévention des crises. Cela est dû...

Pages