Lundi 18 Décembre 2017
(RFI 13/12/17)
Les cinq chefs d'Etat du Sahel ont rendez-vous près de Paris, à La Celle Saint-Cloud, ce mercredi 13 décembre. A l'invitation d'Emmanuel Macron, les présidents du Mali, de Mauritanie, du Burkina Faso du Tchad et du Niger se retrouveront autour de la chancelière allemande Angela Merkel, du président de la Commission de l'Union africaine et de nombreux partenaires. Une vingtaine de délégations seront présentes, avec un objectif : renforcer la mobilisation internationale au profit de la force conjointe antijihadiste. Fin novembre à Abidjan, Emmanuel Macron avait estimé que la mise en place du G5 n'avançait pas assez vite. Et qu'il fallait donner un coup d'accélérateur. Un message qui se concrétise par cette réunion qui vise d'abord à aider les pays...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Le Point 13/12/17)
Ils sont un peu plus de 6 000 combattants africains à avoir servi dans les rangs du groupe djihadiste l'État islamique (EI) en Irak et en Syrie et ils pourraient revenir dans leurs pays respectifs sur le continent très prochainement. Des possibilités de retour qui ne rassurent pas du tout. Comme en Europe, les autorités ne sont pas vraiment préparées à cette éventualité. Smail Chergui, le commissaire de l'Union africaine pour la paix et la sécurité, a appelé, lors d'une rencontre sur la lutte contre le terrorisme, ce 10 décembre à Oran, en Algérie, les pays africains à se préparer « fermement » à la gestion de ces retours. La genèse d'un casse-tête Pour rappel, l'EI a profité du conflit...
(AFP 12/12/17)
Emmanuel Macron, Angela Merkel et cinq chefs d'Etat des pays de l'Afrique sahélienne vont tenter mercredi à La Celle-Saint-Cloud, près de Paris, de renforcer la mobilisation internationale au profit de la nouvelle force conjointe antijihadiste G5 Sahel, pour accélérer son déploiement. - Pourquoi cette mobilisation? - Il s'agit de faire le point près de six mois après la décision de créer la force G5 Sahel, prise début juillet sous l'impulsion du président français par cinq pays de la région, parmi les plus pauvres du monde: le Mali, le Niger, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Tchad. L'objectif est de mettre sur pied d'ici à la mi-2018 une force de 5.000 hommes, pour reconquérir les zones frontalières où les groupes...
(APA 12/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Une nouvelle banque, la BMI (Banque Mauritanienne d’Investissements) dotée d’un capital de 7 milliards d’ouguiyas, soit environ 20 millions de dollars américains, a été inaugurée lundi à Nouakchott. Elle porte à 18 le nombre de banques primaires opérant dans le pays et dont 4 seulement sont à capitaux étrangers. La BMI est détenue à 40% par l’homme d’affaires mauritanien Zeine El Abidine Ould Mohamed Mahmoud alors que le reste des actions appartient à des privés émiratis. Sa création a pour but de « renforcer l’infrastructure et de traduire dans les faits les efforts du gouvernement visant à promouvoir l’investissement et à renforcer les perspectives prometteuses dans le domaine bancaire », a souligné son PDG, Ould Mohamed Mahmoud...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Le député français Jean-Jacques Bridey (LREM) multiplie les voyages en Afrique afin d’entretenir et de développer son réseau de contacts. Disposant déjà de nombreux relais au Mali, où il a passé les fêtes de Noël en 2016, le député français Jean-Jacques Bridey (LREM), qui préside la commission de la défense à l’Assemblée nationale, étend ses réseaux en Mauritanie. Présent dans ce pays du 26 au 29 novembre, à l’invitation des autorités, l’ex-maire de Fresnes a assisté à Kaédi (Sud) au traditionnel défilé militaire de la Fête de l’indépendance...
(Le Point 12/12/17)
Convocation d'un ambassadeur américain, vague de manifestations, appel au boycott des produits américains... L'opinion arabe marque sa désapprobation de la décision de Trump. Donald Trump a réussi un tour de force. Unir les peuples arabes. En ces temps de discorde, de lutte entre Iran et Saoudiens par conflits régionaux interposées, entre chiites et sunnites, de guerre au Yémen (provoquée par l'Arabie saoudite), de Syrie ensanglantée, de tentative ratée d'isoler le Qatar par un quintette de pays du Golfe (rejoint par l'Égypte de Sissi), parvenir à faire oublier ces profondes querelles n'a rien d'anodin. Dans une enquête fouillée sur les coulisses de cette prise de décision américaine, le Washington Post révélait samedi que, selon plusieurs conseillers de Trump, celui-ci "ne comprenait...
(APA 12/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La douane mauritanienne a procédé lundi à la saisie de dizaines de tonnes de riz entrées au pays en contrebande à travers la frontière sénégalaise, a-t-on appris de sources concordantes à Nouakchott. Les quantités de riz saisies étaient stockées dans une usine de décorticage de riz à Rosso (200 kilomètres au sud de Nouakchott), sur le fleuve Sénégal, ont précisé ces sources. Elles ont été saisies lors d’une opération au cours de laquelle une unité de la douane, munie d’armes à feu, a encerclé l’usine contrevenante et arrêté plusieurs personnes. Le gouvernement mauritanien interdit formellement l’importation du riz par des voies autres que le Port autonome de Nouakchott. Une mesure visant à contrôler les entrées de cette...
(La Tribune 11/12/17)
La Mauritanie vient de bénéficier d'un montant de 57,5 millions d'euros, soit 24 milliards d'ouguiyas de l'Union européenne. Ces fonds ont été versés au titre d'un accord de pêche entre les deux parties donnant l'accès aux zones de pêche mauritaniennes aux navires de l'UE. Le Trésor mauritanien vient de recevoir de l'Union européenne un montant de plus de 57,5 millions d'euros, soit un peu plus de 24 milliards d'ouguiyas, un versement qui s'inscrit dans le cadre du protocole de mise en œuvre de l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'UE et la république de la Mauritanie.
(RFI 09/12/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité une résolution qui demande à la Minusma d’apporter un soutien logistique et matériel aux forces antiterroristes du G5 Sahel. Paris, qui portait cette résolution, aurait souhaité un soutien plus large et pérenne, mais Washington a refusé que les fonds de l’ONU soient engagés dans la force du G5. Paris a donc proposé la mise en place d’un fonds spécial géré par l’Union européenne pour obtenir un consensus. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Après le soutien politique au mois de juin dernier, le G5 Sahel a maintenant gagné un soutien logistique et matériel de l’ONU. Ce texte ajoute « un deuxième étage » au déploiement de la force...
(RFI 08/12/17)
C’est une première en Afrique. Une étude sur la perception de l’élevage nomade dans les médias a été rendue publique jeudi 7 décembre, lors d’une réunion du PASSHA. Le Projet d’appui au pastoralisme et à la stabilité au Sahel est réuni depuis deux jours à Cotonou au Bénin pour parler de la prévention des conflits. Une équipe de l’Institut des sciences de l’information de Bordeaux a épluché des centaines d’articles de presse, publiés dans 5 pays, dont le Mali, la Mauritanie et le Niger, entre 2000 et 2017. Il en ressort un certain nombre de préjugés à l’encontre des éleveurs nomades. Sept thématiques ont guidé les recherches de l’équipe de l’Institut des sciences de l’information de Bordeaux, comme la valeur...
(AFP 07/12/17)
Cinq proches de militaires noirs mauritaniens victimes d'exécution extra-judiciaires en 1990 ont été libérés plusieurs jours après leur interpellation lors d'une manifestation, le 28 novembre, dans le Sud de la Mauritanie, a appris l'AFP jeudi de source sécuritaire. Ces membres d'organisation de veuves et d'orphelins des militaires exécutés "ont quitté le commissariat dimanche matin et sont rentrés chez-eux à Nouakchott le même jour", a-t-on déclaré de même source, sans qu'aucune inculpation ne leur ait été signifiée. Cette information a été confirmée de source humanitaire à Nouakchott. Selon Amnesty International, ces cinq militants (trois femmes et deux hommes) avaient "brandi des banderoles et distribué des tracts" lors du passage du cortège du président Mohamed Ould Abdel Aziz à Kaédi, capitale de...
(Jeune Afrique 07/12/17)
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, est à la tête d'un colloque organisé en France, le 12 décembre prochain, sur le thème « G5 Sahel : une initiative régionale pour une nouvelle architecture de paix ? ». L’Association Europe-Mauritanie (AEM), que préside l’ex-colonel des troupes de marine Peer de Jong, organisera un colloque, « G5 Sahel : une initiative régionale pour une nouvelle architecture de paix ? », le 12 décembre à l’Assemblée nationale française. Cette force sahélienne conjointe a vu le jour en 2014 à l’instigation de Mohamed Ould Abdelaziz, le chef de l’État mauritanien. Parmi les intervenants, Jean-Louis Bruguière, ancien juge antiterroriste, François-Xavier de Woillemont, l’ex-patron de Barkhane...
(RFI 07/12/17)
Le continent africain accueille 30% de l'ensemble des populations relevant de la compétence du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Un chiffre alarmant et en constante augmentation depuis 2011. Car il ne faut pas l'oublier : avant d'être un lieu de départ pour une partie de la jeunesse qui cherche à rejoindre l'Europe par les routes les plus dangereuses, l'Afrique est avant tout un immense lieu d'accueil pour les fugitifs et les déplacés du Sud. Le point sur la situation. On sait qu'en Afrique, obtenir un visa pour un pays européen est une gageure. A titre d'exemple, sur les 80 millions de touristes qui entrent en France chaque année, ils sont seulement 2 millions à être originaires d'Afrique. Or,...
(APA 06/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Sept orpailleurs mauritaniens ont été tués dans l’écroulement d’un puits d’exploration à l’intérieur duquel ils se trouvaient, a-t-on appris de sources concordantes mercredi à Nouakchott. Le drame a eu a eu lieu lundi soir dans une zone située à environ 90 kilomètres au nord-ouest de Nouakchott, dans les environs de la mine d’or de Tasiast exploitée par une société canadienne. Ce genre d’accidents s’est multiplié ces derniers temps dans le nord de la Mauritanie où un grand nombre de personnes s’adonnent à l’orpaillage. Toutefois, et même si elle est autorisée par le gouvernement, cette activité est menée dans des zones désertiques reculées. Les orpailleurs utilisent des outils de travail rudimentaires et ne s’entourent presque pas de mesures...
(APA 06/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Abdel Aziz Dahi, a expliqué, lors d’une conférence de presse mardi soir à Nouakchott, les changements qui seront apportés à la monnaie nationale, l’Ouguiya, déjà annoncées vendredi par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. Il s’agit concrètement, a-t-il dit, de retirer progressivement tous les billets et pièces en circulation actuellement et des les remplacer par d’autres qui soient plus solides et plus durables, précisant qu’un zéro sera supprimé de la base de l’Ouguiya et que la circulation de la nouvelle version débutera au 1erjanvier. M. Dahi a affirmé que cette opération vise notamment à protéger l’économie...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(RFI 06/12/17)
Au Sahel, l'Arabie saoudite a promis de contribuer à hauteur de 100 millions de dollars à la nouvelle force du G5 Sahel. C'est le ministre des Affaires étrangères malien qui s'en fait l'écho, au retour d'une mission à Riyad. Le plaidoyer d'Emmanuel Macron auprès de l'Arabie saoudite semble avoir fonctionné. Les autorités françaises ont largement incité Riyad à se montrer généreux envers la force conjointe anti-terroriste du G5 Sahel. Le chef de la diplomatie malienne, le ministre Abdoulaye Diop, était justement en Arabie saoudite il y a quelques jours. Il en est revenu avec cette annonce de contribution et espère que cela va en entraîner d'autres : « Cela nous rapproche encore un peu plus de l’objectif des 423 millions,...
(APA 05/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Mauritanie et le géant pétrolier américain Exxon Mobil ont signé lundi à Nouakchott trois contrats d’exploration et de production du pétrole et du gaz dans les eaux mauritaniennes de l’Océan atlantique, a-t-on constaté à Nouakchott. Ces contrats portent sur les blocs en offshore C14, C17 et C22 du bassin mauritanien. Ils ont été signés, du côté mauritanien par le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Mohamed Ould Abdelvetah, et du côté d’Exxon Mobil par son président Stephane Grenlee. La Mauritanie avait signé d’autres contrats d’exploration et de production du pétrole et du gaz avec le britannique BP et le français Total. Selon les sources du ministère du pétrole, les perspectives sont très prometteuses quant...
(RFI 05/12/17)
Un casque bleu a été tué en Centrafrique lundi 4 décembre. Il s'agit d'un policier mauritanien qui a péri dans l'attaque de son poste situé à l'entrée du site de déplacés de PK3 à Bria, dans l'est du pays. Trois autres ont été blessés. Il s'agit du quatorzième soldat de la paix tué depuis le début de l'année en RCA. Il est environ 8h30 ce lundi 4 décembre lorsqu'« un nombre indéterminé d'anti-balaka armés de fusil AK47 et de fusils artisanaux », selon le communiqué de la Minusca, attaquent le checkpoint. Un policier mauritanien est tué, deux autres sont blessés ainsi qu'un casque bleu zambien. Les échanges de tirs continueront jusqu'aux environs de 10h, selon le porte-parole de la Minusca...

Pages