| Africatime
Dimanche 26 Février 2017
(AFP 25/02/17)
Le président mauritanien souhaite faire adopter la révision de la Constitution, en discussion au Parlement, par l'Assemblée nationale et le Sénat réunis en congrès plutôt que par référendum par souci d'économie, a dit vendredi à l'AFP un député de la majorité. Selon ce député, Ahmed Salem Ould Abd Dayem, le chef de l'Etat Mohamed Ould Abdel Aziz a fait cette annonce au cours d'une rencontre jeudi soir avec des parlementaires de la majorité. Le président "nous a informés que la révision de la Constitution va s'opérer par voie d'un congrès parlementaire"...
(Alakhbar 25/02/17)
ALAKHBR (Nouakchott)- Deux pêcheurs sénégalais sont morts et deux autres portés disparus après le chavirement de leur pirogue jeudi soir au larges des côte de Nouakchott. La Mauritanie a mis en application une nouvelle législation interdisant la pêche artisanale aux étrangers, depuis janvier dernier. Cette interdiction n’a pas empêché des mareyeurs mauritaniens d’accorder de fausses licences de pêche à des étrangers qui opèrent illégalement dans les eaux mauritaniennes. En fin janvier dernier, la garde côtes mauritanienne avait tiré et blessé trois pêcheurs sénégalais qui étaient entrés illégalement dans les eux territoriales mauritaniennes.
(Sahara Medias Agency 24/02/17)
L’institution de l’opposition démocratique a demandé aux députés de rejeter les amendements démocratiques, sur lesquels s’est penché mercredi le parlement, dans une session extraordinaire. Selon le président de cette institution, El Hacen O. Mohamed, l’instabilité de la constitution mauritanienne affectera l’image des symboles, affecte sa crédibilité, surtout si les amendements proposés n’ont pas de justifications claires ni convaincantes. Ces propos sont contenus dans une lettre adressée aux députés, une lettre dans laquelle O. Mohamed s’est demandé l’utilité de tels amendements, dans une conjoncture comme cela et en l’absence de...
(Points Chauds 24/02/17)
“Les modifications de la Constitution qui seront soumises aux Parlement mauritanien vont contribuer à raffermir la démocratie dans le pays”, a affirmé le président de l’Assemblée nationale, Mohamed Ould Boilil. Ould Boilil s’exprimait à l’ouverture ce mercredi d’une session extraordinaire du Parlement qui va aborder le projet de loi constitutionnelle portant révision de la Constitution du 20 juillet 1991 et ses textes modificatifs. Ce projet de loi propose entre autres la suppression du Sénat, la création de conseils régionaux et...
(Alakhbar 24/02/17)
ALAKHBAR (Nouakchott)- Les Parlements européen et mauritanien ont annoncé la mise en place d’un Groupe de contact parlementaire permanant en tant qu’organe central de coopération entre les deux Parlements en vue de la 11eme rencontre interparlementaire UE-Mauritanie qui se tiendra à Bruxelles au cours de l’année 2018. L’information a été données par Inés Ayala Sender la présidente de la délégation de l’Union Européenne pour les relations avec les pays du Maghreb en visite en Mauritanie, du 20 au 23 février...
(Dw-World 24/02/17)
Le Parlement mauritanien se focalise sur la révision de la constitution: Toutefois l'opposition critique les réformes introduites qui ne reflètent pas les préoccupations du peuple. En Mauritanie, le Parlement s’est penché cet après- midi sur le projet de révision constitutionnelle. Cette réforme de la constitution de 1991 fait l'objet de contestations. Les opposants politiques et les leaders de la société civile dénoncent ce qu’ils appellent "des réformes anticonstitutionnelles et liberticides".
(Sahara Medias Agency 24/02/17)
Le ministre de la culture et de l’artisanat, porte parole du gouvernement, Mohamed Lemine O. Cheikh, commentait ce jeudi, devant la presse les travaux du conseil des ministres. Il a du répondre à deux questions posées par nos confrères, relatives au rapport publié par Amnesty International à propos des droits de l’homme en Mauritanie, qui auraient connu, selon cette organisation, un recul dans le pays en 2016, et à propos des amendements constitutionnels soumis depuis mercredi au parlement, réuni en...
(AFP 23/02/17)
Le Parlement mauritanien a entamé mercredi soir à Nouakchott une session extraordinaire consacrée essentiellement à une révision de la Constitution en vigueur depuis 1991, qui prévoit notamment la suppression du Sénat. Outre la suppression du Sénat, deuxième chambre du Parlement actuel, et son remplacement par des Conseils régionaux, les amendements à la Loi fondamentale concernent le drapeau et l'hymne national, la suppression de la Haute Cour de Justice, du médiateur de la République et du Haut Conseil islamique. Ces modifications avaient été arrêtées lors d'un dialogue en septembre et octobre 2016, entre d'un côté la majorité réunie autour du président Mohamed Ould Abdel Aziz...
(APA 23/02/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Les efforts déployés par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz sur le plan de la sécurité et la stabilité dans la région sont hautement appréciés à Bamako, a déclaré mercredi à Nouakchott le ministre secrétaire général de la Présidence malienne, Soumeilou Boubeye Maiga. « En raison du rapport étroit existant entre la sécurité et la stabilité dans les deux pays, le Président Keita m'a chargé » de transmettre son appréciation à son homologue de Mauritanie, a...
(Le Monde 23/02/17)
Notre chroniqueur raconte comment le livre saint et la tradition permettent de contre-attaquer et de délégitimer l’idéologie de la secte islamiste Boko Haram. C’est une scène qui s’est souvent répétée ces derniers temps dans plusieurs villages du sud-est du Niger et du nord-est du Nigeria, épicentre des activités de la secte extrémiste nigériane Boko Haram : devant de nombreux témoins, un marabout (érudit musulman) tient un exemplaire du Coran à la main et prononce solennellement la formule d’usage. « Que...
(Sahara Medias Agency 22/02/17)
Une délégation du forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) a rencontré lundi la délégation parlementaire européenne actuellement en visite en Mauritanie dans le cadre d’efforts destinés à désamorcer la crise politique dans le pays. La rencontre qui s’est déroulée au siège de la délégation de l’union européenne, examiné ce que l’opposition a appelé « crise politique » et que le pouvoir considère « un refus de l’opposition d’aller au dialogue ». Les discussions ont porté essentiellement sur les modifications constitutionnelles proposées par le pouvoir à une session parlementaire extraordinaire demain mercredi.
(Sahara Medias Agency 22/02/17)
Une délégation de la fondation arabe pour l’investissement et le développement agricole et des investisseurs des pays du Golfe, ont salué mardi les étapes réalisées par la Mauritanie pour attirer les investisseurs. Au cours d’une réunion avec le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay, la délégation a salué les opportunités d’investissement qu’offre le pays, particulièrement dans la vallée qui pourrait constituer, selon elle, une réserve alimentaire pour les pays arabes. Pour sa part le ministre a fait...
(Financial Afrik 22/02/17)
La Banque Maghrébine d’Investissement et de Commerce Extérieur (BMICE) ouvrira sa première succursale en Mauritanie en fin 2017, a révélé le week-end dernier son directeur général, Noureddine Zekri. C’était en marge d’une conférence organisée sous le thème « implantation des sociétés tunisiennes en Algérie: le partenariat et la complémentarité économique ». Le patron de la BMICE a également annoncé que les 5 pays du Maghreb (Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie) ont décidé de libérer le quart du capital de la...
(Jeune Afrique 22/02/17)
Ces dernières semaines, les pays du G5 Sahel ont annoncé la création de deux forces chargées de sécuriser la bande sahélienne, notamment les frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Dans leur ligne de mire, un homme en particulier : Mokhtar Belmokhtar. À la tête d’Al Mourabitoune, la plus grande katiba d’Al Qaïda au Maghreb islamique, numéro deux officieux de l’organisation, Mokhtar Belmokhtar fait peur. En acceptant en 2015 de réintégrer Aqmi, qu’il avait quittée en 2012,...
(Points Chauds 21/02/17)
Le parlement mauritanien (Sénat et Assemblée nationale) est convoqué en session extraordinaire mercredi prochain, selon un décret présidentiel rendu public ce week-end. Au programme de cette session, plusieurs points dont le plus important reste l’approbation des réformes constitutionnelles décidées lors des assises du Dialogue national inclusif (DNI), organisées du 29 septembre au 20 octobre 2016. A l’annonce de la convocation de cette session extraordinaire du parlement, plusieurs personnalités, organes de presse et une bonne partie de l’opinion nationale ont cru à une réunion du congrès...
(Le Calame 21/02/17)
Le parlement, composé de l'assemblée nationale et du sénat, est convoqué en session extraordinaire à partir du mercredi 22 février en vue de l’examen de plusieurs textes de lois, annonce un décret de la présidence de la République rendu public samedi dernier. Au menu de la session, figurent notamment l’examen et l’approbation des réformes constitutionnelles issues des assises du Dialogue National Inclusif (DNI) organisé du 29 septembre au 20 octobre 2016, avec la participation de quelques formations politiques classées dans...
(Sahara Medias Agency 21/02/17)
On a annoncé lundi à Nouakchott un mouvement au niveau de deux chancelleries mauritaniennes, en Arabie Saoudite et aux Etats Unis. En vertu de ce mouvement, l’ancien ministre des affaires étrangères, Hamada O. Meïmou a été nommé ambassadeur en Arabie Saoudite, et Ba Ousmane, ancien ministre de l’éducation ambassadeur aux Etats Unis d’Amérique. Les deux ambassadeurs qui étaient en poste dans les ambassades de Djedda et Washington ont été rappelés à Nouakchott.
(Sahara Medias Agency 20/02/17)
Le président Mohamed O. Abdel Aziz a reçu lundi une mission du parlement européen actuellement en visite en Mauritanie, avec laquelle il a évoqué les amendements constitutionnels attendus en Mauritanie, à l’origine de grandes divergences au sein de la classe politique du pays. Selon l’agence mauritanienne d’information, le chef de l’état a par ailleurs évoqué avec la délégation européenne la consolidation de la sécurité dans la région et les moyens de coopération entre la Mauritanie et le parlement européen dans les domaines économique et social. Dans une déclaration faite à la presse à l’issue de cette audience, la présidente de cette mission, Mme Ines Ayala Sender a déclaré que les entretiens...
(Xinhua 20/02/17)
NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- Le chef de l'Etat mauritanien a opté en faveur de la voie parlementaire pour faire adopter le projet de révision de la Constitution, proposée à l'issue du dernier dialogue entre le pouvoir et l'opposition, a-t-on appris samedi de source officielle. Selon un décret publié ce samedi, le Parlement sera convoqué mercredi prochain avec à son ordre du jour l'examen du "projet de loi constitutionnelle portant sur la révision de la Constitution du 20 juillet 1991 et ses textes modificatifs". Les amendements envisagés concernent la suppression du Sénat, les changements de l'hymne national et des couleurs du drapeau.
(APA 20/02/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Plusieurs accords ont été signés vendredi à Nouakchott entre la Mauritanie et l’Arabie saoudite dans des domaines de développement aussi variés que le commerce, l'investissement, les finances, les douanes, l’énergie, le pétrole, les mines, le transport aérien, les normes et les spécifications, les infrastructures, l'hydraulique, l'agriculture, l'élevage et la pêche. Ces accords ont été signés par la ministre mauritanienne du commerce, de l'industrie et du tourisme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass et le ministre saoudien du commerce...

Pages