| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(APA 20/01/17)
APA Nouakchott (Mauritanie) - Les présidents mauritanien et guinéen, sont en route pour Banjul (Gambie), en provenance de la Mauritanie, pour tenter de convaincre Yahya Jammeh de quitter le pouvoir, a -t-on appris ce vendredi, de sources concordantes. Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue de la République de Guinée, Alpha Condé, ont eu un entretien en tête-à-tête vendredi matin à Nouakchott, sur la crise en Gambie. Les deux hommes ont discuté la crise postélectorale en Gambie où le président sortant Yahya Jammeh refuse de quitter le pouvoir en dépit de sa défaite dans l’élection présidentielle du 1er décembre dernier et malgré les menaces d’intervention militaire régionale.
(APA 20/01/17)
APA Nouakchott (Mauritanie) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré que l’initiative qui l’avait menée en Gambie, mercredi soir, pour tenter de persuader le président yahya Jammeh de quitter le pouvoir avait préparé le terrain à une solution pacifique de sortie de crise. ‘’Personnellement je n’ai pas compris et je ne comprendrai jamais ce qui s’est passé après’’, a dit Ould Aziz, au sortir d’un long entretien ce vendredi matin, à Nouakchott avec son homologue guinéen, Alpha Conde, sur la situation de crise en Gambie. Selon le président mauritanien, Jammeh avec qui il s’était entretenu lui avait exprimé sa volonté de céder son fauteuil, s’il y a des options pacifiques en Gambie. Le chef de l’Etat guinéen,...
(APA 20/01/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre mauritanien des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine Ould Cheikh, a déclaré jeudi que le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, continue sa médiation après avoir rencontré mercredi à Banjul le président sortant gambien Yahya Jammeh et à Dakar le chef de l’Etat élu, Adama Barrow et le Macky Sall. Le président Aziz nourrit un optimisme « qui n’existait pas ces jours derniers », a déclaré le porte-parole au cours de sa conférence de presse hebdomadaire à l’issue du conseil des ministres.
(Financial Afrik 20/01/17)
Le directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) de Mauritanie, Sidi Ethmane Ould Mohamed Elmamoune, a procédé au licenciement de Coumba Dada Kane, vice-présidente de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). La direction aurait adressé à plusieurs reprises des lettres de mise en œuvre à la responsable de ventes de la CNSS, mais en vain. Face à cette situation, la structure a passé à la vitesse supérieure en licenciant tout simplement la concernée. Motif, abandon...
(APA 20/01/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son homologue de République de Guinée, Alpha Condé, ont eu un entretien en tête-à-tête vendredi matin à Nouakchott, a-t-on appris de source sure dans la capitale mauritanienne. Les deux hommes ont discuté la crise postélectorale en Gambie où le président sortant Yahya Jammeh refuse de quitter le pouvoir en dépit de sa défaite dans l’élection présidentielle du 1er décembre dernier et malgré les menaces d’intervention militaire régionale. M. Condé...
(Financial Afrik 20/01/17)
La société Malaisienne, PETRONAS, a exhorté l’Etat mauritanien a assouplir ses impôts pour lui permettre d’exploiter rationnellement le puits Chinguity (champ offshore à 65 kilomètres de Nouakchott). L’opérateur pétrolier est confronté à un sérieux problème de rentabilité financière depuis plusieurs années. La production journalière, peine à dépasser 6000 baril par jour. Une situation aggravée par la chute des cours du pétrole sur le marché mondial. Face à cette contre-performance productive et financière, Petronas a mis en garde les autorités publiques...
(AFP 19/01/17)
Des habitants et touristes en Gambie quittaient mercredi en nombre ce pays, où la crise née de la contestation de la défaite électorale du président sortant Yahya Jammeh face à Adama Barrow menace de dégénérer, en dépit d'une nouvelle tentative de médiation par la Mauritanie. Dans le même temps, le Nigeria, poids lourd régional et continental, se préparait dans l'éventualité d'une intervention militaire, que n'exclut pas en dernier ressort la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), qui...
(APA 19/01/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, se trouve actuellement à Dakar en provenance de Banjul où il a effectué une visite éclair, mercredi en fin d’après-midi, pour rencontrer le président Yahya Jammeh, battu aux élections mais refuse de quitter le pouvoir. Selon la radio RFM, le chef de l’Etat mauritanien se trouve au salon d’honneur de l’aéroport de Dakar où il rencontre les présidents Macky Sall et Adama Barrow pour leur rendre compte du résultat de...
(RFI 19/01/17)
Le mandat de Yahya Jammeh a expiré à minuit. Ces dernières heures, la pression s'est accrue sur le président sortant. Pression diplomatiques et pression militaires : l'armée sénégalaise, soutenue par des troupes venues du Nigeria, s'est dit prête à intervenir si Yahya Jammeh ne cédait pas le pouvoir. Quant au chef d’état-major de l'armée gambienne, il affirme que ses soldats ne se battront pas contre d'autres soldats africains. Depuis minuit, le mandat présidentiel de Yahya Jammeh est terminé, et après...
(APA 18/01/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Des dizaines de journalistes, d’activistes des droits de l’homme et d’hommes politiques ont organisé mardi un sit-in devant le siège de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera à Nouakchott pour réclamer la remise en liberté d’un journaliste de cette chaîne détenu en Egypte, a-t-on constaté dans la capitale mauritanienne. Le journaliste en question, Mahmoud Hussein, de nationalité égyptienne, a été arrêté par la police à l’aéroport du Caire à son arrivée en provenance de Doha. Les manifestants...
(Financial Afrik 18/01/17)
Le Sénégal et la Mauritanie produiront du gaz en 2021 à partir d’un gisement qui se situe à cheval sur leur frontière maritime, et sur le tracé possible du projet de gazoduc Nigéria-Maroc. L’annonce est du président sénégalais, Macky Sall, au sortir d’un entretien avec Andy Inglis, PDG de la compagnie pétrolière américaine Kosmos Energy, et Bernard Looney, PDG de British Petroleum (BP). Cette nouvelle pourrait peser en faveur du projet de gazoduc entre le Nigéria et le Maroc. Pour...
(MondAfrique 17/01/17)
Depuis sa création en 2001, où il était seul sur le marché, jusqu’en 2010, le groupe Mattel est resté le premier opérateur Télécom en Mauritanie. Or aujourd’hui il est bon dernier. Si un quatrième opérateur arrivait sur le marché Mauritanien, il dépasserait surement Mattel qui resterait le dernier de la classe. Depuis quinze ans, la place du groupe Mattel sur le marché mauritanien ne cesse de diminuer… Et le pourcentage du chiffre d’affaires de Mattel par rapport au chiffre d’affaire...
(Alakhbar 17/01/17)
ALAKHBAR (Nouakchott) - Le dirigeant antiesclavagiste mauritanien Biram Dah Abdeid a accusé les services de sécurité de son pays de chercher à présenter l’ONG qu’il dirige (IRA Mauritanie) "comme étant l’ennemie de l’Islam, des Uléma et de leur érudition". Et Biram de dire "Or tel est loin d’être le cas". "Qu’Allah nous préserve de toute tentation d’inscrire notre combat dans une voie en contradiction avec l’Islam ou avec les vrais Uléma musulmans. Notre combat a pour cible de simples personnes,...
(MondAfrique 16/01/17)
Les relations diplomatiques entre la Mauritanie et la France connaissent depuis quelques années un froid qui s’est manifesté par le manque de visite de grands responsables français à la Mauritanie, l’absence de celle-ci à plusieurs sommets organisés par la France et sa non participation à l’intervention militaire française au Nord Mali. Ce froid diplomatique entre les deux pays s’est aussi manifesté par le non renouvellement des contrats des experts militaires français qui sont rentrés chez eux en mai 2016. La polémique entre la France et la Mauritanie par communiqués interposés distillés de temps à autre par certains milieux dénotent d’une incompréhension au plan sécuritaire et militaire.
(APA 16/01/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Des milliers de Mauritaniens ont manifesté vendredi dans la capitale économique Nouadhibou pour réclamer l’exécution d’un jeune homme condamné à mort pour insultes au prophète Mohamed (PSL). Les manifestants se sont rassemblés dans l’esplanade du Centre de connaissances en scandant des slogans appelant à la mise à mort de Mohamed Cheikh Ould M’khaitir. Ce dernier avait été condamné à mort en première instance après avoir été reconnu coupable d’apostasie pour la publication d’un article insultant à l’égard du prophète Mohamed (PSL). Sa peine a été confirmée en appel tout en reformulant l’accusation suite au repentir exprimé par le prévenu devant les juges.
(Le Monde 16/01/17)
Pour Michel Garenne, la maîtrise de la surpopulation, négligée au profit du développement, doit devenir une priorité. Propos recueillis par Laurence Caramel Entre 3 et 5 millions de personnes ont quitté le Sahel depuis les indépendances. Elles seront probablement autour de 40 millions d’ici à la fin du siècle. Contrairement au reste de l’Afrique, le Sahel, ainsi que quelques pays d’Afrique centrale, continue de voir sa population augmenter massivement. Le Niger détient même le record mondial de fécondité. A moyen...
(Xinhua 14/01/17)
NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- L'armée mauritanienne a démenti formellement avoir mené des opérations conjointes avec les troupes françaises en territoire mauritanien, selon un communiqué de la direction des relations publique des armées, publié ce vendredi. Le communiqué de l'armée mauritanienne a précisé que "cette déclaration étonne à plus d'un titre...aucune intervention d'une armée étrangère n'a jamais eu lieu en Mauritanie depuis très longtemps, encore moins en 2016". Toutefois, "dans le cadre de la lutte contre l'insécurité et le crime organisé, la Mauritanie entretient d'excellentes relations de...
(AFP 14/01/17)
Le président François Hollande a estimé vendredi que le combat contre les jihadistes était le même, au Sahel, en Irak et en Syrie comme en France, lors d'une rencontre avec les troupes françaises dans le nord du Mali. "Nous le savons tous, les terroristes qui attaquent notre propre territoire, qui agissent sur notre propre sol, sont liés avec ceux qui sont au Levant, en Irak et en Syrie mais aussi ici, dans la bande sahélo-saharienne", a déclaré M. Hollande dans...
(Jeune Afrique 13/01/17)
Voilà le président Mohamed Ould Abdelaziz bien embarrassé. Il ne fait guère de doute que la réforme constitutionnelle qu’il appelle de ses vœux pour supprimer le Sénat, créer une vraie régionalisation, embellir le drapeau et l’hymne national sera adoptée par les deux assemblées. Mais les Mauritaniens seront-ils ensuite consultés par référendum ? Le chef de l’État a fait ses comptes. Même si le gouvernement proclame haut et fort que la crise est finie, les budgets sont très serrés depuis trois ans.
(Financial Afrik 13/01/17)
Au total, 285 600 petits producteurs, en particulier des femmes et des jeunes de six régions du sud de la Mauritanie, bénéficieront d’un accord de financement signé aujourd’hui entre le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la Mauritanie pour améliorer leurs revenus, leur nutrition et leur sécurité alimentaire. L’accord pour la mise en œuvre du Projet de développement de filières inclusives (PRODEFI) a été signé à Rome par Michel Mordasini, Vice-Président du FIDA et Mariem Aouffa, Ambassadeur de la...

Pages