| Africatime
(AFP 24/04/14)
Le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé mercredi à Nouakchott qu'il sera candidat à sa propre succession à la prochaine élection présidentielle dans son pays, le 21 juin. Le décret qui fixe le calendrier électoral ayant été publié le 20 avril, "la voie est ainsi ouverte aux dépôts des candidatures, et en tant que président sortant, je vais présenter ma candidature à cette élection inch'Allah" (si Allah le veut), a déclaré M. Aziz à des journalistes."Si des gens (veulent) boycotter (le scrutin), moi, je n'en ferai pas partie", a ajouté le président, s'exprimant après une cérémonie de lancement de la construction d'un institut d'hépato-virologie dans la capitale mauritanienne. Le président Ould...
(Agence Ecofin 24/04/14)
(Agence Ecofin) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé, le 23 avril, qu'il sera candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle prévue le 21 juin. «Le décret qui fixe le calendrier électoral ayant été publié le 20 avril, la voie est ainsi ouverte aux dépôts des candidatures, et en tant que président sortant, je vais présenter ma candidature à cette élection inch'Allah (si Dieu le veut, NDLR)», a affirmé M. Ould Abdel Aziz à la presse. «Si des gens veulent boycotter (le scrutin), moi, je n'en ferai pas partie», a martelé le président, s'exprimant lors d’une...
(RFI 24/04/14)
Sans surprise, le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz a annoncé, ce mercredi 23 avril, son intention de briguer un second mandat lors de la présidentielle fixée au 21 juin prochain. Une annonce faite alors qu'il posait la première pierre d'un nouvel hôpital à Nouakchott. A cette occasion, le chef de l'Etat a précisé que les demandes de l'opposition relatives au report du scrutin n'étaient pas pertinentes et qu'elles ne servaient pas l'intérêt du pays. « Si certains ont l'intention de...
(Le Soleil 24/04/14)
L'élection présidentielle en Mauritanie se tiendra le 21 juin, selon un décret publié par l'Agence de presse mauritanienne. "Le collège électoral est convoqué le samedi 21 juin 2014, et en cas de second tour, le samedi 5 juillet 2014", précise ce décret. Les Mauritaniens désireux de se présenter au scrutin doivent déposer leur dossier de candidature avant le 7 mai. La campagne électorale sera lancée le 6 juin et se déroulera jusqu'au 19 du mois, selon le texte. Ce calendrier...
(Xinhua 24/04/14)
NOUAKCHOTT (Xinhua) - Le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré mercredi, devant la presse nationale et internationale, qu'il se présentera à l'élection présidentielle prévue le 21 juin prochain."En tant que président actuel de la République Islamique de Mauritanie, je présenterai ma candidature", a-t-il déclaré en marge de la cérémonie de pose de la première pierre de l'Institut national d'hépato-virologie. "Si d'aucuns comptent boycotter cette élection, je n'en fais pas partie", a-t-il ajouté. Concernant le dialogue pouvoir-opposition...
(Xinhua 23/04/14)
NOUAKCHOTT (Xinhua) - L'opposition mauritanienne affirme qu'elle n'est pas concernée par la convocation du collège électorale pour l'élection présidentielle prévue le 21 juin prochain."Nous ne sommes pas concernés par la convocation du collège électoral", souligne une déclaration de l'opposition rendue publique à Nouakchott en réaction au décret de convocation du collège électorale publié dimanche soir. L'opposition, qui était engagée dans un processus de négociation avec le pouvoir, se déclare "surprise" par le décret, alors que les proches de la majorité...
(PANA 23/04/14)
Le ministre mauritanien de la Communication et porte-parole du gouvernement, Sidi Mohamed Ould Maham, a réitéré mardi à Nouakchott la disponibilité du pouvoir à poursuivre le dialogue avec l’opposition. S'exprimant au cours d'un point de presse, il a rappelé «toutes les concessions" faites par le pouvoir pour créer les conditions d’une élection présidentielle consensuelle, ouverte et transparente, affirmant que le camp qu’en face «n’était pas animé des mêmes bonnes dispositions». Négociateur en chef de la majorité présidentielle, M. Ould Maham a justifié la convocation du collège, le 21 juin prochain, pour le premier tour de l’élection présidentielle par des contraintes juridiques liées à la Constitution.
(Mauri Web 23/04/14)
Sidi Mohamed Ould Maham, ministre de la communication, porte parole du gouvernement et principal négociateur du pouvoir dans le dialogue politique inter mauritanien, a réitéré l’ouverture de cette mouvance à la poursuite des concertations avec l’opposition, mardi au cours d’un point de presse au Centre International des Conférences de Nouakchott (CICN-palais des congrès). Le négociateur en chef de la mouvance pouvoir+majorité a justifié la convocation du collège à la date du samedi 21 juin, pour le premier tour de l’élection...
(Cridem 23/04/14)
Les prémices d’une crise aigue et d’une explosion imminente au niveau de la direction du parti au pouvoir l’Union Pour la République (UPR), favorable au Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz pointent à l’horizon. Ces présages ont commencé à émerger progressivement en surface depuis les derniers changements opérés au cours de la récente session extraordinaire du conseil national de l’UPR. Des retrouvailles qui avaient consacré l’élection de Dr Isselkou Ould Ahmed Izidbih, président de cette formation pour succéder...
(PANA 23/04/14)
L’Etat mauritanien va organiser une campagne de vaccination contre la méningite ciblant 1,5 million d’individus âgés de 1 à 29 ans, au mois d’octobre, a révélé mardi après-midi au cours d’une conférence de presse, Harouna Mamadou Dingarey, point focal OMS pour l’Afrique dans le cadre de la lutte contre cette maladie. Cette campagne d’une durée de 10 jours va bénéficier de l’appui des partenaires techniques et financiers parmi lesquels l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et sera précédée par une...
(Alakhbar 22/04/14)
ALAKHBAR (Nouakchott)-En Mauritanie, le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) a annoncé son rejet total de l’agenda (électoral) unilatéral annoncé par le pouvoir. Le forum regroupe les partis de l’opposition dite radicale et des représentants d’organismes syndicaux et de la société civile ainsi que des personnalités indépendantes. « Nous considérons que cet agenda porte un coup fatal à la démocratie dans le pays et à l’espoir légitime des Mauritaniens de vivre dans la stabilité et le progrès »,...
(RFI 22/04/14)
En Mauritanie, la date de l'élection présidentielle a été officiellement fixée par décret présidentiel. Le premier tour aura lieu le 21 juin prochain. Le dialogue politique lancé il y a une semaine entre le pouvoir, la CAP, l'opposition modérée, et le FNDU, dont la majorité des partis avaient boycotté les législatives de novembre dernier, est au point mort.Le blocage du dialogue politique censé, justement, permettre la tenue d'une élection consensuelle s'est fait en 2 temps. La semaine dernière, avant même...
(Jeune Afrique 22/04/14)
Jemil Ould Mansour, le président du Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD, islamiste), plus connu sous le nom de Tawassoul, explique la position de l'opposition mauritanienne à la veille de la présidentielle prévue le 21 juin. Interview. Jemil Ould Mansour, le président de Tawassoul, parti mauritanien "d'obédience islamiste", sait être là ou on ne l'attend pas. En novembre dernier, il faisait une nouvelle fois cavalier seul et brisait l'union sacrée au sein de la Coordination de l'opposition...
(Agence Ecofin 22/04/14)
(Agence Ecofin) - L'élection présidentielle en Mauritanie se tiendra le 21 juin, a annoncé l'agence de presse mauritanienne AMI, citant un décret présidentiel.Un éventuel second tour a été fixé le 5 juillet, selon l’agence officielle.Les membres des forces armées et de sécurité inscrits sur les listes électorales voteront le vendredi 20 juin durant le premier tour, et le vendredi 4 juillet en cas de second tour. Le délai de dépôt des candidatures auprès du Conseil Constitutionnel est ouvert à partir...
(PANA 19/04/14)
Dialogue inter mauritanien - Lancé lundi dernier, le dialogue entre les principaux pôles de la vie politique mauritanienne fait face à un blocage persistant mercredi, a appris la PANA de sources concordantes. Ce blocage a poussé les négociateurs des 3 pôles à savoir la majorité présidentielle, la Coalition pour une alternance pacifique (CAP) et Forum national pour la démocratie et l’unité (FNDU) à saisir le président Mohamed Ould Abdel Aziz par une correspondance officielle, ce mercredi. Cette correspondance sollicite l’arbitrage...
(Sahara Medias Agency 19/04/14)
L’exploitation des ressources halieutiques représente un enjeu stratégique pour l’économie mauritanienne : principal pourvoyeur de devises après les mines, le secteur de la pêche représente 10% du PIB du pays, entre 35% et 50% des exportations et près de 36% des emplois . de préserver le potentiel de ce secteur, le gouvernement mauritanien a adopté une « Stratégie de Gestion du Secteur des Pêches et de l’Aquaculture 2008-2012 » destinée à « assurer, dans le cadre d’une gestion durable des ressources halieutiques, l’optimisation des bénéfices socio-économiques tirés du secteur, en termes de recettes budgétaires, de revenus des opérateurs privés, d’emplois...
(Agence Ecofin 19/04/14)
L’assureur marocain Saham lorgne cinq pays africains qui connaissent des taux de croissance importants, en l’occurrence le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Mali et la Mauritanie, rapporte le portail spécialisé L’Argus de l’assurance qui cite le directeur général du groupe, Mehdi Tazi. «Les pays qui présentent les perspectives de développement les plus intéressantes dans le secteur de l’assurance sont ceux qui connaissent une croissance économique importante et où le taux de pénétration de l’assurance est encore faible», a déclaré M. Tazi. Le dirigeant du premier assureur africain, hors Afrique du Sud, cite en premier lieu...
(Jeune Afrique 18/04/14)
Président de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste, Biram Dah Abeid dénonce la subsistance de pratiques esclavagistes en Mauritanie. Militant antiesclavagiste subversif, Biram Dah Abeid, lui-même descendant d'esclaves, est la bête noire du régime mauritanien depuis qu'il a, en 2008, fondé l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). En 2012, il a été détenu plusieurs mois (sans avoir été jugé) pour avoir brûlé des écrits considérés par certains comme sacrés mais qu'il qualifie pour sa part d'esclavagistes et d'anti-islamiques. Ce passage par la case prison ne l'a pas dissuadé de poursuivre son combat. À 49 ans, Biram Dah Abeid...
(Alakhbar 18/04/14)
ALAKHBAR (Nouakchott)-Le forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU) qui regroupe plusieurs partis de l’opposition radicale en Mauritanie redoute d’être "flouée" dans les négociations entamées depuis lundi avec le pouvoir, en vue dune élection présidentielle transparente et inclusives. «Nous redoutons que le président (Ould Abdel Aziz) s’en tienne à des engagements de pure forme pour mieux nous flouer ensuite, comme il l’a déjà fait par le passé», a expliqué Kane Hamidou Baba, vice-président du FNDU au site d’information sous-régional Le Courrier du Sahara. Le site rappelle qu’en 2009, le pouvoir et l’opposition avaient signé l’accord de Dakar pour mettre fin...
(Xinhua 18/04/14)
A peine ouvert lundi dernier,le dialogue pouvoir-opposition en Mauritanie est à nouveau bloqué à cause, notamment, de divergences sur un éventuel report des élections, constatent les analystes.Ce dialogue, dont l'enjeu est de trouver un terrain d'entente pour l'organisation de l'élection présidentielle prochaine en Mauritanie, a démarré avec la participation du Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU) regroupant des partis de l' opposition radicales et des centrales syndicale, des organisations de la société civile. La Convention pour une alternance pacifique (CAP) composée de partis d'opposition modérés et la majorité au pouvoir y prennent part également en même temps qu'un représentant du gouvernement.

Pages