| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(La Tribune 27/03/17)
C’est une aide qui ne refuse pas. Alors que la Mauritanie est en proie à des difficultés dans le secteur de la santé, selon le diagnostic de l’OMS, la Chine vient de lui accorder une subvention de 29 millions de dollars. Signée vendredi dernier entre les deux pays, la convention s’inscrit dans le cadre d’une coopération économique et technique. Estimée à 200 millions de yens chinois, soit 29 millions de dollars américains, cette subvention dans le cadre d'une convention de coopération économique et technique, signée avec la Chine vendredi 24 mars à Nouakchott, va répondre à un besoin vital : la santé. Selon l'Organisation mondiale de la santé(OMS) plus de 2000 Mauritaniens, en majorité des...
(Agence Ecofin 27/03/17)
Le pétro-gazier américain Kosmos Energy a démarré les travaux entrant dans le cadre de la deuxième partie de son programme de forages dans les eaux du Sénégal et de la Mauritanie. C’est ce qu’indique un communiqué publié sur le site de la compagnie, datée du 24 mars dernier. Pour rappel, la première phase avait conduit à la découverte de gigantesques réserves de gaz naturel et d’or noir dans les deux territoires, offrant la possibilité aux deux pays voisins de devenir exportateurs d’hydrocarbures à partir de 2020. Un foreur a été mobilisé au large des côtes sénégalaises, dans le bloc Cayar Offshore Profond du complexe Grand Tortue. Celui-ci a commencé à percer le premier prospect du programme dénommée Yakar et qui...
(Jeune Afrique 27/03/17)
À la tête de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) depuis début 2016, l’ancien ministre béninois du Développement estime que le Maroc et la Tunisie peuvent être des partenaires privilégiés de cette zone sans en devenir pour autant membres à part entière. Jeune Afrique : Confirmez-vous que, comme le Maroc, la Tunisie a fait une demande d’adhésion à la Cedeao ? Marcel Alain de Souza : Oui. C’est d’abord le ministre tunisien de la Coopération internationale...
(APA 25/03/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Mauritanie va bénéficier d’une subvention de 200 millions de yens chinois (29 millions de dollars américains) dans le cadre d’une convention de coopération économique et technique signée avec la Chine la nuit dernière à Nouakchott. Cette subvention est destinée à financer plusieurs projets dont notamment la lutte contre les maladies contagieuses et équatoriales et la réhabilitation d’un grand hôpital à Nouakchott. La convention a été signée par le ministre de l'économie et des finances mauritanien, Moctar Ould Diay, et le vice-ministre chinois du commence, Kian Kmenk. Sa signature est intervenue au terme des travaux de la commission mixte mauritano-chinoise de coopération...
(APA 25/03/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La campagne agricole 2016 a été satisfaisante dans les pays membres du Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), a affirmé vendredi à Dakar, Mouhamadou Hamadoun, coordonnateur du Programme régional de sécurité alimentaire de cette organisation, soulignant que ce sont plus de 67 millions de tonnes qui ont été produites. "La campagne agricole a été satisfaisante. En novembre 2016, nous estimions la production céréalière à 66 millions de tonnes. Mais, le bilan...
(MondAfrique 24/03/17)
Arrivée la première sur le marché mauritanien en 2000, la société Mattel avait suscité de grands espoirs chez ses actionnaires et parmi son personnel mauritaniens. Dirigée par un staff exclusivement tunisien dédié par la maison mère Tunisie-Télécom, composé pour l’essentiel de vieux cadres incompétents et en fin de carrière, Mattel ne tardera pas à montrer ses limites : reléguée à la seconde place dès l’arrivée de Mauritel, elle sera troisième et dernière après l’entrée sur le marché de Chinguittel. Tous...
(Financial Afrik 22/03/17)
Le Ministre sénégalais de l’économie, des finances et du plan, Amadou Ba, et le Directeur général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l’Afrique de l’Ouest de la Banque africaine de développement (BAD), Janvier Litse, ont signé à Dakar, l’accord de prêt relatif au financement du Projet de construction du Pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal. Le coût total du projet est évalué à 87,62 millions d’Euros (soit environ 57,5 milliards FCFA). La...
(Agence Ecofin 22/03/17)
Le ministre mauritanien des pêches et de l'économie maritime, Nani Ould Chrougha, a indiqué qu’une nouvelle impulsion sera donnée aux relations de coopération entre son pays et l’Egypte dans les domaines du commerce, de la pêche, de l'investissement, des usines de transformation, de la formation, de la valorisation des produits de la pêche et de la recherche scientifique. Ould Chrougha s’exprimait mardi à Nouakchott lors d’une réunion avec le ministre égyptien de l'agriculture, Abdel Mounim Al Benna, en visite depuis...
(La Tribune 17/03/17)
Selon le Fonds monétaire international (FMI), la Mauritanie fera une croissance réelle de son PIB de 4,2% en 2017. Ces derniers mois, le pays n'a cessé de se battre pour améliorer son climat des affaires, parvenant à attirer quelques investisseurs. C'est une nouvelle qui peut attirer les investisseurs désireux de poser leur valise à Nouakchott. D'après les prévisions du Fonds monétaire international (FMI), la Mauritanie connaîtra une croissance réelle de son Produit intérieur brut (PIB) de 4,2% en 2017. Le pays doit cette prévision favorable aux mesures diverses prises par les autorités de Nouakchott afin d'améliorer le climat des affaire et pour la diversification économique.
(Pana 17/03/17)
Le gouvernement mauritanien et le Fonds monétaire international (FMI) sont actuellement en négociations dans la perspective de la conclusion d'un accord de prêt destiné à soutenir un programme économique à court terme, a annoncé ce jeudi l'institution financière internationale. 'Les autorités mauritaniennes et les missions du fonds présentes à Nouakchott du 28 février au 13 mars ont eu des discussions constructives sur un Programme économique et financier (PEF) couvrant la période 2017/2020, susceptible d'être appuyé par un accord au titre...
(Sahara Medias Agency 16/03/17)
L’union européenne a procédé jeudi à la distribution de matériels et d’équipements à des populations du Tiris Zemour destinés à des projets générateurs de revenus dans les deux moughata de Zouerate et F’derick. Le matériel distribué comporte des groupes électrogènes, des motopompes, des moulins à grains, différents équipements pour le stockage et la congélation des produits alimentaires, ainsi que du matériel agricole et d’aviculture. Cette aide s’inscrit dans le cadre d’un programme pour la sécurité alimentaire de quatre ans appuyé...
(Agence Ecofin 15/03/17)
(Agence Ecofin) - La Mauritanie connaîtra une croissance réelle de son PIB de 4,2% en 2017, selon le Fonds monétaire international. Cette projection positive est le résultat d’une série de mesures prises par Nouakchott pour améliorer le climat des affaires dans le pays et diversifier l’économie. Pour autant, les autorités mauritaniennes ne peuvent pas s’en arrêter à la stratégie de croissance accélérée de prospérité partagée (SCAPP) dédiée à soutenir une croissance économique inclusive pour la période 2016-2030. Pour le FMI, l’économie mauritanienne reste encore très sensible aux chocs exogènes liés notamment à la baisse des cours des matières premières, et son endettement qui représente à ce jour plus de 80% du PIB...
(Financial Afrik 15/03/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) projette une croissance réelle du PIB mauritanien de 4,2% en 2017. Une projection de bon augure pour le pays. La Mauritanie s’est résolument engagé à améliorer le climat des affaires et à diversifier son économie, notamment avec la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée de prospérité partagée (SCAPP), qui vise une croissance soutenue et beaucoup plus inclusive. Cependant, l’institution de brettons woods, a mis en garde les autorités mauritaniennes de certains aspects...
(Financial Afrik 15/03/17)
Le lundi 13 Mars 2017, S.E M. Moctar Ould Djay, Ministre de l’Economie et des Finances de la Mauritanie, a signé à Nouakchott (Mauritanie) avec M. Mohamed El Azizi, Directeur Général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l’Afrique du Nord de la Banque Africaine de Développement, l’Accord de prêt relatif au financement du Projet de construction du Pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal. Ce projet est cofinancé par la Banque Africaine de...
(APA 14/03/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé un prêt de 33 millions de dollars américains pour contribuer au financement de la construction du pont de Rosso, entre la Mauritanie et le Sénégal sur le fleuve Sénégal. La convention relative à ce prêt a été signée lundi à Nouakchott par le ministre de l'Economie et des Finances de Mauritanie, Moctar Ould Diay, et le directeur général de la BAD pour l'Afrique du Nord, Mohamed El Azizi. Le...
(Financial Afrik 03/03/17)
La Banque Mondiale (BM) est disposée à accompagner le gouvernement mauritanien dans sa politique de diversification de son économie. C’est du moins ce qu’affirme Albert Zeufack , Economiste en chef pour la région Afrique du Groupe de la Banque mondiale. En point de presse mardi 28 février à Nouakchott, le responsable de l’institution financière internationale a souligné l’impératif pour la Mauritanie de diversifier son économie. Le pays ne pouvant plus continuer à dépendre de la fluctuation favorable aux cours des...
(Financial Afrik 02/03/17)
Le Groupement Interbancaire pour la Monétique et les Transactions Electroniques en Mauritanie (GIMTEL) et la société chinoise Union Pay Internationale (UPI) ont signé un accord de partenariat dans le but de renforcer la transaction électronique dans le pays, renseigne le site mauritanien sahara médias. Ce nouvel accord donnera un nouvel élan au système bancaire du pays avec la généralisation de l’utilisation des moyens de paiement électronique en mauritanie. Pour la GIMTEL, il s’agira de servir de prestataire de services à la société chinoise auprès de toutes les institutions mauritaniennes.
(Agence Ecofin 02/03/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Algold Resources a obtenu un avis favorable du ministère mauritanien de l’environnement et du développement durable en ce qui concerne la faisabilité environnementale de son projet aurifère Tijirit. L’approbation de l’étude d’impact environnemental est une étape clé pour l’obtention d’un bail minier, nécessaire pour commencer l’exploitation de la mine. «L’approbation constitue un premier pas important vers la demande d’un bail minier pour le projet aurifère Tijirit d’Algold. Nous remercions le gouvernement de la Mauritanie de nous avoir aidés à faire avancer rapidement ce projet et nous espérons une plus grande collaboration en 2017», a déclaré le CEO, François Auclair.
(Financial Afrik 01/03/17)
Kosmos Energy Ltd a annoncé ses résultats financiers et d’exploitation, lundi 27 février. Sur le quatrième trimestre de 2016, la Société a généré une perte de 56,7 millions $ contre un bénéfice net de 24 millions $ ou 0,06 $ par action à la même période de l’année dernière. Après ajustement pour certains éléments qui ont une incidence sur la comparabilité des résultats, la société a généré une perte nette ajustée de 5,6 millions $ ou 0,01 $ par action...
(Pana 28/02/17)
La Banque mondiale est disposée à apporter son appui au gouvernement mauritanien dans une perspective de transformation et de diversification de l'économie nationale, a déclaré Albert Zeufack, économiste en chef de l'institution financière internationale pour la région Afrique, qui animait un point de presse lundi soir à Nouakchott, au terme d'une mission de plusieurs jours dans le pays. Le haut responsable de la Banque mondiale estime 'qu'une croissance basée exclusivement sur les matières premières n'est pas soutenable à long terme...

Pages