Lundi 22 Mai 2017
(APA 20/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie, Abdel Aziz Ould Dahi, a déclaré que son institution, en partenariat avec le ministère de l'Economie et des Finances, compte créer un marché monétaire conforme à la loi islamique. Ould Dahi a fait cette annonce dans un mot à l’ouverture la « Journée de présentation des finances islamiques, résultats et défis », organisée vendredià Nouakchott. Selon lui, une telle mesure vise à renforcer la performance du marché monétaire et à développer la finance islamique pour rester au diapason de la diversité des produits financiers dans les économies modernes. Le gouverneur de la BCM a ajouté que la première phase de ce projet portera sur...
(Financial Afrik 19/05/17)
Le bureau de liaison de la Banque Africaine de Développement (BAD) en Mauritanie a tenu une conférence de presse ce mercredi, 17 mai, à Nouakchott pour informer sur ses activités dans le pays. L’objectif de la rencontre était de présenter le lancement des assemblées annuelles de la BAD, l’action de la BAD en Mauritanie, la coopération Mauritanie-BAD et les investissements. La Banque africaine de développement (BAD) dispose actuellement d’un portefeuille actif de 15 opérations en Mauritanie pour un engagement total de 315 millions de dollars, selon le représentant de l’institution, Marcellin NDong NTah. Les assemblées annuelles 2017 du Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD) se tiendront à Ahmedabad, en inde, du 22 au 26 mai 2017. Cet important...
(Sahara Medias Agency 19/05/17)
Le ministère de l’économie et des finances, citant le président de la banque islamique, Bendar Mohamed Hamza Hijar, a annoncé l’arrivée prochaine à Nouakchott d’une mission de cette institution afin d’élaborer une nouvelle stratégie de coopération entre les deux parties. Le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay prend part actuellement aux réunions annuelles du groupe islamique qui ont débuté hier à Djeddah. Le ministre a par ailleurs invité le directeur général de la banque maghrébine pour l’investissement...
(Jeune Afrique 17/05/17)
Le Conseil d’administration de la banque mondiale va financer un projet d'extension du système d’interconnexion électrique entre le Sénégal, le Mali et la Mauritanie, à hauteur de 91,5 millions d’euros. Trois États membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), à savoir le Sénégal, le Mali et la Mauritanie, veulent donner un coup d’accélérateur à leur système d’échange d’électricité, via le projet d’extension de leur réseau de transport. Le conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé, le 12 mai à Washington, le financement du ...
(Financial Afrik 17/05/17)
Après de grandes rencontres organisées dernièrement par les autorités mauritaniennes autour des questions relatives à l’amélioration du climat des affaires et la promotion du secteur privé d’une manière générale, le débat s’oriente vers le monde des télécommunications.Ainsi, l’hôtel Azalaî de Nouakchott abrite, le 16 mai, une rencontre sur les enjeux du secteur. Intitulé “Infrastructures et réseaux de Télécommunication dans l’émergence du continent Africain : focus sur la Mauritanie”, le forum est organisé par Global Technologies, une société internationale spécialisée dans la conception, l’installation et la supervision de systèmes et d’infrastructures militaires.
(Agence Ecofin 16/05/17)
(Agence Ecofin) - Ce mardi, s’est tenue à Nouakchott la conférence « Infrastructures et modernisation des réseaux de télécommunications dans l’émergence du continent africain : focus sur la Mauritanie.». Organisée par la compagnie Global Technologies, la rencontre a été l’occasion de faire le point des défis auxquels est confronté le secteur des télécommunications en Afrique en général et en Mauritanie en particulier. Si Arthur Foch, Spécialiste des politiques des TIC à la banque mondiale, a salué les progrès enregistrés dans...
(La Tribune 13/05/17)
Le groupe pétrolier français Total multiplie ses puits sur le continent. Dans un communiqué daté d'aujourd'hui 12 mai, Total annonce la signature d’un accord d’exploration et de production d’hydrocarbures avec la Mauritanie, où le géant français est présent depuis 20 ans. Il va peut-être falloir plus que les 38 stations-service à travers lesquelles le groupe français distribue ses produits pétroliers en Mauritanie. La major pétro-gazière Total a en effet annoncé la signature d'un contrat d'exploration et de production avec la...
(Jeune Afrique 12/05/17)
La Mauritanie vient de signer un accord avec la communauté économique des États d'Afrique de l'ouest prévoyant un retour de Nouakchott dans la zone de libre échange ouest-africaine. La semaine dernière, Nouakchott a signé un accord avec la commission de la communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao), portant sur la libéralisation de la circulation des personnes et des biens entre le pays et les 15 États membres de la communauté. Le calendrier de l’accord prévoit un retour de...
(Le Figaro 12/05/17)
Le groupe pétrogazier français Total a annoncé vendredi la signature d'un nouveau permis d'exploration-production en mer profonde, au large de la Mauritanie. Le contrat porte sur l'exploration d'hydrocarbures sur "le bloc C7", une zone de 7.300 km2 dans l'océan Atlantique, a précisé Total dans un communiqué. Le groupe en sera l'opérateur avec une participation de 90%, aux côtés de la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM) qui détient les 10% restants. "Cet accord s'inscrit dans la stratégie...
(RFI 12/05/17)
En Mauritanie, c’est la fin du bras de fer à Zouerate, ville minière du nord du pays. En effet, un compromis a été trouvé la nuit dernière entre la direction et les travailleurs de la SNIM, la société minière, après deux semaines de négociations difficiles. Les salariés n'ont pas obtenu d'augmentation générale des salaires, mais une hausse conditionnée au cours du minerai. L’accord prévoit aussi le versement de plusieurs primes.
(Sahara Medias Agency 11/05/17)
L’organisation « Greenpeace » qui s’investit dans le domaine de la préservation de l’environnement, a mis en garde, dans son récent rapport, contre le risque d’extinction de la richesse halieutique dans certains pays ouest africains dont la Mauritanie, du fait de la méthode adoptée par les bateaux chinois de pêche. Selon cette étude, les eaux chinoises ne recèlent plus de richesses halieutiques, du fait des méthodes utilisées depuis fort longtemps par les bateaux chinois. Les mêmes systèmes, ajoute cette étude,...
(RFI 10/05/17)
La Mauritanie, qui a quitté la Cédéao en 2000, semble s'en rapprocher de nouveau. S'il n'est pas question de réintégrer l'organisation régionale pour le moment, la Mauritanie renforce ses liens économiques et commerciaux. Le gouvernement mauritanien vient de signer avec la Commission de la Cédéao un accord d'association qui accélère le processus d'intégration de la Mauritanie en Afrique de l'Ouest. Si le calendrier est respecté, le 1er janvier 2019, la Mauritanie et les Etats de la Cédéao constitueront une zone...
(Financial Afrik 10/05/17)
Nouakchott a abrité ce mardi, 9 mai 2017, les travaux d’un atelier, sur la promotion et la protection des investissements étrangers et l’arbitrage d’investissement organisé par le ministère de l’Economie et des Finances avec l’appui du Programme HUB & SPOKES II de l’Organisation Internationale de la Francophonie en Mauritanie. L’atelier porte sur le renforcement des capacités des négociateurs mauritaniens dans le domaine de l’investissement étrangers direct (IED). « L’objectif c’est de former et appuyer le secteur mauritanien en proposant des...
(Agence Ecofin 10/05/17)
(Agence Ecofin) - En prélude au forum régional économique et financier pour les Etats arabes de l’Union Internationale des Télécommunications qui se tiendra en Mauritanie les 17 et 18 mai prochains, la compagnie Global technologies initiera une conférence sur les défis du secteur africain des télécommunications en matière d’accessibilité et de coût. Cette rencontre qui se tiendra dans la matinée du 16 mai à l’hôtel Azalaï de Nouakchott aura pour thème: «Infrastructures et modernisation des réseaux de télécommunications dans l’émergence...
(Agence Ecofin 09/05/17)
(Agence Ecofin) - L’Inde vient d’octroyer à la Mauritanie, une ligne de crédit de 65,68 millions $ pour le développement d’une centrale hybride fonctionnant au diesel et au solaire. L’installation est destinée à l’amélioration de l’électrification rurale dans le pays. « Il existe un réel potentiel de croissance pour la Mauritanie, renforcé par ses ressources abondantes en ressources naturelles extractives, dont le pétrole, qui n’attendent que d’être explorées et exploitées.», a affirmé dans un communiqué, l’ambassade de l’Inde près le Mali dont l’autorité s’étend en Mauritanie et qui a annoncé la nouvelle. Cette ligne de financement entre dans le cadre d’un projet plus global qui a permis l’octroi de 15 millions $...
(APA 09/05/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - L’Arabie saoudite a fait don de 100 tonnes de dattes à la Mauritanie à une vingtaine de jours du début du mois du Ramadan, a-t-on constaté à Nouakchott. Ce don est offert par le Centre du roi Selmane pour les secours et travaux humanitaires en Arabie saoudite. Il a été remis lundi dans la capitale mauritanienne par l’ambassadeur du Royaume à Nouakchott, Hezzaa Ben Dhaoui Matiri, au commissaire adjoint à la sécurité alimentaire de Mauritanie, Mohamed Ould...
(AfricaNews 08/05/17)
La Mauritanie et la Cédéao se rapprochent sur des questions économiques et sécuritaires. Vendredi à Nouakchott, Marcel Alain de Souza président de la commission et la ministre mauritanienne du Commerce, Naha Mint Mouknass sont parvenus à un texte consensuel permettant la libre circulation des personnes , des biens et surtout la lutte contre le terrorisme. Les parties s’engagent par ailleurs à entreprendre sans délai des travaux en vue de la convergence de leurs différents tarifs douaniers et à impliquer la...
(L'Authentique Quotidien 08/05/17)
Dure, dure, de vivre – survivre plutôt – en Mauritanie aujourd’hui ! Chaque jour qui passe soumet les Mauritaniens à cette dure réalité : les prix flambent aujourd’hui comme ils ne l’ont jamais fait du temps de Maawiya, Ely ou Sidioca. Le kilogramme de sucre se négocie à près de 300 UM, le riz atteint sa vitesse de croisière, l’huile, le blé et les pâtes alimentaires sont au top. Pire que tout cela, les légumes qu’on ramassait à la pelle...
(Agence Ecofin 05/05/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière a déclaré une hausse des ressources minérales de son projet aurifère Tijirit, en Mauritanie. Elle a ainsi estimé à la zone Eleonore une ressource inférée de 357 920 onces à une teneur de 4,18 g/t, en hausse par rapport aux précédentes 19 650 oz à 1,5 g/t. Sur les zones Lily et Sophie, la société a estimé des ressources indiquées et mesurées de 43 430 onces à une teneur de 1,04 g/t et des...
(MondAfrique 05/05/17)
Alors que le conseil d'administration de Tunisie Télécom doit se réunir le 5 mai, les médias mauritaniens, notamment Mohamed Vall Ould Alem sur le site Mauriweb, dénoncent les fraudes douanières dont se rend coupable sa filiale mauritanienne Mattel. Arrivée sur le marché mauritanien en l’an 2000 comme premier opérateur Gsm du pays, le groupe Mattel avait suscité de grands espoirs chez ses actionnaires et parmi le personnel mauritanien. Le groupe participait à la bonne santé de l’environnement économique national en...

Pages