Dimanche 10 Décembre 2017
(APA 06/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Abdel Aziz Dahi, a expliqué, lors d’une conférence de presse mardi soir à Nouakchott, les changements qui seront apportés à la monnaie nationale, l’Ouguiya, déjà annoncées vendredi par le président Mohamed Ould Abdel Aziz. Il s’agit concrètement, a-t-il dit, de retirer progressivement tous les billets et pièces en circulation actuellement et des les remplacer par d’autres qui soient plus solides et plus durables, précisant qu’un zéro sera supprimé de la base de l’Ouguiya et que la circulation de la nouvelle version débutera au 1erjanvier. M. Dahi a affirmé que cette opération vise notamment à protéger l’économie...
(Agence Ecofin 06/12/17)
Grande nouvelle pour la force conjointe G5 Sahel. L’Arabie Saoudite va contribuer au déploiement de la force sahélienne à hauteur de 100 millions de dollars. La promesse a été faite, il y a quelques jours, durant le séjour à Ryad du ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop. « Cela nous rapproche un peu de l’objectif de 423 millions d’euros. Nous espérons aussi que cela puisse constituer une incitation pour les autres donateurs, » a déclaré sur Rfi le patron de la diplomatie malienne. Cette promesse intervient à quelques jours du mini-sommet des donateurs que le G5 Sahel organise avec l’appui de la France, le 13 décembre prochain à Paris. Et c’est à cette table ronde que l’Arabie Saoudite annoncera...
(APA 05/12/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Mauritanie et le géant pétrolier américain Exxon Mobil ont signé lundi à Nouakchott trois contrats d’exploration et de production du pétrole et du gaz dans les eaux mauritaniennes de l’Océan atlantique, a-t-on constaté à Nouakchott. Ces contrats portent sur les blocs en offshore C14, C17 et C22 du bassin mauritanien. Ils ont été signés, du côté mauritanien par le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Mohamed Ould Abdelvetah, et du côté d’Exxon Mobil par...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le...
(La Tribune 30/11/17)
A partir du 1er janvier 2018, la Banque centrale de Mauritanie va mettre en circulation un nouveau groupe de billets de banque, a annoncé le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. A l'occasion de son discours pour la commémoration du 57ème anniversaire de l'indépendance de son pays à Kaédi à 400 kilomètres au sud de Nouakchott, le chef de l'Etat a promis qu'il s'agira de billets «plus sûrs». La Banque centrale de Mauritanie (BCM) va émettre un nouveau groupe de...
(APA 29/11/17)
APA Nouakchott (Mauritanie) - La Banque centrale de Mauritanie émettra, le 1er janvier prochain, un nouveau groupe de billets de banque ‘’plus sur’’, a annoncé le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz dans son discours prononcé mardi matin à Kaédi (400 kilomètres au sud de Nouakchott) à l’occasion du 57e anniversaire de l’indépendance nationale. Cette mesure permettra selon lui, de lutter contre la falsification et permettra une redéfinition de la valeur de l’ouguiya à travers le changement de la base...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens"...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Dans le cadre des évènements marquant le 57ème anniversaire de l’indépendance de la Mauritanie, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a inauguré, ce lundi 27 novembre, une extension d’une ferme agricole s’étendant sur une surface de 2 200 hectares, dans la vallée du fleuve Sénégal. « Ce projet a été réalisé pour un coût de 7 milliards d’Ouguiyas (19,5 millions de dollars US) supporté par le Trésor mauritanien. Il profitera à plus de 4 400 familles paysannes issues de 36...
(Agence Ecofin 25/11/17)
La SNIM a obtenu mercredi à Abidjan, un prêt de 50 millions $ de la Banque africaine de développement (BAD) pour améliorer sa compétitivité. Les fonds serviront à financer un projet d’approfondissement et d’élargissement d’un chenal d’accès de 25 km au port minéralier de Nouadhibou, capitale économique de la Mauritanie. Le coût total du projet de dragage du chenal est évalué à 110 millions $. Outre la BAD, il est également financé par la Banque européenne d’investissement (BEI) et la...
(La Tribune 23/11/17)
Les autorités mauritaniennes viennent d'inaugurer un canal d'irrigation long de 55 kilomètres. Avec un coût estimé à plus de 13 milliards d'ouguiyas (36 millions de dollars), cette nouvelle infrastructure apportera l'eau nécessaire à l'irrigation de pas moins de 25 000 hectares de terres agricoles dans la région de Trarza. L'un des défis de la Mauritanie est d'améliorer sa productivité agricole. Conscientes de la situation, les autorités du pays ne cessent de fournir des efforts pour appuyer le secteur. Le président...
(APA 22/11/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le coup d’envoi des travaux d’une centrale électrique éolienne de 100 mégawatts de puissance, la première du genre en Mauritanie, a été donné mardi à Boulenouar, environ 54 kilomètres au nord de Nouadhibou, a-t-on appris de source sure dans cette ville. Le coût de cette centrale s’élève à 50 milliards d’ouguiyas (138 millions de dollars US) supporté par un financement conjoint de l’Etat mauritanien et du Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES). Le lancement de...
(MondAfrique 21/11/17)
Dans son numéro 2965 du 5 au 11 Novembre 2017, le magazine panafricain basé à Paris, “Jeune Afrique” (JA), a consacré un supplément « Plus » à “La Mauritanie, l’avenir en pointillé”. Rt cela sans jamais mentionner les scandales à répétition qui caractérisent ce régime. Lors de sa visite au Soudan, en Janvier 2010, le général Ould Abdel Aziz, chef d’Etat mauritanien, supervise la signature d’une convention, relative à l’érection, en Mauritanie, d’un complexe industriel de production de sucre, pour...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Malgré une croissance économique en hausse depuis 2016, la Mauritanie est appelée à adopter de nouvelles réformes afin de diversifier son économie. Les chantiers sont de retour à Nouakchott. Symbole de cette reprise, la tour de la Société nationale industrielle et minière (Snim), longtemps à l’arrêt, est en cours de finition. Les statistiques du FMI confirment ce regain : la croissance s’était effondrée de + 6,1 % en 2013 à + 0,9 % en 2015, sous l’effet de la chute du...
(Jeune Afrique 16/11/17)
Si elle est « fille de », Maro Hadya Diagana est avant tout une self-made-woman. Fondatrice de Consulting et formation en entreprise, elle vient d’ouvrir un centre d’affaires à Nouakchott. C’est qu’il n’est pas mal du tout ce Mauritanian Business Center (MBC). Simple, fonctionnel et au cœur de Nouakchott, à la fois centre d’affaires pour PME et incubateur de start-up, il offre bureaux et wifi aux jeunes entrepreneurs, salles de réunion ou de réceptions, mais aussi formations, coaching et même...
(La Tribune 14/11/17)
Les services du FMI viennent de conclure un accord préalable avec la Mauritanie sur un programme économique visant à favoriser la croissance inclusive, maintenir la stabilité macroéconomique, rétablir la viabilité de la dette et réduire la pauvreté. Au titre de l'accord, la Mauritanie aurait accès à un crédit allant jusqu'à 162,8 millions de dollars, sur une période de trois ans. Le gouvernement mauritanien et le Fonds monétaire international ont conclu un accord ad referendum au niveau sur un programme de...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Le FMI a annoncé avoir conclu avec les autorités mauritaniennes un accord ad referendum au niveau des services sur un programme de réformes économiques pouvant être appuyé par un accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). Cet accord, qui toutefois subordonné à l’approbation de la Direction et du Conseil d’administration du FMI, prévue en décembre 2017, permet à la Mauritanie d’avoir accès à un crédit allant jusqu’à 115,920 millions de droits de tirages spéciaux (DTS), soit...
(AFP 11/11/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord de principe avec la Mauritanie pour fournir à ce pays un crédit de 162,8 millions de dollars sur trois ans pour appuyer un programme de réformes économiques, selon un communiqué vendredi. Cet accord, conclu après une mission du FMI à Nouakchott du 25 septembre au 6 octobre, est subordonné à l'approbation du conseil d'administration du Fonds prévu en décembre. Les réformes économiques qui seront entreprises "visent à favoriser une croissance inclusive...
(APA 08/11/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le gouvernement mauritanien a fait ouvrir à Londres un Mauritanian British Business Council – MBBC (Bureau mauritano-britannique pour les affaires) destiné à mettre en place une plateforme d’échanges et de promotion des affaires et des investissements en Mauritanie et au Royaume Uni, a-t-on appris de source officielle à Nouakchott. Dans son mot d’ouverture de ce bureau, mardi à Londres, le ministre mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines, Mohamed Abdel Vetah, a insisté sur la volonté...
(Xinhua 08/11/17)
Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations, notamment les jeunes qui sont particulièrement exposés au risque de céder à l'intégrisme, a indiqué mardi à Rabat la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly. Intervenant à l'ouverture de la deuxième conférence du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau parlementaires sur le groupe de la Banque mondiale (BM) et le...
(MondAfrique 07/11/17)
Le Président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, tente d’imposer son prête nom et comparse, Zeïne Abidine, dans de nombreuses sociétés d’Etat. Sur fond de mainmise sur les ressources publiques. Nouvelle mascotte de la Présidence mauritanienne, Zeïne El abidine Ould Ahmed Mahmoud débuta sa brillante carrière au début des années 90 comme gérant de la « Buvette » de Radio Mauritanie. Dans la foulée, ce Rastignac créait le “Centre de Société Informatique” (CDI), spécialisé dans la commercialisation des produits bureautiques (ordinateurs,...

Pages