Jeudi 22 Juin 2017

Mauritanie/Grève des chauffeurs de taxis : retour au calme à Nouakchott après 48 heures d'émeutes

Mauritanie/Grève des chauffeurs de taxis : retour au calme à Nouakchott après 48 heures d'émeutes
(Xinhua 04/05/17)

NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- La circulation routière a été rétablie mercredi à Nouakchott où le calme est revenu après 48 heures d'émeutes et d'actes de vandalisme consécutifs provoquées par une grève des chauffeurs de taxi qui protestaient contre des amendes jugées "trop fortes", a constaté un correspondant de Xinhua.

Les grévistes avaient érigé des barricades et bloqué la circulation dans plusieurs artères de la capitale, cependant que des "fauteurs de troubles" s'étaient livrés à des actes de vandalisme ciblant les commerces et les voitures.

Réagissant à ces troubles, mardi soir, sur les ondes de la radio nationale, les ministres des Transports et de l'Intérieur ont appelé au calme et ont affirmé que les auteurs des actes de vandalisme sont des personnes manipulées par "des mouvances politiques et des mouvements extrémistes", sans toutefois donner davantage de précisions.

La grève, qui a paralysé, lundi et mardi, la circulation à Nouakchott et rendu certains quartiers inaccessibles, a été déclenchée pour protester contre le durcissement des amendes qui peuvent atteindre 60 dollars pour des infractions jugées "légères" par les transporteurs.

Commentaires facebook