Mauritanie : Prorogation du délibéré dans le procès en cassation d'un blogueur condamné à mort pour apostasie | Africatime
Dimanche 23 Avril 2017

Mauritanie : Prorogation du délibéré dans le procès en cassation d'un blogueur condamné à mort pour apostasie

Mauritanie : Prorogation du délibéré dans le procès en cassation d'un blogueur condamné à mort pour apostasie
(Xinhua 21/12/16)

NOUAKCHOTT, (Xinhua) -- La cour de cassation a décidé mardi de proroger le délibéré dans le procès en cassation du jeune blogueur Ould Mkheitir condamné à mort pour apostasie, a appris Xinhua de source judiciaire.

La décision de la cour a été annoncée au moment où des milliers de Mauritaniens s'étaient rassemblés devant son siège pour exiger l'exécution de Ould Mkheitir.

Cette prorogation a été décidée à la demande d'un assesseur nouvellement désigné qui a souhaité "mieux s'imprégner du dossier", selon un avocat de la défense.

Des échauffourées ont opposé les manifestants et les forces de l'ordre qui les empêchaient de s'approcher de la cour.

Des milliers de Mauritaniens, toutes origines sociales et toutes franges d'âge confondues, avaient convergé vers le siège de la cour pour exiger "l'exécution" du blogueur qui avait été condamné à mort en décembre 2015 par la Cour criminelle de Nouadhibou (capitale économique de la Mauritanie) pour un article jugé blasphématoire contre le prophète Mohamed.

Dans son article, le bloggeur soulignait "l'iniquité" dans le traitement des classes sociales les plus faibles de la société mecquoise au 7ème siècle.

Les Mauritaniens manifestent depuis plusieurs semaines, notamment à l'occasion de la prière du vendredi, pour exiger "l'exécution" d'Ould Mkheitir.

Si la peine de mort est toujours en vigueur en Mauritanie, elle n'a plus été exécutée depuis 1987, année où des officiers négro-mauritaniens, auteurs d'un putsch manqué contre le président Maouiya Ould Taya (1984-2005), avaient été fusillés.

Commentaires facebook