Lundi 19 Février 2018

Un accord de pêche mauritano-sénégalais annoncé avant fin mars

Un accord de pêche mauritano-sénégalais annoncé avant fin mars
(AFP 10/02/18)

APA-Nouakchott (Mauritanie) - Un accord de pêche entre la Mauritanie et le Sénégalais sera signé avant fin mars prochain, selon le communiqué final sanctionnant la visite de travail du président sénégalais Macky Sall en Mauritanie qui prend fin ce vendredi.

Au cours de cette visite, M. Sall et son hôte Mohamed Ould Abdel Aziz ont discuté la question des conditions d’exploitation des ressources de pêche et ont donné les instructions à leurs ministres respectifs chargés de ce domaine de prendre toutes les mesures de nature à consolider la coopération en la matière, a indiqué le communiqué rendu public vendredi à Nouakchott.

Un pêcheur sénégalais avait été tué récemment par des gardes-côtes mauritaniens, ce qui a conduit des manifestants sénégalais à piller des boutiques de ressortissants mauritaniens à Saint-Louis.

Les deux présidents ont exprimé leurs regrets pour ces deux incidents, appelant à respecter les lois et règlements régissant les voies d’exploitation des ressources maritimes, a précisé le communiqué final.

Ils ont également donné leurs instructions aux ministres en charge de l’Intérieur en Mauritanie et au Sénégal de se réunir avant fin mars 2018 à Dakar pour parachever et signer un protocole d’accord relatif à l’entrée et à la résidence des ressortissants des deux pays, a ajouté le texte.

Toujours selon le communiqué, les deux chefs d’Etats ont en outre instruit leurs ministres de l’Elevage d’organiser dans la période mars – avril 2018 au Sénégal la tenue de la commission mixte chargée de l’application du protocole organisant le pastoralisme et le commerce du bétail entre les deux pays.

Dakar et Nouakchott tardent à s’accorder sur la signature de nouveaux accords de pêche depuis la suspension en 2015 de l'accord de pêche entre les deux Etats.

Les deux pays sont liés depuis 2001 par un accord de pêche qui est chaque année renouvelé. La renégociation débouche chaque année sur l'attribution de licences de pêche aux pêcheurs de Saint-Louis moyennant une contrepartie financière.

Commentaires facebook