Mardi 24 Octobre 2017

Sénégal: quand la diplomatie passe avant les droits de l'homme en Mauritanie

Sénégal: quand la diplomatie passe avant les droits de l'homme en Mauritanie
(APA 06/10/17)
(Photo d'illustration). Une manifestation contre l'esclavage et la discrimination à Nouakchott, le 29 avril 2015. © AFP PHOTO / STRINGER

Au Sénégal, des ministres ont discrètement demandé à des ONG de défenses des droits de l’homme qui dénoncent l’esclavage en Mauritanie de ne pas organiser de conférence de presse à Dakar.

Dans une rangée de sièges vides, seul Seydi Gassama, directeur d’Amnesty International au Sénégal, est venu expliquer la situation. La conférence de presse a été annulée deux fois, samedi dernier et ce jeudi, afin de protéger les ressortissants sénégalais basés en Mauritanie, explique-t-il :

« Je dois avouer qu’à nous-mêmes également l’Etat du Sénégal nous a exprimé ses préoccupations. Surtout que les bruits entre les deux pays ont tous des répercussions sur les populations. Il y a eu des actes de représailles, soit contre des pêcheurs, soit contre des Sénégalais qui seraient en situation plus ou moins irrégulière en Mauritanie. »

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171005-senegal-quand-diplomatie-passe-avant-...

Commentaires facebook