Lundi 19 Février 2018

Madrid est « le pont entre Nouakchott et Bruxelles », selon le ministre de l’Intérieur espagnol

Madrid est « le pont entre Nouakchott et Bruxelles », selon le ministre de l’Intérieur espagnol
(APA 13/02/18)
Le ministre de l’Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido (G) et le ministre mauritanien de l'interieur Ahmedou Ould Abdalla (D)

APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le ministre de l’Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, a déclaré lundi à Nouakchott que Madrid « est et veut continuer à être le pont entre Nouakchott et Bruxelles ».

S’exprimant devant la presse, M. Zoido a également qualifié de « modèle » la coopération développée, depuis des décennies, par les ministères de l’Intérieur dans les deux pays.

Il a souligné qu’une telle coopération était au départ orientée vers l’immigration clandestine, mais qu’elle a été diversifiée et amplifiée e dans d’autres domaines comme la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de stupéfiants.

Selon lui, aucune embarcation de migrants irréguliers n’est arrivée aux Canaries en provenance de la Mauritanie depuis 2016.

Le ministre espagnol, qui a effectué une visite de quelques heures en Mauritanie, a aussi considéré que la participation de Madrid et Nouakchott dans le cadre d’importants projets de l’Union européenne est « un exemple de coopération efficace ».

Il a ajouté que son pays a réalisé un grand effort face au danger terroriste qui préoccupe les deux parties, parlant de 267 opérations effectuées depuis 2014 contre le « terrorisme djihadiste », avec un total de 826 détentions.

M. Zoido a aussi dit que 89 personnes ont été arrêtées lors de 61 opérations par les services de sécurité espagnols depuis janvier 2017 dont la dernière a eu lieu le 7 février dernier.

Il a assuré que Madrid souhaite « contribuer davantage à la stabilité, la sécurité, la bonne gouvernance et le renforcement de l’Etat de droit dans les pays du Sahel et leurs voisins de l’Afrique occidentale ».

Une telle contribution peut passer notamment par la formation policière des forces de sécurité, a expliqué le ministre espagnol.

Commentaires facebook