Mercredi 25 Avril 2018

Le président mauritanien salue la pertinence du G5 Sahel

Le président mauritanien salue la pertinence du G5 Sahel
(Apa 28/03/18)
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz

APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a salué, mercredi à Nouakchott, la vision que ses pairs et lui ont eu de mettre sur pied le G 5 Sahel, soulignant que cette organisation est devenue par la force des choses ‘’un cadre efficace et un négociateur distingué’’ partout où se posent dans la sous-région ouest-africaine des questions de sécurité et de développement.

Le G5 Sahel est d’autant plus que nécessaire dans la mesure où aux problèmes de sécurité et de développement que rencontre depuis des années la région du Sahel sont venus s’ajouter les conséquences négatives des conflits régionaux et internationaux et l’effet tragique des changements climatiques, a souligné le président mauritanien, dans un discours prononcé à l’ouverture de la réunion consultative stratégique sur la zone du Sahel.

Organisée par l’Union africaine (UA), en collaboration avec le G5-Sahel, cette réunion enregistre la participation des Nations Unies et des partenaires techniques et financiers de l’Union africaine.

Parlant plus spécifiquement de son pays, le président Aziz a affirmé que la Mauritanie a mis en œuvre une stratégie multisectorielle contre le terrorisme et l’extrémisme qui a lui permis de sécuriser l’ensemble de son territoire, de lutter contre l’intégrisme, surtout chez les jeunes, et de créer davantage d’emplois pour les couches les plus fragiles de sa population.

Outre la Mauritanie, le G5 Sahel regroupe le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso.

Deuxième du genre organisée par l’UA après une première réunion similaire sur la Corne de l’Afrique, la réunion de Nouakchott devrait déboucher sur l’élaboration d’une approche globale de nature à surmonter les obstacles entravant la mise en œuvre optimale des stratégies sur le Sahel.

Une troisième réunion sur la région des Grands lacs et les différents foyers de tensions dans le continent africain est prévue prochainement.

Commentaires facebook