Lundi 24 Juillet 2017

Grève des poètes en Mauritanie pour protester contre leur président

Grève des poètes en Mauritanie pour protester contre leur président
(La Voix de l'Amérique 21/04/17)
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz s'exprime lors d'une réunion à Khartoum, Soudan, le 10 octobre 2016.

Les poètes mauritaniens ont lancé une grève pour protester contre le peu d’importance que leur accorde le président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Kissima Diagana, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire La Tribune, livre sur VOA Afrique une analyse sur le bras de fer entre le chef de l'Etat mauritanien et les poètes.

Le président mauritanien estime qu’il est plus intéressant pour les jeunes des universités de se tourner vers les filières scientifiques afin de contribuer au développement du pays.

"On peut parler des conflits d’humeur entre le président et les poètes. On reprocherait notamment au président de ne pas porter beaucoup d’attention et d’importance à ces gens qui s’occupent de la poésie en Mauritanie, compte tenu du fait que le président donne plus de priorité à la science, aux matières techniques ", soutient M. Diagana.

Pour lui, il n’est pas opportun non plus de parler de grève de poètes.

"Parler de grève de poètes, grève par rapport à quoi ? Grève pour dire que nous n’allons plus produire des poésies ou dire que nous allons exprimer quelque chose à travers cela. En tout cas, je ne vois pas du point de vue de fait, ou du point de vue de conséquences sur le développement immédiat que ça peut représenter", s’interroge-t-il.

Commentaires facebook