Jeudi 27 Juillet 2017
(Le Défi Média 06/07/17)
Le rapport National Exposure Index sur les pays les plus vulnérables aux cyberattaques a été publié par l’agence de cybersécurité Rapid7 le 1er juillet. Sur 183 pays, Maurice se classe en 174e position. Cela signifie donc que Maurice est un des pays les moins exposés aux cyberattaques. C’est le Zimbabwe qui est le pays le plus enclin à subir les attaques de pirates informatiques selon le National Exposure Index. Plus surprenant : on trouve également des pays développés parmi les plus exposés. C’est le cas de l’Irlande par exemple qui est à la septième position, l’Australie à la neuvième place, la France à la 14e position et le Royaume-Uni à la 37e place. Selon le rapport de Rapid7, cela s’explique...
(Le Défi Média 06/07/17)
La famille de Ziyaad Mohammad Poomun lance un appel à la générosité des Réunionnais pour le rapatriement du corps de Ziyaad Mohammad Poomun à Maurice. Son cadavre a été retrouvé dans la baignoire d’un appartement à St-Denis, à l’île de la Réunion, le vendredi 30 juillet. Johan Maruejouls qui avait été impliquée dans une affaire de violence à l’aide d’une arme a été arrêté dans cette affaire. Selon les premières conclusions de l’autopsie le suspect aurait voulu se débarrasser du corps. Les experts, à cet effet, ont découvert des brûlures au visage de la victime qui auraient été faites post-mortem. La victime a également reçu de coups à la tête.
(L'Express.mu 05/07/17)
Le combat est bien engagé. La délégation mauricienne affûte ses armes pour ne «surtout pas» perdre le momentum causé par le vote historique en faveur de Maurice aux Nations unies. D’ailleurs, une première rencontre entre Jagdish Koonjul, ambassadeur mauricien à l’organisation des Nations unies (ONU), et l’assistant secrétaire général de l’ONU chargé des affaires légales aura lieu ce mercredi 5 juillet. L’ambassadeur s’est envolé pour New York lundi soir. «Cette première réunion sera importante et l’occasion pour Maurice d’aider à la préparation du dossier qu’enverra l’ONU», soutient une source proche du dossier. En marge de celle-ci, les conseillers du ministère de la Défense, les conseillers légaux...
(Le Défi Média 05/07/17)
Le Premier ministre par intérim Ivan Collendavelloo a révélé que 304 étrangers sans papiers se trouvent à Maurice. Ils sont recherchés par la Tracking Team du Passport Immigration Office (PIO). Ces chiffres ont été communiqués lors de la tranche des questions réservées au Premier ministre (PMQT) ce mardi 4 juillet. Ivan Collendavelloo répondait au député Patrice Armance. Il a aussi indiqué que 245 étrangers sans papiers ont séjourné à Maurice de janvier 2015 à juin 2017. 237 d’entre eux ont été rapatriés. Le Premier ministre par intérim a précisé que la cellule d’information du PIO collecte régulièrement des données sur les étrangers. Un travail de terrain est également effectué pour retracer ceux qui sont restés à Maurice plus longtemps que...
(Le Défi Média 05/07/17)
Le projet de terminal pétrolier à Albion a été évoqué durant la tranche des questions parlementaires mardi. Si le ministre de l’Environnement Étienne Sinatambou n’a livré aucun détail y relatif, Ashit Gungah, son collègue au Commerce, s’y est, quant à lui, attardé. Deux questions avaient été respectivement adressées par les députés Shakeel Mohamed (PTr) et Rajesh Bhagwan (MMM) aux ministres Étienne Sinatambou (Environnement et Sécurité sociale) et Ashit Gungah (Commerce). Elles concernaient le projet de construction d’un terminal pétrolier à Albion. Le député rouge n’a obtenu aucune réponse, le ministre Sinatambou ne disposant pas de suffisamment d’informations à ce sujet. Ashit Gungah s’est, en revanche, montré très loquace. Le ministre du Commerce s’est, dans un premier temps, attardé sur le...
(L'Express.mu 05/07/17)
Maurice n’a rien à envier aux autres pays du continent africain en matière de bonne gouvernance. C’est ce que sa troisième place obtenue dans le cadre d’une étude conjointe de KPMG et de l’Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) concernant l’application des règles émises par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) semble indiquer. Cette nouvelle intervient à la veille d’une éventuelle signature du Multilateral Instrument, un ensemble de normes émises par l’OCDE pour que les juridictions ne pratiquent plus une fiscalité préjudiciable à leurs intérêts. Sur les 15 marchés financiers évalués, dix sont parvenus à intégrer, à leurs structures respectives, plus de 80 % des principes émis par l’OCDE.
(Le Défi Média 05/07/17)
La firme Pricewaterhouse-Coopers (PwC) s’attend à un taux de croissance composé de 5 % dans les arrivées touristiques pour Maurice couvrant la période de 2016 à 2021. C’est ce qui ressort d’un rapport intitulé « Hotels outlook: 2017–2021 » couvrant l’Afrique du Sud, la Nigéria, l'île Maurice, le Kenya et la Tanzanie. « Nous ne nous attendons pas à un maintien d’une croissance à double chiffres dans les arrivées touristiques. Elle chuterait dans la partie moyenne à un chiffre commençant en 2018, soit 5 % de la croissance annuelle composée pour atteindre 1,6 million de touristes en 2021 de 1,3 million en 2016 », est-il dit dans le document. Qui plus est, les rédacteurs de ce rapport détaillé font également...
(Le Défi Média 04/07/17)
Maurice peut-il, en ce moment, investir en Afrique ? Après avoir résisté à la crise dite des Subprimes en 2007-2008, est-il en mesure de résister à un autre choc économico-financier? Ce sont, entre autres, des questions posées vendredi 30 juin, à l’occasion de la clôture de la conférence internationale co-organisée par l’Université de Maurice et le Mauritius Research Council sur le thème ‘Mauritius after 50 years of Independence : Charting the way forward’. C’est sans aucun doute la partie la plus intéressante de cette conférence, puisque les intervenants mauriciens du secteur privé ont livré le fond de leur pensée, à l’instar...
(Le Défi Média 04/07/17)
Le Mouvement militant mauricien (MMM) se prépare pour deux scénarios possibles pour la circonscription No 18, Belle-Rose/Quatre-Bornes : élection partielle et élections générales. C’est ce qu’a confirmé Paul Bérenger, le leader du parti, à l’issue du bureau politique (BP) lundi soir. En cas de partielle, c’est bien Nita Juddoo qui a été choisie comme candidate. Pour les élections générales, ce sera Vijay Makhan, sans doute Jean-François Leckning et un nouvel adhérent du parti : un médecin, ancien haut fonctionnaire à la retraite depuis peu, qui seront choisis. « S’il y a des élections générales, nous allons mettre Vijay Makhan. Nous allons faire un travail intégré pour les élections générales et partielles », a expliqué Paul Bérenger. Le leader du MMM...
(Le Défi Média 04/07/17)
Quel est le point commun entre des fraudeurs bulgares et les banques européennes, africaines et mauriciennes ? Le vol et l’utilisation des données relatives aux cartes bancaires. La Banque de Maurice a tiré la sonnette d’alarme sur cet état de chose vendredi 30 juin. Dans un communiqué émis dans la soirée du vendredi 30 juin, la Banque de Maurice avertit détenteurs de cartes bancaires d’être sur leurs gardes quant à d’éventuelles transactions à leur détriment. Le régulateur indique, dans ce document, que des informations sur des milliers de détenteurs de cartes dans des pays africains ont été compromises.
(Le Défi Média 04/07/17)
Shiv Chandra Ram, ministre indien des Arts et de la Culture, et Jai Kumar Singh, son collègue à l’Industrie, étaient à l’Aapravasi Ghat lundi. Ils ont été accueillis par Pradeep Roopun, le ministre des Arts et de la Culture. Le ministre mauricien espère nouer des liens étroits avec son homologue indien. À cet effet, Pradeep Roopun a affirmé qu’il souhaite obtenir le soutien de l’Inde dans la préservation du « Gheet Gawai » qui est inscrit sur la liste du patrimoines de l’Unesco. Après une visite du musée, les deux ministres indiens ont quitté les lieux pour des sessions de travail. Shiv Chandra Ram a affirmé que cette visite lui a permis de constater comment des gens du Bihar ont...
(Le Défi Média 04/07/17)
Ratifiée le 30 mai 2014, la Maritime Labour Convention devrait entrer en vigueur le 30 mai 2015. A l’époque, Maurice faisait partie des 65 premiers pays au monde et le premier en Afrique à l’avoir ratifiée. Toutefois, l’Etat mauricien n’a toujours pas appliqué cette convention. Tous les éléments de cette convention devaient être inclus dans un texte de loi et appliqués, notamment dans les accords collectifs. De plus, tous les bateaux battant pavillon d’un pays signataire devaient être conformes aux règlements de la Maritime Labour Convention. Des sanctions pourraient être prises en cas d’infraction. Prenant la parole à la tribune de l’Organisation internationale du travail en juin, le président de la Fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith, a...
(RFI 03/07/17)
Après le vote historique intervenu récemment à l’ONU sur les Chagos, Maurice s’active à porter le dossier devant la Cour internationale de justice. Il s’apprête à demander un avis consultatif de La Haye sur le contentieux territorial qui l’oppose à la Grande-Bretagne depuis 50 ans. Maurice revendique sa souveraineté sur l’archipel des Chagos, territoire détaché pendant la décolonisation par les Britanniques pour le compte des Américains et leur base de Diego Garcia. Il y a une dizaine de jours (22 juin), à New York, Maurice a obtenu le feu vert de l’Assemblée générale de l’ONU pour un recours à la Cour internationale de justice. Un revers pour Londres, une étape majeure pour Maurice. L’argumentaire de Port-Louis a convaincu l’assemblée générale...
(La Tribune 03/07/17)
Le gouvernement mauricien table cette année sur une croissance économique de 3,9%, soit 0,1% de plus qu'en 2016. Cette progression est essentiellement portée par la filière construction qui suit de près l'évolution des chantiers lancés notamment par les prometteurs touristiques. Le gouvernement et les opérateurs économiques mauriciens se frottent déjà les mains : d'après les dernières données du Bureau mauricien des statistiques (BMS), le pays devrait enregistrer une croissance économique de 3,9% cette année, soit une augmentation de 0,1% par rapport à l'année dernière. Cette légère progression revient essentiellement à la bonne performance aux filières construction (BTP) et transformation industrielle. D'après le BMS, la filière construction devrait connaître une forte reprise qui atteindrait une augmentation de 7%. L'industrie manufacturière par...
(Le Défi Média 03/07/17)
Le placardage d’affiches évoquant la situation dans la péninsule arabique est à l’origine d’un bras de fer à distance entre le vice-Premier ministre, Showtukally Soodhun et le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval. Les hostilités politiques entre le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) et le vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, ont pris une toute autre tournure ce week-end avec deux dépositions consignées au Central Criminal Investigation Department (CCID) en fin de matinée, le dimanche 2 juin. C’est le secrétaire général des bleus, Mamade Khodabaccus, qui a été le premier à porter plainte contre le placardage des affiches « PMSD nou pa le l’Arabie saoudite ». Un autre conseiller municipal de Quatre-Bornes, Ziyaad Goomany a, lui, déposé comme témoin de la scène qui se...
(Le Monde 01/07/17)
Dans une tribune au « Monde », le prix Nobel de littérature 2008 évoque l’expulsion forcée, en 1965, des habitants des îles Chagos, dans l’océan Indien, dont le cas a été porté devant l’ONU. TRIBUNE. « Peuples déplacés », l’expression peut sembler euphémique pour décrire la situation de populations qui, à la suite de guerres, ou de la mainmise d’un Etat, ont été contraintes de quitter leur terre et de vivre en exil. La seconde guerre mondiale a donné les exemples de telles pratiques, quand les tyrans du nazisme ou du communisme ont expulsé des peuples pour pouvoir disposer de leurs terres...
(Agence Ecofin 30/06/17)
A Maurice, la croissance devrait connaître une légère progression cette année en s’établissant à 3,9% contre 3,8%, un an plus tôt. Cette performance devrait être portée par les secteurs de la construction et dans une moindre mesure de la transformation, indiquent des données officielles citées par Reuters. Selon l’office mauricien en charge des statistiques, le secteur de la construction devrait connaître une reprise forte pour se situer à 7% après avoir stagné l’an dernier (0%). Du côté de l’industrie manufacturière, la croissance sera de 0,8% contre 0,3% en 2016. Il faut noter que cette prévision de l’office des statistiques est légèrement au-dessus de celle...
(Clicanoo.re 30/06/17)
Le Président Didier ROBERT propose la création d’une « agence du climat et de la biodiversité » des îles de l’Océan Indien. Hier, Didier ROBERT était invité à prendre la parole dans le cadre de la conférence – débat co-organisée par l’Union Européenne et la Présidence de la République de Maurice à l’occasion de la semaine européenne de la diplomatie climatique. Une conférence en présence de Son Excellence Mme Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de la République de Maurice, de Son Excellence Mme Marjaana SALL, Ambassadrice de la délégation de l'Union Européenne à Maurice, de Jean Richard Payendee, Commissaire de l'Environnement de l'Assemblée Régionale de Rodrigues, de Azim Currimjee, Président de la Chambre de Commerce de Maurice, de Fred Sisson, Directeur Exécutif...
(L'Express.mu 29/06/17)
«The Government of Mauritius does not fully meet the minimum standards for the elimination of trafficking.» C’est ce qui ressort du Trafficking in Persons Report 2017. Ce rapport, publié par le département pour l’élimination du trafic humain des Etats-Unis, maintient, cependant, que le gouvernement fait des efforts significatifs pour atteindre les normes internationales. Pour le département américain, le gouvernement mauricien ne fournirait pas d’abris appropriés et spécialisés pour les victimes de trafic humain. Surtout pour les victimes adultes. Mais cela ne s’arrête pas aux abris, le rapport déplore l’absence d’une agence étatique pour répondre aux besoins des victimes de ce mal.
(Le Défi Média 29/06/17)
Temps difficiles pour le président congolais Denis Sassou Nguesso. Sa fille et son gendre, Julienne Nguesso et Guy Johnson, ont été mis en examen par la justice française. Ils sont soupçonnés d’avoir blanchi et détourné plusieurs dizaines de millions d’euros des fonds publics congolais. En mars déjà, le neveu du président, Wilfrid Nguesso, avait été mis en examen pour les mêmes faits par les juges d’instruction parisiens. Selon l’enquête des autorités françaises, cet argent aurait servi à l’enrichissement personnel du clan Nguesso. Maurice est soupçonné d’avoir été utilisé comme planque pour dissimuler une bonne partie de l’argent. D’après les investigations, ces dizaines de millions d’euros proviendraient d’entités publiques du Congo-Brazzaville. Les comptes de sociétés offshore utilisés Depuis 2007, les comptes...

Pages