Mardi 27 Juin 2017
(Le Défi Média 21/06/17)
À la suite à d'un exercice d’évaluation, la firme Ernst & Young Limited indique que l’offre de CIEL Limited pour acheter 43,7 % des parts, qu’elle ne détient pas dans CIEL Textile, est raisonnable. S’appuyant sur ce rapport, le conseil d’administration de CIEL Textile estime que les actionnaires devraient l’accepter. « Après examen des termes de l’offre et en se basant sur le rapport du conseiller indépendant (Ernst & Young), le conseil d’administration est d’avis que l’offre est équitable et raisonnable et il recommande aux actionnaires de Ciel Textile Limited de l’accepter », fait ressortir CIEL Textile dans son Reply Document à la proposition de CIEL Limited envoyé aux actionnaires par voie postale. Résumant l’évaluation...
(Le Défi Média 20/06/17)
La compagnie nationale d’aviation a enregistré des bénéfices dépassant le milliard de roupies pour les 12 mois se terminant au 31 mars 2017. C’est ce qu’indique le bilan ratifié par son conseil d’administration le lundi 19 juin. «Il y a deux ans, nous avions hérité d’un milliard de roupies de pertes. C’est avec un grand plaisir qu’on peut décrire cette année, durant laquelle la compagnie célèbre son 50e anniversaire, comme celle des records, tant en nombre de passagers qu’en termes de profits.
(Le Défi Média 15/06/17)
Un futur client, des banquiers et un représentant des emprunteurs se réjouissent de la décision du ministère des Finances d’autoriser les banques à financer jusqu’à 100 % des projets immobiliers. Ils ne craignent pas de hausse des impayés. Ludovic est père de famille. Ce jeune professionnel a toujours loué son logement depuis qu’il a quitté le foyer de ses parents. Il accueille avec soulagement la mesure du Budget 2017-18 qui autorise les banques à financer des projets immobiliers jusqu’à 100...
(Le Défi Média 14/06/17)
Plutôt qu’une offre à Rs 20 millions, le CEB en a choisi une à Rs 31,2 millions pour la construction de pipelines dans la région portuaire. La première venait d’une firme locale avec toute l’expertise voulue qui a même dû venir en aide à celle qui a décroché le contrat pour des travaux similaires dans le passé. La construction d’un pipeline pour de l’huile lourde, reliant le MCIA Quay au dépôt de Fort William dans la région portuaire, coûtera Rs...
(Le Défi Média 14/06/17)
Les faiblesses de la Central Water Authority (CWA) ont été mises en évidence dans la ‘Strength Weaknesses Opportunities Threats Analysis’ réalisée dans son dernier rapport annuel. Les difficultés de l’institution portent plus précisément au niveau du personnel et des opérations. Cette Strength Weaknesses Opportunities Threats (SWOT) Analysis s’est plus précisément penchée sur la situation financière, opérationnelle, économique et environnementale de la Central Water Authority (CWA). Si cet exercice fait état des forces de l’organisme, les faiblesses mises en exergue sont...
(Le Défi Média 14/06/17)
Les Confidential Secretaries des différents ministères et départements auront droit aux ‘Ad Hoc Allowances’, mais sous certaines conditions. Un High-Powered Committee s’est réuni le 13 avril 2017 et a approuvé plusieurs décisions concernant les Confidential Secretaries (CS). Celles qui sont postées aux bureaux des ministres, du Speaker, du leader de l’opposition, du Chief Whip, des secrétaires parlementaires privés et du Deputy Speaker auront désormais droit à des Ad Hoc Allowances de Rs 2 150 mensuellement pour travailler régulièrement au-delà des...
(Le Défi Média 14/06/17)
Le pouvoir d’achat d’environ 150 000 employés augmentera l’année prochaine, grâce au soutien financier qu’ils obtiendront, allant de Rs 100 à Rs 1 000 par mois. D’autre part, l’introduction du salaire minimal est attendue. Comment ces mesures relanceront-elles la consommation ? Les observateurs expliquent. Ceux qui touchent un revenu mensuel de moins Rs 10 000 obtiendront un soutien financier (financial support) allant jusqu’à Rs 1 000 par mois. Environ 150 000 employés de cette catégorie sont concernés par cette mesure...
(Le Défi Média 13/06/17)
Le déficit budgétaire est de 4,4 % du Produit intérieur brut (PIB), non pas 3,2 % comme l’a déclaré le Premier ministre et ministre des Finances, affirme Reza Uteem. Le responsable du dossier économique du Mouvement militant mauricien (MMM) a fait son discours sur le Budget le lundi 12 juin. Il a passé beaucoup de temps à remettre en contexte les indicateurs économiques, accusant notamment Pravind Jugnauth d’avoir joué avec les anciens fonds spéciaux pour donner une fausse image du...
(Financial Afrik 12/06/17)
Les autorités mauriciennes ont annoncé mardi 30 mai, avoir obtenu une ligne de crédit de 500 millions de dollars auprès de l’Inde, montant destiné au financement de différents projets d’infrastructures dans l’archipel. Les sociétés indiennes auront la priorité sur 75% des projets financés, Maurice ayant autorité sur les 25% qui restent. « Nous avons eu droit à des conditions favorables pour négocier cette ligne de crédit à un taux d’intérêt fixe de 1,8% sur une période de 20 ans »,...
(Le Défi Média 09/06/17)
Pour l’ancien Premier ministre et actuel ministre mentor, le Budget de Pravind Jugnauth est « très prometteur ». Sir Anerood Jugnauth a déclaré que le Budget contient des mesures pour permettre à Maurice d’accéder à la vitesse supérieure dans son processus de développement.
(Le Défi Média 09/06/17)
 
00:00
Le leader de l’opposition dénonce un exercice «mensonger» de la part de Pravind Jugnauth et tacle ce dernier sur le taux de la croissance économique. Xavier-Luc Duval dit ne pas comprendre comment le Premier ministre est arrivé à un taux de croissance de plus de 4 % alors que la Banque Mondiale prévoit un taux de 3,4 %. « Il y a eu une année de perdue et c’est ce qui va se répéter. L’Union européenne va nous mettre sur...
(L'Express.mu 09/06/17)
 
00:00
Elle a assisté à la présentation du Budget, jeudi 8 juin. Une délégation du Lok Sabha est actuellement à Maurice pour une visite de 20 jours. la signature d’un accord entre la Speaker, Maya Hanoomanjee, et Sumitra Mahajan, Speaker du Lok Sabha, a eu lieu, ce vendredi 9 juin, à l’Assemblée nationale, afin de consolider les relations entre les deux pays. La délégation indienne est composée de membres du Parlement indien ou encore de journalistes. Maya Hanoomanjee a salué les...
(Le Défi Média 08/06/17)
Les attentes sont nombreuses et variées du côté du secteur privé, qui estime que celles-ci sont nécessaires en vue de relancer l’économie et favoriser les investissements. Gros plan sur les principales mesures que réclament les organismes du privé. Business Mauritius : des réformes en profondeur souhaitées Le secteur privé, représenté par Business Mauritius, attend du Budget 2017-2018 la mise en œuvre des réformes sur différents points. Minimiser la bureaucratie. Paiement de la pension de vieillesse à 65 ans. Mise en...
(Le Défi Média 08/06/17)
L’association des contribuables mauriciens souhaite que le Budget 2017-2018 redonne du pouvoir d’achat à la classe moyenne en allégeant leur impôt sur le revenu. Pour cela, elle préconise l’introduction de quatre taux au lieu de l’unique actuel de 15 %. La Mauritius Tax Payers Association (MTPA) souhaite que le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, soulage le porte-monnaie de la classe moyenne mauricienne. Dans son mémoire envoyé au ministère des Finances dans le cadre de la préparation du...
(Le Défi Média 07/06/17)
L’Union européenne est considérée comme un modèle d’intégration régionale. Elle demeure le plus gros « trading block » dans le monde, contribuant à plus de 20 % du Produit intérieur brut mondial. C’est ce qu’a indiqué Marjaana Sall, ambassadrice de l’Union européenne à Maurice, lors d’un atelier de travail organisé à l’Africa Training Institute (ATI), lundi, à Ébène. « Le parcours vers l’intégration régionale comporte plusieurs défis à relever. C’est pourquoi l’UE a soutenu les organisations régionales massivement et continue à le faire », a-t-elle souligné.
(Le Défi Média 07/06/17)
Bannie en Europe, l’atrazine est utilisée par les planteurs de canne et de légumes à Maurice depuis 2004. Le produit chimique risque de polluer les nappes souterraines qui se trouvent non loin des cultures. C’est un pesticide utilisé dans un grand nombre de pays pour le traitement des mauvaises herbes. Ce produit chimique a été banni en Europe en 2004, vu qu’il polluait les nappes phréatiques et est considéré comme le principal polluant des eaux en France. À Maurice, plusieurs...
(Le Défi Média 06/06/17)
La Mauritius Export Association tire la sonnette d’alarme. Les exportations totales du pays ont chuté de 11 % au cours du premier trimestre 2017, par rapport à la période correspondante en 2016. La chute de ces exportations a été ressentie dans trois principaux secteurs, notamment le textile et les vêtements; les fruits de mer et la bijouterie ; les diamants et les montres. Ces filières représentent 91 % de l’ensemble des exportations de Maurice. L’industrie textile a connu une baisse...
(Agence Ecofin 02/06/17)
La société IOX Cable Ltd, filiale du groupe INDOI Ltd, a signé le 1er juin 2017 un contrat clé en main avec Alcatel Submarine Networks (ASN) pour la construction du IOX Cable System. L’infrastructure sous-marine de fibre optique, longue de 8850 kilomètres, reliera l’île Maurice à l’Afrique du Sud et à l’Inde. Le IOX Cable System, d'une capacité d'au moins 13 Tbps, sera Open Access. Cela veut dire que tout opérateur agréé en Afrique de l’Est ou de l’Ouest aura la possibilité de s’y connecter. Philippe Piron, le président d'Alcatel Submarine Networks, s’est réjoui du choix de l’entreprise pour contribuer...
(Le Défi Média 02/06/17)
La communication mobile fait partie de la vie de tous les jours. De nouvelles offres viennent répondre à nos besoins. «Aujourd’hui, la communication mobile fait partie de notre quotidien et imaginer la vie sans être connecté est inconcevable. C’est la raison pour laquelle nous proposons des packages illimités, développés pour tous ceux qui sont à la recherche d’offres mobiles répondant à leurs besoins de tous les jours », commente Teddy Bhullar, le Chief Executive Officer d’Emtel. Les packages valables 24...
(Le Défi Média 02/06/17)
Les entreprises s’interrogent sur les conséquences concrètes du Brexit et de l’élection de Donald Trump sur l’économie en général et sur la zone Afrique en particulier. Dans ce contexte, la Chambre de Commerce et d’Industrie France Maurice a invité des experts à donner leur point de vue. «Le Brexit aura un impact néfaste sur la Grande-Bretagne, avec une réduction du taux de croissance et de l’investissement. Cela va même réduire la confiance dans l’économie», estime Paul Baker, CEO d’International Economics...

Pages