Mercredi 24 Mai 2017

Maurice et les Comores consolident leurs liens avec la tenue d'une Commission mixte permanente

Maurice et les Comores consolident leurs liens avec la tenue d'une Commission mixte permanente
(Xinhua 26/04/17)

PORT-LOUIS -- Les travaux de la première Commission mixte permanente Maurice-Comores ont démarré mardi avec la réunion des hauts officiels des deux pays.

Plusieurs domaines de coopération sont à l'étude pour faire avancer la coopération Maurice-Comores. Les échanges commerciaux, l'investissement transfrontalier, la pêche, l'économie bleue, la santé, le tourisme et la sécurité maritime, sont parmi les dossiers qui sont abordés dans le cadre de la Commission mixte.

Une réunion ministérielle se tiendra mercredi sous la coprésidence du ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, et de son homologue comorien, Mohamed Bacar Dossar.

La réunion des hauts officiels s'est tenue sous la présidence de la secrétaire aux Affaires étrangères, Usha Dwarka-Canabady, pour la partie mauricienne, et du président du Comité national des Comores, Housseine Cheikh Soilihi, pour la partie comorienne.

"La tenue de cette Commission mixte s'insère dans le droit fil de la stratégie mauricienne d'ouverture vers la région et l'Afrique continentale. La Stratégie Afrique fait partie des trois principaux piliers de la nouvelle architecture de l'économie, et elle est, à ce titre, un axe majeur de la nouvelle diplomatie économique", a indiqué le ministère des Affaires étrangères mauricien dans un communiqué.

Les dirigeants des deux pays s'étaient récemment rencontrés à Maurice lors de la réunion de la Plate-forme économique africaine (AEP) et ont balisé les contours d'une coopération bilatérale revitalisée.

Un Forum des affaires Maurice-Comores est prévu jeudi avec la participation du Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, et du président des Comores, Azali Assoumani.

Plusieurs opérateurs économiques comoriens ont fait le déplacement à Maurice pour prospecter les opportunités d'affaires avec leurs confrères mauriciens.

Commentaires facebook