Maurice accueille le premier congrès en Afrique du Conseil international pour l'arbitrage commercial | Africatime
Jeudi 23 Mars 2017

Maurice accueille le premier congrès en Afrique du Conseil international pour l'arbitrage commercial

Maurice accueille le premier congrès en Afrique du Conseil international pour l'arbitrage commercial
(Xinhua 11/05/16)

Le 23e congrès du Conseil international pour l'arbitrage commercial (International Council for Commercial Arbitration - ICCA) s'est ouvert à Maurice dimanche, avec la participation de plus de 800 délégués.
Le congrès de l'ICCA est l'événement par excellence pour les professionnels de l'arbitrage international. Il rassemble arbitres, avocats, conseillers juridiques d'entreprises et représentants gouvernementaux de partout dans le monde, donnant aux délégués l'accès aux principaux décideurs et leaders d'opinion dans le domaine.

"Ce premier congrès de l'ICCA en l'Afrique abordera des questions d'importance fondamentale à l'arbitrage international", a déclaré le directeur exécutif du conseil, Mme Lise Bosman. "Ce congrès vient à point nommé alors que la pratique de l'arbitrage se développe de plus en plus dans l'une des régions économiques du monde où la croissance économique est la plus élevéé."

"La tenue du congrès de l'ICCA 2016 à Maurice représente une étape naturelle dans l'affirmation du pays en tant que centre d'excellence pour l'arbitrage international sur le continent africain. Notre pays s'est parfaitement adapté pour remplir ce rôle de premier plan en ce qui concerne le développement tant de la théorie que de la pratique de l'arbitrage international en Afrique. C'est le reflet de notre maturité institutionnelle aussi bien que de la croissance économique soutenue de la région", a affirmé Salim Moollan, président du comité organisateur de l'ICCA Mauritius 2016 dans son message adressé aux participants.
Le gouvernement mauricien a fait savoir qu'il travaille d'arrache-pied pour relancer le secteur des services financiers dans le pays, notant que les lois ont été modifiées afin d'attirer des Global Law Firms à Maurice.

Commentaires facebook