Mardi 17 Octobre 2017

Un ingénieur disculpé de tentative d’avortement

Un ingénieur disculpé de tentative d’avortement
(Le Défi Média 28/09/17)

Le verdict est tombé en cour intermédiaire, mercredi. Poursuivi pour tentative d’avortement, d’agression et de menaces verbales sur sa compagne, un ingénieur de 36 ans a été disculpé sept ans après les faits allégués.

L’ingénieur de 36 ans, domicilié à Grand-Sable, faisait l’objet de trois accusations devant la cour intermédiaire. Notamment celles de « attempt to procure abortion », d’agression et de menaces verbales sur sa compagne de 23 ans. Les délits auraient été commis entre août et novembre 2010 à Grand-Sable. L’accusé avait plaidé non coupable.

Dans son jugement, la magistrate Darshana Gayan soutient que la version de la plaignante était inconsistante. Celle-ci avait avancé que l’ingénieur l’aurait forcée à avaler deux comprimés pour la faire avorter. Or, cela n’aurait pas marché et l’enfant est né. Elle avait également affirmé que son compagnon l’avait tabassée et menacé de la défigurer si elle portait plainte.

La magistrate souligne que la jeune femme n’a pas informé ses proches, ni la police de ces incidents, alors qu’elle aurait pu le faire. Faute de preuves, l’ingénieur a été acquitté.

Commentaires facebook