Mercredi 13 Décembre 2017

Un accord de coopération dans les TIC annoncé entre Maurice et l’Estonie

Un accord de coopération dans les TIC annoncé entre Maurice et l’Estonie
(Agence Ecofin 25/11/17)

L’île Maurice et l’Estonie signeront un accord de coopération dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Selon le ministre mauricien des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international, Seetanah Lutchmeenaraidoo (photo), le pas sera franchi à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en marge du 5ème Sommet Afrique-Union Européenne qui se tiendra du 28 au 29 novembre prochain.

Le patron de la diplomatie mauricienne a donné toutes ces informations, le 23 novembre 2017, lors du lancement du séminaire sur la numérisation à l’auditorium Paul Octave Wiéhé, à Réduit.

Pour lui, la signature du protocole d'accord traduira la volonté ferme de Maurice de réaliser le projet Digital Mauritius et de faire du pays une référence en Afrique.

Eddy Boissézon, le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives qui a assisté à la cérémonie de lancement du séminaire sur la numérisation, a indiqué que la technologie numérique modifie constamment et inévitablement le paysage économique mondial et redéfinit la dynamique et les structures des industries. Il a souligné que si Maurice veut profiter pleinement des opportunités de croissance émergentes et du potentiel de la technologie numérique, le pays doit sortir de sa zone de confort et faire le grand saut numérique.

Le choix de l'Estonie pour l’accompagnement numérique de Maurice, le ministre des Affaires étrangères a expliqué qu’il découle de l’expertise TIC acquise par le petit pays d'Europe.

Actuellement, l’Estonie affiche l’une des meilleures performances européennes en matière d’adoption du numérique par les populations, et son intégration dans l’enseignement et dans l’administration publique. Le pays est leader dans la fourniture en ligne de services publics, selon le Digital Economy and Society Index (DESI) produit par l’Union Européenne. Il l’est également dans la cybersécurité, d’après le Global Cybersecurity Index de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Commentaires facebook