Vendredi 22 Septembre 2017

Rentrée à Maurice deux jours plus tôt, Maya Hanoomanjee déclare: «Mon retour n’est pas une manœuvre»

Rentrée à Maurice deux jours plus tôt, Maya Hanoomanjee déclare: «Mon retour n’est pas une manœuvre»
(L'Express.mu 11/07/17)
Maya Hanoomanjee, Speaker de l’Assemblée nationale.

Ce devait être Sanjeev Teeluckdharry qui présiderait la séance parlementaire du mardi 11 juillet 2017 mais au final ce sera Maya Hanoomanjee. La Speaker de l’Assemblée nationale est rentrée ce lundi 10 juillet du Luxembourg, après avoir participé à une conférence des parlementaires de la Francophonie, alors qu’elle devait y rester jusqu’à mercredi. Pourquoi un tel revirement de situation ?

Dans une déclaration à l’express, ce lundi après-midi, Maya Hanoomanjee a assuré que son retour au pays «n’est pas une manœuvre» visant à éviter que le Deputy Speaker, Sanjeev Teeluckdharry, fasse face à des parlementaires de l’opposition remontés qui demandent à ce dernier de démissionner de son poste. Et ce, le temps que ses démêlés avec la commission d’enquête sur la drogue soient terminés. Sanjeev Teeluckdharry a été auditionné devant la commission Lam Shang Leen le 6 juillet et il a un mois pour s’expliquer. En parallèle, la motion que l’avocat a déposée en Cour suprême en vue de savoir ce que lui reproche cette commission sera débattue le 24 juillet.

Deux autres parlementaires toujours au Luxembourg
Maya Hanoomanjee a expliqué qu’elle est rentrée au pays parce que la partie de la conférence consacrée aux Speakers femmes a pris fin dimanche. «Au lieu d’attendre jusqu’à mercredi, j’ai préféré retourner au pays et cela tombe bien car le Parlement est une institution suprême du pays. Je connais mon devoir envers cette institution», a-t-elle insisté.

Elle a affirmé qu’elle sera bien présente au Parlement ce mardi pour présider la séance. Deux autres parlementaires assistent toujours à la conférence du Luxembourg. Il s’agit de Guito Lepoigneur et d’Alain Aliphon.

Commentaires facebook