Mardi 17 Octobre 2017

Relations bilatérales: Maurice proposée comme «clearing house» entre la Chine et l’Afrique

Relations bilatérales: Maurice proposée comme «clearing house» entre la Chine et l’Afrique
(L'Express.mu 20/04/17)
Vishnu Lutchmeenaraidoo participait à un symposium sur l’amélioration des relations Maurice-Chine, à Ebène, mercredi 19 avril.

L’objectif: renforcer les liens existants entre la Chine et Maurice. Pour ce faire, le ministre des Affaires étrangères a proposé que la Banque de Chine, basée à Maurice agisse en tant que «Clearing House» entre la Chine et l’Afrique. Vishnu Lutchmeenaraidoo participait à un symposium sur l’amélioration des relations Maurice-Chine, à Ebène, mercredi 19 avril. Cela, à l’occasion du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le ministre des Affaires étrangères a soutenu cette proposition en indiquant que «le secteur financier à Maurice est maintenant mature, et est probablement devenu l’un des secteurs financiers les plus importants de cette partie du monde.» Vishnu Lutchmeenaraidoo a également ajouté que, de par sa location géographique, Maurice est le «connection dock» entre l’Asie et l’Afrique. «Sur la base que Maurice fasse partie de l’Afrique, le corridor financier qu’on est en train d’ouvrir sur l’Asie peut être utilisé par les investisseurs chinois», a-t-il fait ressortir. D’autant plus que, poursuit-il, «les projets de Maurice en Afrique sont en dessous de nos moyens, que ce soit en termes de ressources humaines ou financiers».

Le ministre des Affaires étrangères a, dans la foulée, rappelé que les discussions sur le «free trade area» sont sur la bonne voie. «Quand ce sera fait, on étendra notre marché vers l’Afrique. Maurice peut devenir un port franc majeur pour la Chine.»

Commentaires facebook