Maurice : la force policière fête ses 250 ans d’existence cette année | Africatime
Lundi 27 Mars 2017

Maurice : la force policière fête ses 250 ans d’existence cette année

Maurice : la force policière fête ses 250 ans d’existence cette année
(L'Express.mu 18/03/17)
 
00:00

Les premiers pas d’une force policière locale dateraient de l’époque française, quand Maurice s’appelait encore l’Isle de France. Cette année, en août, nous fêterons les 250 ans d’existence de la police dans notre pays. À cette occasion, toute une série d’activités seront organisés par la police, avec la collaboration de ses partenaires de la société civile. C’est ce qu’a annoncé le Commissaire de police (CP), Mario Nobin, lors d’une rencontre, à Ste-Croix, le samedi 18 mars.

D’emblée, le CP Nobin devait affirmer sa volonté de marquer cet évènement car ce n’est pas donné à beaucoup de pays de célébrer les 250 ans d’existence de leurs forces de l’ordre. Mario Nobin a expliqué les grandes lignes de ce programme pour la division Nord de Port-Louis. Ainsi, une campagne pour tester l’audition des agents de police de cette division sera effectuée, en collaboration avec un partenaire spécialisé dans ce domaine. Le tout sur une base bénévole.

«Li bon ki la sosiete sivil rekonet sa bon travay ki lapolis pe fer-la. Se enn linisiativ bien louab. On s’attend à voir d’autres operateurs venir nous soutenir dans nos efforts de rendre la société plus sûre», devait dire le chef de la police. Avant d’ajouter que les autres divisions de la police dans le pays emboîteront le pas à leurs collègues de Port-Louis Nord et qu’ils auraient eux-aussi la collaboration des parties-prenantes de la société civile.

Abordant le chapitre du combat contre la drogue, le CP s’est félicité des signes encourageants et positifs de ce travail. Il avance que, désormais, toutes les unités de la police se sont engagées dans ce combat contre la drogue. Et pas uniquement les membres de la brigade antidrogue. Il salue aussi la collaboration effective entre la police et les différents services tels que la Mauritius Revenue Authority or l’Independent Commission against Corruption.

Commentaires facebook