Mardi 17 Octobre 2017

Avec Port-Louis, Maurice veut désormais voir la mer en grand

Avec Port-Louis, Maurice veut désormais voir la mer en grand
(La Tribune 05/10/17)
L'un des quais de Port-Louis du temps où il n'était qu'un terminal à conteneurs (2007). Dix ans plus tard, il a été agrandi de 800 mètres et peut être désormais considéré comme un véritable port à conteneurs.

Au cœur de l’Océan indien, on en parlait comme du terminal à conteneurs de Maurice (MCT). Il faut désormais en parler comme d’un port conteneur qui entend peser dans la région. Etendu, renforcé puis modernisé, l’infrastructure est l’ancre des ambitions maritimes de Maurice qui entend profiter des potentialités de l'Océan indien.

« Un grand pas en avant pour attirer les principaux acteurs de la communauté maritime et capter une plus grande part du transbordement régional des conteneurs du marché ».Comme lorsqu'il a dévoilé la stèle inaugurale, Pravind Kumar Jugnauth, le Premier ministre mauricien affiche les ambitions maritimes de Maurice dans l'Océan indien, lors de l'inauguration de l'extension du terminal à conteneurs de Maurice (MCT).
Port-Louis, l'ancre des ambitions maritimes de Maurice

Après un agrandissement sur 800 mètres, le MCT est désormais passé au rang de port conteneurs. Dans le détail, une enveloppe de 191 millions de dollars a permis en deux années de travaux d'étendre de 240 mètres, le MCT. Il s'y ajoute la construction sur 7,5 hectares d'une courbe d'empilage et l'agrandissement sur 560 mètres de l'ancien quai.

Désormais, Port-Louis est le port le plus profond du sud-ouest de l'océan Indien. Les travaux permettent dorénavant à l'infrastructure portuaire de pouvoir accueillir et débarquer en même temps, deux grands navires conteneurs d'environ 360 mètres.

Ces travaux ne sont pas à minimiser pour le port de la capitale. Cet agrandissement devrait lui permettre d'atteindre un niveau de transbordement suffisant pour traiter efficacement les 7,3 millions de tonnes de cargaison, soit 99,5% des volumes du commerce extérieur du pays. L'agrandissement du MCT ne constitue que l'ancre qui renseigne sur les appétences maritimes du pays dans l'océan indien.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/entreprises/services/transport-logistique/20...

Commentaires facebook