Mardi 17 Octobre 2017

Ameenah Gurib-Fakim : «les dernières semaines ont été très dures»

Ameenah Gurib-Fakim : «les dernières semaines ont été très dures»
(Le Défi Média 13/04/17)
Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République de Maurice.

La présidente de la République se défend une nouvelle fois dans l’affaire Alvaro Sobrinho. Ameenah-Gurib Fakim confie que «les dernières semaines ont été très dures pour elle et sa famille ».

«Je ne souhaite cela à personne», a déclaré Ameenah Gurib-Fakim dans un message diffusé sur les ondes de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) ce jeudi soir 13 avril.

La présidente de la République demande à la presse de faire preuve de prudence et de ne pas attaquer la crédibilité des institutions.

«Nous apprécions tous l’importance de la liberté d’expression et les critiques constructives. Mais il faut que cela rime avec responsabilité et il faut éviter les attaques personnelles qui frisent l’insulte. Si nous voulons encourager les femmes dans la politique, il faudra les encadrer car une femme est aussi une épouse, une fille, une maman et une sœur. C’est très grave quand on fait des insinuations et des allégations. C’est grave pour sa réputation et elle sera découragée», a expliqué la présidente de la République.

Ameenah Gurib-Fakim soutient «qu’afin de préserver l’image de marque de la présidence, je me suis retirée de toutes les instances de Planet Earth Institute».

L’homme d’affaires angolais Alvaro Sobrinho est le fondateur de Planet Earth Institute. Cet homme d’affaires, qui a exprimé le souhait d’investir à Maurice dans les secteurs financier et énergétique, est au centre de plusieurs controverses car des allégations de blanchiment d’argent, entre autres, pèsent sur lui à l’étranger. Alvaro Sobrinho nie en bloc ces allégations.

La réaction d’Ameenah Gurib-Fakim était très attendue après la publication d’un article dans l’édition du Défi Plus du samedi 8 avril faisant état d’emails échangés entre l’homme de loi d’Alvaro Sobrinho, Mauricio Fernandes, et l’ancien Vice-Chairperson de la Financial Services Commission, Akilesh Deerpalsingh. La présidente de République Ameenah Gurib-Fakim était en copie de ces discussions et elle a aussi communiqué en retour.

Ameenah Gurib-Fakim est rentrée au pays le mercredi 12 avril. Elle était aux Etats-Unis où elle a prononcé un discours à l’université de Harvard.

Commentaires facebook