Dans le monde | Africatime
Dimanche 26 Mars 2017

Dans le monde

(AFP)

Des milliers de Russes ont défié dimanche le Kremlin en manifestant dans tout le pays contre la corruption à l'appel de l'opposant Alexeï Navalny, interpellé à Moscou comme plus d'une centaine de ses partisans.

Dans la seule capitale, la police elle-même a décompté au moins 7.000 personnes sur l'une des principales artères débouchant sur le Kremlin, ce qui en fait l'une des manifestations non autorisées les plus massives organisées ces dernières années.

(AFP)

Quatre jours après l'attentat au Parlement de Londres, les enquêteurs cherchaient toujours dimanche de possibles complicités, la ministre de l'Intérieur appelant les services de messagerie sécurisée comme WhatsApp à collaborer avec les autorités pour ne pas fournir de "cachette aux terroristes".

La ministre britannique de l'Intérieur Amber Rudd a jugé "totalement inacceptable", dimanche sur la BBC, le fait que des communications entre suspects d'actes de terrorisme puissent échapper aux services de renseignement parce qu'elles sont encryptées.

(AFP)

Les Bulgares votaient dimanche lors de législatives au résultat incertain pour renouveler leur confiance à l'ex-Premier ministre Boïko Borissov (centre-droit) ou tourner la page avec les socialistes (PSB) qui assument leurs sympathies pro-russes.

Le scrutin s'est ouvert à 07H00 heure locale (04H00 GMT) et s'achève à 20H00 (17H00 GMT). Des sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote seront publiés dans la foulée.

(AFP)

La nouvelle dirigeante de Hong Kong Carrie Lam a promis dimanche de réparer les fractures politiques de l'ancienne colonie britannique après un vote qualifié de simulacre par le camp démocrate inquiet d'un recul des libertés.

Le territoire semi-autonome de Hong Kong jouit en théorie jusqu'en 2047 de libertés inconnues sur le continent, en vertu du principe "un pays, deux systèmes" qui avait présidé à sa rétrocession à la Chine en 1997.

(AFP)

La Première ministre britannique Theresa May va déclencher mercredi le processus de sortie de l'Union européenne, une première historique qui ouvre deux ans de difficiles négociations au résultat imprévisible.

Le Royaume-Uni devrait ainsi se retrouver en 2019 hors de l'UE après le référendum du 23 juin 2016 qui a décidé du Brexit avec 52% des voix et laissé le pays profondément divisé, réveillant les velléités indépendantistes des Écossais.

(AFP)

Au moins une personne a été tuée et 14 autres blessées par balles tôt dimanche lors d'une fusillade dans une boîte de nuit bondée de Cincinnati, dans le nord des Etats-Unis, selon la police qui a écarté la piste terroriste.

"Les motivations n'ont pas encore été éclaircies mais il n'y a pas d'indication que ces faits soient liés au terrorisme", a écrit le chef adjoint de la police de Cincinnati, Paul Neudigate, sur Twitter.

(AFP)

L'Irak enquête sur des frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI) à Mossoul-Ouest qui, selon des témoins, ont tué un grand nombre de civils et l'armée a déployé des snipers pour empêcher les jihadistes d'utiliser les habitants comme boucliers humains.

Selon des responsables irakiens et des témoins, des raids aériens ont tué un grand nombre de civils dans le quartier de Mossoul al-Jadida ces derniers jours. Le nombre de victimes, entre des dizaines et des centaines selon les sources, ne peut pas être vérifié de source indépendante.

(AFP)

Angela Merkel et son parti conservateur affrontent dimanche un premier scrutin régional test en Sarre, à six mois d'élections législatives où les sociaux-démocrates requinqués paraissent en mesure de la faire vaciller après 12 ans de pouvoir.

Quelque 800.000 électeurs de ce petit Etat régional frontalier de la France ont commencé à partir de 08H00 locale (06H00 GMT) à se rendre aux urnes pour renouveler leur Parlement régional.

Les bureaux de vote fermeront à 18H00 (16H00 GMT) et les premières estimations sont attendues dans la foulée.

(AFP)

Il faut sauver la marque "Grande-Bretagne": l'image du pays réputé ouvert sur le monde risque de souffrir du Brexit, préviennent des publicitaires réunis à Londres, mais le Royaume-Uni garde aussi de solides atouts dans sa manche.

De la musique au cinéma, la culture populaire britannique a promu ces dernières décennies l'image d'un pays moderne et dynamique. La facilité d'émigrer et de travailler sur place a construit pour sa part la réputation d'une société accueillante et hospitalière.

(AFP)

L'Iran a décidé de sanctionner quinze sociétés américaines pour leur soutien à Israël et "aux actions terroristes de ce régime", a rapporté dimanche l'agence de presse officielle iranienne Irna citant un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cette décision, qui est largement symbolique puisque ces sociétés ne font pas d'affaires avec l'Iran, intervient deux jours après que les Etats-Unis ont pris des sanctions contre 30 sociétés et individus de dix pays étrangers accusés d'avoir collaboré avec le programme d'armements de l'Iran.

(AFP)

L'Autorité bancaire européenne (EBA) va devoir quitter Londres à la suite de la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne (UE) et ce déménagement intéresse de nombreuses villes européennes, a souligné son directeur exécutif Adam Farkas dans un entretien à l'AFP.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a lâché la bride à son secrétaire à la Défense Jim Mattis et à ses militaires pour mener les opérations contre les jihadistes, à rebours de son prédécesseur qui gardait un contrôle étroit.

Le président américain n'a pas encore dévoilé ses grandes orientations sur la suite des opérations contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) et Al-Qaïda, et n'a pas encore désigné les options retenues dans le plan d'action que lui a transmis le Pentagone fin février.

(AFP)

Avec toute la fougue de ses 15 ans, Mohammed se démultiplie pour aider le personnel d'un hôpital de fortune installé, à l'écart du front à Mossoul-Ouest, dans une école. Son école. Où les élèves devaient plaider allégeance au groupe Etat islamique (EI).

L'éducation façon jihadistes, c'était il y a quelques semaines, et ce quartier de la ville a depuis été libéré à la faveur d'une vaste offensive lancée par les forces irakiennes pour reprendre au groupe ultra-radical sunnite la grande métropole du nord du pays.

(AFP)

La nouvelle dirigeante de Hong Kong Carrie Lam a promis dimanche de réparer les fractures politiques de l'ancienne colonie britannique après un vote qualifié de simulacre par le camp démocrate inquiet d'un recul des libertés.

Le territoire semi-autonome de Hong Kong jouit en théorie jusqu'en 2047 de libertés inconnues sur le continent, en vertu du principe "un pays, deux systèmes" qui avait présidé à sa rétrocession à la Chine en 1997.

(AFP)

La police britannique qui enquête sur l'attentat de Londres, revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique, veut obtenir plus d'informations pour établir dans quelles circonstances précises Khalid Masood a décidé de commettre ce carnage.

"Nous sommes déterminés à comprendre si Masood était un acteur isolé inspiré par la propagande terroriste ou bien si d'autres personnes l'ont encouragé, l'ont soutenu ou lui ont donné des instructions", a déclaré samedi un haut responsable britannique de la lutte antiterroriste, Neil Basu.

(AFP)

Un responsable d'Al-Qaïda, le Pakistanais Qari Yasin, auquel a été attribué notamment l'attentat contre l'hôtel Marriott d'Islamabad, a été tué le 19 mars par une frappe de drone américain en Afghanistan, a annoncé samedi le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis.

Qari Yasin, originaire de la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du Pakistan, selon le Pentagone, mais du Pendjab selon des documents pakistanais, était accusé de nombreux attentats commis au Pakistan.

(AFP)

Au moins quatre personnes ont été tuées et 42 autres blessées samedi dans deux explosions survenues au Bangladesh lors d'une attaque de l'armée contre un bâtiment où sont retranchés des "extrémistes islamistes", a-t-on appris auprès de la police.

Les deux déflagrations ont eu lieu à environ 400 mètres de l'immeuble et visaient la foule et des agents de police qui observaient l'opération, a indiqué la police.

(AFP)

Le président américain Donald Trump tente de rebondir après l'échec cinglant de son projet emblématique de réforme de l'assurance santé, faute d'un soutien suffisant de ses propres troupes au Congrès.

Le président américain s'est de nouveau tourné samedi vers Twitter pour dénoncer la loi "Obamacare" de son prédécesseur démocrate Barack Obama, détestée des républicains.

"Obamacare va exploser et nous nous rassemblerons tous et construirons ensemble une superbe loi de santé pour LE PEUPLE. Ne vous inquiétez pas!", a écrit Donald Trump, sans préciser de calendrier.

(AFP)

Les avions de la Patrouille de France ont survolé samedi la pointe sud de Manhattan et lâché leurs fumées bleu blanc rouge au-dessus de la Statue de la Liberté, pour la première grande tournée américaine de la célèbre formation depuis 31 ans.

Sous un soleil voilé, huit appareils Alphajet de la légendaire patrouille, redécorés en hommage aux couleurs américaines et emmenés par un avion de transport militaire A400-M, ont survolé à deux reprises, à bonne altitude, l'icônique symbole des Etats-Unis, première étape d'une tournée américaine d'un mois et demi.

(AFP)

Les premiers soldats de la force militaire régionale sous mandat de l'ONU qui doit être déployée au Soudan du Sud arriveront "fin avril, début mai", a indiqué vendredi Hervé Ladsous, chef sortant des opérations de maintien de la paix de l'ONU.

A ce premier contingent de soldats venus du Bangladesh et du Népal s'ajoutera une unité d'hélicoptères, a précisé M. Ladsous lors d'un point presse.

D'autres troupes, notamment éthiopiennes, devraient les rejoindre "probablement fin mai, début juin", a-t-il précisé.

(AFP)

Le groupe pétrolier suisse Addax Petroleum a été perquisitionné à Genève et deux de ses dirigeants ont été interpellés, a annoncé vendredi le parquet local, confirmant une information du quotidien suisse Le Temps.

Le parquet a indiqué à l'AFP l'ouverture contre le groupe genevois d'une procédure pour corruption de fonctionnaires étrangers, notamment au Nigeria, et gestion déloyale.

(AFP)

A quatre jours du lancement du divorce avec l'Union européenne qui fête son 60e anniversaire samedi, des dizaines de milliers de personnes ont marché à Londres contre le Brexit jusqu'au Parlement endeuillé mercredi par un attentat qui a fait quatre morts.

Sous un beau soleil et avec pour mots d'ordre "Unis pour l'Europe" et "Faites entendre votre voix, arrêtez le Brexit", 80.000 personnes, selon les organisateurs, ont foulé les rues de Londres malgré les mesures de sécurité renforcées.

(AFP)

Un pêcheur philippin secouru au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, après avoir dérivé 56 jours en mer, a survécu grâce à l'eau de pluie mais son oncle est mort à ses côtés, a raconté samedi à l'AFP la mère du survivant.

(AFP)

Une expédition franco-népalaise va ramasser de mi-avril à mi-mai des déchets abandonnés sur les pentes de l'Everest et souhaite alerter sur l'absence de filière de recyclage et de traitement des ordures au Népal, un pays de 30 millions d'habitants.

"Un sherpa missionné l'an dernier a évalué à 4 à 5 tonnes la masse de déchets entre le camp de base et le camp 4 à près de 8.000 mètres" sur l'itinéraire côté népalais, a expliqué vendredi à l'AFP Gérard Clermidy, le président de l'association Montagne et Partage qui a mis sur pied le projet baptisé "Everest Green".

(AFP)

Un million de fidèles, selon le diocèse, étaient réunis samedi près de Milan pour une messe du pape François, illustrant la popularité du pontife argentin qui a tenu à consacrer une partie de sa visite dans la capitale lombarde aux défavorisés.

Dans l'immense parc de Monza, à une vingtaine de kilomètres de Milan, quelque 9.000 choristes animaient cette célébration, sous un grand soleil, devant une foule de familles avec enfants, jeunes et personnes plus âgées.

(AFP)

Au moins 16 civils ont été tués et des dizaines de personnes blessées samedi dans une frappe aérienne menée sur un secteur tenu par les rebelles près de Damas, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ONG a dit ne pas être en mesure dans l'immédiat de dire qui était derrière cette attaque sur la ville de Hammouriyé, à l'est de la capitale syrienne, qui a été dans le passé la cible de l'aviation syrienne et des avions russes.

(AFP)

La coalition internationale antijihadiste menée par les Etats-Unis enquête sur ses frappes aériennes contre le groupe jihadiste Etat islamique à Mossoul, en Irak, qui ont tué des dizaines de civils selon des témoins.

Des responsables irakiens et des témoins ont attribués à la coalition ces bombardements, qui ont tué des dizaines de personnes ces derniers jours dans l'ouest de Mossoul (nord). Le bilan n'est pas connu précisément, un responsable irakien évoquant jusqu'à "des centaines" de tués.

(AFP)

Le Brésil, fragilisé par un scandale de la viande avariée, a obtenu samedi une victoire de taille avec la reprise annoncée des importations de la Chine, de l’Égypte et du Chili, trois de ses principaux marchés.

Ces trois pays, qui avaient fermé totalement leurs marchés en début de semaine, ont accepté d'interdire uniquement l'entrée de produits en provenance des 21 usines visées par l'enquête à l'origine de ce scandale.

(AFP)

Davantage d'Europe, une autre Europe ou contre l'Europe: des milliers de personnes manifestaient samedi à Rome dans différents cortèges, en marge des 60 ans du traité fondateur européen, dans une ville sous haute surveillance.

Redoutant des débordements, les autorités ont mis en place un important dispositif de sécurité. Au moins trois bus de manifestants venus du nord de l'Italie ont ainsi été détournés vers la périphérie de Rome pour une fouille et des contrôles d'identité que les militants dénonçaient comme interminables.

(AFP)

L'unique député du parti europhobe et anti-immigration britannique Ukip, Douglas Carswell, a annoncé samedi qu'il quittait cette formation, énième épisode de la crise qui ronge la troisième force politique du Royaume-Uni à quatre jours du déclenchement du Brexit.

"Je vais simplement être un député pour Clacton, siégeant en tant qu'indépendant. Je vais quitter Ukip amicalement, joyeusement et en sachant que nous avons gagné", a-t-il écrit dans un message posté sur son blog intitulé "Mission accomplie - merci l'Ukip!".

(AFP)

La police du Bélarus a effectué samedi un raid dans les bureaux d'une organisation de défense des droits de l'Homme, arrêtant des dizaines de personnes dont des observateurs étrangers, peu avant une manifestation prévue de l'opposition, a annoncé l'ONG.

L'organisation Viasna a précisé que la police anti-émeutes avait bloqué les accès à ses bureaux à Minsk et menait une perquisition, peu après l'arrestation d'une des principales personnalités de l'opposition dans cette ex-république soviétique, Vladimir Nekliayev.

(AFP)

La tour Eiffel, le Vatican ou encore l'Acropole ont éteint leurs lumières samedi à l'occasion de l'opération "Une heure pour la planète" (Earth Hour), une vaste mobilisation aux quatre coins du monde contre le réchauffement climatique.

Villes et monuments du monde entier ont éteint leurs lumières à 20H30 heure locale dans le cadre de cette opération lancée en 2007.

Parmi eux, les pyramides égyptiennes, le Kremlin, la Mosquée bleue à Istanbul, la basilique Saint-Pierre ou l'Alhambra de Grenade...

(AFP)

Les combats pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la partie occidentale de Mossoul, leur dernier grand fief en Irak, ont fait plus de 200.000 déplacés, a indiqué samedi le ministère irakien des Migrations et des Déplacés.

"Le nombre de déplacés venus des zones situées sur la rive droite (du fleuve Tigre, ouest) de la ville de Mossoul s'établit à 201.275 personnes", a indiqué le ministère dans un communiqué.

(AFP)

Fini les ordinateurs en cabine: l'interdiction imposée par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne sur certains vols en provenance de pays arabes et de Turquie est entrée en vigueur samedi, au grand dam des voyageurs d'affaires et de certains parents.

"Je comprends les raisons de sécurité", a indiqué à l'AFP Debbie Corfield, une Britannique rencontrée à l'aéroport de Doha au Qatar, une plateforme visée par l'interdiction américaine.

(AFP)

Un adolescent emprisonné pour des messages anti-musulmans et anti-chrétiens ainsi que pour avoir insulté Lee Kuan Yew, père fondateur du Singapour moderne, a obtenu l'asile politique aux Etats-Unis, a annoncé samedi son avocat américain.

Amos Yee, âgé de 18 ans, est actuellement emprisonné aux Etats-Unis après avoir été arrêté en décembre dernier à son arrivée à l'aéroport de Chicago.