Lundi 23 Octobre 2017
(Jeune Afrique 23/10/17)
 92 ans, Khalili Mohamed El Bechir Erguibi s'est éteint dans un hôpital militaire près d'Agadir. Il fut officier de l'armée marocaine. Khalili Mohamed El Bechir Erguibi, père de l’ancien chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, est décédé, ce samedi 21 octobre, des suites d’une maladie liée à des complications gastriques. Il a rendu l’âme à l’hôpital militaire d’Inezgane, petite ville située à côté d’Agadir, dans le sud du Maroc. Âgé de 92 ans, il avait été hospitalisé une première fois le 19 octobre et avait pu sortir de l’hôpital, mais il avait subi une rechute et sa situation s’est compliquée par la suite.
(AFP 21/10/17)
Le Maroc a annoncé samedi avoir décidé du rappel pour consultation de son ambassadeur à Alger, en réaction à des déclarations du ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, accusant des entreprises marocaines de "blanchir l'argent du haschich" en Afrique. Qualifiant dans un communiqué les déclarations de M. Messahel de "gravissimes", le ministère marocain des Affaires étrangères a également indiqué avoir convoqué vendredi soir le chargé d’affaires de l’ambassade d’Algérie pour lui faire part du "caractère irresponsable, voire enfantin" des propos visés...
(Jeune Afrique 21/10/17)
Le parti du tracteur tient son conseil national ce dimanche 22 octobre sur fond de bataille sur son leadership. Chronologie d'un malaise qui monte. Ce dimanche 22 octobre, le Parti authenticité et modernité réunit son conseil national à Skhirat, près de Rabat, pour acter la démission de son secrétaire général, Ilyass El Omari. Se sentant visé par un discours du roi prononcé fin juillet et qui avait critiqué la défaillance de la classe politique dans la gestion des contestations du...
(Jeune Afrique 20/10/17)
À peine nommée wali directrice de l’Inspection générale de l’administration territoriale, Zineb El Adaoui s’est vu confier un dossier délicat : le retard pris dans l’exécution du projet Al Hoceima, phare de la Méditerranée. Qui est la nouvelle dame de fer du ministère de l’Intérieur ? On l’appelle « Madame Première Fois ». Le 25 juin, Zineb El Adaoui est devenue la première Marocaine à accéder au poste de wali directeur de l’Inspection générale de l’administration territoriale. Une nouvelle haute responsabilité à ajouter au chapelet des postes prestigieux que cette native du Souss...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Dans un rapport présenté ce jeudi à Paris, la procédure n'a pas été entâchée d'irrégularités malgré sa forte charge politique. Un test pour la transparence de la justice marocaine. « Les conditions d’un procès équitable ont été satisfaites tout au long d’une procédure difficile et marquée de nombreux incidents ». Telle est la conclusion d’un rapport de l’Association pour la promotion des libertés fondamentales (APLF), des observateurs français qui ont suivi l’emblématique procès de Gdeim Izik du 16 décembre 2016...
(AFP 19/10/17)
Le nouvel envoyé spécial de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Koehler, pour la première fois dans la région depuis sa nomination, s'est dit déterminé à résoudre la question sahraouie, lors d'une visite mercredi dans des camps de réfugiés sahraouis en Algérie. Nommé en août par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres qui l'a chargé de relancer les négociations entre Rabat et les indépendantistes du Front Polisario, M. Koehler a entamé sa tournée lundi au Maroc, qui contrôle depuis...
(AFP 18/10/17)
Près de la moitié des militants du mouvement de contestation du "Hirak", né dans le nord du Maroc, qui étaient en grève de la faim pour protester contre leur détention ont suspendu cette action, a-t-on appris mercredi auprès des familles. Un total de 49 militants et sympathisants sont actuellement incarcérés dans une prison de Casablanca dans l'attente de leur jugement, après avoir été arrêtés entre la fin mai et juin à Al-Hoceïma (nord), épicentre du mouvement dénonçant la "marginalisation" de la région du Rif.
(AFP 18/10/17)
Près de la moitié des militants du mouvement de contestation du "Hirak", né dans le nord du Maroc, qui étaient en grève de la faim pour protester contre leur détention ont suspendu cette action, a-t-on appris mercredi auprès des familles. Un total de 49 militants et sympathisants sont actuellement incarcérés dans une prison de Casablanca dans l'attente de leur jugement, après avoir été arrêtés entre la fin mai et juin à Al-Hoceïma (nord), épicentre du mouvement dénonçant la "marginalisation" de...
(AFP 18/10/17)
Le nouvel émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Koehler, a été reçu par le roi du Maroc Mohammed VI mardi, au deuxième jour de sa visite à Rabat, dans le cadre de sa première tournée régionale, a annoncé un communiqué officiel. Très discret depuis le début de sa visite, l'ex-président allemand a été nommé en août par le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, pour relancer la médiation entre le Maroc et les indépendantistes du Polisario afin de tenter de régler le litige territorial qui les oppose depuis des décennies. Arrivé dimanche soir, il a mené lundi différents entretiens sur lesquels rien n'a filtré.
(RFI 18/10/17)
Ce mardi 17 octobre se tenait à Casablanca une nouvelle audience dans le procès de membres du mouvement Hirak. Un groupe de 19 personnes comparaissait devant le tribunal pour leur implication dans le mouvement de contestation qui secoue le Rif depuis la fin du mois de mai. Ils encourent jusqu'à 30 ans de prison ferme. Compte-rendu d'audience. Certains, parmi ce groupe de détenus qui comparaissaient mardi, sont en grève de la faim depuis 23 jours pour exiger leur libération et...
(AFP 17/10/17)
Le procès des militants du Hirak, mouvement de contestation né l'an dernier dans le nord du Maroc, a été une nouvelle fois ajourné mardi par la justice marocaine, alors que leurs soutiens s'inquiétent pour leur santé. Un des prévenus qui comparaissait devant la cour d'appel de Casablanca avec 20 autres militants et sympathisants du "Hirak" s'est évanoui dans la salle d'audience et a été évacué en ambulance, a constaté un journaliste de l'AFP. Dans une ambiance houleuse, marquée par de vifs échanges entre les avocats, la cour venait de décider d'ajourner l'audience au 24 octobre. C'est le troisième report des débats.
(RFI 17/10/17)
Au Maroc, le nouvel émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Köhler, a débuté, ce lundi 16 octobre, à Rabat, sa première tournée régionale. Il a pour mission de relancer la médiation entre le Maroc et les indépendantistes du Polisario. Sa tournée doit ensuite le conduire en Algérie et en Mauritanie, avant qu'il ne présente un compte-rendu devant le Conseil de sécurité, à New York. Horst Köhler trouvera-t-il les mots et les gestes pour apaiser les tensions entre Rabat et Alger ? Horst Köhler va-t-il réussir là où son prédécesseur, Christopher Ross, démissionnaire en mai dernier, était accusé par le Maroc de partialité et là où Ban Ki-moon...
(AFP 16/10/17)
Le nouvel émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Koehler, débute lundi à Rabat sa première tournée régionale, avec pour mission de relancer la médiation entre le Maroc et les indépendantistes du Polisario afin de sortir ce vieux conflit de l'impasse. L'ex-président allemand, nommé en août par le nouveau secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, aura notamment des entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, selon une source au sein du ministère. Aucun déplacement ne semble prévu à Laâyoune...
(RFI 16/10/17)
Mohammed VI a prononcé un discours sans concession lors de l'ouverture de la session du Parlement. Le roi du Maroc a jugé le modèle de développement du royaume « inapte » à répondre aux demandes des Marocains. Un discours de fermeté à l'encontre du Parlement et du gouvernement qui intervient alors que les manifestations dans le Rif connaissaient une relative accalmie. Clientélisme, carence de l’école publique et retard dans les plans de développement... Mohammed VI a égrainé avec véhémence les...
(AFP 16/10/17)
La voiture diplomatique de l'ambassadeur du Maroc en Grèce a été volée dimanche à la suite du cambriolage de la résidence du diplomate à Athènes, a affirmé la police. Le cambriolage s'est déroulé dimanche au petit matin dans le quartier aisé de Pyschiko, où sont situées de nombreuses ambassades. Les cambrioleurs ont emporté dérobé objets, notamment les clés du véhicule qui leur ont ensuite permis de voler la voiture, selon une source policière, sans plus de précision. L'ambassadeur et sa...
(Le Monde 13/10/17)
Les milieux d’affaires ouest-africains redoutent que la présence de Rabat au sein de l’institution n’ouvre une brèche sur leur marché aux produits européens. 1er octobre 2017, à Yamoussoukro, la capitale ivoirienne. Le Groupe initiative Afrique (GIA), un cercle de réflexion présidé par l’ancien premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, conclut sa quatrième conférence internationale sur le thème de « l’intégration régionale en Afrique ». Un sujet s’est progressivement imposé lors des échanges débutés quarante-huit heures plus tôt : la future adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).
(Jeune Afrique 13/10/17)
C’est une bataille à couteaux tirés qui se déroule au sein du Parti Authenticité et Modernité (PAM), deuxième force politique du Maroc. La démission de son secrétaire général, Ilyas El Omari – dans le sillage des contestations populaires dans la région d’Al Hoceima, dont il est le président –, a créé une crise interne, étalée au grand jour dans les réunions du bureau politique et dans les colonnes de la presse. Des ténors du parti n’hésitent pas à s’adresser des...
(APA 13/10/17)
APA-Nouakchott (Mauritanie) - Le richissime homme d’affaires mauritanien Mohamed Ould Bouammatou, en exil volontaire au Maroc depuis 2011, est recherché par la justice de son pays, a déclaré jeudi soir à Nouakchott le porte parole du gouvernement mauritanien, Mohamed Lemine Ould Cheikh. Le porte parole qui s’exprimait dans un point de presse a officiellement confirmé que Ould Bouammatou est recherché par la justice mauritanienne et que des canaux de traitement de la demande de celle-ci existent dans tous les pays...
(APA 12/10/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le Maroc et la Russie ont signé deux importants accords, l'un sur la coopération militaire et l'autre sur le partenariat sécuritaire, a indiqué Saâd-Eddine El Othmani à l'ouverture des travaux de la haute commission mixte de coopération, en présence du premier ministre russe. Même si la teneur de l'accord militaire n'a pas été précisée, mais celui-ci devrait porter sur des aspects variés de la coopération allant de la formation, l'échange d'expériences et la protection de la propriété...
(Jeune Afrique 12/10/17)
Pour renforcer des relations commerciales qui s’intensifient depuis quelques années, le Premier ministre russe a effectué une visite de travail de deux jours dans le royaume, au cours de laquelle onze accords de partenariat ont été signés, notamment dans les domaines de l'énergie et de l'agriculture, mais aussi sur le plan militaire. Après avoir été, le 10 octobre, reçu par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, le Premier ministre russe, Dimitri Medvedev, a poursuivi son périple maghrébin au Maroc, les 11...

Pages