Mercredi 28 Juin 2017
(Jeune Afrique 28/06/17)
Le soir du 20 juin, plusieurs membres du comité exécutif de l'Istiqlal s'étaient donné rendez-vous chez Hamdi Ould Rachid. Nizar Baraka, candidat au poste de secrétaire général, était présent. C’est dans la villa rbatie du très influent Hamdi Ould Rachid que plusieurs membres du comité exécutif de l’Istiqlal s’étaient donné rendez-vous le soir du 20 juin. Fait marquant de cette rencontre informelle : la présence de Nizar Baraka, candidat au poste de secrétaire général. Une confirmation – si besoin était – du soutien que les dirigeants istiqlaliens hostiles à Hamid Chabat apportent au petit-fils d’Allal El Fassi. Pendant ce temps, Chabat continue ses manœuvres pour reporter la date du congrès du Parti, qui doit se tenir...
(Autre média 28/06/17)
Boughaleb El Attar, le premier ambassadeur du Maroc que le roi Mohammed VI vient de nommer à Cuba, est un ancien militant de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) devenu journaliste et chercheur. Akhbar Al Yaoum, dans son édition de ce mercredi 28 juin 2017, consacre une biographie à Boughaleb El Attar, dans un article titré: "Un chercheur et journaliste ittihadi nommé premier ambassadeur du Maroc auprès de Cuba". Après une brouille de plusieurs décennies avec La Havane, le Maroc a donc matérialisé le rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba en procédant à la nomination, dimanche, de son premier ambassadeur dans ce pays, note le journal. Boughaleb El Attar, âgé d'environ 70 ans, est un "spécialiste de la littérature espagnole"...
(RFI 27/06/17)
Le roi Mohammed VI a attendu la veille de l'Aïd el-Fitr au Maroc pour s'exprimer sur le mouvement qui agite la région du Rif. Dimanche soir, au cours d’un Conseil des ministres, le souverain s’est dit déçu et mécontent du retard pris par le programme de développement dédié à la ville d'al-Hoceima. C'est la première fois depuis la reprise du mouvement Hirak dans la région d'al-Hoceima, que le roi du Maroc s'exprime sur cette crise. Sans évoquer la contestation, il...
(APA 27/06/17)
Le Maroc a rappelé ce samedi son ambassadeur à La Haye (Pays-Bas) pour consultation après que les autorités néerlandaises n’aient pas accédé à la demande du Royaume d'extrader un trafiquant notoire d’origine marocaine, impliqué dans le financement et le soutien à certains milieux au nord du Maroc. «Au cours des deux derniers jours, des contacts ont eu lieu entre les autorités marocaines et néerlandaises, au niveau des chefs de gouvernement et des ministres des Affaires étrangères sur les agissements d’un...
(AFP 26/06/17)
Le roi Mohammed VI a fait part dimanche soir au cours d'un Conseil des ministres de "sa déception, son mécontentement et sa préoccupation" pour le retard qu'accuse le programme de développement dédié à la ville d'Al-Hoceima. Cette ville du nord du Maroc, dans la région du Rif, est agitée depuis presque huit mois par un mouvement de contestation qui revendique le développement de cette région historiquement frondeuse qu'il juge "marginalisée". Lors de la réunion qu'il a présidée à Casablanca, capitale économique du royaume, le souverain marocain a tancé ses ministres pour la "non exécution"...
(Autre média 23/06/17)
Selon plusieurs médias israéliens, le Maroc aurait protesté auprès d'Israël via l'une de ses ambassades en Europe contre la rencontre du ministre du Likoud Ayoub Kara avec le chef du Polisario, lors de l'investiture du nouveau président équatorien Lenin Moreno le 24 mai à Quito. Rappelez-vous: le 26 mai dernier, le360 rapportait qu'un ministre du Likoud, Ayoub Kara pour ne pas le nommer, rencontrait le chef du Polisario, en marge de l'investiture du nouveau président équatorien, Lenin Moreno, le 24...
(Autre média 23/06/17)
Après l’annonce d’une « probable rencontre informelle Mohammed VI- Netanyahu », fuitée dans la presse à la veille du sommet de la CEDEAO à Monrovia, l’Etat hébreu rend publique une « complainte officielle » de Rabat suite à la rencontre d’un proche collaborateur du premier ministre israélien avec Brahim Ghali, le chef du Polisario en Equateur. Depuis quelques temps, l'Etat hébreu titille Rabat avec insistance... Selon Times of Israel, le Maroc aurait émis « une rare complainte officielle à Israël...
(AFP 21/06/17)
Le Maroc a annoncé mardi soir qu'il allait procéder "au traitement immédiat de la situation d’un groupe de 13 familles syriennes", coincées depuis mi-avril dans la zone frontalière maroco-algérienne. "En vertu de considérations humanitaires et à titre exceptionnel", le roi Mohammed VI a donné ses instructions afin de régler la situation de ce groupe de réfugiés, a annoncé mardi le cabinet royal dans un communiqué. Il s’agit d’une "mesure à caractère exceptionnel", qui "traduit une fois de plus l’engagement humaniste du royaume dans le traitement des problématiques migratoires dictée...
(Jeune Afrique 21/06/17)
La crise s’intensifie au sein du Parti de la justice et du développement (PJD). La dernière réunion du secrétariat général de la formation islamiste, le 12 juin, a été particulièrement tendue. Selon des sources internes, Abdelilah Benkirane a qualifié la situation du parti de « catastrophique ». Le ton est même monté entre le secrétaire général et Mustapha Ramid au sujet du projet de communiqué final. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/448699/politique/maroc-torchon-brule-pjd...
(Xinhua 21/06/17)
Dans le cadre de la tenue, lundi à Rabat, de la 19ème session de la Haute commission mixte maroco-tunisienne, sous la présidence du Chef du gouvernement marocain, Saâd Eddine El Othmani, et son homologue tunisien Youssef Chahed, Rabat et Tunis ont fait savoir que les deux pays ambitionnent de doubler les échanges commerciaux entre le Maroc et la Tunisie à l'horizon 2020 et de les situer au niveau de 500 millions de dollars. Pour y parvenir, les deux pays ont...
(Jeune Afrique 21/06/17)
Il n’y a rien à dire sur la force et l’ancienneté des liens culturels qui unissent le royaume du Maroc aux pays d’Afrique de l’Ouest. Rien à dire sur la nouvelle dimension prise par ces liens sous le roi Mohamed VI, qui a multiplié les voyages dans les pays de la région et qui cultive des relations personnelles très fortes avec des dirigeants d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Rien à dire sur l’articulation entre la diplomatie, la politique et...
(AFP 20/06/17)
Des centaines de personnes ont manifesté dans la nuit de lundi à mardi dans la province d'Al-Hoceima pour réclamer la libération des détenus arrêtés dans cette région du nord du Maroc secouée par un mouvement de contestation, ont indiqué mardi des militants. Dans le même temps, dans la capitale Rabat, les forces de l'ordre ont empêché un rassemblement de quelques dizaines de protestataires qui manifestaient en solidarité avec le mouvement à Al-Hoceima, selon un correspondant de l'AFP sur place. Depuis près de huit mois, un mouvement de contestation nommé 'Hirak' secoue la ville d'Al-Hoceima, chef-lieu de la province du même nom, pour protester contre...
(Atlas Info.fr 20/06/17)
Le Maroc et la Tunisie ont signé, lundi à Rabat, dix conventions dans différents domaines, dans le cadre de la tenue de la 19è session de la Haute commission mixte maroco-tunisienne. "La commission a trouvé les formules permettant de développer la coopération bilatérale dans les différents domaines, à même de conférer à cette coopération une dimension globale au service des intérêts des deux pays frères", indique un communiqué conjoint sanctionnant les travaux de cette session co-présidée par le Chef du...
(Réalités 20/06/17)
Dans le cadre d de la 19ème session de la haute commission mixte tuniso-marocaine plusieurs accords de coopération ont été signés par le Chef du gouvernement Youssef Chahed et son homologue marocain, Saadeddine Othmani. L’institut méditerranéen de formation aux métiers maritimes de Tunisie et l’Institut supérieur des études maritimes du Maroc ont signé un protocole d’entraide. D’autres conventions ont été signées par les deux parties, portant sur la protection des consommateurs, et la métrologie légale, scientifique et industrielle. Autre accord...
(Autre média 20/06/17)
Le ministre angolais des Affaires étrangères, Georges Rebelo Pinto Chikoti et son homologue marocain, Nasser Bourita ont décidé ce lundi d’instaurer un dialogue fructueux concernant les relations bilatérales et notamment la question du Sahara. Les ministres marocain et angolais ont signé deux accords de coopération, l'un portant sur l'exonération des visas pour les diplomates et les officiels des deux pays et l'autre sur l'instauration de consultations régulières entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays sur des sujets liés à la coopération bilatérale, à l'Afrique et au monde. Répondant à une question de le360 sur le règlement du conflit du Sahara marocain, Georges Rebelo Pinto Chikoti a déclaré...
(MAP 20/06/17)
Le Maroc et l'Angola ont signé, lundi à Rabat, deux accords de coopération relatifs à la suppression de visas pour les passeports diplomatiques et aux consultations politiques. Les accords ont été signés par le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nacer Bourita, et son homologue angolais, George Rebelo Pinto Chikoti, en visite dans le royaume.S’exprimant lors d’un point de presse, le chef de la diplomatie angolaise a qualifié de "progrès considérable" la signature de ces deux accords, notant que les deux pays "ont décidé de regarder vers l’avenir dans une perspective de coopération...
(Global Net 20/06/17)
La 19ème haute commission mixte tuniso-marocaine tenue sous la coprésidence du chef du gouvernement, Youssef Chahed, et de son homologue marocain, Saâd Eddine Othmani, à Rabat, s’est soldée par la signature d’une série de conventions, programmes exécutifs et protocoles de coopération portant sur la protection du consommateur, la métrologie scientifique, industrielle et juridique, le transport maritime, la formation professionnelle, l’emploi, la jeunesse, les affaires religieuses, l’exportation et l’investissement. Lors d’un point de presse conjoint, Chahed et Othmani ont appelé à...
(Yabiladi 20/06/17)
Malgré une main tendue du Maroc, l’Angola n’a pas modéré son appui au Polisario. Avec le départ annoncé du vieux président, Dos Santos, le royaume peut espérer une nette amélioration de ses relations avec ce pays, tendues depuis les années de la guerre civile lorsque Rabat soutenait son grand rival Jonas Savimbi. Le chef de la diplomatie angolaise a effectué, hier, une visite à Rabat. Au siège du département des Affaires étrangères, Georges Rebelo Pinto Chikoti s'est entretenu avec Nasser...
(Jeune Afrique 20/06/17)
Le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed et son homologue marocain Saadeddine El Othmani ont signé une dizaine d'accords et se sont engagés à doubler leurs échanges commerciaux. La Libye, l'Union du Maghreb arabe et la crise dans le Golfe figuraient également au menu. Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a achevé, ce lundi 19 juin, une visite officielle de deux jours au Maroc, sa première dans le royaume depuis sa nomination à la tête de l’exécutif de son...
(TelQuel 20/06/17)
Neuf accords ont été signés ce lundi 19 juin entre les gouvernements marocains et tunisiens en marge de la visite du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed. Objectif: doubler les échanges commerciaux entre le Maroc et la Tunisie d'ici 2020. Neuf protocoles et accords de coopération ont été signés ce lundi à Rabat, entre la Tunisie et le Maroc au terme de la 19e session de la Haute commission mixte tuniso-marocaine. Ces accords portent sur la jeunesse, la formation professionnelle, l’emploi, l’investissement, l’exportation, la protection du consommateur et la métrologie juridique, scientifique et industrielle.

Pages