Samedi 24 Février 2018
(MAP 16/07/13)
Casa Finance City (CFC) sera un vecteur d'inclusion financière et d'élargissement de la bancarisation et de rayonnement de l'économie marocaine de par le monde, a affirmé, lundi à Casablanca, le président du groupe BMCE Bank, Othman Benjelloun. La CFC est le projet qui devrait contribuer à faire du Maroc une terre d'accueil d'investissements nationaux et étrangers, de multiples sociétés africaines en quête de domiciliation boursière ainsi que d'attraction et de fructification de nombreux centres d'expertises et de savoir faire internationaux, a-t-il indiqué lors de la signature d'une convention avec l'Agence d'urbanisation et de développement d'Anfa (AUDA) pour l'installation du groupe FinanceCom à la CFC. La convention paraphée par Othman Benjelloun, Brahim Benjelloun-Touimi, administrateur directeur général délégué auprès de la présidence...
(Afriquinfos 15/07/13)
La frégate multi-missions (FREMM) Mohammed VI vient de terminer avec succès une batterie de tests de ses armements. Elle viendra grossir la flotte marocaine d’ici la fin de l’année, représentant à elle seule une force militaire conséquente. Le Maroc entend bien renforcer sa puissance militaire en mer, à en croire les divers investissements qui ont été faits ces dernières années: la construction d’une base navale à Ksar Sguir, l’achat de corvettes à la France et aux Pays-Bas, ou encore la commande de la frégate multi-missions Mohammed VI, un bâtiment qui deviendra une des pièces maîtresses de la flotte marocaine. Le navire n'aura coûté pas moins de 5 milliards de dirhams, soit 470 millions d'euros. Ces tests, effectués au large des...
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
La stratégie de développement du secteur minier à l’horizon 2025 a pour objectifs de tripler le chiffre d’affaires en le portant à plus de 15 milliards de dirhams, de décupler l’investissement dans l’exploration et la recherche et surtout de doubler le nombre des emplois générés en le situant à 30.000. En énonçant cette feuille de route pour l’activité extractive vendredi dernier au cours d’une conférence de presse à Rabat, alors même qu’il est démissionnaire ainsi que ses collègues istiqlaliens, le ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement a également livré un certain nombre de messages politiques. Le premier est que son état de partant n’influe en rien sur son sens du devoir. Le second est que la...
(Menara 15/07/13)
Avec l’aval du secrétariat général de son parti, Abdelilah Benkirane compte entamer les négociations avec le RNI juste après la fin de la visite du Roi d’Espagne au Maroc. La réunion du comité exécutif du PJD a mandaté le secrétaire général et chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, pour entamer les discussions avec d’autres partenaires pour former une nouvelle majorité après la démission des ministres istiqlaliens. Premier parti visé, le RNI et éventuellement l’UC. Si pour le RNI, l’option de rejoindre la majorité se pose sous des termes de programme et non de postes ministériels, d’après les déclarations de ses dirigeants, l’UC, lui, ne cache pas son souhait de faire partie du nouveau cabinet. « Il y a eu certes des...
(La Nouvelle Tribune (ma) 15/07/13)
“En Espagne, en ce moment, les choses vont mal”, lance Emilio Rodriguez, qui dirige une petite entreprise de construction à Tanger, dans le nord du Maroc, où il s’est récemment installé comme d’autres Espagnols en quête de perspectives professionnelles. Le roi Juan Carlos effectue de lundi à mercredi une visite officielle au Maroc. Il sera reçu par son homologue Mohammed VI avec tous les égards dus à un important chef d’Etat: l’Espagne est, avec la France, le principal partenaire économique du pays. Plus d’un demi-siècle après l’indépendance, les liens entre les deux royaumes voisins restent étroits. L’Espagne compte la deuxième communauté marocaine au monde et les entrepreneurs espagnols sont implantés de longue date sur le sol marocain. Mais la forte...
(Menara 15/07/13)
Une récente note du HCP établie que le chevauchement entre Ramadan et les départs en vacances produisent des impacts négatif différenciés sur les prix et l’activité sectorielle. Assurant un suivi assidu de la conjoncture économique du pays, le Haut-Commissariat au Plan vient de rendre public une étude comparative sur les changements qui interviennent sur l’effet conjugué de l’avènement du mois de Ramadan la période estivale sur un certain nombre de secteur. A cet égard l’étude relève que les prix constituent le principal facteur de transmission des impacts du mois de ramadan sur les évolutions des prix des biens alimentaires suite aux changements qui interviennent sur les habitudes de consommation. Deux effets différentiés Le HCP estime qu’en raison de sa répartition...
(Goud 15/07/13)
Quatre cent ouvriers de la société Akka Gold Mining, du groupe Managem, observent un sit-in depuis jeudi dernier pour protester contre le licenciement jugé abusif de 5 ouvriers affiliés à la CDT. Les ouvriers du site aurifère ont indiqué qu’ils comptent maintenir la pression jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Le site aurifère d’Akka est exploité par Akka Gold mining, de Managem, la branche minière de l’ONA. Situé à Oufella Ighir, à 280 Km au sud d’Agadir, le site emploie 1200 personnes.
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
Le Groupe Holmarcom explore l’Afrique. Le groupe s’implante au Sénégal et y lance son premier projet immobilier. Le groupe immobilier prend une participation majoritaire dans la société sénégalaise de promotion immobilière «Peacock Investments». «Cette prise de participation du Groupe Holmarcom au Sénégal rentre dans le cadre de la stratégie de développement du groupe à l’international et plus particulièrement en Afrique», indique le groupe dans un communiqué de presse. Suite à cette opération, Holmarcom transcrit l’expérience du logement social sur le sol sénégalais. «Ce projet rentre dans le cadre du programme de l’État sénégalais» une famille, un toit «qui vise la construction de 20.000 logements dont 5.000 ont été confiés à la société Peacock Investments», précise Holmarcom. La 1ère partie de...
(La Vie Eco 15/07/13)
Le salaire minimum au Maroc est le plus élevé d’Afrique, selon Bank Al-Maghrib. Il a augmenté 18 fois ces 30 dernières années, soit une hausse annuelle moyenne de 6,1%. La productivité du travail n'a pas pour autant été affectée.Le 1er juillet 2013, le Smig horaire dans le textile-habillement a été revalorisé de 2,5%, atteignant 11,97 DH de l’heure. Le 1er décembre prochain, le Smig dans cette activité sera totalement aligné sur celui en vigueur dans les secteurs industriel, commercial et des professions libérales, soit 12,64 DH. Rappelons que dans le cadre de l’accord du dialogue social du 26 avril 2011, il avait été décidé d’augmenter le Smig de 15%, augmentation appliquée en deux temps dans les secteurs industriel, commercial et des professions...
(La Vie Eco 15/07/13)
Le salaire minimum au Maroc est le plus élevé d’Afrique, selon Bank Al-Maghrib. Il a augmenté 18 fois ces 30 dernières années, soit une hausse annuelle moyenne de 6,1%. La productivité du travail n'a pas pour autant été affectée.Le 1er juillet 2013, le Smig horaire dans le textile-habillement a été revalorisé de 2,5%, atteignant 11,97 DH de l’heure. Le 1er décembre prochain, le Smig dans cette activité sera totalement aligné sur celui en vigueur dans les secteurs industriel, commercial et des professions libérales, soit 12,64 DH. Rappelons que dans le cadre de l’accord du dialogue social du 26 avril 2011, il avait été décidé d’augmenter le Smig de 15%, augmentation appliquée en deux temps dans les secteurs industriel, commercial et des professions...
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
Le Parti de la justice et du développement (PJD) a enfin officiellement commencé à préparer le gouvernement Benkirane II après la défection de l’Istiqlal. Mais le secrétaire général du parti et chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, n’a pas encore entamé des négociations avec aucun parti pour former une nouvelle majorité y compris avec le parti qu’on dit plus proche de rejoindre le gouvernement. En effet, des sources bien renseignées ont affirmé à ALM que le RNI n’a pour l’instant reçu aucune demande, aucun message par les voies officielles ou autres sur une quelconque proposition pour rejoindre la majorité. Les mêmes sources ont précisé que toutes les informations qui circulent actuellement sur la place publique ne représentent au mieux que de...
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
De nombreux accords financiers unissent le Maroc et l’Espagne. Parmi les plus remarquables figure le programme financier signé en 2008 et rénové en 2011. Alimenté par les fonds dédiés à l’internationalisation des entreprises (FIEM), il porte sur des prêts concessionnels d’État à État. Au cours des cinq dernières années, cet instrument a permis le cofinancement de projets importants, comme la centrale thermique solaire de Ain Béni Mathar, projet dirigé par Abener (Groupe Abengoa), le parc éolien de Tanger, mené par l’entreprise Gamesa, ou le système de contrôle et de gestion du plan de transport stratégique et optionnel de l’ONCF, actuellement développé par un consortium réalisé entre les deux entreprises Adif et Indra. Après la réunion de haut niveau qui a...
(Le Huffington Post 15/07/13)
Pour la première fois, depuis au moins douze ans, Alger et Rabat se mettent d'accord sur un sujet, et adressent simultanément une semblable lettre de condoléances à la famille du regretté Cheb Akil, se portant volontaires à lui rendre hommage. Au-delà de l'aspect tragique qui a enveloppé la brusque disparition du chanteur algérien Cheb Akil (1974-2013), le mois passé, suite à un accident de voiture à Tanger, une question se pose autour des véritables raisons qui ont déclenché un tel engouement officiel, annoncé par les deux pays-voisins, dont les relations bilatérales se retrouvent, ces dernières années, face à une impasse diplomatique. Pour s'approprier de la mémoire du défunt et de son patrimoine musical, et de l'inscrire peut-être dans une optique...
(La Vie Eco 15/07/13)
Le climat instable de ces derniers mois a retardé les ventes d'appareils de climatisation. Les opérateurs orientés professionnels s'en sortent mieux que ceux qui visent le grand public. Les distributeurs et fabricants espèrent néanmoins rattraper le retard constaté pendant les prochains mois.Il fallait s’en douter. Le mauvais temps observé tout au long du printemps et au début de l’été a eu de fâcheux impacts sur plusieurs activités, au premier rang desquelles on trouve bien sûr celle des professionnels de la climatisation. Un premier constat d’abord : les ventes des appareils de climatisation, qui connaissent d’habitude un grand succès pendant la saison estivale, ont démarré tardivement cette année. Ce sont principalement les opérateurs qui ont affaire aux clients particuliers qui sont touchés par ce retard des...
(Agence Ecofin 15/07/13)
(Agence Ecofin) - Juan Carlos de Bourbon commence aujourd’hui au Maroc une visite de travail de 3 jours à l’invitation du roi Mohammed VI. Juan Carlos 1er est accompagné par des membres du gouvernement, des patrons des grands groupes, d’anciens chefs de la diplomatie espagnole, du président de la Confédération espagnole des organisations d’entreprises (CEOE) et des représentants d’organismes espagnols. Cette visite qualifiée « d’historique » par des officiels marocains va permettre d’approfondir le partenariat stratégique entre les deux pays et d’aborder plusieurs sujets sensibles dont les récentes découvertes petrogazières au large des Canaries, archipel autonome espagnol. « Aux relations politiques, économiques, socio-culturelles historiques et riches, s'ajoute la volonté partagée d'édifier un partenariat stratégique » a expliqué le ministre espagnol...
(L'Usine Nouvelle 15/07/13)
Bien encadré, le roi d'Espagne Juan Carlos, en visite officielle au Maroc du 15 au 17 juillet, est accompagné du patronat et des poids lourds du gouvernement. Pour une économie espagnole en grande difficulté, le Maroc est un pays de cocagne, où ses exportations bondissent de 15% par an, dépassant désormais celles de la France. Du beau monde. Dans la délégation espagnole qui accompagne le roi Juan Carlos en visite au Maroc du 15 au 17 juillet, on compte les ministres des Affaires étrangères et de la coopération, de l’Intérieur, de la Justice, de l’Industrie de l’énergie et du tourisme et de l’Equipement. De nombreux dirigeants d'entreprises espagnoles sont également du voyage. La délégation comprend aussi Juan Rosell , président...
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
L’Agence du partenariat pour le progrès (APP) a présenté, jeudi à Safi, un projet de création d’une réserve marine de pêche baptisé «Mogador» dans la zone située entre Safi et Essaouira. Cette réserve, située entre l’ancienne Essaouira et Sidi Bouzarktoune sur une superficie de quatre kilomètres à l’intérieur de la mer, a pour objectif de doter le Maroc d’une stratégie visant à créer un réseau de réserves marines de pêche et de recherche scientifique. Ce projet vise également à contribuer au développement durable du secteur de la pêche traditionnelle dans le cadre d’un projet global du secteur, financé par le programme Millennium Challenge Account. Ce projet a aussi pour objectifs le développement d’une stratégie nationale pour la création de réserves...
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
L’AFD poursuit son soutien à la mise en œuvre du pilier II du Plan Maroc Vert en faveur de la petite agriculture familiale...L’Agence française de développement (AFD) a autorisé, récemment, l’octroi d’une ligne de crédit concessionnelle de 20 millions d’euros à la Société de financement pour le développement agricole «Tamwill El Fellah», filiale du Crédit Agricole du Maroc (CAM). Accompagnée par une subvention de 300.000 euros au CAM, la ligne de crédit accordée avec la garantie du CAM, permettra de développer l’activité de Tamwill El Fellah en matière de financement des investissements des exploitations agricoles n’ayant pas accès au crédit bancaire classique, précise un communiqué de l’AFD. Elle contribuera ainsi à l’amélioration de l’accès au financement des investissements agricoles de...
(Libération (ma) 15/07/13)
«Pas d’affolement. La majorité prendra le temps qu’il faudra pour répondre, d’une manière ou d’une autre, à la démission des ministres de l’Istiqlal ». Dans l’entourage proche du chef de gouvernement, le mot d’ordre est à la sérénité et à la patience. On ne veut surtout pas sombrer dans la précipitation. En politique, la diligence n’a jamais été vraiment bonne conseillère. « C’est la raison principale pour laquelle les démissions de cinq sur les six ministres istiqlaliens sont toujours sur le bureau du chef de gouvernement et n’ont pas encore été remises au chef de l’Etat », explique ce proche d’Abdelilah Benkirane. A l’évidence, le Premier ministre qui vient pourtant de perdre sa majorité temporise. « Non pas qu’il veuille...
(Aujourd'hui le Maroc 15/07/13)
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, samedi, au lancement de deux nouveaux projets sociaux dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, illustrant une nouvelle fois l’engagement royal permanent en faveur de la promotion des conditions des jeunes et de la femme. Ces projets, qui seront réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour un investissement global de 22 millions de dirhams (MDH), portent sur la construction de la Maison des actions solidaires pour la qualification et l’insertion de la femme à l’ancienne médina de Rabat et d’un centre de formation dans les métiers de l’hôtellerie et de tourisme au quartier Guich Oudayas à Témara. Leur concrétisation traduit le souci permanent du Souverain d’être réceptif aux attentes légitimes des...

Pages