| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(L'Humanité 15/03/17)
Présentés comme des criminels de droit commun, les accusés de Gdeim Izik ont clamé, hier, devant la cour d’appel de Salé, leurs convictions en faveur de l’autodétermination du Sahara occidental, suscitant l’ire des magistrats. Le procès des prisonniers politiques sahraouis se poursuivait hier devant la cour d’appel de Salé, dans une atmosphère tendue. À l’extérieur...
(Aujourd'hui le Maroc 15/03/17)
Le Malawi ne disputera pas la Coupe d’Afrique des Nations de 2019, faute de moyens financiers, a annoncé lundi la fédération de ce petit pays d’Afrique australe. «Après avoir considéré toutes les options, nous avons décidé de nous retirer des qualifications pour la CAN-2019, et dès le 30 avril prochain, à cause d’un manque de financements», a indiqué Alfred Gunda, le patron de la FAM, dans un communiqué. Pour les mêmes raisons, le Malawi a décidé de renoncer même au Championnat d’Afrique des nations de 2018 (le CHAN, une compétition regroupant des équipes composées exclusivement de joueurs locaux), a précisé la fédération. «Le triste état dans lequel se trouve l’équipe, aussi bien au niveau de ses finances que du soutien...
(APA 15/03/17)
La ville de Marrakech accueille du 4 au 7 mai prochain un congrès mondial sur la radiologie et l’imagerie médicale avec la participation de plus de 1200 congressistes et experts nationaux et internationaux. Cet évènement se tient conjointement avec la 9ème Conférence Panarabe de Radiologie et les 17èmes Journées de l’Association Franco-Marocaine de Radiologie, (AFMR). Le congrès a pour objectif de partager les expertises et les expériences, et d’offrir une formation efficace en matière d’imagerie et de ses spécificités, des évolutions techniques et des dernières technologies. Parmi les thèmes et temps forts proposés : l’imagerie du sein, l’imagerie gynécologique, oncologique, cardio-vasculaire, l’imagerie de l’abdomen, l’imagerie pédiatrique, uro-génitale, ORL, l’imagerie des urgences ainsi que la neuro-imagerie ou les ateliers d’écho-doppler obstétrical...
(Huffingtonpost 15/03/17)
Peut-on voter pour le parti d'extrême droite français, le Front National (FN), quand on vit au Maroc? Bien que rare, la démarche n'est pas si exceptionnelle que cela. Souvenez-vous: lors du premier tour de la présidentielle française de 2012, Marine Le Pen avait obtenu 569 voix de Français vivant au Maroc, soit 3,65 % des électeurs installés au Maroc. Ces électeurs étaient arrivés premiers en nombre parmi les électeurs de la 9e circonscription, talonnés par leurs compatriotes installés en Tunisie (240 électeurs) et au Sénégal (216). Si le chiffre n'est pas élevé (30.104 expatriés au Maroc inscrits au 1er tour), il surprend au vu des discours du parti de la flamme tricolore souvent taxés de xénophobes. Les expatriés préfèrent alors...
(APA 15/03/17)
L’opérateur historique marocain, Maroc Telecom a annoncé ce mardi le lancement de son offre internet haut débit par satellite "VSAT", destinée à ses clients résidentiels, entreprises et professionnels, devenant ainsi le premier opérateur global national à proposer cette offre avec une couverture totale du territoire marocain. Dans un communiqué, le groupe de télécoms a fait savoir qu'il propose à ses clients une large gamme de formules haut débit allant jusqu’à 20 Mbps, notant qu'il présente le service VPN par satellite, pour assurer une connexion privée virtuelle entre plusieurs sites éloignés avec des débits allant jusqu’à 6 Mbps, à ses clients entreprises. L’Internet par satellite est un mode d'accès au réseau internet via une transmission satellitaire ne nécessitant pas de réseau...
(La Nouvelle Tribune (ma) 15/03/17)
Le Maroc représente un tiers de la communauté française, inscrits sur les listes électorales, à l’échelle de la 9ème circonscription des Français de l’étranger, a indiqué, lundi soir à Rabat, M. Didier Le Bret, candidat du Parti socialiste (PS) aux élections législatives de Juin 2017. « Sur toute la 9ème circonscription des Français de l’étranger, regroupant 16 pays, dont la Tunisie, l’Algérie, le Sénégal, le Burkina Faso et le Mali, le Maroc représente le tiers de la communauté des français », a-t-il souligné, dans une déclaration à la MAP, lors d’une réunion publique tenue avec l’ensemble des français installés dans la région de Rabat. Le Royaume, est la « 3ème ambassade, en effectifs et en missions, la plus importante dans...
(Le Parisien 15/03/17)
Deux salariés de la société PhotoBox, à Sartrouville, sont soupçonnés d’avoir volé pour 500 000 € de papiers photo qu'ils ont revendu au Maroc avec l’aide de quatre complices. Tous ont été mis en examen pour vol en bande organisée lundi. Le trafic durait depuis plus de deux ans. Deux salariés de la société PhotoBox, leader européen de l’impression photographique implanté à Sartrouville, sont soupçonnés d’avoir volé pour 500 000 € de papiers photo dans l’entreprise, revendus ensuite au Maroc avec l’aide de quatre complices. Ces cinq hommes et une femme, âgés de 33 à 65 ans, ont été mis en examen, lundi, à Versailles, pour vol en bande organisée. Le pot aux roses a été découvert lors d’une vérification...
(Star Africa 15/03/17)
Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a communiqué ce mardi la liste des convoqués pour les matchs amicaux contre le Burkina Faso (24 mars) et la Tunisie (28 mars). Absents lors de la CAN 2017, Younès Belhanda, Sofiane Boufal et Yacine Bammou sont de retour à l’inverse de Hakim Zayech, toujours ignoré. Ce trio prend la place de Omar El Kaddouri, Youssef El Arabi et Rachid Alioui qui quittent la liste. Oussama Tannane et Nordin Amrabat n’ont pas encore totalement guéris de leur blessure. La liste du Maroc : Gardiens : Munir El Kajoui (Numancia, Espagne), Yassine Bonou (Real Saragosse, Espagne), Yassine El Kharroubi (Lokomotiv Plovdiv, Bulgarie) Défenseurs : Medhi Benatia (Juventus, Italie), Romain Saïss (Wolverhampton, Angleterre), Marouane Da Costa...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Cet infatigable artiste et lobbyiste marocain se démène pour promouvoir l’art dans son pays. Et renforcer l’influence du royaume chérifien. Mehdi Qotbi rayonne. Le président de la Fondation nationale des musées (FNM) a annoncé, le 5 mars, que le Musée Mohammed-VI d’art moderne et contemporain, ouvert en 2014, accueillera des œuvres des Français Claude Monet et Eugène Delacroix en 2019 et 2020. En avril 2017, des toiles de Picasso iront quelque temps sur les cimaises rbaties, qui avaient déjà accueilli des œuvres de Giacometti en 2016. Autant d’annonces qui ressemblent à de petits exploits au Maroc, où la vie culturelle est en jachère. Qotbi, la soixantaine, est un artiste peintre, mais aussi un lobbyiste influent à travers, entre autres, l’association...
(Autre média 15/03/17)
Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a dévoilé ce mardi sa première liste post-CAN 2017 pour les matchs amicaux contre le Burkina Faso (24 mars) et la Tunisie (28 mars). Younès Belhanda, Sofiane Boufal et Yacine Bammou signent leur retour, à l’inverse d’Hakim Ziyech, toujours mis de côté. Après une CAN 2017 prometteuse bouclée par une place de quart de finaliste, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a dévoilé ce mardi une liste de 25 joueurs pour les matchs amicaux face au Burkina Faso (24 mars) et la Tunisie (28 mars) au Grand Stade de Marrakech. Par rapport au groupe présent au Gabon, Younès Belhanda et Sofiane Boufal, alors blessés, et Yacine Bammou signent leur retour. Omar El Kaddouri, Youssef...
(Jeune Afrique 14/03/17)
L'institution de Bretton Woods va attribuer 100 millions de dollars à la création d'un registre qui cible les plus défavorisés au Maroc, et 50 millions de dollars supplémentaires à la création de start-up, première source d'emploi dans la région. La Banque mondiale a approuvé le 13 mars l’attribution de 150 millions de dollars au Maroc. Ce financement doit permettre au royaume chérifien de renforcer la protection sociale et l’inclusion par l’emploi via deux types de mesures : l’identification des Marocains les plus pauvres et l’aide aux start-up. Une enveloppe de 100 millions de dollars sera ainsi attribuée à la mise en place d’un registre national d’état civil qui donnera à chaque individu un numéro d’identification unique. Mais aussi d’un registre...
(Le Monde 14/03/17)
Ces migrants mineurs passés par l’Espagne refusent toute prise en charge et errent dans le quartier de Barbès. Ce soir-là, ils sont une quinzaine à arpenter ce petit bout de macadam, entre le square Alain-Bashung et la rue de la Goutte-d’Or, à Paris, dans le 18e arrondissement. Le plus jeune n’a pas l’air d’avoir plus de 10 ans, le plus âgé, à peine 15 ans. Bonnets ou casquettes vissés sur la tête, ils vont et viennent en petits groupes, passent d’un trottoir à l’autre, rebroussent chemin… Des allers-retours incessants, sans but, ponctués par un triste rituel : de temps à autre, ils plongent leur visage dans un sac en plastique et inspirent de la colle à pleins poumons. Cela fait...
(APA 14/03/17)
L’équipe des boulangers du Burkina Faso, dénommée ‘’Les Etalons boulangers’’ prendra part à la 8e édition de la Coupe d’Afrique de boulangerie qui aura lieu du 21 au 24 mars 2017 à Casablanca au Maroc, a-t-on appris, lundi, à Ouagadougou. Img : Des boulangers burkinabé à la Coupe d’Afrique de boulangerie, du 21 au 24 mars, au Maroc Cette compétition biennale qui verra la participation de 16 équipes nationales, va durer quatre jours. Elle est ouverte à tous les acteurs âgés de 18 à 50 ans, issus des équipes nationales des pays d’Afrique. Elle vise à promouvoir les talents des jeunes Africains intervenant dans le domaine des métiers de bouche. Elle met en confrontation des métiers de la boulangerie, de...
(RFI 14/03/17)
Au Maroc, le procès des 25 Sahraouis accusés du meurtre de 10 membres des forces de l'ordre marocaines en 2010 a repris le lundi 13 mars. Le procès des événements de Gdim Izik, doit faire la lumière sur les circonstances des affrontements sanglants qui avaient éclaté à l'issue du démantèlement par l'armée marocaine d'un camp de protestation aux abords de la ville de Laâyoune au Sahara occidental. L'armée affirme avoir été attaquée par des éléments armés alors qu'ils menaient une opération d'évacuation pacifique. Plus de 20 personnes avaient été jugées coupables de meurtre avec préméditation en première instance par un tribunal militaire. Ils sont à présent rejugés au civil après la suppression des tribunaux d'exception au Maroc. Ce procès hors...
(APA 14/03/17)
Le Roi du Maroc Mohammed VI a quitté Abidjan, mardi en début d’après-midi, après une visite officielle d’amitié et de travail qui a duré plus de deux semaines. « Au terme de la visite de travail et d’amitié que J’ai effectuée en République de Côte d’Ivoire, il M’est agréable de renouveler à Votre Excellence et, à travers Vous, au peuple ivoirien frère, l’expression sincère de Mes remerciements et de Ma gratitude pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse qui M’ont été réservés, ainsi qu’aux membres de la délégation M’accompagnant, tout au long de notre séjour dans Votre beau pays », affirme Mohammed VI dans un message de remerciements à la Côte d’Ivoire. Le Souverain souligne que cette visite, qui intervient dans...
(Le Republicain (ml) 14/03/17)
Si un leader politique surprend le monde d’aujourd’hui, ce n’est ni le Président américain Donald Trump à travers ses décrets sur l’immigration, ni duPremier Ministre du britannique :Theresa Mayavec le Brexit, mais le roi Mohamed VI du Maroc. La première surprise,c’est suite au 28ème sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba en Ethiopie, que le Royaume chérifien du Maroc a fait son retour spectaculaire au sein de la grande famille de l'organisation panafricaine : l’Union Africaine, trente-trois ans après son départ, pour marquer son désaccord sur le dossier du Sahara occidental. Ensuite, après plusieurs mois de tensions dans la région de Guerguerat, à l’extrême sud-ouest du Sahara occidental, Le royaume du Maroc a procédé, à un retrait unilatéral de la zone...
(Autre média 14/03/17)
Le Malawi se retire des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de 2019 faute de moyens financiers. Avec ce retrait du Malawi du groupe B, le Maroc a plus de chances de l'emporter. Les Lions de l’Atlas disputeront la qualification contre le Cameroun, pays hôte, les Comores, les Îles Maurice. Le tour préliminaire du groupe du Malawi doit débuter en juin. Cette annonce du Malawi vient perturber les calculs des équipes du groupe B. Ce groupe dans lequel se trouve le Maroc, le Cameroun, les Comores, les Îles Maurice. «Après avoir considéré toutes les options, nous avons décidé de nous retire...
(La Tribune 14/03/17)
Le groupe marocain Attijariwafa bank, vient de clôturer l’exercice 2016 dans le vert. La banque s’est montrée satisfaite du rendement de ses actifs continentaux, notamment en Afrique de l’Ouest. Là où les filiales d’Afrique centrale ont vu leurs résultats se contracter conjoncture oblige. Le groupe compte diversifier sa politique d’acquisition d’actifs grâce au soutien de sa maison mère, la SNI notamment en termes de transfert d’argent et d’assurance. La banque marocaine Attijariwafa bank (AWB) vient de publier ses résultats pour l'exercice 2016. Le groupe qui se revendique comme premier opérateur bancaire et financier du Maghreb et de l'UEMOA (Union économique et Monétaire Ouest Africaine) ou encore comme acteur de référence de la zone CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique...
(AFP 13/03/17)
Le Polisario a appelé l'ONU à intervenir "en urgence" pour la libération "immédiate" de 25 Sahraouis, dont le procès en appel a repris lundi au Maroc, où ils sont accusés d'avoir assassiné onze membres des forces de l'ordre en 2010 selon l'agence algérienne APS. Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a ainsi adressé au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, une lettre dénonçant "une nouvelle série de violations" concernant "le procès injuste de prisonniers politiques sahraouis innocents" devant un "tribunal marocain illégitime", a rapporté APS. Le chef du Polisario a demandé à M. Guterres d'intervenir "en urgence pour la libération immédiate et inconditionnelle de ces détenus", a ajouté l'agence algérienne. Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental est sous contrôle...
(AFP 13/03/17)
Le procès de 25 Sahraouis accusés d'avoir assassiné onze membres des forces de l'ordre marocaines en 2010 a repris lundi près de Rabat, a constaté un journaliste de l'AFP. L'audience à la Cour d'appel de Salé, ville jumelle de la capitale, a débuté en fin de matinée, a-t-on constaté. Cette affaire sensible et très observée à l'internationale, avait été renvoyée en juillet dernier devant une juridiction civile, après un premier jugement par la justice militaire. Avocats, proches des victimes et des accusés, observateurs nationaux et étrangers, journalistes, policiers et sécurité en civil... la salle du tribunal était comble lundi matin, dominée par un écran géant sur lequel étaient diffusés les débats.

Pages