Samedi 23 Septembre 2017
(Aufaitmaroc 02/07/13)
Contrairement à ce que Mourad Medelci, chef de la diplomatie algérienne, avait annoncé: les frontières maroco-algériennes “ne resteront pas fermées éternellement”, la réouverture ne semble pas prévue dans un avenir proche. L'Algérie a, semble-t-il, commencé à changer de position. Les accusations respectives entre Rabat et Alger, auxquelles on a eu droit depuis jeudi dernier, ne cessent d’enfler. Le climat s'envenime entre les deux voisins, depuis la sortie médiatique, il y a quelques jours, d'un responsable du ministère des Affaires étrangères algérien, qui a voulu gardé d'anonymat, pour rappeler les conditions d'Alger pour la normalisation de ses relations avec le Royaume. Pour le voisin, toute réouverture des frontières terrestres avec le Maroc est conditionnée tout d'abord par l’arrêt de “la campagne...
(MAP 02/07/13)
L'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a entamé, samedi à Istanbul, les travaux de sa 22éme session annuelle, avec la participation du Maroc, pays qui dispose de statut de partenaire de la coopération au sein de l'OSCE. La délégation marocaine est composée de trois membres de la Chambre des conseillers, Abed Chkail (PAM), questeur de la Chambre, Abderrahmane Ouchen (USFP), vice-président, et Mohamed El Moufid (RNI), et d'un membre de la Chambre des représentants, Abdessamad Haiker (PJD). Le Parlement marocain est candidat pour un siège permanent au sein de cette Assemblée parlementaire, qui a été créée en 1991 et qui compte actuellement parmi ses membres les parlements de 57 pays membres, une structure...
(Libération (ma) 02/07/13)
900 kg de haschich en provenance du Maroc ont été saisis par les services de la police espagnole. C’est loin de constituer un record de par la quantité saisie, mais c’est plutôt le stratagème utilisé dans cette opération qui attire le plus l’attention. Des caisses de sardine à l’apparence inoffensive avaient un double fond où étaient minutieusement dissimulées des plaques de cannabis. Au cours de cette opération qui a eu lieu samedi 29 juin, les agents de la police espagnole ont arrêté 14 personnes dans les villes de Marbella (Malaga) et El Puerto de Santa Maria (Cadix). Ce réseau qui, pour échapper à tout soupçon et introduire la drogue en Espagne, utilise comme vitrine une société d’importation du poisson surgelé...
(Libération (ma) 02/07/13)
Les avis de contraventions des radars automatiques sont-ils respectueux de la réglementation en vigueur? «Non», répliquent certains parlementaires qui estiment que la remise des contraventions s’opère en violation des dispositions de la loi 05-52 portant Code de la route. «Les amendes payées par les contrevenants sont illégales puisqu’elles transgressent les conditions formelles édictées par les articles 30 et 200 du Code de la route», a indiqué récemment un parlementaire, mardi dernier lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers. En effet, la loi est claire. Elle stipule dans l’article 200 du Code de la route que tout avis de contravention, adressé au titulaire du certificat d’immatriculation du véhicule, doit être envoyé par lettre recommandée avec accusé...
(Alterinfo 02/07/13)
Le conseil d’Europe a voté une motion, portant dénonciation du Maroc, pour ses lois et spécialement son code pénal incriminant l’homosexualité. Cette dénonciation a mis en colère la rue marocaine qui ne supporte plus l'ingérence de l'Union Européenne dans ses affaires internes. Les marocains, ce n'est pas contre les députés européens qu'ils doivent se mettre en colère. Leur colère doit être contre ces dirigeants marocains qui ont mis l'Union Européenne dans une position de force qui lui permet de s'ingérer dans les affaires internes de la société marocaine. Les députés de l'Europe n'accordent pas le statut avancé en contrepartie de rien. Pour avoir ce privilège, les dirigeants marocains se sont engagés à mettre en œuvre une série de réformes pour...
(Menara 02/07/13)
Le secteur de la santé a besoin de solutions innovantes et exceptionnelles qui prennent en considération la spécificité des défis et contraintes du secteur, a indiqué lundi El Houcine El Ouardi. S’exprimant lors d’un point de presse tenue en marge de cette conférence nationale, El Ouardi a fait savoir que son département a veillé à adopter une approche participative au cours de la préparation de La deuxième Conférence nationale sur la santé, qui se tient à Marrakech (1-3 juillet). Et d'ajouter que l’organisation de cette conférence a toujours été un vœu de tous les professionnels et les partenaires sociaux. Une vision à long terme Le ministère reste ouvert à toute proposition susceptible d’améliorer la qualité des services du secteur de...
(Menara 02/07/13)
Akhbar Al Yaoum Al Maghribia: -Le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat, accorde un mois à Abdelilah Benkirane pour trouver de nouveaux alliés pour le remplacement des Istiqlaliens car la décision du parti de la balance de se retirer du gouvernement est "irréversible". Lors d’une journée d’étude organisée lundi sur "la Constitution marocaine: deux années après son adoption", Chabat a déclaré, sur un ton menaçant, que tout ministre istiqlalien qui refuse d’exécuter la décision du parti, sera destitué conformément au règlement du parti. -Après le démantèlement de la cellule de Sebta: Découverte d’un nouveau réseau dans la région d’El Haouz chargé de l’enrôlement et de l’embrigadement de volontaires pour le jihad en Syrie. Des sources ont indiqué que l’opération de recrutement...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
Le diabète est un fléau en propagation constante au Maroc et dans le monde. La situation est particulièrement préoccupante dans notre pays avec une prévalence de 10%. Les résultats de l’enquête Maremar qui seront annoncés lors du Colloque international sur le diabète et la nutrition qui se tiendra les 5 et 6 juillet à Rabat, révèle une prévalence qui dépasse les 13%. On estime qu’un million et demi de Marocains souffrent du diabète. En l’absence de dépistage systématique, plus de 50% des diabétiques ignorent la maladie. Et par conséquent, le diabète ne sera découvert que fortuitement ou à l’occasion de complications. Il constitue aujourd’hui la première cause de mortalité par insuffisance rénale, de mortalité par maladie cardio-vasculaire, de cécité. Des...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
Compte tenu de l’évolution économique et politique importante du pays, le système fiscal actuel montre ses limites. Voici le principal constat du professeur Rachid Lazrak, invité du professeur Najia Msefer Kadiri, responsable de la filière droit des affaires au sein de la Faculté de commerce et de gestion de l’Université internationale de Casablanca (UIC) pour une conférence sous le thème «Problématique de la réforme du système fiscal marocain». Tenue le jeudi 20 juin dernier, cette rencontre s’est adressée aux étudiants de l’UIC et à un public averti de spécialistes et de professeurs. Aussi, le Pr Lazrak suggère de réformer le système fiscal en dehors de la surenchère politique, car il a mis davantage l’accent sur les recettes fiscales (recherche effrénée...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
Une consécration de taille pour Cosumar. Le groupe vient d’obtenir le Prix de «l’Entreprise Citoyenne de l’année 2013». Cette distinction délivrée par le Rotary Club de Casablanca Mers Sultan, lors d’une cérémonie organisée jeudi 20 juin 2013, vient asseoir la position de Cosumar dans le paysage entrepreneuriale en tant qu’entité responsable et encourager les actions citoyennes de l’entreprise. En effet, Cosumar consent tous les efforts nécessaires pour respecter, promouvoir et défendre les principes de la responsabilité sociale et du développement durable. L’entreprise est reconnue comme acteur socio-économique régional, responsable et engagé, créateur de richesses, de valeur et de travail pour les cinq zones rurales où il est implanté et pour plus de 80.000 agriculteurs dont il est agrégateur. «Cette distinction...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
La Bourse de Casablanca semble prise dans un tourbillon sans fin. Voici donc un premier semestre 2013 qui participe largement à creuser le déficit de la performance annuelle. En effet, la première moitié de l’année 2013 a été marquée par une flèche mitigée ouvrant le bal par une baisse conséquente, elle a ensuite évolué vers la hausse pour virer depuis la mi-avril vers une baisse très prononcée bouclant le semestre sur une note négative. Ainsi, cet exercice semestriel s’est déroulé sous une tendance d’hésitation dans l’ensemble avec une clôture en territoire négatif poursuivant la tendance entamée en 2012. C’est ainsi qu’en matière de résultats semestriels, le Moroccan All Shares Index s’est déprécié de 6,06% à 8.792,15 points, tandis que le...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
Des indicateurs positifs pour la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT). La société est plutot satisfaite de son chiffre d’affaires qui s’est inscrit en hausse durant cette période et qui a atteint à fin décembre 93 millions de dirhams contre 3 millions de dirhams en 2011. C’est ce qui ressort du conseil de surveillance de la SMIT qui s’est déroulé, jeudi 27 juin, en présence de Lahcen Haddad, ministre du tourisme, et Imad Barrakdad, président du directoire de la SMIT. Le premier semestre 2013 s’est distingué par ailleurs par la finalisation et la signature de 10 contrats-programmes régionaux. Dans ce sens, la société a procédé à la mobilisation des financements publics nécessaires au développement du produit inscrit dans le cadre des...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
Nouvelle consécration pour Attijariwafa bank qui collectionne les trophées et les récompenses. En effet, organisé mardi 25 juin à Casablanca, la cérémonie de remise du trophée de l’Association nationale des gestionnaires et formateurs des ressources humaines (AGEF) vient de récompenser Attijariwafa bank. Aussi, rehaussée par la présence du ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Abdelâadim El Guerrouj, cette cérémonie a connu une grande affluence avec la participation de plusieurs hauts dirigeants de la place. Et c’est Omar Ghomari, directeur général adjoint en charge du capital humain Groupe Attijariwafa bank, qui a reçu du ministre le Trophée de l’excellence, «le Prix national des ressources humaines», dans la catégorie «Grandes Entreprises». À noter que lancé en 2006,...
(Aujourd'hui le Maroc 02/07/13)
Les créances sur l’économie carburent au ralenti. Le repli est toujours constant. En glissement annuel, les créances ont connu une baisse de 3,3% au titre du cinquième mois de l’année, contre 6,3% une année auparavant, atteignant ainsi les 811,79 milliards de dirhams. La décélération évaluée par Bank Al-Maghrib dans ses statistiques monétaires mensuelles est attribuée principalement au ralentissement des crédits bancaires dont le niveau est passé de 6,9 à 3%. A cet égard, les crédits à l’équipement ont reculé de 2,2% contre une hausse de 1,5% observée au titre du même mois de l’année dernière. L’encours alloués dans ce sens est de 135,30 milliards de dirhams. Les prêts de la Trésorerie ont également connu un ralentissement de 9,1 à 5,2%...
(TelQuel 02/07/13)
Mohammed VI a modernisé sa communication, qui passe surtout par l’image et rarement par les mots. Il condamne ainsi au silence son porte-voix officiel. “Dernière minute ! Le roi Mohammed VI est en visite officielle au Maroc”. Ce tweet, qui a fait le buzz sur Internet, ironise sur le retour du monarque après un séjour prolongé en France. Cet humour de potache, nihiliste sur les bords jugeront certains, n’en cache pas moins de véritables interrogations politiques, inhérentes au silence de Mohammed VI, doté pourtant depuis novembre dernier d’un porte-parole du Palais : Abdelhak Lamrini. Certains ont relevé que le roi, en tant que chef de l’Etat, était tenu de communiquer à propos de ses déplacements à l’étranger. L’éditorialiste Ali Anouzla...
(Le Maghreb 02/07/13)
L'Algérie devrait se soumettre sans condition aucune au diktat marocain concernant le conflit du Sahara occidental, c'est la conclusion à tirer des propos d'un nouvel avocat des causes expansionnistes de Rabat. Il s'agit du directeur du " Centre Ansaria " pour l'Afrique du Nord, relevant de l'Atlantic Council. Peter Pham, il s'agit de lui. Réagissant aux conditions posées par l'Algérie pour la réouverture de ses frontières avec le Maroc, il a dans des propos rapportés dimanche par l'agence officielle MAP, mis sans la moindre retenue la détermination de l'Algérie dans sa lutte contre le terrorisme. Prenant position des " thèses " de Rabat en ce qui concerne le conflit du Sahara occidental, il s'est livré à une attaque en règle...
(Libération (ma) 02/07/13)
Abdelillah Benkirane pris en flagrant délit d’ingérence dans les affaires d’un pouvoir qui doit tout son importance à son indépendance vis-à-vis de l’Exécutif. Le communiqué rendu public par le Club des magistrats à l’occasion du Conseil national de ce dernier est on ne peut plus clair là-dessus. Ledit communiqué dénonce rigoureusement l’ingérence du chef du gouvernement dans un secteur supposé indépendant. Pour les magistrats, Benkirane nuit au pouvoir judiciaire avec ses attitudes. A l’origine donc de cette nouvelle bourde de Benkirane, ses propos tenus dans l’Hémicycle devant les représentants de la Nation à propos d’un juge de Tanger accusé de corruption. Déclaration dans laquelle le Chef du gouvernement a indiqué «qu’un individu a été interpellé en flagrant délit de corruption...
(Libération (ma) 02/07/13)
SM le Roi Mohammed VI a affirmé dans un message, adressé lundi, aux participants au Forum transatlantique du leadership 2013, organisé à Marrakech par la Fondation des législateurs des Etats américains, que le Maroc a fait un choix “irréversible” pour raffermir les piliers d’un modèle maroco-marocain en matière de gouvernance locale, ayant pour fondements la liberté, la citoyenneté, la participation, la promotion du développement social et économique durable et la libération des énergies créatrices des forces vives de la nation. Dans ce message, dont lecture a été donnée par M. Karim Ghellab, président de la Chambre des représentants, le Souverain a souligné que cette démarche du Royaume s’inscrit dans le cadre d’un “Maroc moderne, attaché à son unité nationale, à...
(La Vie Eco 02/07/13)
Les agressions sexuelles contre les mineurs ne se comptent plus. Des ONG avancent une moyenne de 71 enfants violés par jour. Les tabous sont brisés et les Marocains osent en parler plus librement. Mais les lois sanctionnant la pédophilie ne sont pas toujours appliquées d’une façon ferme. Il n’y a pas de juges spécialisés, et il arrive que des familles ne dénoncent que tardivement lorsqu’il s’agit d’agression sexuelle. A Taroudant, 7 mai 2013. Une fillette de deux ans, Fattouma ElGhandour, est enlevée, violée et assassinée. Le fait est assez grave pour susciter l’indignation de l’opinion publique, et une grande mobilisation des associations de défense des droits des enfants, et des médias. Secouée par cette nouvelle affaire de pédophilie, l’ONG «Touche...
(La Nouvelle Tribune (ma) 01/07/13)
Le président-directeur général de l’institution américaine Millenium Challenge Corporation (MCC), Daniel W. Yohannes, a effectué une visite au Maroc le lundi 24 juin 2013. L’objectif de cette visite était de dresser le bilan tant attendu ‘’ Compact 1’’ du Millenium Challenge Account-Maroc. Notons que le Maroc a signé en 2007, et sous la présidence de SM le Roi, un accord ‘’Millenium Challenge Accounts’’ avec une enveloppe financière de 6 milliards de dirhams, soit 697,5 millions de dollars. Ce programme cible de manière prioritaire les populations les plus vulnérables au Maroc afin de réduire la pauvreté à travers la stimulation de la croissance économique, en augmentant la productivité et en améliorant l’emploi dans les secteurs à fort potentiel. « Ce Compact...

Pages