Samedi 25 Novembre 2017
(Leral 18/07/13)
Au cours de la journée du 16 juillet 2013, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI s’est entretenu avec le Roi Juan Carlos. Les deux souverains ont souligné le timing favorable de cette visite mais aussi sa valeur symbolique et sa grande portée au moment où les Royaumes sont touchés par des évolutions positives et que le contexte régional se trouve confonté à des mutations, de part et d’autre de la Méditerranée. Les deux Chefs d’Etat se sont félicités de la qualité de leurs relations personnelles fortes et amicales, au service de l’entente et de l’approfondissement des relations entre les deux Royaumes. Ils se sont également félicités de l’évolution significative des rapports entre les deux pays voisins enregistrée ces dernières années,...
(L'Usine Nouvelle 18/07/13)
La filiale marocaine est l’une des plus dynamiques du fabricant de systèmes de pesage Precia Molen. L’entreprise ardéchoise est en train d’équiper l’OCP et construit un atelier à Casablanca. Avec un chiffre d’affaires de 2,2 millions d’euros en 2012 et une prévision de 3 millions d’euros pour 2013, la filiale marocaine de Precia Molen Maroc se porte bien. Elle participe même largement à la croissance de sa maison mère. Precia Molen basée à Privas (Ardèche) est spécialisé dans le pesage, que ce soit les petits équipements de laboratoire ou les installations de pesage lourd, et c’est cette activité qui tire la société dans le royaume chérifien. En 2012, le chiffre d’affaires de Precia Molen au Maroc a ainsi bondi de...
(Le Mag 18/07/13)
L’armée égyptienne qui s'est algérianisée, en organisant un putsch militaire, pour renverser le seul président élu de toute l’histoire du pays, semble s’être acquise à la méthode et aux propagandes algériennes, en reniant la marocanité du Sahara. En effet, sur la page facebook du porte parole de l’armée égyptienne, un certain colonel de l’armée félonne, appelé Ahmed Mohamed Ali, est publiée une carte de la zone MENA, avec à son extrême occidentale, le Maroc amputée de ses provinces du Sud. La photo prise lors d’une conférence donnée par cet officier égyptien, sur l’effet des insurrections arabes, on y voit, colorié, le nord du Maroc, d’un bleu ciel, indiquant selon la légende de cette carte, que cette zone du royaume aurait...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...
(AFP 17/07/13)
RABAT, 17 juillet 2013 (AFP) - Le roi d'Espagne Juan Carlos, qui a rencontré mercredi à Rabat le chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane, a appelé de ses voeux un renforcement de la coopération entre les deux royaumes voisins, dans un contexte économique difficile. "Nous avons un défi commun: celui de saisir l'opportunité qui s'ouvre aux royaumes du Maroc et de l'Espagne de créer ensemble un espace de prospérité partagée", a dit le roi d'Espagne, mardi devant des hommes d'affaires espagnols et marocains. "Cet engagement est basé sur la proposition de resserrer bien plus les liens économiques et commerciaux entre nos deux pays", a souligné le monarque, en visite d'Etat depuis lundi à l'invitation de son homologue marocain Mohammed VI...
(Aujourd'hui le Maroc 17/07/13)
ALM : Est-ce qu’il y a eu une réunion de concertation lundi entre les composantes de la coalition gouvernementale ? Nabil Benabdellah : Non, il n’y a pas eu de réunion entre les dirigeants des partis de la coalition gouvernementale autour du remaniement ministériel. Quels sont aujourd’hui les scénarios les plus probables qu’étudiera l’alliance gouvernementale?Il n’y a pas plusieurs scénarios, il n’y en a qu’un seul : celui de s’allier avec le RNI. Prendrez-vous part aux négociations avec le RNI ou le chef de gouvernement sera-t-il le seul à décider du sort de la coalition ? Il est normal que nous prenions part à ces négociations. Et nous avons déjà rencontré avec certaines composantes de la majorité les responsables du...
(L'Economiste du Maroc 17/07/13)
LE premier mall au Maroc dédié au carrelage et aux sanitaires vient d’ouvrir à Agadir. Strapex Maroc, un des spécialistes de l’activité, a lancé tout dernièrement un énorme show room, un des plus grands d’Afrique en la matière, dans la zone industrielle d’Ait Melloul. Ce sont ainsi 35 millions de DH qui ont été investis pour la réalisation de cet établissement baptisé «Ceramica Mall», avec à la clé 80 emplois directs, est-il indiqué. Etalé sur trois niveaux avec une superficie totale de 5.000 m², le bâtiment est doté d’un ascenseur panoramique et abrite une dizaine de références internationales en matière de carrelage et de sanitaires. Après l’implantation en 2008 sur l’artère Bab Al Madina de son premier show room, une...
(Aujourd'hui le Maroc 17/07/13)
Les Usfpéistes et les Istiqlaliens vont créer une force d’opposition commune. Au cours d’une réunion élargie entre les directions des deux formations, les responsables ont annoncé la mise en œuvre de ce front qui sera également appelé à jouer le rôle d’une force de proposition alternative. Concrètement, l’USFP (Union socialiste des forces populaires) et le parti de l’Istiqlal (PI) comptent mettre en place une commission mixte pour définir un plan de travail et élaborer des mécanismes de coopération. Dans un communiqué final, les deux formations affichent clairement leur opposition à la politique menée par le PJD (Parti de la justice et du développement) depuis qu’il mène la majorité gouvernementale. Par ailleurs, le communiqué commun, publié à l’issue de la réunion...
(Aujourd'hui le Maroc 17/07/13)
C’est la dernière ligne droite avant la reconstitution de la coalition gouvernementale. Le parti qui remplacera l’Istiqlal est sans détour le RNI. Réuni lundi 15 juillet à Casablanca, le bureau politique du parti de la colombe a adopté le principe de participation au gouvernement Benkirane. Il ne reste maintenant à Benkirane, chef de gouvernement, qu’à accélérer le processus. En effet, M. Benkirane doit, en vertu de l’article 47 de la Constitution, présenter à SM le Roi la démission des cinq ministres istiqlaliens pour conclure le processus de retrait de l’Istiqlal de l’équipe gouvernementale. Il doit aussi entrer dans le vif des négociations avec le RNI. Un vœu pieux exprimé par les principaux concernés, à commencer par le RNI. «Le bureau...
(La Vie Eco 17/07/13)
Faute de statistiques permettant d'évaluer les risques, aucune tarification spécifique n'est encore établie. Les procédures d'indemnisation sont identiques à celles de l'accident du travail. Les mines, la chimie et parachimie et le BTP sont les secteurs les plus touchés par les maladies professionnelles.L’Institut national des conditions de vie au travail (INCVT) peut enfin commencer à travailler correctement. Le ministère du commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies lui a octroyé une enveloppe budgétaire de 50 MDH pour l’exercice 2013, lors du conseil d’administration qui s’est tenu en avril. Créé en 2010, cet organisme est une avancée dans le domaine de la gestion des maladies professionnelles. Ses missions sont de plusieurs natures, notamment la sensibilisation des entreprises, l’assistance et le conseil, la formation,...
(Maroc Press 17/07/13)
L’ex-Président du MUR, Ahmed Raissouni considère que l’interdiction des écoles coraniques à Marrakech constitue « une agression contre le saint Coran et une atteinte à la crédibilité de l’Etat et de ses institutions ». Dans une vidéo diffusée sur Youtube, Raissouni juge non avenus les motifs avancés par le Ministère des Habous pour ordonner la fermeture de ces établissements. Selon lui, d’autres considérations politiques se cachent derrière cette décision surtout après le franc succès qu’ont connu ces écoles coraniques auprès de la population. Raissouni s’est d’ailleurs fortement étonné de cette décision d’autant que les personnes visées par l’interdiction ne constituent, selon lui, aucun danger politique vis-à-vis de l’Etat. Raissouni a par ailleurs souligné qu’une telle politique est avant tout préjudiciable...
(Afrique 7 17/07/13)
Le Gabon et le Maroc viennent de parapher deux conventions dans le domaine de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Le but est de permettre au Maroc d’apporter à son homologue gabonais, son expertise sur les questions qui touchent à l’entreprenariat des jeunes. Pour ce faire, deux missions principales ont été assignées à l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) du Maroc. La première consiste à diagnostiquer et à mobiliser « l’expertise nécessaire pour auditer le dispositif gabonais », afin de « proposer un plan de mise à niveau ». Concrètement, il s’agit d’encourager, par une assistance technique, la mise sur pied de structures qui soient en mesure d’accompagner les jeunes porteurs de projets...
(Aujourd'hui le Maroc 17/07/13)
Les indicateurs de la volaille sont en baisse. C’est ce qui ressort du dernier bulletin de la fédération interprofessionnelle du secteur avicole du mois de juin. Au titre du sixième mois de l’année, le prix de la volaille est revenu à la norme marquant le début d’une saison marqué par le mois sacré du Ramadan et les festivités de l’été. Ainsi, le coût du poulet chair à Casablanca s’est situé à 13,04 dirhams le kilo vif à la ferme soit une baisse de 3% par rapport au mois de mai. En glissement annuel, le cours moyen du poulet chair a maintenu la même baisse, soit un repli de 3% contre un coût de 13,50 DH enregistré au même mois de...
(Libération (ma) 17/07/13)
Les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint 26,77 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre 2013, contre 26,92 MMDH à fin juin 2012, soit une quasi-stabilité, selon l’Office des changes. Pour leur part, les recettes voyages se sont améliorées de 2,1% à fin juin 2013, atteignant ainsi plus de 25,28 MMDH, contre 24,76 MMDH durant la même période de l’année précédente, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour la période janvier-juin. Les dépenses voyages ont accusé un recul de 2%, en passant de 5,27 MMDH à fin juin 2012 à 5,16 MMDH à fin juin dernier, relève la même source. Les recettes des investissements directs étrangers (IDE) ont atteint,...
(Le Huffington Post 17/07/13)
Après l'opération subie en mars dernier, le Roi Juan Carlos 1er d'Espagne a choisit le Royaume du Maroc comme première destination officielle. Dire qu'il avait le choix serait faux, c'était presque une obligation, voici pourquoi. Arrivé lundi en fin d'après midi pour une visite de trois jours, le Roi Juan Carlos était accompagné du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, José Manuel Garcia-Margallo ainsi que plusieurs autres membres du gouvernement, mais surtout des présidents et directeurs généraux des 27 grandes entreprises. Des dirigeants de Acciona, Abengoa, Ferrovial, Endesa, Talgo, Iberia, Globalia, Inditex, Telefonica et Indra étaient accompagnés par les présidents de la Confédération espagnole des organisations entrepreneuriales (CEOE), du Conseil des Chambres de Commerce. Dés dimanche, l'agence espagnole...
(Afrik.com 17/07/13)
Que devient Abdessamad Haydour, cet étudiant marocain condamné à trois ans de prison ferme pour « offense au Roi » ? Il a déjà purgé la moitié de sa peine. Human Rights Watch réclame sa libération. Déjà un an et cinq mois qu’Abdessamad Haydour, étudiant marocain de 24 ans, fait les 200 pas dans sa cellule à la prison de Taza, au nord du Maroc. Sauf que depuis quelques temps, c’est entre la prison et l’hôpital de Taza que le prisonnier politique fait ses va et vient. Suite à la grève de la faim entamée il y a plusieurs mois, pour dénoncer sa condamnation pour « insulte » au Roi Mohammed VI, le jeune étudiant est, à l’instar de plusieurs...
(La Vie Eco 17/07/13)
La ville compte aujourd'hui moins de 100 lits classés. La Vision 2020 prévoit des projets pour la région Chaouia-Ouardigha mais dans les villes du littoral.S’il y a une ville qui dispose d’atouts touristiques importants mais inexploités, c’est bien Settat. Ville de passage par excellence, située à une cinquantaine de kilomètres de Casablanca à laquelle elle est reliée par autoroute, la capitale de la Chaouia, qui compte aujourd’hui quelque 120 000 habitants et qui se positionne de plus en plus, avec Berrechid, comme un pôle industriel régional, ne dispose cependant pas d’infrastructures hôtelières. En effet, en 2008, on y recensait 3 hôtels seulement (un 4*, un 3* et un 1*) qui totalisaient 198 lits classés. Aujourd’hui, suite à la fermeture de l’établissement 4*,...
(La Vie Eco 17/07/13)
Parc national, Parc naturel, Réserve biologique, Réserve naturelle ou Site naturel sont les nouvelles appellations qui seront attribuées aux parcs en fonction de leurs caractéristiques. Ils s'étendent sur une superficie de 771 849 ha. Vingt sites d'intérêt biologique et écologique seront créés d'ici 2020.Le Maroc ne compte plus ses espaces protégés, et c’est tant mieux. Les hectares protégés par l’appellation de «Parc national» ou plus globalement de «Site d’intérêt biologique et écologique» (SIBE) dépassent de loin aujourd’hui le million. Et le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), chargé de gérer ces aires protégées, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La loi 22-07 relative aux aires protégées, publiée au Bulletin officiel du 19...
(MAP 17/07/13)
Le gouvernement marocain est «désireux» de consolider la coopération avec l'Espagne en matière de transport et de logistique, afin d'assurer un co-développement économique, a affirmé le ministre de l'Equipement et du Transport, Aziz Rebbah. Lors d'une rencontre avec la ministre espagnole de l'Equipement, Ana Pastor, Rebbah a mis en exergue la volonté du Maroc de tirer profit de l'expérience espagnole dans ces secteurs, notamment les transports maritime et ferroviaire, mettant l'accent sur l'importance du rôle du privé dans ce contexte. Il a évoqué également le projet de liaison fixe entre les deux rives du Détroit, appelant à œuvrer pour trouver des sources de financement des études relatives à ce mégaprojet, estimées à un milliard d'euros. De même, Rebbah a cité...
(Libération (ma) 17/07/13)
C’est officiel. La direction du Rassemblement national des indépendants a donné, hier, son feu vert au président du parti, Salaheddine Mezouar, pour qu’il négocie avec le chef du gouvernement une éventuelle participation du RNI à la coalition gouvernementale au lieu et place des ministres de l’Istiqlal. Il convient de rappeler qu’après l’annonce des résultats des élections législatives de novembre 2011, Mezouar s’était empressé d’annoncer le refus du RNI de prendre part à un gouvernement présidé par le PJD ; un empressement que d’aucuns avaient motivé par sa volonté de couper l’herbe sous les pieds de certains leaders du parti qui étaient favorables à une alliance avec le parti islamiste. Certains dirigeants du PJD n’ont pas pu admettre cette position ferme...

Pages