Mercredi 18 Avril 2018
(Le Mag 10/09/13)
Pour leurs très bas prix, les parents d’élèves s’orientent massivement vers des fournitures scolaires importées de Chine, sauf que le danger pour les enfants, guette. Des associations marocaines des consommateurs ont de commun accord, tiré la sonnette d’alarme, quant à la vente sur les marchés en cette période de rentrée des écoles, de fournitures scolaires fabriquées en Chine et qui représenteraient, grands dangers pour la santé des enfants. Selon le quotidien Al Massae, dans son tirage du mardi 10 septembre, ses fournitures scolaires, prisées sur le marché marocain pour leur très bas prix, contiendraient des composants chimiques et en métaux lourds, aux facultés cancérogènes. Ainsi, dans les substances colorantes, plastiques et métalliques, de fortes teneurs en matières prohibées par l’OMS,...
(Yabiladi 10/09/13)
Le deuxième rapport sur le bonheur dans le monde a été publié par l’ONU. Le classement indique que ce sont les pays nordiques et scandinaves qui sont les plus heureux au monde. Ainsi, le Danemark, la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas et la Suède trustent les premières places alors que le Maroc se situe au 99ème rang et est 3ème au Maghreb. Et les plus « heureux » du monde sont…les Danois. Selon le dernier et deuxième rapport sur le bonheur concocté par l’Onu, le Danemark est le pays le plus heureux du monde suivi par la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas et la Suède. Sur les 156 pays qui ont été classés, les Marocains ne sont ni le plus...
(Aujourd'hui le Maroc 10/09/13)
Le 2ème séminaire régional sur la gestion portuaire qui se déroule du 9 septembre au 4 octobre réunit le Japon, le Maroc ainsi que d’autres pays africains afin de former une centaine de cadres africains à la gestion portuaire. Le Maroc et le Japon ainsi que d’autres autres pays africains ont unis leurs efforts pour organiser le séminaire régional sur la gestion portuaire. Tenu du 9 septembre au 4 octobre à l’institut de formation portuaire et chapeauté par l’Agence nationale des ports (ANP) en collaboration avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), ce deuxième séminaire régional est organisé au bénéfice de 20 cadres responsables dans des administrations, des entreprises publiques et privées du...
(MAP 10/09/13)
Casablanca-Bourse, (MAP) - La Bourse de Casablanca a ouvert ses portes mardi sur un ton indécis, son indice global Masi gagnant 0,02 pc, suite à une faible volumétrie et à la compensation des hausses du géant de l'immobilier Addoha par les contre-performances de plusieurs sociétés à capitalisations intermédiaires. Au terme des 15 premières minutes des échanges, le Moroccan All Shares Index (MASI), indice global composé de toutes les valeurs de type action, s'établissait à 8.464,56 points et le MADEX (Moroccan Most Active Shares Index), indice compact composé des valeurs cotées au continu, s'affichait à 6.875,04 points (+ 0,02 pc). Cette atonie s'explique par la quasi-compensation de la performance matinale du promoteur immobilier Addoha (+1,21 pc) par les baisses d'autres groupes...
(Yabiladi 10/09/13)
Vodafone pourrait bien racheter les 53% de parts que possèdent Vivendi dans le capital de Maroc Telecom. C’est le quotidien britannique The Mail on Sunday qui rapporte l’information. Selon le journal, Vodafone plancherait sérieusement sur une éventuelle acquisition de Maroc Telecom. Le groupe de télécommunications britannique serait même prêt à débourser 6 milliards de livres sterling, soit près de 7,1 milliards d’euros, pour cette opération. Rien n’est, toutefois, encore sûr. Le Sunday Mail affirme également que Vodafone a « un intérêt potentiel » pour SFR. Cette volonté d’investir de la part de Vodafone s’explique par la conclusion, en début du mois, d’un « accord historique » avec l’Américain Verizon Communications, pour la cession de ses parts dans leur filiale commune...
(Libération (ma) 10/09/13)
La production céréalière dans la région de Fès-Boulemane a atteint 3.892.570 qx durant la saison agricole 2012-2013, soit le double de la production de la campagne précédente. Selon des données de la Direction régionale de l’agriculture (DRA), la région a enregistré une production de 2.328.980 qx de blé tendre, 846.138 qx de blé dur et 717.453 qx d’orge. Les rendements moyens vont de 23 qx/ha pour le blé tendre, 18 qx/ha pour le blé dur et 15.8 qx/ha pour l’orge, alors que les fourchettes de rendement vont de 6 qx/ha sur les terrains marginaux à 50-60 qx/ha au niveau du bassin céréalier de Beni Sadden où les producteurs sont réputés par leurs meilleures conduites techniques. Cette production céréalière record, estimée...
(AFP 09/09/13)
RABAT, 9 septembre 2013 (AFP) - Le roi Mohammed VI a estimé lundi que la gestion de l'immigration par le Maroc, qui a fait l'objet de récentes critiques, devait être "humaniste", évoquant des "préoccupations légitimes", à l'occasion de la remise d'une étude sur ce thème. De récents rapports d'ONG, mais aussi le meurtre d'un Sénégalais le mois dernier à Rabat, ont entraîné une polémique sur une montée des violences à l'encontre des migrants d'Afrique noire alors que le Maroc, autrefois simple pays de transit sur le chemin de l'Europe est de plus en plus considéré comme pays d'accueil. A ce jour, quelque 20.000 migrants clandestins se trouvent ainsi sur son sol, selon des associations. Lundi, le souverain chérifien s'est fait...
(MAP 09/09/13)
SM le Roi Mohamed VI a donné son feu vert pour l'application des mesures recommandées par le Conseil national des droits de l'Homme en matière de protection des migrants et des réfugiés au Maroc. Le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) a préconisé, en matière de migration, la mise en œuvre d’une véritable politique publique protectrice des droits, basée sur la coopération internationale et associant la société civile. Dans un rapport thématique relatif à la situation des migrants et des réfugiés au Maroc, soumis à la Haute appréciation de SM le Roi Mohammed VI, le CNDH appelle les pouvoirs publics, l’ensemble des acteurs sociaux et les pays partenaires du Maroc à prendre acte des nouvelles réalités ayant trait à...
(La Nouvelle Tribune (ma) 09/09/13)
Alors que les actes et crimes racistes se multiplient au Maroc, les autorités pensent à légiférer sur le sujet. En effet à la suite du décès d'un immigré sénégalais suite à une altercation avec un marocain. Les actes de racisme sont légion dans les pays du maghreb en général, notamment au Maroc. Dans le pays, plusieurs ONG dont l'Organisation marocaine de lutte contre la haine et le racisme ont levé la voix pour dénoncer la montée du racisme et surtout l'impunité dont pensent jouir leurs auteurs. Suite au dernier crime perpétré contre un sénégalais dans le pays, et face à la révolte de la communauté subsaharienne, les autorités ont décidé de prendre leur responsabilité. Cette décision salutaire, est une première...
(Libération (ma) 09/09/13)
Un «BenkiraneII» pour la semaine prochaine ? Les rumeurs et déclarations, ici et là, laissent croire qu’on est à la veille de la naissance d’une nouvelle majorité. Il était temps après toutes ces dates avancées puis repoussées et enfin vainement attendues. Et après moult réunions et tractations réelles ou supposées qui ont meublé les unes des journaux et les discussions de café. Cette fois, il y aurait de fortes chances de les prendre au “sérieux”. A en croire les déclarations et les informations qui ont pu filtrer de ces longs pourparlers, il semble que le Rassemblement national des indépendants conduit par Mezouar sortirait victorieux de ces négociations-marathon puisqu’il s’agit avant tout de la réhabilitation de ce dernier qualifié, il y...
(Libération (ma) 09/09/13)
Près de 100 plaintes relatives à des allégations de violations des droits de l’Homme ont été examinées et traitées par la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Marrakech en un an, a indiqué, samedi, le président de cette instance, Mustapha Laârissa. « Une bonne partie des plaintes relèvent de la compétence de la justice, soit près de 40% », a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP à l’occasion des travaux de la 5ème session ordinaire de la CRDH de Marrakech tenue samedi à la Cité ocre. M. Laârissa a souligné que conformément à ses attributions, la CRDH de Marrakech veille dans ce cas à orienter, guider et assister les plaignants. Il a, en outre, souligné que cette...
(Aujourd'hui le Maroc 09/09/13)
Un pistolet équipé de son chargeur rectangulaire rempli de balles, deux matraques électriques, trois bombes lacrymogènes et une cagoule en plastique, telle a été la munition saisie, dernièrement, chez un adolescent marocain de 17 ans, à l’aéroport Mohammed V, à Casablanca, apprend-on d’une source policière. L’adolescent qui était en voyage touristique en Asie a affirmé avoir acheté la munition dans un marché de la ville de Bangkok en Thaïlande où il a séjourné durant trois semaines. Toujours selon la même source policière, mis entre les mains des limiers du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca, l’adolescent a affirmé, en présence de son père, puisqu’il est considéré encore mineur, qu’il a acheté sans savoir qu’il n’avait pas le droit...
(Yabiladi 09/09/13)
Le maire de Bni Ansar, Yahya Yahya, a rendu son tablier pour mieux revendiquer les deux enclaves espagnoles situées en territoire marocain, Sebta et Melilia. Alors que l’Espagne est entrée dans une vive polémique avec la Grande Bretagne sur le statut du rocher de Gibraltar, Yahya ne comprend pas pourquoi le Royaume chérifien n’en fait pas de même au sujet de ces deux villes contrôlées par la péninsule ibérique. Mi-août 2013, le président de Melilia, Juan José Imbroda, balayait toute comparaison entre Sebta et Melilia et le rocher de Gibraltar. Pourtant, Yahya Yahya, maire de Bni Ansar, dans le nord-est du royaume, et sénateur au sein de la deuxième chambre du Parlement marocain, vient de poser un acte symbolique pour...
(Aufaitmaroc 09/09/13)
Avant 2020, le Maroc a du pain sur la planche. En sept ans, le royaume doit se donner les moyens de remplir l’objectif qu’il s’est fixé : figurer dans les vingt premières destinations touristiques du monde et accueillir un million de touristes par an. C’est une période de profonde mutation qui attend alors le Maroc, à l’initiative de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), tel que l’explique le quotidien Au Fait Maroc. Une période qui devra permettre à l’industrie touristique du pays de s’adapter aux nouvelles formes et exigences du voyage d’aujourd’hui. Un million de visiteurs par an en 2020. C’est le 4 septembre dernier, à Casablanca, que le directeur de l’ONMT, Abderaffie Zouiten a révélé sa stratégie sur deux...
(Yabiladi 09/09/13)
Depuis quelques heures, un immeuble appartenant à l’état marocain, situé en plein cœur d’Amsterdam, a de nouveaux habitants : Des squatteurs. A la base, l’édifice devait servir de siège à un centre culturel marocain, censé renforcer les liens qu’entretient la communauté marocaine locale avec son pays d’origine. Mais depuis son achat par le Maroc, en 2011, il est resté vide. Explications. Un bâtiment appartenant au Maroc, situé dans le quartier Le Plantage, à Amsterdam a depuis quelques heures de nouveaux occupants. Dimanche, vers 17 heures, un groupe d’une cinquantaine de squatteurs arrivé sur place s’est approprié les lieux, a fait savoir la chaine de télévision néerlandaise AT5, basée à Amsterdam. Jusqu’en 2011, l’immeuble, d’une superficie de 2 000 mètres carrés,...
(Yabiladi 09/09/13)
Selon des sources proches de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), le Royaume n’a pas enterré l’idée d’organiser la Coupe du monde de Football. Le Maroc compte présenter sa candidature pour organiser les phases finales de la Coupe du monde 2026 de football, rapporte la Fondation Mohamed VI des champions sportifs citant des sources émanant de la FRMF. En effet, lors de leur dernière visite à Zurich, en Suisse, les responsables marocains auraient émis l’idée qui aurait reçu un écho favorable chez le président de la FIFA, Joseph Blatter. Pour rappel, en 2010, le Maroc était candidat à l’organisation de la première Coupe du monde en Afrique mais l’Afrique du Sud a été désignée de justesse avec 3 voix...
(MAP 09/09/13)
L’Université Mohammed V-Souissi accueille 12.000 nouveaux étudiants au titre de la nouvelle rentrée universitaire, soit une hausse de 20% par rapport à l’année précédente. Dans un entretien à la MAP à l’occasion de la rentrée universitaire, le président de cette université, Radouane Mrabet, a précisé que 73% des nouveaux étudiants sont inscrits dans les cycles ouverts alors que 27% seulement sont inscrits dans les cycles régulés, faisant remarquer que le phénomène auquel fait face l’université Mohammed V et toutes les universités du Royaume en général, est la hausse constante du nombre des étudiants dans certains cycles ouverts, ce qui se répercute négativement sur la qualité de la formation et de l’encadrement en dépit de gros efforts déployés par l’Université Mohammed...
(Gabon Review 09/09/13)
Les travaux de la Grande Commission mixte de Coopération Gabon-Maroc se sont achevés le 5 Septembre 2013 à Marrakech, en présence des ministres des Affaires Etrangères des deux pays. A la clé plusieurs accords dont l’un portant sur la suppression des visa pour les passeports ordinaires. Entamées le lundi 2 septembre 2013 au Maroc, les assises de la 6e Grande commission mixte de coopération entre le Gabon et le Maroc, ont permis aux experts et techniciens d’examiner de nombreux domaines de la coopération. Les discussions et échanges ont portés sur l’économie, le commerce, les douanes, de l’industrie, des PME/PMI, de l’agriculture, de l’énergie, des mines, de l’eau, de l’environnement, l’habitat, les télécommunications et technologies de l’information, la coopération Culturelle, technique...
(Liberté 09/09/13)
Le Conseil onusien des droits de l'Homme tiendra sa 24e session, à Genève, du 9 au 27 septembre prochain. Cet organe intergouvernemental, composé de 47 États, se penchera sur un certain nombre de cas, parmi eux celui du Sahara occidental, et de sujets, dont notamment la promotion et la protection de tous les droits de l’Homme, les mécanismes de protection des ces derniers et leur situation dans les territoires arabes occupés. Au cours de la précédente session, qui s’est déroulée entre mai et juin 2013, le Maroc a été mis à mal par plusieurs ONG internationales, y compris des ONG françaises comme France Libertés et le MRAP. Elles ont, en effet, dénoncé les violations systématiques perpétrées par les forces d’occupation...
(MAP 09/09/13)
Le Maroc présentera, les 10 et 11 septembre à Genève, son rapport initial en vertu de la convention sur la protection des travailleurs migrants et les membres de leurs familles, devant le Comité de l'Onu pour la protection des droits de cette catégorie. La délégation marocaine, qui présentera ce rapport et participera à un débat interactif avec le comité, sera conduite par le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, et le délégué interministériel aux droits de l'Homme, Mahjoub El Haiba. Un communiqué de la délégation interministérielle indique que la présentation du rapport initial du Royaume s'inscrit dans le cadre de son interaction avec le système des Nations unies des droits de l'Homme, et notamment les organes...

Pages