Jeudi 25 Mai 2017
(L'Observateur info 05/07/13)
On n’en a pas encore fini avec les abus. Dans la région de Marrakech, le douar Ben Rahmoun vit une expérience douloureuse. Selon le site KIfach, cela fait dix ans que les habitants sont enclavés à cause d’une super villa, qu’ils qualifient de palais. Son propriétaire qui se targue d’avoir des connaissances haut placées (Procureur, juge, colonel…) et donc beaucoup d’influence interdit à toute monde d’utiliser un chemin pour le motif qu’il est limitrophe à sa propriété. En plus, il se serait procuré une autorisation de construire une route, basée sur le fait que personne ne vit dans le coin. Plusieurs plaintes ont été déposées, en vain. En attendant les habitants doivent faire une grande gymnastique pour aller et venir...
(TV5 05/07/13)
L'Algérie et le Maroc, les deux poids-lourds du Maghreb, viennent de se livrer à une nouvelle joute verbale, preuve de leur incapacité à surmonter leurs différends, en particulier autour de la question du Sahara occidental, en dépit des conséquences économiques. L'Algérie et le Maroc, les deux poids-lourds du Maghreb, viennent de se livrer à une nouvelle joute verbale, preuve de leur incapacité à surmonter leurs différends, en particulier autour de la question du Sahara occidental, en dépit des conséquences économiques. La rivalité entre Alger et Rabat, ancienne, a été réactivée ces dernières semaines par les incertitudes politiques prévalant dans les deux pays, selon des analystes: maladie du président algérien Abdelaziz Bouteflika et crise gouvernementale au Maroc. Après plusieurs mois d'accalmie,...
(La Tribune du Maroc 05/07/13)
La prise de conscience de l’importance de la médiation est devenue très palpable en ce moment. Une journée y a été consacrée, dans le cadre d’une conférence internationale sous le thème «La médiation : instrument de réforme». Organisée par le ministère de la Justice et des Libertés, la société financière internationale, le Centre Euromed de médiation et d’arbitrage, et la Confédération générale des entreprises du Maroc, cette conférence s’inscrit dans le cadre du projet piloté par le Comité national pour l’environnement des affaires, projet relatif à la promotion des modes alternatifs de résolution des conflits au Maroc. Selon M. Fayçal Mekouar, représentant la CGEM à la conférence lors de son allocution d’ouverture, la médiation se doit être une actualité et...
(Libération (ma) 05/07/13)
La lutte contre la famine est un combat qui doit être mené par l’ensemble des pays du globe, a estimé à Addis-Abeba le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano Da Silva. S’exprimant à l’ouverture de la conférence internationale sur la sécurité alimentaire en Afrique, M. Da Silva a affirmé que le combat contre la famine, qui est un phénomène mondial, ne sera gagné que “si nous travaillons ensemble”. Depuis 1990, le nombre des affamés dans le monde a nettement augmenté de 40%, a-t-il mis en garde, notant que 40% des enfants de moins de 5 ans sont chroniquement mal nourris. Il a, toutefois, salué les efforts déployés par certains pays en vue...
(Libération (ma) 05/07/13)
Les élections de l’Ordre national des architectes seront organisées le 27 septembre prochain. Un rendez-vous très attendu par les architectes après l’invalidation des élections professionnelles en première instance en 2011 et par la Cour d’appel en 2013. Pourtant, la prise de cette décision ne semble pas faire l’unanimité. Plusieurs architectes regroupés au sein d’un collectif dénommé « Initiatives architectes » vient d’adresser une pétition au secrétaire général du gouvernement et au ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, dans laquelle il appelle à prendre toutes les mesures administratives et organisationnelles appropriées pour rétablir la légalité et le respect de la loi au sein du Conseil national de l’Ordre des architectes. Dans le viseur du collectif,...
(Libération (ma) 05/07/13)
Les étudiants de la troisième année du cycle de licence en sciences juridiques à la Faculté polydisciplinaire de Safi ont observé jeudi 4 juillet courant un sit-in devant le bureau du doyen en signe de protestation contre les agissements d’un professeur universitaire qui a donné des notes impliquant la réinscription de 50 étudiants dans un module en cinquième semestre de droit privé. Contactés par « Libé », les étudiants nous ont exprimé leur stupéfaction quant à la réaction du professeur qui leur avait promis auparavant la révision des notes largement contestées par les concernés. « On s’attendait à la révision des notes puisqu’il s’agissait d’un massacre en masse de 50 élèves, voire de la moitié de la classe. Contre toute...
(MAP 05/07/13)
Dans ses relations avec le Maroc, l'Algérie a systématiquement recourt à une tactique d'escalade en attisant la tension et brouillant les cartes. Toutefois, cette fois-ci, elle a mis au point une nouvelle méthodologie en posant des conditions préalables à toute normalisation des relations avec le Royaume et à la réouverture des frontières. Mais dans les deux cas, Alger demeure fidèle à sa position et à sa logique, à savoir saper tout espoir de normalisation des relations bilatérales et maintenir un statu quo lamentable. L'Algérie a posé récemment trois conditions à la normalisation de ses relations avec le Maroc liées à l'arrêt de la prétendue "campagne de dénigrement" menée contre ce pays et "des flux de trafics", notamment de drogues, ainsi...
(Libération (ma) 05/07/13)
Les températures vont connaître une hausse sensible à partir d’aujourd’hui jusqu'à jeudi prochain suite à la montée d'air continental, sec et chaud par le Sud-Est du pays, a-t-on appris auprès de la Direction de la météorologie nationale (DMN). Cette hausse concernera les provinces du Sud, le Sud-est du pays, le centre et le Nord, et sera accompagnée de chergui principalement sur les plaines de Tadla, le Haouz, Rhamna, les plateaux de phosphate et le Loukkous, a expliqué la même source. Les températures oscilleront entre 40 et 44 degrés dans les provinces du Sud et le Sud-est du pays, entre 38 et 43 degrés sur les plaines de Tadla, le Haouz, Rhamna, les plateaux de phosphate et le Loukkous, entre 35...
(Libération (ma) 05/07/13)
Le Groupe socialiste à la Chambre des conseillers a exprimé, mardi, son regret de voir l’estime de la communauté internationale à la Constitution se transformer en questions sur son devenir en l’absence de lois organiques concernant sa mise en application. C’est ce qu’a annoncé Mohamed Alami dans son intervention dans le cadre d’une interpellation lors de la séance des questions orales. L’échec du gouvernement qui manque de volonté manifeste pour répondre aux attentes des citoyens se traduit, entre autres, par la non application de l’article 101 qui stipule que le chef du gouvernement doit présenter devant le Parlement son bilan d’étape, a-t-il souligné. Et pour preuve, 20 lois organiques concernant ledit article n’ont pas été, jusqu’à aujourd’hui, mises en œuvre,...
(Libération (ma) 05/07/13)
«La croissance au Maroc est une croissance sans emploi». Ce paradoxe que les économistes sont incapables d’expliquer, a constitué le constat de départ du point de presse du président du Centre marocain de conjoncture (CMC), Habib El Malki, sur les perspectives de croissance de l’économie nationale. Au cours de son raisonnement, il a rappelé que «la croissance est par définition créatrice de richesse, c’est un postulat, une règle, un enseignement qu’on peut tirer de l’histoire de l’évolution économique», ce qui ne fut pas le cas au Maroc. C’est, d’ailleurs, pour cette raison que nous constatons qu’il n’y a pas d’accalmie du chômage et qu’il y a une tendance à l’aggravation des disparités sociales ces dernières années, a relevé M. El...
(Aujourd'hui le Maroc 05/07/13)
Les services de la circonscription des douanes à Dakhla, en coordination avec les autorités locales, ont procédé récemment à la destruction d’une grande quantité de cigarettes de contrebande et de produits impropres à la consommation. Lors de cette opération, qui s’est déroulée sous la supervision du parquet général et en présence des représentants des autorités locales et de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires, la gendarmerie royale et de la Sûreté nationale, il a été procédé à la destruction de plus de 6 millions de cigarettes et de 1.000 kg de produits dérivés du tabac. Cette importante saisie remet sur le tapis la cigarette de contrebande qui est facilement écoulée dans la multitude de points de vente informels...
(Aujourd'hui le Maroc 05/07/13)
Abdelali Zerrad a été promu, mardi à la tête de la préfecture de police de Laâyoune, qui regroupe les trois régions du sud du Royaume. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a procédé à un mouvement de nominations partielles dans plusieurs villes du Royaume, dont les provinces du Sud. Ainsi, Abdelali Zerrad qui était adjoint du préfet de police dans la capitale du Royaume, a été promu à la tête de la préfecture de police de la ville de Laâyoune en remplacement de Abdelbasset Mehtat qui a exercé à Laâyoune durant plus de 13 mois et qui a été nommé chef de la préfecture de police d’Oujda, et qui a succédé à Mohamed Dkhissi lui-même ancien préfet de...
(AFP 05/07/13)
Des vignes s'étendent à perte de vue sous un chaud soleil près de Casablanca, dans l'un des plus anciens domaines viticoles du Maroc, un pays où la production de vins de qualité augmente, comme la consommation, malgré les interdits liés à l'islam. "On est indéniablement sur une terre de vignes", lance Stéphane Mariot, originaire du Jura français et œnologue à Benslimane. "Le Maroc produit aujourd'hui de bons vins, essentiellement pour le marché intérieur, mais une partie de cette production est destinée à l'export, en France notamment", explique à l'AFP ce responsable du domaine Oulad Thaleb, de 2.000 hectares, à 30 km au nord-est de Casablanca. "Ici, il y a un microclimat qui favorise la production de +vins chauds+, même si...
(L'Observateur info 04/07/13)
Si le nombre de bacheliers a atteint cette année, rien que pour la première session, 146.979 nouveaux bacheliers, dont 51% de filles, , selon le ministère de l’Education nationale (MEN), ce nombre était, pour les deux sessions du baccalauréat (ordinaire et rattrapage) en 2012, de 210.531. Les filles représentaient 46% du total des réussites alors que quelques 46.874 candidats ont réussi la session de rattrapage des examens au titre de l’année scolaire 2011-2012, avec un taux de réussite de 32,71%. 127.797 étudiants ont décroché leur baccalauréat dans les filières scientifique, sportive et technique, avec une moyenne de réussite de 62%, en hausse de 10,4% par rapport à 2011, tandis que 82.734 étudiants ont décroché leur baccalauréat dans les filières littéraire...
(Le Mag 04/07/13)
Rosoboronexport est l’agence publique russe, chargée de gérer les transactions d’exportations des armes de fabrication russe dans le monde. L’agence Rosoboronexport a déclaré que l’Etat Russe était disposé à mettre en offre export, son sous-marin non nucléaire de classe AMUR 1650, livrable à volonté, à la marine royale, si le Maroc en faisait l’appel. Le chef adjoint de la Rosoboronexport, Viktor Komardin qui en a fait l’annonce, en marge d’une exposition navale, aujourd’hui jeudi 4 juillet, selon ce qu’a rapporté l’agence Tass, a précisé que la Russie proposait l’AMUR 1650, son plus récent sous-marin en conception, de 4ème génération et à propulsion diesel-électrique. L’AMUR 1650, est à la pointe de la technologie, d’une longueur de 66.8 mètres et d’un déplacement...
(La Tribune du Maroc 04/07/13)
La Trésorerie générale du Royaume a organisé, jeudi 27 juin, une journée d’étude pour présenter le nouveau décret des marchés publics adopté le 20 mars 2013, et dont l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er septembre 2013. Après quelques années de mise en œuvre du décret de 2007, un certain nombre d’insuffisances et de dysfonctionnements ont été identifiés, auxquels il était nécessaire de remédier. Ce décret constitue une grande avancée dans le processus de modernisation des procédures et de renforcement de la transparence et de l’efficacité dans la passation, le contrôle et gestion de la commande publique. «La réforme du 20 mars constitue une nouvelle génération de réformes des réglementations régissant les marchés publics, qui tente de répondre aux...
(La Tribune du Maroc 04/07/13)
En février 2012, le nouveau management d’ALD Automotive, filiale du groupe Société Générale et leader du secteur de la location longue durée (LLD) au Maroc, annonçait ses objectifs de croissance au titre de l’exercice 2013 en tablant sur une activité en hausse de 7 % pour un parc de gestion de 6 000 véhicules. A fin juin 2013, la société a déjà dépassé ses objectifs. Selon M. Frédéric Banco, Directeur Général d’ALD Automotive, «nous avons dépassé 6 041 véhicules en gestion, dépassant l’objectif de 2013 qui était de 6 000 véhicules». Il ajoute que «cette évolution dans une conjoncture économique morose s’explique par le fait que certaines entreprises qui recouraient au leasing ont basculé vers la location longue durée, qui...
(AFP 04/07/13)
GENÈVE, 4 juillet 2013 (AFP) - Un nouvel accord a été conclu entre le Maroc, le Front Polisario, l'Algérie, la Mauritanie et le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies afin que plus de familles, séparées par le conflit du Sahara Occidental, puissent se rencontrer, a annoncé le HCR. Cet accord a été conclu mercredi après deux jours de discussions à Genève et elles s'inscrivent dans le cadre du programme du HCR de mesures de rétablissement de la confiance commencé en 2004. Environ 20.000 personnes ont bénéficié de ces visites depuis leur mise en place. "C'est une étape bienvenue alors que nous travaillons tous pour régler cette situation des réfugiés du Sahara Occidental, de telle sorte qu'un jour les réfugiés...
(Libération (ma) 04/07/13)
e département de la recherche économique de la banque de financement et d’investissement du groupe Natixis a rendu publique, le 19 juin, une note dans laquelle ses experts ont examiné attentivement les faiblesses de l’économie marocaine, tout en élaborant une analyse des politiques publiques du Maroc. Ainsi, les auteurs de ce rapport, Jésus Castillo et Yasmine Osman, se sont arrêtés sur les fragilités de l’économie marocaine. En préambule de cette étude, ils ont souligné que «les performances économiques solides enregistrées ces dernières années par le Maroc sont mises à mal par les vulnérabilités internes au pays (dépendance au secteur agricole, offre industrielle à faible valeur ajoutée peu compétitive) et par les chocs extérieurs à répétition (récession en Europe, augmentation des...
(AFP 04/07/13)
Des vignes s'étendent à perte de vue sous un chaud soleil près de Casablanca, dans l'un des plus anciens domaines viticoles. Dans le Royaume, la production de vins de qualité augmente, comme la consommation, malgré les interdits liés à l'islam. “On est indéniablement sur une terre de vignes. Le microclimat du Maroc favorise la production de vins chauds, même si on n'est pas loin de l'océan. L'essentiel de la production est destiné au marché intérieur. Le reste est exporté, notamment en France.” Stéphane Mariot, œnologue français, responsable du domaine Oulad Thaleb. À ce jour, près de 400.000 hectolitres de vin, dont plus de 50% de qualité supérieure, sont produits chaque année au Maroc. L'écrasante majorité (environ 85%) est consommée localement...

Pages