Dimanche 25 Juin 2017
(AFP 12/06/17)
La presse en parle rarement, les habitants y manifestent pourtant quotidiennement par centaines, voire par milliers: à une quinzaine de km d'Al-Hoceïma dans le nord du Maroc, la ville d'Imzouren est l'autre haut-lieu de la contestation qui secoue le Rif depuis des mois. Jouxtant l'aéroport d'Al-Hoceïma, Imzouren est un agrégat de constructions cubiques dispersées dans un paysage rocailleux au pied des montagnes. Entourée de cafés aux terrasses désertées, une fade esplanade de béton accueille le visiteur de passage, sous le regard de jeunes désoeuvrés. Beaucoup de volets sont fermés. Les appartements attendent le retour en été de leurs propriétaires, émigrés en Europe, aux Pays-Bas...
(AFP 12/06/17)
Le Maroc est grandement "préoccupé" par la crise actuelle dans le Golfe, et "disposé à offrir ses bons offices" pour aider à la résoudre, déclare dimanche un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères. "Le Maroc suit avec une grande préoccupation la détérioration, ces derniers jours, des relations entre l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn, l'Egypte et d'autres pays arabes d'un côté, et l'Etat du Qatar de l'autre". Depuis le début de cette crise", le roi "a maintenu un contact étroit et permanent avec les différentes parties", selon ce communiqué. Le Qatar se retrouve isolé depuis la décision prise lundi par Ryad, Abou Dhabi, Manama et Le Caire notamment de rompre leurs relations...
(AFP 12/06/17)
Des manifestants ont envahi en masse dimanche le centre de Rabat en soutien à la contestation dans le nord du Maroc et pour exiger la "libération" des leaders récemment arrêtés de ce mouvement, a constaté un journaliste de l'AFP. Le cortège s'étendait sur près d'un kilomètre, sur l'avenue Mohamed VI, principale artère de la capitale, jusqu'à la place Bab el-Had, à la lisière de la médina, a-t-on constaté. Une source au ministère de l'Intérieur a fait état de 12.000 à 15.000 participants. "Vive le peuple", "Liberté, dignité, justice sociale", "Libérez les prisonniers", scandaient les manifestants, qui pour la plupart marchaient en rang, disciplinés et reprenant les slogans crachés dans les micros des sonos. De nombreux drapeaux berbères et quelques oriflammes...
(RFI 12/06/17)
Au Maroc, une manifestation monstre a réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes dans la capitale Rabat. Les participants entendaient afficher leur solidarité au mouvement de protestation du Rif, région du nord-est du pays traversée par une contestation populaire depuis 7 mois. Depuis 15 jours, l'arrestation de Nasser Zefzafi, leader du mouvement al-Hirak, ainsi que de 86 autres personnes, entretient le mécontentement dans cette région déshéritée du nord-est du pays. Ce rassemblement d'envergure se pose d'abord comme une démonstration de force du mouvement Al-adl al-hisan qui avait appelé à manifester. Cette confrérie de tendance islamiste, non reconnue par les autorités mais tolérée, a démontré qu'elle pouvait encore mobiliser les foules et ses adeptes malgré la mort de son leader charismatique...
(La Tribune 12/06/17)
Le Maroc appelle les protagonistes de la crise dite du Golfe à la retenue et au dialogue et propose ses bons offices pour une médiation, a fait savoir ce dimanche, le royaume chérifien. Lié par un partenariat stratégique avec les principaux acteurs de la crise, le pays n’entend point prendre position dans cette crise qui agite la scène internationale depuis quelques jours. Contrairement à plusieurs pays du Continent, la décision de Mohammed VI est perçue comme la plus pragmatique dans un contexte marqué par l’amplification des pressions de l’Arabie saoudite pour pousser ses alliés africains à rompre avec l’émirat du Qatar. C'est à travers un communiqué publié ce dimanche 11 juin que le ministère marocain des Affaires étrangères et de...
(La Tribune 12/06/17)
Le Maroc s’est dit « disposé à offrir ses bons offices en vue de favoriser un dialogue franc et global » pour résoudre le conflit entre le Royaume d’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Royaume du Bahreïn, l’Egypte et d’autres pays arabes d’un côté, et l’Etat du Qatar, a annoncé dimanche un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères. « Si les parties le souhaitent, le Royaume du Maroc est disposé à offrir ses bons offices en vue de favoriser un dialogue franc et global, sur la base de la non-ingérence dans les affaires intérieures, la lutte contre l’extrémisme religieux, la clarté dans les positions et la loyauté dans les engagements ». Selon le communiqué, le Roi Mohammed VI...
(MAP 12/06/17)
Evitant la confrontation violente en optant pour les négociations dans le cadre de l’ONU, le Maroc avance et consolide ses appuis sur le dossier du Sahara, grâce au leadership du roi Mohammed VI, souligne le journal espagnol La Provincia. Personne ne peut nier que cette politique est en train de donner des résultats probants, en témoignent les retraits de reconnaissance de la "rasd" de plus en plus importants, souligne le journal édité aux Iles Canaries dans une analyse publiée dans son numéro de vendredi. Pour La Provincia, l’épisode de Guergarat est un exemple du succès de l’approche adoptée vis-à-vis de la question du Sahara par la diplomatie marocaine qui, convaincue du fait que la voie de la violence n’apportera aucune...
(Autre média 12/06/17)
L’Élysée a confirmé, dimanche soir, la visite du président Emmanuel Macron au Maroc la semaine prochaine. Le déplacement débutera le 14 juin dans l'après midi et finira le lendemain à midi. Le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sera, lui, à Alger. Le service de presse de l’Élysée a publié, dimanche soir, l'agenda du président de la République Emmanuel Macron pour la semaine prochaine dans lequel figure un déplacement au Maroc qui débutera le 14 juin dans l'après midi et finira le lendemain à midi. Le président français s'envolera vers le Maroc juste après un conseil de ministres, selon la même source. Cette visite est la première du président Macron en dehors de l'Union européenne...
(Afrik.com 12/06/17)
Alors que les manifestations et les arrestations se poursuivent dans la région du Rif marocain, les affrontements entre les manifestants et la police continuent d’augmenter, 20 membres de la police et des forces de sécurité ont été blessés vendredi soir à Imzouren, à 20 km d’Al Hoceima. "La ville d’Imzouren a connu des émeutes qui ont causé une vingtaine de blessures mineures dans les rangs de la police et des membres des forces de la loi" rapportent les médias, et "Un policier a eu le crâne brisé". Les tensions entre les manifestants et la police ont augmenté au cours des dernières semaines dans la ville d’Al Hoceima et ses environs, dont les habitants ont pris la rue tous les soirs...
(Financial Afrik 12/06/17)
L’Association Marocaine des Investisseurs en Capital compte mobiliser jusqu’à 1 milliard de dirhams (100 millions d’euros) à l’horizon 2020 dans son fonds d’amorçage destiné à accompagner les jeunes pousses. Il s’agit de la première action concrète de la commission dite d’amorçage créée le 24 novembre 2016 au sein de l’association et destinée à soutenir l’innovation et l’entreprenariat. La Commission dédiée à l’Amorçage composée de sociétés de gestion membres de l’AMIC gérant des fonds d’amorçage et de capital risque mais également des fonds de développement. Pour compléter son dispositif, cette instance travaille avec le patronat marocain (CGEM), l’Office chérifien des phosphates (OCP) et la Caisse Centrale de Garantie) qui ont mis en place des initiatives similaires. L’AMIC compte lancer plusieurs initiatives...
(La Tribune 12/06/17)
Dimanche 11 juin, la capitale marocaine Rabat a accueilli pour une matinée le «hirak» rifain. La grande marche s'est déroulée dans l’ordre et a été marquée par le retour attendu de l'organisation tolérée Justice et Bienfaisance (Al Adl Wal Ihsane). Dans les rangs également, des manifestants du Mouvement 20 février qui avait marqué les sit-in du printemps arabe» marocain. Le mouvement de protestation du Rif s'est délocalisé le temps d'une journée du nord du Maroc vers la capitale Rabat. En effet, une immense foule a manifesté dans les artères de la capitale marocaine, le dimanche 11 juin, en soutien aux revendications des Rifains et pour la libération des détenus du mouvement, baptisé «hirak» par ses meneurs. Bataille de chiffres La...
(Atlantico 12/06/17)
Des milliers de manifestants ont participé, dimanche à Rabat, à la marche nationale en signe de solidarité avec le mouvement social en cours à Al Hoceima. A l'appel d'"Al Adl Wal Ihsane" (justice et bienfaisance), association islamiste interdite mais tolérée et des petits partis de gauche, entre 15.000 manifestants, selon la police, et 30.000 d'après les organisateurs, ont marché à Rabat en solidarité avec les manifestations d'Al Hoceima. Depuis l'arrestation de l'activiste principal du mouvement Nasser Zafzafi, le 29 mai, plusieurs centaines à plusieurs milliers de manifestants se regroupent quotidiennement pour réclamer la libération des détenus du mouvement de contestation. Des partis politiques marocains ont déclaré avoir enregistré que le mouvement de protestation que connaît Al Hoceima et quelques autres...
(L'Humanité 12/06/17)
Par dizaines de milliers, des manifestants ont envahi dimanche le centre de la capitale marocaine en soutien à la contestation dans le nord du pays et pour exiger la "libération" des leaders récemment arrêtés de ce mouvement, a constaté un journaliste de l'AFP. AFP - Un cortège de manifestants qui s'étendait sur près d'un kilomètre, sur l'avenue Mohamed VI, principale artère de la Rabat, jusqu'à la place Bab el-Had, à la lisière de la médina, a selon une source du ministère de l'Intérieur rassemblé de 12.000 à 15.000 participants ce dimanche. "Vive le peuple", "Liberté, dignité, justice sociale", "Libérez les prisonniers", scandaient les manifestants, qui pour la plupart marchaient en rang, disciplinés et reprenant les slogans crachés dans les micros...
(APA 12/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La sélection camerounaise de football a remporté, d’une courte tête et à domicile face au Maroc (1-0), la rencontre portant pour la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays accueille en 2019. Le but de la victoire est intervenu à la 28ème minute lorsque Vincent Aboubakar, tout en puissance, se débarrasse de trois défenseurs et bat à bout portant Munir El Kajoui. Le match,régulièrement heurté, aura été marqué en 1ère mi-temps par la sortiesur civière du latéral local Ambroise Oyongo Bitolo, à la suite d’un jeu durqui l’a directement conduit à l’hôpital militaire de Yaoundé, la capitale. A le reprise, lesMarocains se montreront particulièrement dangereux à l’entrée de la surface...
(El Watan 12/06/17)
Une imposante mobilisation populaire a été constatée dimanche à Rabat pour soutenir le mouvement populaire d'Al-Hoceima au Maroc, à travers la descente dans la rue de milliers de manifestants issus de partis politiques, d'organisations et associations de la société civile, qui ont dénoncé la "hogra" (l'injustice), réclamé la libération des détenus du Hirak du Rif et crié leur ras-le-bol face à la marginalisation et la privation des populations de la région du Rif de leurs droits fondamentaux. La manifestation de Rabat à laquelle ont appelé plusieurs organisations politiques, de défense des droits de l'homme et de jeunes, a démarré plus tôt que prévu à midi. Des milliers de personnes ont afflué vers Bab el Had, point de ralliement et de...
(Maghreb Emergent 12/06/17)
En revanche, note l’observatoire du tourisme, les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc a baissé de 4,7%, enregistrant 17 milliards de dirhams contre 17,8 milliards entre janvier et avril 2016. Entre janvier et avril 2017, le nombre de touristes ayant visité le Maroc a atteint 3 millions, indique l’Observatoire marocain du tourisme cité par l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP). Les arrivées de touristes étrangers, précise-t-il, a connu une hausse substantielle de 13,7% tandis que celle des Marocains établis à l’étranger a connu une progression moins importante mais néanmoins significative de 4,6%. La hausse dépasse de loin la moyenne pour Marrakech et Agadir, avec 20% et 19%, respectivement. En revanche, note l’observatoire du tourisme, les recettes générées par...
(Le Monde 12/06/17)
L’écrivain cinéaste dénonce la violence d’une société hypocrite vis-à-vis de la sexualité. Ecrivain, homosexuel, marocain, musulman. Abdellah Taïa est tout ça à la fois et dans n’importe quel ordre. A 43 ans, il est l’un des premiers auteurs du monde arabo-musulman à avoir révélé son homosexualité publiquement. C’était en 2006, dans un journal marocain, défiant ainsi la loi qui condamne les homosexuels. Depuis, il entretient un lien à la fois complexe et attachant avec sa famille et son pays, qu’il a quittés il y a près de vingt ans pour poursuivre ses rêves de cinéma et de littérature à Paris. Auteur d’un film et de plusieurs romans inspirés de son enfance, lauréat du prix de Flore en 2010, Abdellah Taïa...
(L'Equipe 12/06/17)
Futur participant à la Coupe des Confédérations, le Cameroun s'est imposé à Yaoundé contre le Maroc (1-0). Le Cameroun a montré qui était le patron. Lors de la première journée de qualifications à la CAN 2019, les hommes de Hugo Broos ont pris la tête du groupe B en s'imposant contre leur grand rival marocain (1-0). Dans la chaleur de Yaoundé, le Maroc de Hervé Renard a surtout souffert dans l'entrejeu. Ainsi, Belhanda (ex-Nice) a été totalement muselé par l'excellent Zambo Anguissa (OM). Rapidement privés d'Oyongo, gravement blessé au genou droit, les Lions Indomptables ont ouvert le score dès la 29e : trouvé en profondeur sur un long dégagement, l'inévitable Aboubakar a passé Feddal en puissance avant de battre le...
(Libération (ma) 12/06/17)
Trois millions de touristes ont visité le Maroc entre janvier et avril 2017, en progression de 10% par rapport à la même période un an plus tôt, selon l’Observatoire du tourisme. Le nombre des touristes étrangers (TES) a progressé de 13,7%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont augmenté de 4,6%, indique l’Observatoire du tourisme qui vient de publier ses statistiques sur le tourisme marocain couvrant les quatre premiers mois de 2017. Cette hausse a concerné les principaux marchés émetteurs, en particulier l’Allemagne (+11%), l'Espagne (+9%), la Belgique (+8%) et la Hollande (+6%), relève l’Observatoire. S’agissant des marchés touristiques émergents pour le Maroc, rapporte la MAP, ils maintiennent leur trend haussier, la Chine enregistrant une progression...
(AFP 10/06/17)
Des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi à Imzouren, une localité de la province d'Al-Hoceïma, dans le nord du Maroc, a constaté l'AFP. Ces affrontements ont commencé vers 00H00 (locales et GMT) dans un quartier reculé de la ville, au pied d'une montagne, après que les forces de l'ordre ont quadrillé le centre de la localité et empêché les contestataires de se rassembler, ont affirmé des activistes locaux. Dans l'obscurité, des dizaines de jeunes au visage cagoulé ont lancé des pierres aux forces anti-émeutes, qui ont notamment tiré des grenades lacrymogènes, a constaté l'AFP.

Pages