Jeudi 26 Avril 2018
(Le Point 17/03/18)
« Dieu soit loué. À mon maître, que Dieu le garde en vie. Après que notre maître m'ait crié dessus et se soit mis en colère contre moi me reprochant d'avoir souvent agi sans l'en avoir informé et d'avoir amené de Grèce ma mère sans le prévenir […] je me suis réfugié parmi les plus humbles. […] Je suis votre esclave. Vous devez ordonner à votre esclave. Vous pouvez aussi lui pardonner. Vous affirmez que j'ai amené auprès de moi ma mère sans en aviser votre excellence. [Et bien] je n'ai ni mère, ni père. Vous êtes ma mère et mon père. Je n'ai que vous, maître. » Ces lignes d'une lettre conservée aujourd'hui aux Archives nationales tunisiennes furent rédigées...
(Jeune Afrique 16/03/18)
Le royaume du Maroc compte entre 4 et 5 millions d’irréductibles abstentionnistes. Comment les convaincre de s’inscrire ? Internet est une des pistes envisagées. Plus de 21 millions de Marocains sont en âge de voter. Mais seuls 15,6 millions d’entre eux sont inscrits sur les listes électorales. Faites le compte : 4,5 millions de personnes ont, dans ce pays, renoncé à exercer leur droit de vote et n’apparaissent dans aucune statistique, le taux de participation à un scrutin étant établi à partir du nombre des inscrits. Le paradoxe est que l’ensemble des forces politiques, encore traumatisées par le taux de participation catastrophique...
(Xinhua 16/03/18)
Le Fonds monétaire international (FMI) estime que l'économie marocaine a repris de la vigueur en 2017 et que les perspectives à moyen terme sont favorables, avec une croissance attendue de 4,5% d'ici 2021, a rapporté jeudi le journal électronique "L'économiste". "La croissance économique s'est redressée en 2017 [...]. En cinq ans, nous prévoyons que la croissance devrait s'établir autour de 4,5%", précise le rapport. Le FMI, qui vient d'examiner l'accord sur la ligne de précaution et de liquidité (LPL) avec le Maroc, se félicite des ...
(Jeune Afrique 16/03/18)
L'un est PDG de la Banque centrale populaire, l'autre dirige Attijariwafa Bank. Tous deux se livrent une bataille à fleurets mouchetés à coups de nouvelles implantations, au Maroc comme sur le reste du continent. Au sud du Sahara, Mohamed el-Kettani, PDG d’Attijariwafa Bank, et Mohamed Benchaâboun, patron de la Banque centrale populaire (BCP), se livrent une bataille à fleurets mouchetés à coups de nouvelles implantations. Dernière en date, celle de la BCP à Maurice et à Madagascar, grâce au rachat annoncé le 20 février de la Banque des Mascareignes et de sa filiale malgache, auprès du groupe français BPCE. Deux nouveaux marchés qui s’ajoutent à la douzaine dans laquelle elle est présente sur le continent. En 2017, la BCP avait...
(AFP 16/03/18)
Tête baissée dans les rafales de vent et de sable, les cavaliers s'efforcent de maîtriser les ardeurs des étalons: les étapes du raid équestre "Gallops of Morocco", à travers le désert marocain, ne sont pas de tout repos. "Il faut une certaine résistance physique, ce n'est pas très technique mais on monte des étalons, de vrais mâles alphas", résume, bravache, Déborah Amsellem, 30 ans, venue avec quatre amies cavalières de Toulouse (sud de la France) pour cet évènement équestre organisé pour la première fois au Maroc, fin février. Au programme: six étapes de 20 à 35 km à parcourir dans un temps donné, avec un chronomètre pour gérer son allure et un GPS pour s'orienter en terrain inconnu -plaines sableuses,...
(Agence Ecofin 16/03/18)
Du 19 au 23 septembre, la ville de Marrakech accueillera le deuxième rassemblement des « Panafricaines », le réseau des femmes journalistes d’Afrique. Cette association a été créée le 8 mars 2017 au Maroc par 100 femmes journalistes issues de 28 pays d’Afrique, pour aborder les problèmes qu’elles rencontraient dans l’exercice de leurs métiers et combattre les stéréotypes relatifs à la femme dans le monde des médias. La prochaine rencontre des panafricaines a pour but de faire un bilan de leurs différentes activités et de leur impact sur l’amélioration des conditions de travail des femmes journalistes d’Afrique. L’évènement est soutenu par la chaîne marocaine Radio 2M, déjà partenaire des Panafricaines, lors de leur création. Cette fois, plus de 150 femmes...
(Le Monde 16/03/18)
La date a été entourée en rouge par les dirigeants de la Fédération internationale de football (FIFA). Le 13 juin, à la veille de l’ouverture de la Coupe du monde en Russie, la FIFA désignera l’hôte du Mondial 2026. La dernière fois, cela s’était mal passé : l’attribution des éditions 2018 et 2022 est au cœur des scandales qui ont bouleversé l’instance. La double désignation de la Russie et du Qatar est émaillée de soupçons de corruption, comme c’est devenu la norme : l’attribution des éditions 1998, 2006, 2010, 2018 et 2022 fait l’objet d’enquêtes des autorités judiciaires américaines, suisses, allemandes et françaises. Avant de quitter contraint et forcé la présidence de la FIFA, le Suisse Sepp Blatter en a...
(AFP 15/03/18)
Le procès du directeur d'un journal marocain indépendant, Taoufiq Bouachrine, poursuivi pour des "violences sexuelles", a repris jeudi avant d'être ajourné au 29 mars, a-t-on appris d'un de ses avocats. Il s'agissait de la deuxième audience de ce procès qui s'est ouvert le 8 mars devant la chambre criminelle de la cour d'appel de Casablanca et qui secoue la scène médiatique locale. "Les avocats des deux parties ont demandé de reporter les débats en raison de la présence de nouveaux avocats qui ont demandé à mieux préparer leur plaidoirie", a déclaré à l'AFP Me Mohamed Ziane.
(AFP 15/03/18)
Neuf personnes ont été interpellés mercredi après des heurts entre manifestants et forces de l'ordre qui ont fait des blessés dans l'ancienne ville minière de Jerada, dans le nord-est du Maroc, selon un communiqué officiel. Le communiqué publié par le ministère de l'Intérieur fait état "de cas de blessures, dont certaines graves, parmi les forces de l'ordre obligées d'intervenir pour disperser un sit-in non autorisé à Jerada". Aucun bilan du côté des manifestants n'était disponible mercredi, des médias locaux soulignant que les blessés évitaient d'aller à l'hôpital de peur de se faire arrêter. Selon le ministère de l'Intérieur, des "éléments cagoulés (...) ont provoqué les forces publiques...
(Xinhua 15/03/18)
Neuf personnes ont été interpellés mercredi suite à des heurts entre manifestants et forces de l'ordre qui ont fait des blessés dans l'ancienne ville minière de Jerada, dans le nord-est du Maroc, selon les autorités locales. La meme source précise que "des cas de blessures, dont certaines graves, ont été enregestrés parmi les forces de l'ordre obligées d'intervenir pour disperser un sit-in non autorisé à Jerada". Des "éléments cagoulés ont provoqué les forces publiques les attaquant avec des jets de pierres. Ces forces ont été obligées d'intervenir, en coordination avec le parquet compétent, pour disperser cette manifestation", indiquent les autorités locales. La mort accidentelle, fin décembre, de deux mineurs dans un puits désaffecté de charbon, suivie depuis de deux autres...
(Jeune Afrique 15/03/18)
En six jours, l’action de Saham Assurance a perdu 14 % de sa valeur. L’annonce de la vente de son pôle Saham Finances au sud-africain Sanlam, le 8 mars dernier, ne lui a pas fait que du bien. Analyse. La sortie de Moulay Hafid Elalamy de l’actionnariat de Saham Assurance, le jeudi 8 mars dernier, par la cession de la totalité de sa participation dans Saham Finances au groupe sud-africain Sanlam, ne semble pas plaire au marché boursier. La valeur de l’assureur n’a pas cessé de chuter depuis cette date. Cotée à 1 750 dirhams (154 euros) la veille, le 7 mars, elle s’échange seulement à près de 1 500 dirhams ce mercredi 14 mars. Une baisse de plus de...
(Jeune Afrique 15/03/18)
La nomination de Mohcine Jazouli, fin janvier, à la tête d'un nouveau ministère délégué, chargé des Affaires africaines, renforce le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita dans la gestion des questions liées au continent. Ce gros travailleur aime piloter lui-même ses dossiers. En particulier celui, très sensible, du Sahara occidental. Mais qui sont ses proches ? • Omar Hilale : représentant permanent du Maroc à l’ONU C’est la pièce maîtresse de la diplomatie chérifienne. À Lisbonne, le 6 mars, il était présent lors de la rencontre entre Bourita et Horst Köhler, l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/541078/politique/maroc-la-garde-rapproch...
(APA 15/03/18)
APA-Rabat (Maroc) - ,La 13ème édition du Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM) se déroulera à Meknès du 24 au 28 avril 2018 sous le thème «Logistique et Marchés Agricoles», ont annoncé les organisateurs. Initié par le ministère de l’Agriculture, le SIAM est devenu un des plus grands évènements de l’Afrique et le rendez-vous incontournable de l’agriculture et des opérateurs du secteur agricole. Déployé sur une superficie de 180.000 m² dont 87.000 couverts, le SIAM devrait accueillir plus de 1.400 exposants issus de 67 pays et plus de 850 000 visiteurs. Véritable vitrine de l’agriculture nationale, ce salon est organisé autour de 9 pôles : le Pôle « Régions », le « Pôle Sponsors et Institutionnels», le «Pôle International...
(AFP 14/03/18)
Les autorités marocaines ont lancé mardi un avertissement aux manifestants de Jerada (nord-est), agitée par un mouvement de protestation depuis fin décembre, se disant prêtes à "des réponses fermes face aux agissements et comportements irresponsables". "Le ministère de l'Intérieur (...) souligne son droit d'appliquer la loi dans la ville de Jerada, par l'interdiction des manifestations illégales sur la voie publique et par des réponses fermes face aux agissements et comportements irresponsables", déclare un communiqué officiel. La mort accidentelle, fin décembre, de deux mineurs dans un puits désaffecté de charbon, suivi depuis de deux autres décès accidentels...
(Agence Ecofin 14/03/18)
Au Maroc, Chariot Oil & Gas a déclaré que son partenaire sur les permis Rabat Deep Offshore I-VI, Eni, a débuté ce jour, les travaux de forage du puits RD-1. L’annonce survient deux semaines après la mobilisation sur la cible, de la plateforme de forage Saipem 12 000. Les activités devraient durer environ 50 jours et Chariot s’engage à fournir des mises à jour sur leur déroulement afin de tenir l’industrie informée des évolutions. En 2016, Eni a annoncé qu’il s’attend à intercepter plusieurs vastes gisements de pétrole sur Rabat Deep, sans mentionner le gaz naturel. Cependant, sur les autres permis de la région d’Afrique du Nord, situés sur le même trend, d’importantes réserves gazières ont été découvertes. Les permis...
(APA 14/03/18)
APA-Tanger (Maroc) - Le Fonds dédié à la subvention de la création panafricaine, un projet phare du Centre Cinématographique Marocain (CCM) pour la promotion du cinéma africain, est « fin prêt » mais une « décision politique » s’impose pour le mettre en œuvre, a affirmé Mohamed Sarim Al Haq Fassi-Fihri, Directeur général du CCM. « Le fonds africain est prêt et comme tout fonds il a besoin de financement. La structure même du fonds existe et tous les textes sont prêts maintenant. Il faut accompagner ces textes de moyens financiers pour pouvoir rendre opérationnel le fonds. Il faut attendre une décision politique » dans ce sens, a-t-il souligné dans un entretien à APA en marge du 19ème Festival du...
(AFP 13/03/18)
La douane marocaine a annoncé mardi avoir saisi dans le port de Casablanca 240 kilos de résine de cannabis dissimulés dans des briques de jus d'orange et "destinés à l'export". Dans un communiqué relayé par la presse locale, l'Administration marocaine des douanes a expliqué qu'une cargaison de "720 cartons (contenant chacun) 12 boîtes de jus d'orange" avait éveillé des soupçons. Après vérification, ses agents ont trouvé 240 kilos de résines de cannabis "sous forme de pavés emballés avec du plastique et du papier aluminium et soigneusement dissimulés à l'intérieur de briques de jus d’orange d'une marque locale".
(Jeune Afrique 13/03/18)
Onze accords ont été signés hier entre les deux pays à l'occasion de la tenue de la Haute commission mixte présidée par la Premier ministre qatari et son homologue marocain. Un autre signal de l'entente économique entre les deux pays, malgré la crise du Golfe... Dans ses relations avec les monarchies arabes, le Maroc a toujours joué à l’équilibriste. Ses fortes alliances avec l’Arabie saoudite, à la fois historiques et économiques, ne l’ont pas dissuadé de nouer des accords avec son rival qatari dont l’émir, Tamim Bin Hamad Al Thani, est un ami de Mohammed VI. Lundi 12 mars, le Premier ministre et ministre de l’Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al...
(RFI 13/03/18)
Les arrestations se multiplient dans les rangs du « Hirak de Jerada » : cinq jeunes leaders ont été arrêtés samedi et dimanche 11 mars lors de la plus grande manifestation depuis le début de ce mouvement, en décembre dernier. Ce sont aussi les premières arrestations dans le cadre de ces protestations, dans cette ancienne ville minière de la région l'Oriental, à l'est du pays. Une grève générale a été observée, ce lundi 12 mars. Les habitants veulent maintenant étendre leur mouvement à l'extérieur de la ville. Une grève générale a été observée, ce lundi 12 mars, et le nouveau comité du mouvement est composé désormais essentiellement de femmes. Fatima Kaliî, membre du comité et nouvelle porte-parole, raconte la violence...
(Le Monde 13/03/18)
Au lever du soleil sur Tanger, des chants de marins se mélangent aux appels à la prière des muezzins. Sur le pont de gaillard de L’Hermione, qui flotte seule le long de la grande jetée du port, les dix-huit gabiers (matelots chargés de l’entretien et de la manœuvre de la voilure) du tiers bâbord entament leur service. Sortie tout droit du passé avec ses trois mâts, ses voiles en lin, sa coque en chêne et ses cordages imbibés de goudron, la frégate de 65 mètres a jeté l’ancre mercredi 7 mars à la porte de l’Europe. Fabriquée entre 1997 et 2012 dans l’ancien arsenal français de Rochefort, cette reproduction du bateau avec lequel le marquis de La Fayette avait rejoint...

Pages