Mercredi 18 Octobre 2017
(La Tribune 06/10/17)
Le groupe marocain SJL vient de signer, ce 4 octobre, un nouveau partenariat «capitalistique» avec AfricInvest. L’opérateur qui se positionne comme un acteur majeur dans le transport logistique entre l’Europe et l’Afrique veut concrétiser son plan de développement en Afrique et en Europe qui s'inscrit dans le cadre d’une stratégie quinquennale. Une opération qui devrait être bénéfique pour le groupe d’investissement. Le transporteur marocain SJL ambitionne d'atteindre les objectifs de ses orientations stratégiques notamment en Afrique et en Europe. En cause, le management de SJL a annoncé avoir scellé, ce 4 octobre, un nouveau partenariat avec AfricInvest, un groupe spécialisé dans le capital investissement sur les marchés africain et européen, notamment en Tunisie et en France. Selon les termes du...
(AFP 05/10/17)
La Cour d'appel de Casablanca a refusé jeudi la demande de liberté provisoire déposée par des militants du mouvement de contestation dans la région du Rif au nord du Maroc, a-t-on appris auprès d'un avocat de la défense. Ces militants et sympathisants du "Hirak", nom donné localement à ce mouvement qui dénonce la marginalisation du Rif, sont incarcérés depuis plusieurs mois à la prison de Casablanca (ouest). Leur procès s'est ouvert mardi dans une ambiance houleuse avant d'être rapidement ajourné au 17 octobre à la demande de policiers et de représentants de l'Etat marocain s'étant portés partie civile. Mardi, les avocats de 18 des prévenus placés en détention préventive avaient toutefois...
(AFP 05/10/17)
La pauvreté a fortement baissé en dix ans au Maroc mais reste très ancrée en milieu rural, selon une étude présentée mercredi par le Haut-commissariat au plan (HCP), un organisme officiel. Le nombre de personnes en situation de pauvreté est passée de 7,5 millions à 2,8 millions entre 2004 et 2014, selon les chiffres présentés par le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, au cours d'une conférence de presse. L'étude destinée à mesurer les disparités sociales dans les différentes régions prend en compte des indicateurs comme l'accès à l'éducation, l'électricité, l'eau, l'assainissement, le type de logement, la santé ou la mortalité infantile. "La pauvreté n'est pas uniquement une affaire monétaire, elle est aussi liée aux conditions de vie des populations", a...
(Jeune Afrique 05/10/17)
Pratiquement assuré de devenir le nouveau patron de l’Istiqlal, le petit-fils d’Allal El Fassi veut redorer le blason du parti. Sans surprise, Nizar Baraka a officialisé, le 25 septembre, sa candidature à la tête du parti de l’Istiqlal. « Il a pris le temps de rassembler, de sonder les militants et de se présenter comme le candidat du consensus », nous explique une source istiqlalienne. Anciens ministres, membres du bureau exécutif, députés, conseillers municipaux, représentants de sections parallèles du parti… Tout le gotha istiqlalien était réuni pour assister à la conférence de presse donnée par le petit-fils d’Allal El Fassi pour annoncer sa candidature à l’élection, qui a été reportée au 7 octobre lors du 17e congrès national du parti,...
(Agence Ecofin 05/10/17)
Attijariwafa Bank a été la star du mois de septembre sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Casablanca. Le volume des transactions sur ses titres a atteint 391,45 millions de dirhams marocain, représentant 12,24% du total des opérations effectuées sur le marché central de cette place financière. Le groupe bancaire détenu majoritairement par la SNI devance ainsi Douja Prom Addoha qui a fait l'objet d'un volume de transaction de 307,22 millions de dirhams. Itissala al Maghrib (Maroc Telecom) qui est pourtant la plus importante valorisaion du marché financier marocain n'arrive qu'à la sixième place. Attijariwafa Bank a confirmé, sur la période sous revue, un leadership qui s'observe déjà depuis le premier janvier 2017, avec un volume équivalent à 3,8 milliards...
(Agence Ecofin 05/10/17)
Au Maroc, Sound Energy va lancer un programme de forage de trois structures à fort potentiel dans la région orientale du pays. Il s’agit de la structure A, située à 25 km au Nord-ouest du puits TE-5 Horst, ciblant un volume de gaz moyen équivalent à 0,7 Tcf. La deuxième structure est logée à 20 km au nord-est de TE-5 Horst et devrait rencontrer dans le TAGI 2,6 Tcf de gaz. La troisième cible est située ans le paléozoïque du puits TE-5 Horst La date de démarrage des activités n’a pas encore été publiée. Sound Energy a précisé que les résultats du programme de tests de production des puits Koba-1 et Kamar-1, découverts dans le liasique inférieur sur Kechoula ne...
(Xinhua 05/10/17)
Les travaux du 30ème Forum mondial de l'industrie des gaz de pétrole liquéfié (World LPG forum), se sont ouverts mercredi à Marrakech (sud du Maroc). Organisée par la World LPG Association (WLPGA), l'association mondiale pour le développement du GPL (butane/propane) dans le monde, cet événement connaît la participation des acteurs institutionnels et du secteur privé, ainsi que de l'ensemble des intervenants de la chaîne de valeur de l'industrie du GPL. L'objectif de ce forum consiste à échanger autour des dernières évolutions du secteur, de ses potentiels de croissance à long terme, ainsi que de l'établissement de nouvelles relations d'affaires. Parallèlement aux sessions des conférences, une exposition permettra aux acteurs publics et privés du secteur de découvrir les dernières innovations dans...
(Jeune Afrique 05/10/17)
Les autorités marocaines ont annoncé que les 2,5 tonnes de cocaïne saisies provenaient de l'Amérique latine et était d'une « qualité » exceptionnelle, avec un taux de concentration record pour une saisie réalisée au Maroc. C’est un record. Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) a dévoilé ce mercredi 4 octobre les détails de la saisie des 2,5 tonnes de cocaine brut dans les environs de Rabat. Treize personnes ont été arrêtées dont des Maroco-Espagnols ou des Maroco-Néerlandais, selon Abdelhak El Khiame, directeur du BCIJ. La direction de cette bande est constituée de deux marocco-néerlandais qui ont été déjà condamnés pour trafic de drogue à Marrakech et qui se trouvent actuellement en prison, précisent les autorités marocaines. Un taux de...
(AFP 04/10/17)
Treize des suspects interpellés lundi au Maroc au cours d'une saisie record de cocaïne brute sont des Espagnols d'origine marocaine, les deux cerveaux présumés étant des Néerlandais de même origine, a-t-on appris mercredi de source officielle. Les deux maroco-néerlandais se trouvent en prison pour trafic de cocaïne après une saisie menée en 2014 à Marrakech (sud), a précisé lors d'une conférence de presse Abdelhak Khiam, le directeur du Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ). Un peu plus de 2,5 tonnes de cocaïne, d'une valeur marchande estimée à des centaines de millions de dollars à la revente du fait de sa pureté, ont été saisies lundi sur différents sites au Maroc - un record, selon les autorités. Selon les premiers éléments de...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Les autorités marocaines ont annoncé que les 2,5 tonnes de cocaïne saisies provenaient de l'Amérique latine et était d'une « qualité » exceptionnelle, avec un taux de concentration record pour une saisie réalisée au Maroc. C’est un record. Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) a dévoilé ce mercredi 4 octobre les détails de la saisie des 2,5 tonnes de cocaine brut dans les environs de Rabat. Treize personnes ont été arrêtées dont des Maroco-Espagnols ou des Maroco-Néerlandais, selon Abdelhak El Khiame, directeur du BCIJ. La direction de cette bande est constituée de deux marocco-néerlandais qui ont été déjà condamnés pour trafic de drogue à Marrakech et qui se trouvent actuellement en prison, précisent les autorités marocaines. Un taux de...
(APA 04/10/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) au Maroc a indiqué que la plus importante saisie de drogue opérée mardi 3 octobre dans les villes de Skhirat et Nador (2,5 tonnes de cocaïne pure) représente une valeur de 25,8 milliards DH, soit près de 2,7 milliards de dollars. Au cours de cette opération, il a été également procédé à la saisie de 105 kg de haschisch près de Nador, et d’une somme de 391.520 euros et 172.620 DH, outre six véhicules qui seraient utilisés dans le trafic de drogue et de comprimés psychotropes, précise la même source. Les services sécuritaires ont également saisi du matériel logistique utilisé par les trafiquants arrêtés, dont des voitures, des appareils de...
(AFP 04/10/17)
Le procès d'un groupe de militants du mouvement de contestation dans le nord du Maroc a repris mardi à la cour d'appel de Casablanca, dans une ambiance houleuse, avant d'être ajourné à la demande de la partie civile. Après une première audience mi-septembre, une vingtaine de militants et sympathisants du "Hirak", nom donné localement au mouvement de contestation dans le Rif, ont comparu devant la justice marocaine, pour "atteinte à la sécurité intérieure de l’État", "tentatives de sabotage, de meurtre et de pillage" ou "conspiration contre la sécurité intérieure".
(RFI 04/10/17)
Ils sont une vingtaine de responsables du mouvement Hirak à faire face à la justice, ce mardi, devant le tribunal de Casablanca, au Maroc. Ce mouvement de contestation, qui secoue la région du Rif, au nord du royaume depuis près d'un an, réclame plus de développement, plus d'investissements pour la région. Cette audience est l’occasion pour les avocats de la défense de dénoncer les conditions de détention. Certains membres du Hirak sont d'ailleurs en grève de la faim. Depuis le début de la grève de la faim, suivie par environ une vingtaine de détenus, l’entourage des militants se plaint de mesures de rétorsion exercées par l’administration pénitentiaire : fouilles au corps, atteintes aux biens des personnes dans les cellules, entraves...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Quatre mois après son investiture, le chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani, dresse un premier bilan de l’action de son gouvernement. Sans convaincre et sous le regard critique de son prédécesseur. Pour masquer le retard pris dans la présentation du bilan des cent jours du gouvernement, Saadeddine El Othmani n’a pas trouvé mieux comme pirouette que la formule « 120 jours, 120 mesures ». Nommé le 5 avril, le chef de l’exécutif bouclait son cent soixantième jour « au pouvoir » en cette soirée du lundi 11 septembre quand il a dévoilé son bilan préliminaire.
(Agence Ecofin 04/10/17)
Après son retour dans l'Union africaine et la confirmation de son adhésion à la CEDEAO, attendue pour le 16 décembre prochain, le Maroc scrute désormais vers l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) regroupant aujourd’hui 17 pays essentiellement d’Afrique subsaharienne. En effet, même si une adhésion n’a pas été encore officiellement évoquée, on parle désormais d’un « rapprochement » entre le Maroc et l’organisation panafricaine en raison de l’intérêt croissant manifesté par les milieux d’affaires marocain pour le droit OHADA, rapporte leseco.ma. Une situation d’autant plus manifeste que, du 11 au 16 septembre dernier, le secrétaire permanent de l’OHADA, Dorothé Cossi Sossa, était en « visite de travail » au Maroc. A cette occasion, il a eu...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Malgré son absence lors du séminaire de rentrée de la coalition gouvernementale, Abdelilah Benkirane continue de peser sur la coordination du travail de la majorité parlementaire. Sept zaïms, six familles politiques… Cherchez l’intrus sur la photo de famille de la coalition gouvernementale, version 11 septembre ! Un indice : il y a un islamiste de trop ! Slimane El Amrani, secrétaire général adjoint du Parti de la justice et du développement (PJD), fait doublon avec Saadeddine El Othmani, chef du gouvernement et accessoirement président du conseil national de la formation islamiste. Le député de Rabat était en réalité l’émissaire spécial d’Abdelilah Benkirane pour cet événement organisé par son principal challenger (non encore déclaré) au poste de secrétaire général du parti, qui sera remis...
(APA 04/10/17)
APA-Rabat (Maroc) - Les services sécuritaires marocains a procédé à la saisie lundi d’une quantité record de 2,5 tonnes de cocaïne et interpellé 10 individus soupçonnés d’être impliqués dans un réseau criminel de trafic international de drogue. Selon la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), les investigations et les enquêtes menées à ce sujet ont permis la saisie de la quantité record de 2,588 tonnes de cocaïne, dont une partie dissimulée dans un véhicule immatriculé à l’étranger et une autre dans une ferme située sur la route côtière entre Temara et Skhirat. Et d’ajouter que la grande quantité de cette drogue dure a été découverte dans une ferme près de Oued Cherrat, dans la province de Bouznika, en plus...
(Xinhua 04/10/17)
Les estimations de croissance économique en Afrique semblent plus "optimistes" en 2017, a déclaré mardi à Rabat, la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), Vera Songwe, notant que le taux de croissance devrait se situer autour de 3% en 2017 contre 1,7% en 2016. Dans son allocution à l'ouverture du 32ème Comité intergouvernemental d'experts de la CEA en Afrique du Nord, qui se tient pendant trois jours sous le thème : "Emploi des jeunes et développement durable en Afrique du Nord", Mme Songwe a souligné que cette rencontre se tient dans un "contexte économique mondial qui n'a pas très bien progressé en 2016, avec seulement 2,2% de croissance du PIB", ajoutant que "les estimations de croissance sont...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le groupe français d’aéronautique et de défense ouvre une usine d’impression 3D à Casablanca. Un investissement très apprécié par les autorités alors que l’industriel ne manque pas de projets dans le royaume. L’industrie 4.0 en terre chérifienne signée Thales… Le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, ne boudait pas son plaisir le 7 septembre lors de l’inauguration de la première usine du groupe au Maroc. Un site d’impression 3D de pièces pour l’aéronautique ou le spatial. « L’industrie mondiale est lancée dans une révolution technologique. Le Maroc veut participer à cette mutation et non se contenter d’opérations à faible valeur. Le partenariat avec Thales et cette usine en sont l’illustration », se réjouit-il. Pourtant, le site casaoui, à première vue,...
(Agence Ecofin 04/10/17)
Dans quelques jours, Radio Santé Maroc, la première radio traitant des questions liées à la santé, sera lancée dans le royaume chérifien. Les programmes du nouveau média, essentiellement des émissions préventives et des conseils de médecins spécialistes, seront disponibles en français et en darija. Radio Santé Maroc sera accessible via le site internet www.radiosantemaroc.ma et depuis une application androïd. En plus de fournir des informations sur le secteur de la santé, la web radio nouera un partenariat avec des médecins et des pharmaciens. D’après Dalal Chraibi (photo), docteur en pharmacie et fondatrice de la web radio, les médecins partenaires de Radio Santé Maroc « pourront directement communiquer avec les auditeurs via Facebook, WhatsApp ou par téléphone ». Accessibles en streaming,...

Pages